J’ai testé pour vous… le sevrage du sucre


FacebookTwitterMore...     

Depuis des décennies les médias et plus largement la société condamnent le gras, le diabolise.
Mais pendant qu’on parle de lui… on ne parle pas du sucre !

Se sevrer du sucre

Oui, le sucre, vous savez, celui que vous consommez tous les jours en bien plus grande quantité que ce dont vous avez vraiment besoin… Eh bien aujourd’hui je me lance et je teste pour vous : me sevrer du sucre!

Ex-junkie du sucre (4 sucres dans ma grande tasse de café matinale), j’ai arrêté de fumer il y a 3 ans et là … le drame.
Je ne reconnaissais plus mon corps qui grossissait désormais tellement rapidement.

Du coup, en plus du sport, j’ai creusé côté alimentation. Après m‘être découvert une légère intolérance au gluten et aux produits laitiers j’ai évité autant que possible ces aliments et j’ai commencé à m’affiner et surtout à me sentir mieux physiquement. Mon ventre est (re) devenu plat  et ça c’était déjà le bonheur !

Mais j’étais encore souvent fatiguée, nerveuse et je peinais à perdre le reste de mon gras qui restait inlassablement accroché à mes hanches. Je précise que je ne fais pas de course à la minceur, je n’ai même pas de balance chez moi, je n’ai jamais fait aucun régime et tout ce que je veux c’est un corps en bonne santé .) J’ai donc cherché comment je pourrais améliorer mon alimentation pour, notamment, me sentir moins fatiguée. Et un matin : illumination devant ma tasse de café : LE SUCRE !

Branle-bas de combat, je vais sur le net m’informer sur le sucre, et là l’ahurissement : en gros, tout ce qu’on nous raconte sur le gras est faux et, à choisir c’est plutôt le sucre qui nous ferait grossir. Pourquoi?

C’est simple: tout apport de glucide* supérieur à ce dont a besoin notre corps ne peut pas être éliminé, il est donc transformé en graisse (cf. “Physiologie de l’absorption intestinale” de Michel Montignac).

Test du sevrage du sucre :

Je ne savais pas encore dans quoi je m’embarquais…

Grands Dieux ! (et je pèse mes mots) le terme « sevrage » n’est pas abusif en parlant de sucre !

J’ai donc éliminé de mon alimentation le sucre pur (sous forme de grains blancs ou roux) en le remplaçant par d‘autres types de sucre naturels et complets à faibles indices glycémiques quand je ne pouvais pas me passer du goût sucré. J’ai bien évidemment gardé le sucre apporté par les fruits ainsi que quelques pommes de terre et autres aliments forts en glucides de temps en temps.

Bilan :

1ère semaine : une crampe qui me prend tout le ventre et ne me quitte pas pendant toute une semaine, des maux de têtes (la barre) jour et nuit, une humeur massacrante.

2ème semaine : un goût permanent d’acétone dans la bouche (le corps qui d’habitude secrète de l’insuline dès qu’on mange du sucre en secrète beaucoup moins et un processus appelé la « cétose » se met en route, une autre hormone que l’insuline est secrétée et elle dit au corps d’aller plonger dans les réserves de graisses : c’est ce procédé qui fait produire au corps de l’acétone et  donc ce goût si particulier dans la bouche). Humeur un peu moins massacrante, maux de tête qui vont et viennent. Mon ventre est tout plat alors que je mange pas mal gras.

3ème semaine : plus de maux de tête ni de goût d’acétone. Je me sens bien, plus tonique, vive, moins fatiguée. Je trouve mes dents plus blanches (ne me demandez pas pourquoi je ne sais pas moi-même).

Après deux mois : je n’ai toujours pas retouché à un seul grain de sucre et je me sens bien. Plus aucun maux de tête, une énergie accrue notamment dès le réveil; pas étonnant puisqu’en fait, le sucre raffiné, très acide, nous “vole” nos minéraux et crée des carences énormes dans notre organisme.

Côté poids, j’ai “fondu” sans vraiment faire de sport à côté (je flotte dans mes pantalons).

Je mange mes yaourts au soja sans sucre, je bois mes thés et tisanes sans sucre, bref…j’ai totalement perdu l’envie de tout sucrer. Finalement ça n’a pas été si compliqué hormis la première semaine qui était vraiment atroce.

