Je suis Sabrina Debusquat, journaliste indépendante, animatrice à Radio France* et auteure.

Sans concessions, électron libre curieuse de tout je suis pour un journalisme ouvert, humble et proche des préoccupations du quotidien.

Spécialiste des sujets santé, écologie et société, il me tient à cœur d’informer sans dogmatisme de sujets souvent méconnus ou dont on parle peu.

Mon credo : la SIM-PLI-CI-TE ! Pas besoin de vous asséner des lectures barbantes avec des phrases interminables pour faire passer une idée.

A l’affût des tendances je publie régulièrement des sujets bien avant leur arrivée dans les “grands médias” : les violences gynécologiques (dossier paru dans le magazine Nexus en novembre 2014, un an plus tard chez tous les autres), la dioxine dans les tampons et l’orthorexie (trois ans avant), les méfaits du sucre blanc sur la santé (première blogueuse française à en parler), le flux instinctif (Nexus, Juillet 2014, première journaliste française à en parler), le financement de la recherche scientifique par l’industrie pharmaceutique (Nexus, Novembre 2015), etc.

“J’assume entièrement le mélange sur ce blog de sujets de fonds et d’autres bien plus légers car je pense que l’écologie et la santé passent avant tout par les gestes de la vie quotidienne”

Avertie des méthodes scientifiques je n’en reste pas moins fascinée par les autres mystères du monde et ne me ferme à aucun sujet. J’assume également entièrement le mélange sur ce blog de sujets de fonds et d’autres bien plus légers comme les cosmétiques car je pense que l’écologie et la santé passent avant tout par les gestes de la vie quotidienne, même les plus infimes.

Si vous vous sentez un peu perdu face à tous les conseils santé que l’on entend à longueur de journée, que vous n’en pouvez plus des régimes et méthodes de développement personnel qui ne marchent jamais alors je vous invite à lire mon livre Métro, boulot… bonheur !

Metro boulot bonheur

En septembre 2017 est paru mon second ouvrage J’arrête la pilule (éditions Les Liens qui Libèrent) qui a connu un fort retentissement médiatique (cf. site du livre Jarretelapilule.fr)

Je veille au quotidien à faire un travail sur moi en tant que journaliste et être humain. Je cherche à vous présenter une information de la manière la moins biaisée possible tout en utilisant mon droit à exprimer mes opinions et convictions personnelles. Par ailleurs CaSeSaurait est totalement indépendant et je ne rédige jamais d’articles sous suggestion de marques ou autre.

Désormais vous ne direz plus “Ca se saurait!”, maintenant vous saurez.

Sabrina Debusquat by Polo Garat

Merci à vous mes 40 000 lecteurs mensuels !

Ps : pour plus d’informations sur mes motivations et mon état d’esprit vous pouvez aller lire mon interview sur le site Club Féminin ou écouter mon tête-à-tête de quarante minutes avec Nathalie Lefèvre sur Radio Medecine Douce.


* Vous retrouvez régulièrement mes articles en presse écrite pour le magazine de journalisme indépendant Nexus, sur le webzine féministe Cheek (groupe Inrocks) ou sur le Huffington Post. A Radio France vous m’entendez de temps à autre intervenir dans l’émission Grand Bien vous Fasse sur France Inter et je suis animatrice pour le réseau France Bleu.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Commentaires (52)

  1. Ah ! Je voulais aussi te dire, p-ê que ça t’intéressera…
    Depuis un an, étant un peu hypocondriaque (ce qui m’a poussé à arrêter la pilule après avoir lu ton blog), je mesurais mon taux de D-Dimères.
    Il était généralement de 360 à 490 jenesaisquoi, la limite pour le risque de phlébite étant 500 et au-dessus de 500…
    Je viens de faire une prise de sang, et pour la 1e fois depuis X mois, il est passé à 247… Hasard ou lié…

    Répondre
    ESTELLE - 9 décembre 2017
    1. Un taux élevé de D dimères marque effectivement la présence probable d’une phlébite (donc risque d’accident thromboembolique) et les hormones synthétiques sont prouvées comme agissant sur le sang donc oui il y a un lien entre les deux mais qui est à analyser selon chaque cas.

