Couverture Marre de souffrir pour ma contraception - Sabrina Debusquat - Les Liens qui Libèrent - Avril 2019Baisse de libido, douleurs, dépressions, migraines ou risques plus graves de type embolie, cancer ou AVC… Chaque femme ou presque a affronté durant sa vie les effets indésirables d’une contraception. Pourtant, le phénomène reste encore largement invisibilisé voire banalisé, quand il n’est pas nié.

Trop heureuses de pouvoir faire l’amour sans peur au ventre, nos mères et grands-mères sont passées outre l’inconfort et les effets indésirables des pilules et autres stérilets. Mais les choses changent. Les jeunes générations considèrent aujourd’hui la contraception comme un acquis mais qui nécessite des améliorations.

L’immense majorité des contraceptions efficaces actuellement proposées sont médicalisées et exposent, de facto, à des effets indésirables, qui vont de la simple migraine à la mort. De plus en plus de femmes refusent d’affronter ces risques mais leur demande de solutions alternatives est rarement entendue et elle se heurte au manque de considération de leurs partenaires et du monde médical.

En septembre 2017, la publication de J’arrête la pilule (Les Liens qui libèrent) de la même auteure avait suscité un réel débat public autour de la charge contraceptive. Elle signe ici un véritable manifeste pour une contraception sans souffrance.

La plume de la journaliste Sabrina Debusquat et les illustrations de la dessinatrice Joy mettent en lumière cette parole féminine et nous enjoignent à bâtir dès maintenant les fondations d’un monde où plus personne n’aura à souffrir pour sa contraception.

Un manifeste + une tribune + un hashtag :

Ce manifeste s’accompagne de la tribune “Marre de souffrir pour notre contraception !” publiée le 3 avril dans Libération ainsi que d’un hashtag visant à libérer la parole autour des souffrances contraceptives :

#PayeTaContraception

 

Comme pour le mouvement #MeToo ou #BalanceTonPorc, il faut que les femmes témoignent de leur vécu intime pour que la société ouvre les yeux, épaule celles qui en ont besoin et cherche des solutions.

Sur Facebook, Twitter, Instagram et partout ailleurs, témoignez de vos galères contraceptives et lancez vos propositions pour que cela change avec #PayeTaContraception !!

 

Logo Paye Ta Contraception 2

Ce manifeste et sa tribune signée par de nombreuses féministes, médecins et membres de la société civile, en appellent à une concertation nationale autour de la contraception.

Le but ? Mobiliser femmes, hommes, chercheurs.es, médecins et société civile pour développer et promouvoir des contraceptions sans effets indésirables mais également des contraceptions masculines.

Joignons nos forces pour que nos filles et petites filles n’aient pas à endurer cela. Pour créer un monde où plus personne ne souffre de sa contraception !

 

Hashtag Paye ta contraception

 

Retrouvez le mouvement sur les réseaux sociaux :

Logo facebook épuré

@payetacontraception

Logo twitter épuré

@PayeTaContracep

Logo instagram épuré

@paietacontraception

 

 

 

 

 

 

COMMUNIQUE DE PRESSE :