Pour le reste c’est comme arrêter de fumer, c’est une question de volonté.

test sevrage sucre

Aujourdh’ui  (mars 2016) : je ne consomme toujours plus aucun sucre blanc ou même roux mais je ne suis pas une intégriste et si je suis au restaurant je sais que le dessert que je prends sera souvent fait à base de sucre raffiné. Je consomme moins de 400 grammes de sucre de coco par an alors qu’en moyenne un français en consomme 34 kilos.Les bénéfices obtenus après le sevrage sont restés durablement. J’ai observé avec plaisir le débat autour du sucre s’instaurer en cette année 2015 dans les grands médias traditionnels (j’ai d’ailleurs été contacté une dizaine de fois par des chaînes télé ou des magazines pour en parler mais je n’ai pas eu le temps de répondre à ces sollicitations). Je trouve toujours aussi dommage que les seuls sucres utilisés dans hôtellerie-restauration soient le sucre blanc et le sucre roux (et encore c’est rare).

Pour ceux qui veulent se lancer mais qui aimeraient se documenter un peu plus sur les effets du sevrage au sucre, voici quelques témoignages (vraiment lisez-les, ces articles sont des mines d’informations) :

  • Wladislas Barath sur Conscience et Santé à qui le sevrage du sucre a réussit
  • La blogueuse de Ne Cede malis très documentée et sans concessions !(+ beau débat dans les commentaires !)
  • Seeone sur Au Féminin qui découvre le sevrage du sucre par son régime Dukan
  • Le livre “Zéro Sucre” de Danièle Gerkens, un ouvrage extrêmement complet et bien écrit sur le sevrage accompagné d’explications scientifiques très détaillées (j’ai eu l’occasion d’interviewer son auteure qui est une très bonne journaliste à mes yeux, très impliquée)

Vous avez également les « régimes » (ça n’en sont pas réellement) Montignac et Seignalet qui se basent sur un retour à la normale de notre alimentation.

La méthode que j’ai adopté personnellement c’est le niveau intermédiaire de la méthode Montignac: durant ce sevrage j’ai majoritairement mangé des aliments à indices glycémiques moyens ou faibles et de temps en temps à indices élevés (pommes de terre par exemple).

Pourquoi limiter le sucre blanc industriel ?

Pour aller plus loin et apporter plus d’explications scientifiques à ce sevrage sachez que le sucre est loin d’être un ami de notre métabolisme et toutes celles et ceux qui cherchent à maigrir devraient être conscients de ce fait.

Les calories C’EST DE LA CONNERIE (lisez  “L’échec des régimes hypocaloriques”). Vous pouvez vous affamer tous les jours, si vous ne réduisez pas votre consommation de glucides ça sera difficile de vraiment perdre correctement du poids.

Ecoutez vos intuitions et testez, testez, testez! Pour le sucre j’étais comme tout le monde, je n’y faisais pas attention. Finalement après avoir essayé je suis hyper convaincue que la consommation que l’on a de sucres est actuellement est bien trop élevée. Je me sens beaucoup mieux depuis que je ne mange que des glucides naturels .

Quand j’en parle autour de moi je sens le scepticisme, « – Rhooo mais t’es parano, c’est pas un aliment qu’on consomme depuis autant de temps qui peut nous faire autant de mal ! ». En fait, c’est simple : tout le monde semble n’en avoir rien à faire !

D’ailleurs, pour ceux qui penseraient comme ça, je vous invite à lire l’historique de l’augmentation de notre consommation de sucre ces derniers siècles, c’est édifiant !

Pour résumer sur le sucre, comme le dit Michel Montignac:

«  Dès qu’un événement national ou international […]  induit dans le Grand Public l’idée d’un risque de pénurie des approvisionnements alimentaires, les ménagères se ruent dans les magasins pour faire des provisions de ce que l’on nomme « les produits de premières nécessités ». Et parmi eux, souvent en tête de liste, figure le sucre blanc (saccharose) ce qui est un comble pour deux raisons.

La première parce que le sucre n’est pas un aliment à part entière, puisqu’il n’apporte rien à l’organisme, sinon des « calories vides » .

La deuxième raison, […] c’est qu’il n’y a aucune nécessité pour l’être humain à consommer du sucre. Ce serait même le contraire puisqu’il y aurait plutôt une grande sagesse à ne pas en manger.

Le sucre est en effet un aliment qui ne sert à rien et c’est bien pourquoi l’humanité a pu s’en passer pendant 99.9% des millions d’années de son existence sur terre »

Voilà, je crois qu’après ça y’a pas grand chose à rajouter.