      Répondre
      Sabrina Debusquat - 11 décembre 2017
  2. Voilà 29 jours (je les compte, oui) que j’ai arrêté la pilule, grâce à TOI et TON BLOG.
    Pas facile car “l’angoisse acné” est grande ; Je suis mannequin et le physique est vital…

    Semaine 1 : Pas de boutons, + règles…
    Semaine 2 : Apparition de 2-3 boutons sur visage + dos, rien de gênant.
    Semaine 3-4 : Pas de boutons…

    Aujourd’hui, début de semaine 5 : Apparition de boutons… Je suis censée avoir mes règles depuis hier, p-ê aujourd’hui ou demain… Est-ce lié ? A quel moment sont censés apparaître les boutons en général ? & Si je n’ai toujours pas mes règles ; Comment savoir à quelle partie de mon cycle sont liés les boutons (histoire d’utiliser des plantes) ?

    Merci de me répondre et de lire mes commentaires à chaque fois, j’avoue que c’est un peu le seul endroit où je me sens bien d’en parler et ça me libère vraiment à chaque fois. Merci également pour ce blog que tu as fait, quelle motivation… !

    Répondre
    ESTELLE - 9 décembre 2017
    1. Bonjour Estelle, au risque de me répétéer il n’y a pas de règles en la matière donc pas de réponse à apporter à tes questions même s’il semblerait que la plupart des femmes qui subissent de l’acné post pilule la voient réapparaître 3/4 mois après l’arrêt (un pic est généralement constaté à ce moment-là). Pour le reste, je t’invite à prendre connaissance en détail des réponses à mon sondage auprès de 3 616 femmes qui montrent quelques tendances à ce sujet : sondage femmes pilule
      Ce sont malheureusement les seules infos dont nous disposons pour l’heure.

      Plusieurs femmes qui n’avaient pas leurs règles après l’arrêt de la pilule ont pris du gattilier qui leur a permis de les retrouver rapidement, peut-être une piste pour toi (gattilier en gélule ou tisanes à prendre en continu chaque jours durant 3 mois pour voir un effet). Pour les boutons liés au cycle, la plupart des femmes ont plus d’acné en première partie de cycle (règles et jusqu’à l’ovulation) ce qui est logique puisque durant cette partie du cycle plus de testostérone est secretée or cette hormone favorise plus les boutons. Il arrive aussi qu’un déficit en progestérone sur la seconde partie du cycle explique l’acné car la progestérone contrecarre un peu la testostérone et si on en manque cela crée un dérèglement. Si tu as d’autres questions tu peux consulter à ce sujet un bon naturopathe qui devrait pouvoir t’en dire plus et te guider sur les solutions naturelles à l’acné. Après lecture de nombreux témoignages je constate que le facteur principal pour que l’acné se régule c’est le temps, donc la patience. Malheureusement.

      Répondre
      Sabrina Debusquat - 11 décembre 2017
  3. Bonjour Sabrina,

    je suis journaliste à France 24 et je réalise un reportage pour les 50 ans de la loi Neuwirth. Je voudrais vous interviewer sur votre ouvrage “J’arrête la pilule !”, notamment sur la polémique et la fin des tabous qu’elle a déclenchés. Pourriez-vous me joindre au 06 76 30 68 43 dès que vous le pouvez SVP ?

    Bien à vous, FG

    Répondre
    Florence Gaillard - 23 novembre 2017
  4. Bonjour,
    je suis tombé sur cette critique très à charge de votre dernier ouvrage, publiée récemment. http://www.pseudo-sciences.org/spip.php?article2871

    Je n’ai pas lu votre livre, mais je trouve la critique assez assassine. Un droit de réponse peut-être?

    Répondre
    flo - 5 octobre 2017
    1. Bonjour Florian, oui j’ai lu toutes les critiques qui me sont adressées (parce que cela m’intéresse), j’ai déjà apporté certains droits de réponse sur le site du livre ici, tout en bas) mais à un moment je ne peut décemment pas passer ma vie à répondre aux critiques que l’on m’adresse.

