Cuisiner épluchures, graines et autres “déchets” culinaires

Qui cherche à réduire ses déchets passe forcément par la case “j’apprends à jeter le moins possible quand je cuisine”.

Chips épluchures

Pour ça il y a la cuisine des épluchures, graines et autres sous-produits que l’on jette généralement à la poubelle.

Cuisinant pas mal de courges en hiver ma première victime fut une courge spaghetti. Épluchée de haut en bas, vidée de son intérieur… je n’ai jeté que les quelques fibres mélangées aux graines qui se trouvaient en son ventre.

J’ai dégusté sa chair dans une délicieuse purée, en mélange avec des pois cassés, sa peau en chips à peine salés et ses graines (riche en omega 3, le meilleur des “bons gras”). Je vous recommande, au passage, le vin Gérard Bertrand que vous apercevez sur les photos. Il s’agit d’une délicieuse gamme de vins bio, naturels ou sans sulfites dont mon préféré est le Merlot 🙂

Le résultat était plutôt sympa, particulièrement les graines, les chips étaient un peu trop sèches

Chips d'épluchure

Pour déguster les épluchures et les graines de vos légumes il vous suffit de récupérer ces “déchets”, de les nettoyer à l’eau, de les sécher dans un torchon puis de les cuire sur une plaque, au four.

  • Les épluchures, 15/20 minutes à 200 degrés pour obtenir des chips.
  • Les graines, 20 minutes à 180 degrés (les enlever dès qu’elles dorent).

La seule question que je me pose c’est : est-ce bien “écologique” de faire fonctionner mon four électrique plusieurs dizaines de minutes pour déguster ces maigres en-cas… 

Graine courge

Vous pouvez également profiter de délicieuses chips et graines de légumes en cuisinant vos carottes, pommes de terre ou radis.

Le résultat était plutôt sympa, particulièrement les graines, les chips étaient un peu trop sèches (mais la texture primaire de la peau de courge l’est aussi). La seule question que je me pose c’est : est-ce bien “écologique” de faire fonctionner mon four électrique plusieurs dizaines de minutes pour déguster ces maigres en-cas…

Quoi qu’il en soit, bonne cuisine à tous et n’hésitez pas à me faire part de vos retours d’expérience sur la cuisine des épluchures, fanes et autres graines.


Pour aller plus loin…

  • Plus de recettes et d’idées sur la cuisine zéro déchet :

Arrêtez le gaspillage, cuisinez les épluchures ! sur ConsoGlobe

28 manières créatives de recylcer vos restes de cuisine sur Saint et Naturel


 

Journaliste indépendante et animatrice à Radio France, je vous informe sans concession !

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Commentaires (5)

  1. J’ai déjà récolté des graines de courge comme ça, mais je ne sais pas si j’aurais pensé à utiliser les épluchures de pommes de terre. Par contre, cette semaine, on a mangé des radis et comme je n’avais pas de pdt pour en faire un potage, j’ai fait un pistou tout simple avec des noix de cajou, de l’ail et un peu d’huile d’olive. Mon copain a adoré et j’en ai rajouté hier soir sur notre pizza aux légumes, c’était top 🙂

    Répondre
    Iza - 21 janvier 2017
    1. Mhh le pistou… ne me lancez pas sur la cuisine je vais devenir intarissable ! 🙂
      Mes découvertes ces derniers temps :
      * mélanger riz et lentilles corail avec des oignons sautés et des champignons, un délice !
      * l’omelette au chocolat en guise de dessert
      * les biscuits abricot secs/flocons d’avoine à poêler
      * la purée pesto vert et noix de muscade 🙂

      Répondre
      Sabrina Debusquat - 21 janvier 2017
  2. Je dis merci et bravo :
    – pour l’esprit ecologique de recyclage
    – pour utiliser des ingrédients de saison
    – pour le tuyau sur les oméga 3
    – pour éviter les absurdes sulfites du vin
    – pour faire des articles qui me donnent faim
    T’inquiètes pour le four, on le laisse bien plus longtemps pour des produits moins sains sans se poser la question.
    Et puis si la pénurie d’énergie arrive enfin, il faudra bien sortir les énergies propres et illimitées du tiroir…

    Répondre
    fabien - 15 janvier 2017
    1. Merci Fabien mais c’est vrai que j’ai beaucoup de mal, face à l’urgence écologique, à ne pas me poser ce gnre de question. Bien sûr que l’on dépense l’énergie partout et sans compter mais justeemnt je refuse ça chez moi… dilemme !

      Répondre
      Sabrina Debusquat - 16 janvier 2017
      1. Je pense que l’énerGie est un faux problème au sens où l’univers nous en fournira autant que nécessaire si nous l’utilisons à bon escient car elle est illimitée sinon les galaxies auraient cessé de tourner il y a bien longtemps… Avançons en spiritualité et nous aurons l’énergie que nous méritons. Quand je dis qu’elle est déjà dans les tiroirs, ce n’est pas une tournure de style, Par contre tu as raison peut-être devons nous faire preuve de notre aptitude à la mesure auparavant.

        Répondre
        Fabien - 16 janvier 2017