Mais finalement peu de gens sont « aware » de ce fait (comme dirait notre ami Van Damme) alors qu’aussi bien, si vous essayiez de consommer moins de mauvais sucres vous vous sentiriez bien mieux et bien moins gros…

Le sucre fait grossir

Peu de gens sont donc avertis du danger que représente notre consommation actuelle de sucre sur notre santé.

L’industrie agroalimentaire continue d’ailleurs de nier que le sucre a un pouvoir addictif alors que des études sur des rats montrent que le sucre est plus addictifs que la cocaïne ou l’héroïne !

“L’industrie agroalimentaire continue d’ailleurs de nier que le sucre a un pouvoir addictif alors que des études sur des rats montrent que le sucre est plus addictifs que la cocaïne ou l’héroïne !”

Ils ont placés des rats en cage pour tester leur degré d’addiction à la cocaïne et à l’héroïne  A la base cette étude de 2007 n’avait pas pour but de montrer l’addiction au sucre et finalement… les rats préféraient boire l’eau sucrée qu’on leur proposait plutôt que les drogues dures.Même si les tests sur les animaux sont contestés dans leur fiabilité, une simple observation de nos comportements avec le sucre suffit à abonder dans le sens des conclusions de cette étude.

D’ailleurs, s’ils ne sont pas au courant du pouvoir addictif du sucre, pourquoi les industriels rajoutent-ils du sucre partout où ils le peuvent, dans les plats préparés notamment ?

Pour l’anecdote, allez voir ce que l’on peut lire sur le site officiel représentant les intérêts de l’industrie sucrière française (Lesucre.com) et voyez comment ils jouent parfaitement bien sur les mots « rassurer » le consommateur:

L’ « addiction au sucre » n’existe pas, on parle plutôt d’ « attirance » ou de « compulsion » (allez dire ça aux rats de labo qui sont finalement tombés plus accros au sucre qu’à la cocaïne ou à l’héroïne !).

Mais l’industrie sucrière maintient, « le plaisir seul est suspect » dans l’affaire et que c’est juste parce que certains ont des comportements « compulsifs » et excessifs qu’est née la légende de l’addiction au sucre.

Je n’ai qu’une chose à dire :

Technique sevrage sucre

Derrière ce beau laïus se cachent justement les industriels de la filière sucrière française qui, comme ils le disent veulent « assurer l’information et la documentation sur un produit agroalimentaire essentiel, le sucre » (on  retient le « essentiel ») et être « toujours au service du consommateur ».

Encore une fois:

Test sevrage sucre

Pourquoi peuvent-ils se permettre ça?

Parce que malheureusement les études se contredisent sans arrêt : « le sucre fait grossir », « le sucre ne fait pas grossir ». Alors même si je suis convaincue personnellement de ce que j’avance  “testez vous-même”! Il n’y a que comme ça que vous vous rendrez compte de ce qui est vrai ou faux.

Si désormais vous êtes tout perdus et ne savez pas par quoi remplacer ce fameux sucre blanc, je vous invite à aller jeter un œil sur ce tableau comparatif des différents sucres existants que j’ai élaboré spécialement pour vous avec comparaison goût/prix/apports nutritionnels et IG selon chaque sucre ! Un indice, les 3 meilleurs sucres pour la santé sont le sucre de coco, le miel et le sucre de canne complet !

Pour finir, voici un documentaire gratuit sur le sucre, ses effets néfastes sur la santé et comment les lobbys industriels nient tout ça avec un culot assez effarant…Plutôt que de regarder une connerie à la télé ce soir prenez le temps de le regarder …

« Sucre, comment l’industrie vous rend accro »

(série documentaire « Cash Investigation » avec Elise Lucet)

Résumé : Chaque année, chacun d’entre nous, ici en France, consommerait 34 kilos de sucre. Deux fois plus qu’il y a quinze ans. 80% du sucre que nous avalons provient directement des aliments que nous achetons … Le sucre se trouve parfois là où on ne l’aurait jamais imaginé, comme dans les charcuteries industrielles ou les plats préparés.

Obésité infantile, développement des maladies cardio-vasculaires, les conséquences de cette surconsommation de sucre sont graves. Pire encore, le consommateur n’a que très peu d’informations sur a réelle quantité de sucre des produits qu’il achète. Les journalistes Edouard Perrin et Jean Baptiste Renaud vous révèlent les techniques employées par ces industriels de l’agroalimentaire et leurs moyens démesurés pour nous faire absorber toujours plus de sucre.