      Ceci dit, pour résumer : des scientifiques indépendants et sans conflits d’intérêts spécialistes du sujet nous alertent depuis des dizaines d’années sur le fait que les études sur la pilule (et les hormones de manière plus générale) comportent des biais importants (inclusion dans les groupes de femmes sans pilule de femmes ayant pris les mêmes hormones jusqu’à plus de 40 % du groupe, “loss to follow up” élevés, etc.) mais aussi à l’atteinte de limites techniques (une étude parfaite sur l’impact de la pilule nécessiterait de vraiment comparer des femmes qui n’ont jamais pris d’hormones de la pilule or ces hormones sont dans l’eau de notre robinet et mélangées à de nombreux autres perturbateurs endocriniens depuis des dizaines d’années, nous y sommes donc exposé de la vie in utero à la mort et il devient très difficile de trouver des gens qui ne sont pas exposés à ces molécules, entre autres). Via deux exemples je montre comment des études considérées comme “de référence” vis-à-vis de la pilule comportent des biais majeurs et comment quand on enlève certains de ces biais l’effet dit protecteur disparaît. J’explique que tout cela est intéressant et devrait nous alerter en plus des conflits d’intérêts qui gangrènent et menacent la fiabilité de la science (censée nous protéger). J’explique aussi comment ce phénomène est connu et a été observé à de nombreuses reprises concernant le tabagisme passif ou le glyphosate (l’industrie crée ce que l’on appelle une “coalition de sciences saines” pour multiplier les études qui sont favorables à leurs produits et nous mettons des dizaines d’années à voir émerger certaines vérités/effets secondaires). Je reprends aussi les propos d’éminents experts du sujet qui nous exhortent à la prudence en la matière.

      Les arguments avancés dans cet article ne répondent pas aux questions psées par mon livre mais se contentent de recracher ce que le “consensus mondial scientifique” nous dit depuis des années (en se basant donc sur des études souvent biaisées ou financées par l’industrie, même certaines méta analyse chez Cochrane étaient parfois réalisées par des scientifiques extrêmement proches des labos et pourraient montrer des biais de sélection si quelqu’un avait le temps de s’y intéresser en détail).

      Pour aller au delà des simples “effets secondaires”, nous interdisons le bisphénol A (oestrogène synthétique) dans les boîtes de conserves car nous considérons qu’il peut être dangereux alors que parrallèlement un autre oestrogène synthétique mille fois plus puissant (l’ethynilestradiol) est administré en ingestion directe à des millions de femmes en parfaite santé. Je m’interroge sur la raison d’un tel décalage de précaution. D’autant plus quand on sait que l’on commence à comprendre qu’en fait on ne sait finalement pas grand chose sur les perturbateurs endocriniens (dont font partie les molécules de la pilule), qui peuvent se mélanger et démultiplier leurs effets en effets cocktail, qui se stockent dans le corps des femmes et peuvent atteindre le foetus s’il y a grossesse durant les mois suivant l’arrêt de la prise d’hormones, hormones que nous rejetons ensuite via nos urines puis dans la nature puisque nous ne savons pas totalement les filtrer (et que nous n’équipons même pas 10 % de nos stations d’épuration pour les traiter). Enfin, tout cela perturbe la faune pour finir par revenir dans l’eau du robinet que nous buvons tous et, étrangement, depuis les années soixante les malformations congénitales chez les petit garçon augmentent, tout comme chez les poissons exposés à ces molécules.

      Voilà. Si cela ne suffit pas pour commencer ne serait-ce qu’à se questionner ou à tenter de trouver des solutions moins impactantes pour l’homme et la nature, je ne sais pas quoi dire de plus. Ces polémiques manquent totalement malheureusement de ^rise de hauteur mais il en a toujours été ainsi de la science. On sait ce que l’on croit savoir… jusqu’au jour où l’on se rend compte qu’en fait on ne savait pas grand chose… A partir de là toutes les discussions sont possibles. Enfin, important, le point de départ de mon enquête : l’avis des femmes (qui quoi qu’on en disent arrêtent la pilule et principalement parce qu’elles en ont marre de ses effets secondaires) que l’on n’entend jamais sur le sujet. J’en dirai plus à ce propos la semaine prochaine dans une tribune publiée sur le Huff Post.

      Je vous invite vraiment à lire le livre puisque tout y est (et sourcé en références de bas de page que chacun puisse un peu refaire l’enquête bien que ces références ne représentent que 5 % de l’ensemble de mes lectures pour le livre puisque j’ai lu toutes les études récentes sur la pilule et analysé les conflits d’intérêts des auteurs pour chacunes).
      En attendant vous pouvez aller lire le sondage réalisé auprès des femmes dans le cadre de mon enquête et vous imprégner de leurs témoignages, c’est également passionant.

      Bien à vous.

      Répondre
      Sabrina Debusquat - 5 octobre 2017
  5. bonjour Sabrina,

    Je viens de commencer votre livre car mon mari l’a acheté il y’a quelques jours. très INTÉRESSÉS tous les deux par l’utilisation de la pilule (utilisatrice pendant 10 ans – j’en ai 25) et souhaitant faire un bebe depuis un an (pilule arretÉe en septembre 2016) VOTRE LIVRE NOUS EST APPARUT COMME UNE “EVIDENCE” DE LECTURE “A DEUX”, POUR MIEUX COMPRENDRE LES EFFETS DE LA PILULE ET SA “CONSOMMATION”.

    aUTANT VOUS DIRE QUE JE N’EN DORS PLUS : JE SUIS VERITABLEMENT CHOQUEE DES RÉVÉLATIONS QUI Y SONT FAITES, DE L’HISTOIRE DE LA PILULE, DU CONTEXTE GEOPOLITIQUE, MARGARET SANGER..
    AUJOURD’HUI J’AI LU, JE CROIS POUR LA PREMIERE FOIS LA NOTICE D’UNE ANCIENNE BOITE DE PILULE ET JE SUIS ATEREE.. JE ME DEMANDE COMMENT J’AI PU “ME FAIRE ÇA” ET J’AI A PRESENT VERITABLEMENT PEUR DES EFFETS A LONG TERME, DU TEMPS QU’IL FAUT POUR ME “DESINTOXIQUER”. jE PENSAIS AVOIR LU 3 MOIS ET JE RÉALISE QU’IL FAUT PRESQUE UN AN POUR TOUT ÉVACUER – PENSEZ VOUS QUE LE GYNÉCO ME PRÉCISE CELA LE JOUR OU JE LUI ANNONCE QUE JE SOUHAITE FAIRE UN ENFANT ?

    bREF, TOUT CA POUR DIRE QU’ACTUELLEMENT J’AI ENVIE DE CRIER SUR TOUS LES TOITS A TOUTES LES FEMMES D’ARRETER DE PRENDRE LA PILULE..DEJA CONSCIENTE DEPUIS QUELQUES ANNÉES QUE J’AVALAIS DES HORMONES, QUE, FUMEUSE, JE RISQUAIS L’EMBOLIE, MAIS CA ME PARAISSAIT IMPROBABLE, ON EN PARLAIT PEU EN FAIT.
    mAIS EN FAIT, J’AI EU PLUSIEURS EFFETS INDÉSIRABLES AVEC LA PILULE, ET JE PENSAIS CELA “NORMAL”. AVEC DU RECUL JE M’APERCOIS QUE JE N’AI EU AUCUNE CONSIDÉRATION DE LA PART DES MEDECINS QUI M’ONT SUIVIS TOUT LE LONG DE LA PRISE DE LA PILULE : AU COURANT QUE J’ÉTAIS FUMEUSE ON M’A POURTANT PRESCRIT PENDANT DES ANNEES LA PILULE LA PLUS DOSEE, JUSQU’AU JOUR OU J’AI SOUFFERT DE PROBLÉMES DE CIRCULATION SANGUINE ET QUE L’ON M’A ALORS PROPOSÉ UNE PILULE “MOINS DOSEE” – N’AURAIENT ILS PAS PU DÈS LE DÉPART ME PRESCRIRE CELLE CI PAR EXEMPLE ?
    ON PRESCRIT LA PILULE COMME SI L’ON PRESCRIVAIT DU DOLIPRANE !

    JE SUIS VÉRITABLEMENT EN COLERE ET ME PRÉCIPITE AUJOURD’HUI POUR VOUS ECRIRE CAR TOUT CE QUE VOUS EXPOSEZ DANS VOTRE LIVRE EST RÉEL ET DOIT ÊTRE SU PAR TOUTES ET TOUS ! COMMENT FAIRE ??

    J’AURAIS VOULU VOUS ECRIRE MIEUX, AVEC UNE GRAMMAIRE IMPECCABLE ET UN DÉVELOPPEMENT PLUS ETOFFÉ MAIS JE SUIS RETOURNÉE PAR CETTE LECTURE ET EN PERD LA RAISON..