Organisé en véritable lobby, l’industrie du sucre en France mène depuis une quinzaine d’année une véritable offensive… y compris en ciblant les plus jeunes d’entre nous.

https://www.youtube.com/watch?v=wShsRTWXuNs

Alors, c’est quand que vous vous lancez ?


* (glucide = sucre sous plusieurs formes)

Journaliste indépendante et animatrice à Radio France, je vous informe sans concession !

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Commentaires (284)

  1. Coucou 🙂
    Article très intéressant ! Et les liens donnés aussi, même si ça fait un peu flipper quand même, de voir les effets du sucre… et du sevrage.
    Du coup je pose mes questions ici !

    – Je mange beaucoup au petit déjeuner, et à part du sucré, je ne vois pas quoi manger, ahah. Il faut que je rééduque mon alimentation, et du coup, j’aimerais bien savoir ce qu’il est possible de manger ? Des flocons d’avoine c’est bon, mais, on peut mettre de la stévia dedans ?

    – Et ma deuxième question c’est : dans les gâteaux, qu’est ce qu’on peut mettre ? Passer au sucre complet bio, ce sera sans doute mieux, mais y a-t-il des alternatives au même goût ? ( je pourrais mettre du miel mais mon copain déteste ça :/ )

    Merci beaucoup d’avance ! Je vais aller voir les autres articles du blog 😉

    Répondre
    Ivan. - 16 octobre 2012
    1. Oui c’est sûr ça fait flipper mais bon hein autant être au courant et régler le problème que de souffrir de pleins de petits maux à cause de ça sans jamais comprendre pourquoi…
      Effectivement, si tu lis mon témoignage + les autres que j’ai mis en lien tu constates que la première semaine c’est dur (du coup je te conseille si t’étais méga accro au sucre comme moi d’y aller par paliers: tu diminue ta consommation de sucre raffiné pour entamer ensuite le sevrage sinon bonjour les douleurs!)

      Alors, pour le petit dèj,(ce qui va être le sujet d’un prochain article): flocons d’avoine (contiennent des glucides) + graines de lins/courges (la marque “Jardins Bio” en vend des paquets tout prêts avec des mélanges d’avoine et de graines sans sucre ajouté—> http://www.jardinbio.fr/produit/muesli-sans-sucres-ajoutes-aux-3-graines/, perso c’est ce que je prends) donc je mélange ces céréales avec un yaourt Sojasun nature + une pointe de sirop d’agave Sunnybio si jamais j’ai envie de goût sucré.
      Le tout accompagné d’un jus d’orange et d’un thé + quelques fruits 🙂
      Autres idées: les wasa “fibres” (indice glycémique 35) avec du beurre et du cacao en poudre sans sucre dessus; un petit dèj’ salé (pourquoi pas ils font ça dans pleins d’autres pays et ça peut être l’occasion de tester des nouveautés) ou encore des produits laitiers.
      Et oui tu peux mettre de la stevia en poudre dans ton petit déj

      Après pour remplacer le sucre tu as pleins d’alternatives:
      -la stevia (mais en supermarché elle est coupée avec des produits pas forcément top) et elle a un goût que beaucoup trouvent trop fort.
      -le sirop d’agave (c’est un pitit cactus), ça coûte 3 euros20 en supermarché et c’est sous forme liquide comme du miel, ça sucre bien et ça ne change pas le goût des aliments (c’est assez neutre), indice glycémique 15
      Les autres alternatives (mais qui gardent un indice glycémique élevés donc au final c’est comme si tu mangeais du sucre sauf que les apports en nutriments sont meilleurs))
      -le sirop de riz, comme du miel mais en plus fort niveau goût (difficile à trouver par contre), indice glycémique 100.
      -la mélasse, indice glycémique 70.
      -le miel, indice glycémique 60

      Deuxième question: dans les gâteaux par quoi on remplace le sucre et bien par tout ce que je t’ai cité plus haut (et penser à remplacer les farines également), de toute façon, tout aliment “raffiné” (sucre blanc, farine blanche, pâtes blanches qui ne contiennent pas assez d’éléments nutritifs pour notre corps donc les bannir).
      Donc le miel, le rapadura (sucre de canne bio complet), mêmes les sirops d’agave et de riz s’intègrent parfaitement dans un pâte à gâteau.