    SACHEZ QUE JE RESTE A VOTRE DISPOSITION POUR TOUT TÉMOIGNAGE SI BESOIN, ET N’HESITEZ PAS À ME COMMUNIQUER TOUTE ACTUALITÉ, ÉVÉNEMENT, PROJET À VENIR, CONCERNANT VOTRE LIVRE.

    je m’en vais lire la suite…
    Bien à vous,
    Elsa

    Répondre
    Galtier - 26 septembre 2017
    1. Bonjour Elsa et merci pour votre mail si enthousiaste, le livre se vend très bien donc n’ayez crainte, cela intéresse les femmes et au vu des nombreux messages comme le vôtre que je reçois depuis la publication je pense que le bouche à oreille fera le reste 🙂

      Merci à vous en tout cas et très belle continuation contracetive alors 🙂

      Répondre
      Sabrina Debusquat - 26 septembre 2017
  6. Bonjour Sabrina,
    Je decouvre ton blog a l’instant et je suis un peu “scotchée”… tellement de choses interessantes a lire ! j’en ai pour la nuit !!!
    en plus c’est ecrit avec beaucoup d’humour et de finesse.
    merci, merci et re-merci !
    et a bientôt.
    framboise

    Répondre
    framboise - 22 septembre 2017
    1. Bonjour Framboise, merci beaucoup
      C’est vrai qu’il y a 5 ans d’écrits ici. Après, prend le temps !

      Répondre
      Sabrina Debusquat - 23 septembre 2017
  7. Bonjour,
    SUITE A LA LECTURE DE VOTRE LIVRE, je ne peux faire autrement que d’arreter sur le champ la pillule. je me renseigne donc pour des formations pour mieux connaître les signes de mon cycle naturelle. j’ai pris contact avec un moniteur de la méthode CLER, avez-vous déjà testé ? les formations des moniteurs sont-elles fiables ? merci pour vos retours, Clémence.

    Répondre
    Mondiet Clémence - 15 septembre 2017
    1. Bonjour Clémence, chacune fait son choix en connaissance de cause mais il ne faut pas se précipiter. Ma méthode comme vous l’avez vu est la symptothermie, il en existe effectivement d’autres comme CLER mais a seule ne prônant pas de principes liés à la religion (ce qui personnellement m’emm****) est la méthode symptothermique via la fondation SymptoTherm (cf.manuel disponible gratuitement en ligne ici si tu veux déjà commencer par t’informer en profondeur : https://symptos.ch/livres.html?___store=default&___from_store=default). Bien sûr, opter pour uen formation avec un formateur pendant plusieurs heures est l’idéal mais personnellement (comme de nombreuses femmes) je ne l’ai pas fait faute de moyens. Option intermédiaire selon votre budget : certains comme SymptoTherm proposent des suivi de 6 mois avec des conseillères (suivi en ligne, on pose toutes les questions que l’on veut mais on apprend la méthode seule via le manuel, c’est ce que j’ai fait). Bonne recherche et surtout, ne vous précipitez pas, ne prenez pas de risques et protégez vous au début de la méthode le temps de la maîtriser.

      Répondre
      Sabrina Debusquat - 15 septembre 2017
  8. […] Debusquat, auteure du livre « J’arrête la pilule » et journaliste indépendante sur « Ça se saurait » , explique à BRUT que, sorti de la pilule et du stérilet en cuivre, « on retourne un peu à […]

  9. y aurait-il une incidence des résidus de la pilules dans les eaux usées ? ( stérilité masculine en forte hausse , PERTURBATEURS ENDOCRINIENS, cancers ETC…) ?

    il existe des méthodes dites “naturelles” des régulations des naissanceS qui servent autant à limiter les grossesses qu’à repérer au contraire les période de fécondité, on n’en parle pas ou si peu … serait-ce parce que cela ne coûte rien et que certains y auraient BEAUCOUP à perdre ?

    bravo pour votre courageuse démarche !

    Répondre
    BAUCHET - 8 septembre 2017
    1. Bonjour, effectivement les plus grands spécialistes mondiaux évoquent une lien probable et invitent à la prudence. Tout est détaillé dans le livre que je vous invite à lire

      Répondre
      Sabrina Debusquat - 9 septembre 2017
  10. Bonjour Sabrina,

    J’ai hâte d’acheter votre livre sur la pilule. J’ESPÈRE y trouver la RÉPONSE a un questionnement a propos de LA pilule que je ne trouve nulle part.
    J’ai dans ma vie arrête deux fois la pilule, et les deux fois j’ai eu un comportement tellement a l’oppose de ce que je suis que cela ressemblait a des ÉPISODES d’hypomanie ( HYPERACTIVITÉ, nuit de 4h de sommeil, perte de 7 kgs en 2 mois, sport a outrance, libido explosive, VITALITÉ incroyable, etc…). Je n’ai jamais trouve la RÉPONSE a mes etats mais je suis PERSUADÉE que c’est la pilule la responsable de tout ca…
    J’aimerai beaucoup echanger avce vous sur el sujet car aujourd’hui peu de personnes ont conscience des effets nefastes de la pilule.
    Merci d’avance
    baya

    Répondre
    baya - 4 août 2017
    1. Bonjour Baya,

      Effectivement, nous sommes très nombreuses à faire ce type d’expérience post-pilule et cela tient une bonne place dans le livre puisqu’il y a des explications scientifiques tout à fait rationnelles et logiques à cela. Une sous-partie du chapitre 4 sur les effets addictifs des hormones (et donc les états dans lesquels nous plongeons parfois à leur arrêt) fera certainement écho à votre expérience.

      Répondre
      Sabrina Debusquat - 4 août 2017
      1. Merci beaucoup pour votre RÉPONSE rapide. J’ai encore du mal à accepter d’avoir perdu des ANNÉES ENTIÈRES de ma jeunesse, mis mon couple en danger, ne pas avoir profite de la vie a cause de la pilule…J’ai une haine immense EN MOI, de m’etre fait voler ma vie…J’aimerai tellement que cela soit crie sur tous les toits et que la pilule soit CONSIDÉRÉ comme un VÉRITABLE scandale MÉDICAL. J’espère vraiment que votre livre contribuera à faire avancer les choses….

        Répondre
        baya - 4 août 2017
  11. Je cherche à vous joindre urgemment a propos de votre livre ” Métro, Boulot, Bonheur”.
    Cordialement,

    Répondre
    Florence DEMIGNY 06 60 67 74 94 - 31 juillet 2017
    1. Bonjour, je vous ai répondu via Facebook.

      Répondre
      Sabrina Debusquat - 31 juillet 2017
  12. Je ne vous connaissais pas et viens de vous découvrir dans le monde en face…vraiment en phase avec vos propos, manger sain tout en conservant son côté épicurien, c est aussi de cette façon que je conçois ma vie…une belle personne que je vais m empressé bien sûr de lire…en en plus vous êtes très Jolie, hâte de vous voir intervenir à nouveau dans une émission

    Répondre
    brehier - 23 mai 2017
    1. Merci, j’ai pensé qu’il était important de parler de tout cela avec simplicité !

  13. Vous êtes magnifique !
    Bravo pour votre naturel.
    Continuez !

    Répondre
    GRAUX Cyril - 23 mai 2017
    1. Merci Cyril !

  14. En train de vous voir decrire en contre point votre experience alimentaire sur la 5 dans “le monde en face”je trouve votre blog passionant:Sim pli ci te voila l epicurisme a developpeR.Developpons cette Initiation .

    Répondre
    Goudeaux pierre - 23 mai 2017
    1. C’est exactement ça, bien manger est simple même si de nombreux perturbateurs invisibles arrivent à se glisser partout. Merci pour votre gentil message Pierre !

  15. […] Qui suis-je? ‹ Ca se saurait. […]

  16. Bonjour

    J’ai decouvert tout récemment vore blog que je trouve très sympa , je n’ai pas encore tout exploré.
    je suis dans la même démarche que toi. Même dans mon travail car je peint avec des matières naturelles.