      Enfin quelques astuces pour manger moins de sucre en général:(tirées de http://entrainement-sportif.fr/manger-moins-de-sucre.htm)

      ->Diviser par deux la quantité de sucre dans quand vous cuisinez vos gâteaux ;
      ->Remplacer le sucre blanc par du sucre roux, de la mélasse, du sirop de riz, de la stevia, du sirop d’agave;
      ->Eviter trop de bonbon et de plats préparés (salés ou sucrés);
      ->Ne pas trop consommer de miel, confiture, sirop d’érable
      ->Consommer les sucres naturels de fruits, de fleurs
      -> Arrêter les sodas et préférer les jus de fruits et des jus de légumes biologiques (pressés maison c’est encore mieux car vous êtes sûr qu’il n’y ai pas de sucres ajoutés)
      ->Remplacer la farine blanche par de la farine bise, complète ou intégrale ;
      ->Remplacer les pâtes et les pains blancs par des pâtes et des pains demi-complets ou complets
      ->Préférer les laits végétaux: soja, riz, amande, noisette, avoine

      Voilou! (et n’hésite spas si tu as d’autres questions c’est avec plaisir 🙂

      Répondre
      Ca Se Saurait - 16 octobre 2012
      1. Bonjour Sabrina,
        Wouah super ton article et surtout ta determination! Perso, je suis une grande mangeuse de sucre mais j ai instinctivement commencer a me poser des questions sur toutes les pub des gouters pour nos enfants qui sont hyper sucrés, pourquoi? Bref, j ai reduit ma consommation en reduisant l acaht de ces gouters et j ai commencer a les remplacer par des fruits secs, au debut ce fut dur de les leur faire accepter… mais pari gagner!
        Je t ecris surtout pour t informer que j ai visionne le documentaire de Joe Cross qui comme toi est parti a l aventure pour retrouver sa sante en remettant en cause l alimentation… http://www.youtube.com/watch?v=vBNYeMMAd48 (ca dure 1h30 mais ca en vaut vraiment le detour! )
        Il a banni toute alimentaion non naturelle, il a commencé un regime alimentaire uniquement a base de fruits et de legumes cru sous forme de jus, resultat spectaculaire, puisqu il a perdu 90kilos en 2 mois!
        Perso, j introduis ce mode alimentaire progressivement et je t assure que c hyper efficace et en plus ca cale mine de rien ! Donc pour moi quasiment plus de sucre ni d alimentation deja préparé et je me sens en pleine forme et j ai maigri 😉
        Voili voilou ! A bientôt
        Bise Samseal

        Répondre
        samseal - 11 septembre 2014
        1. Super expérience Samseal 🙂
          Je connais bien ce reportage oui et je trouve l’ouverture d’esprit et la tolérance de ce monsieur juste admirables !
          En revanche pour ce qui est des jus, du crudivorisme et du végétalisme perso j’en suis revenue, j’explique pourquoi dans ces articles :


          Répondre
          Sabrina Chauchard - 11 septembre 2014
    2. Coucou au petit dej tu peux manger du pain complet et 1banane et un café ou thé par exemple ou des cereal complète. Pour les préparation de gâteau j’utilise du sirop d’agave ou hermestas ca a un bon pouvoir sucrant

      Répondre
      helem - 8 juin 2014
  2. Ah oui j’oubliais, si tu veux chercher l’indice glycémique d’un aliment —> http://www.montignac.com/fr/rechercher-l-index-glycemique-d-un-aliment/#s_

    Répondre
    Ca Se Saurait - 16 octobre 2012
    1. Merci beaucoup pour tes réponses ! 🙂

      Répondre
      ivanI - 16 octobre 2012
      1. De rien, tu me diras comment se passe ton sevrage si tu t’y mets 😉

        Répondre
        Ca Se Saurait - 16 octobre 2012
        1. Bonjour, je trouve cet article vraiment pertinent ! Je suis également une accro au sucre… Le problème c’est que lorsque je crois avoir la volonté nécessaire pour changer cela je n’y parviens pas, à vrai dire mes résolutions tiennent à peine une demi-journée. De plus, je suis dépendante à d’autres substances comme le tabac. Je grossis chaque jour davantage et me sens très mal dans ma peau! j’ai vraiment besoin de conseil et je voudrais vraiment maigrir, à tout prix 🙁

          Répondre
          Dubois - 19 avril 2014
          1. Salut Alice, merci c’est gentil.