    Merci pour ton travail et ton partage, et ton humour
    je vais aller voir le site de l’aura marie dont tu parles….
    moi je t’invite à découvrir une radio Web que j adore :btlv soit “bob vous dit toute la vérité ”

    Je vais chercher pour M abonner à ton blog

    Belle journée à toi et tes fidèles internautes
    laurence

    Répondre
    laurence - 13 mars 2015
    1. Salut Laurence, merci pour ce gentil message 🙂
      Je connais bien Bob vous dit toute la vérité oui qui travaille en radio sur Ado.fm 🙂

  17. un court message juste pour vous dire tout mon plaisir à la découverte de ce blog.
    tout me parle dans ce que je lis de vos articles, et je dois dire que vous m’épatez réellement (je vous trouve si jeune et pourtant si réfléchie!, je n’avais pas encore fait tout ce chemin à votre âge !)) :
    je vous trouve tout simplement magnifique à tout point de vue,
    dans vos réflexions, vos recherches, vos idées, vos pensées , même votre façon d’écrire est un ravissement ( et zêtes même jolie mademoiselle !!….)
    alors juste MERCI !
    car aujourd’hui, j’ai découvert une bien belle personne !
    (j’en envierai presque vos proches de vous avoir “à portée de pensée ” !!!!!!!!!!!)

    Répondre
    Samsara - 29 novembre 2014
    1. Quel gentil message Samsara 🙂
      Cela me fait plaisir que vous ayez pris le temps d’exprimer votre pensée envers moi et c’est ce genre de message qui me pousse à continuer d’écrire malgré le manque de temps parfois 🙂
      Je suis à votre portée de pensée quand vous le souhaitez si vous voulez échanger, car en dehors du blog(ce que le gens ne voient pas à c’est que des centaines de personnes m’écrivent chaque année en message privée et j’entretiens avec eux des relations épistolaires pour les soutenir dans une problématique de vie précise ou pour discuter de manière plus générale.
      sans les échanges qu’il m’apporte ce blog n’aurait aucune valeur alors merci à vous aussi Samsara !

      Ps : si vous aimez ma pensée, allez jeter un coup d’œil au site de Laura Marie qui est une de mes “claque” spirituelle les plus forte sur le net, du concret et spirituel mais bien ancré dans le réel : j’adore !

      Répondre
      Sabrina de Bio Pas Cher - 1 décembre 2014
  18. Bonjour Sabrina,

    J’ ai trouvé votre démarche SUPER, notamment car elle est désintéressée (rare de nos jours 😉
    J’ai bien lue votre liste et je vous signale ma nouvelle “bonne adresse” pour les prix ( vérifiés par moi-m^me à partir de la liste des produits de parapharmacie dont je suis fan.. ) La pharmacie de la cathédrale à Dax 40100 tel 05 58 74 01 04 ( suivant les coordonnées sur le ticket de caisse) !
    Merci pour votre humour (rare de nos jours aussi lol) !

    Répondre
    PERRIN - 29 juillet 2014
    1. Salut 🙂

      Merci beaucoup pour tous ces gentils compliments et la bonne adresse, je vais l’ajouter !

      A bientôt.

      Répondre
      Sabrina Chauchard - 29 juillet 2014
  19. Bonjour Sabrina !
    j’ai complètement zappé votre arrivée sur mon blog et je ne sais même pas sur lequel de mes sujets vous avez ” raccroché les wagons ” !
    Quoiqu’il en soit , j’apprécie d’avoir une aussi belle abonnée 🙂

    Je suis un fervent bio surtout pour la nourriture et le comment et où les choses sont fabriquées ,
    je suis moins porté sur les crêmes de beauté ! ça se comprend !
    ha ha ha !

    Legascon

    Répondre
    legascon - 15 janvier 2014
    1. C’est vous qui m’aviez suivi en premier du coup je vous avait suivi également mais j’avoue ne pas trop aller sur mes actus wordpress ^^

      Merci pour votre gentil mot et effectivement c’est surtoout un blog de filles mais de temps en temps il y a des articles pour tout le monde, notamment sur la santé.

      Répondre
      Sabrina Chauchard - 15 janvier 2014
      1. je vous avais suivie sur quel sujet ?
        complètement oublié !
        🙂

        Répondre
        legascon - 15 janvier 2014
        1. Je ne me souviens plus, c’était il y a un moment 🙂

          Répondre
          Sabrina Chauchard - 15 janvier 2014
          1. ok, pas grave…
            ce qui m’inquiète un peu c’est que vos articles n’apparaissent pas quand vous les écrivez ….
            Il y a encore beaucoup de fonctions de wordpress qui me sont mystérieuses !
            bonne soirée
            🙂

            legascon - 15 janvier 2014
          2. Ha…pourtan ils se publient bien comme il faut en automatique sur les réseaux sociaux …bref, pas très grave mais il me semble avoir quelques lecteurs via l’outil wordpress donc bon ça doit bien apparaître quand même.

            Sabrina Chauchard - 15 janvier 2014
          3. ben …pas chez moi !
            je n’ai jamais vu un article passer ….
            j’irai voir de temps en temps 🙂

            legascon - 15 janvier 2014
  20. Bonjour Sabrina,
    J’ai beaucoup aimé vous lire car je traverse les difficultés qui vous ont amené à faire cette recherche.
    J’ai apprécié votre franchise et votre don (car je trouve généreux de bien vouloit faire profiter des résultats de votre recherche à ceux qui ne peuvent pas les faire eux-mêmes).
    De plus, je vous trouve très spirituelle et j’ai l’impression qu’il y a des principes religieux derrière votre démarche.
    Par ailleurs, je vous trouve magnifiquement belle. Ne vous trompez pas : mes valeurs spirituelles et morales obéïssent à des normes très élevées.
    Je ne sais pas comment fonctionnent les blogs mais je pense que je reviendrai vers celui-là.
    Quoi qu’il en soit, je vous remercie et vous dis “Chapeau bas Madame”.

    Répondre
    CAREL - 8 décembre 2013
    1. Bonjour Carel,

      En un mot comme en cent : merci pour ce gentil commentaire 🙂
      Le blog fonctionne très simplement, je poste régulièrement des articles dont vous pouvez être tenu au courant de la parution soit en vous inscrivant via mail (pas de newsletter mais vous recevez les nouveaux articles via mail), me suivre sur Facebook ou Twitter 🙂 (le tout sur la page d’accueil du blog.

      Sinon le blog va bientôt changer d’adresse et aura un vrai design pro, épuré et changera de nom aussi.
      Au plaisir d’échanger !

      ps : pas vraiment de religieux mais de spirituel ou philosophique oui, beaucoup, toute la vie est là 🙂

      Répondre
      Sabrina Chauchard - 8 décembre 2013
      1. J’ai omis de préciser que j’ai découvert votre blog suite à des recherches sur le sucre.
        Mon pseudo est Sissi.
        A bientôt

        Répondre
        Sissi - 8 décembre 2013
        1. C’est noté Sissi 🙂

          Répondre
          Sabrina Chauchard - 8 décembre 2013
  21. Bonjour,
    Je vous ai glané sur google et j’ai aimé vous lire…
    Comme vous aimez les parfums pas chers et qui tiennent bien, et aussi le naturel, je vous donne les liens pour les parfums dont je suis distributrice en vdi ; et les savons à la coupe de notre petite savonnerie artisanale dont je suis la représentante France.
    http://www.facebook.com/frenchperfumesofgrasse
    lanature.ensavons@facebook.com
    Pour tous renseignements complémentaires, écrivez ou appelez-moi !
    Au plaisir,
    Bien respectueusement.
    OD

    Répondre
    odile - 27 mars 2013
    1. Et bien Odile ravie de lire ça 🙂
      Quel est le “côté nature” de cette ligne de parfums et savons?

      Au plaisir 🙂

      Répondre
      Sabrina Chauchard - 27 mars 2013
  22. Enfin une personne sincère et qui n’a pas peur de batailler. Bravo !! Très beau scénario soit dit en passant. Le bio m’intéresse vraiment, pas mode ou culcul (ça s’écrit comme ça ?), juste parce que c’est moi. Je n’en dis pas plus, je suis lasse du net pour sûr. Je n’ai jamais eu de retours, aucun, sauf des hommes qui voulaient se caser.
    Cordialement.

    Répondre
    Gisèle - 13 février 2013
    1. Merci Gisèle 🙂
      Très beau scénario de quoi? (lapocompris…^^) sinon oui, le net c’est comme la vie, y’a des cons partout (et en masse je serais tentée de dire!mdr!)

      Bises!

      Répondre
      Sabrina Chauchard - 13 février 2013
  23. ahhhhhh! une femme splendide et sensée! j’en veux!!!!

    Répondre
    MARTEAU Azalaïs - 10 février 2013
    1. Ha!Ha! Merci Azalais 😉

      Répondre
      Sabrina Chauchard - 11 février 2013