            Malheureusement en la matière si tu n’es pas motivé tu n’y arrivera pas.
            C’est la clef pour réussir (dans quoi que ce soit d’ailleurs) alors essaies de trouver ce qui peut bloquer ta motivation pour mieux te comprendre et avancer, ce sera essentiel 🙂
            N’importe quelle méthode pour maigrir te demandera de la volonté et de la patience, y’as pas de magie !

            Ca Se Saurait - 19 avril 2014
  3. Ton article est très intéressant 🙂
    je suis convaincue depuis longtemps de l’addiction au sucre … la simple preuve vient du fait que si au cours de la journée, je ne mange rien de sucré ( sucre blanc, industriel, genre chocolat, bonbons, gateaux … ) je n’en ai pas spécialement envie. En revanche, si je mange au moment du café un morceau de chocolat, je vais sans cesse avoir envie de sucre !

    Je ne mange plus de bonbons depuis longtemps, je suis végétarienne ( gélatine ).
    Par contre, le chocolat noir … j’en mange trop, je le sais bien, faut que je travaille là dessus.
    J’ai aussi diminué mes craquages gateaux … mais bon, je peux faire beaucoup mieux là dessus. Ton article me motive bien…
    En plus j’ai de bonnes bases avec le livre : bon bio gourmand de Valerie Cuppillard … 🙂 tu connais ?

    Concernant les fruits secs ? parce qu’au petit dej moi je prends :
    – 1CS de farine de coco, 2CS de millet, 2CS cacao bio cru au caroube, du lait végétal pour créer une creme avec tout ça. J’y ajoute : 1CS d’huile de colza et 1CS d’huile de coco, une banane écrasée … et à coté de ça : une ou deux noix de bresil et une figue séchée …
    ( petit déjeuner piqué sur le site d’une naturopathe : Le chaudron pastel )

    tu considères les fruits secs comme étant du sucre ?

    Merci en tout cas pour l’article, bonne continuation !

    Répondre
    Eliz-Abeth - 16 octobre 2012
    1. Salut Elizabeth!
      Merci pour les compliments 🙂
      Je suis allé voir les recettes de Valérie Cupillard ça m’a l’air comment dire…MIAM! Mais non je ne connaissais pas, je cuisine beaucoup à “l’instinct” et pas très compliqué donc j’avoue que je ne ferais pas ce qu’elle fait tous les jours mais heureusement que des gens comme elle publient des recettes comme ça pour montrer que le bio c’est pas triste comme la pluie. Elle fait des recettes sans gluten ça c’est vraiment pas mal non plus!

      Oui, bonne idée pour les fruits secs au petit dèj’, j’avais complètement zappé! Abricots et figues mes préférés :-d
      Ton petit dej’ a l’air pas mal, je crois que je vais tenter un de ces quatre.

      Et oui les fruits secs (comme pas secs d’ailleurs) ont du sucre puisque dans la famille des glucides on trouve: le glucose, le fructose et le galactose. Le sucre contenu dans les fruits est le fructose.
      Sur l’échelle des indices glycémiques (où le sucre pur est à 100 et le max de l’échelle à 115) , la banane par exemple est à 60, la pomme à 35.
      Après, justement, ce type de sucre est bon pour la santé (consommé modérément bien sûr) et même essentiel. En fait se sevrer du sucre ça ne veut pas dire arrêter totalement toute forme de sucre: ça veut dire revenir à une consommation de glucides normale (non excédentaire par rapport à nos besoins quotidiens) et éliminer le sucre raffiné. Finalement c’est pas si dur!

      Pour ce qui est du chocolat noir, c’est pas trè sucré comme aliment donc avec modération no stress!( il paraît même que ça a des effets bénéfiques sur le coeur et sur le poids—-> http://www.montignac.com/fr/les-effets-benefiques-du-chocolat-noir-sur-le-c-ur-et-le-poids/)

      Bises, bonne soirée!

      Répondre
      Ca Se Saurait - 16 octobre 2012
      1. Heyyyy 🙂

        j’essaie de suivre tes conseils, et j’ai remarqué tous les bienfaits à vivre sans sucre …
        j’avoue que je mange facilement 3 fruits par jour … ca me fait un peu peur, car ça reste sucré…
        je mange une banane tous les matins, et ça me cale super bien…

        D’ailleurs depuis l’arrêt du sucre, je mange moins en quantité ! mon petit mélange du matin me suffit amplement ! sans fruits secs !!

        j’ai également opté pour une répartition plus régulière de mes repas … je mange toutes les 3h environ : 7h / 10h / 12h45 / 16h / 19h30 …
        il parait que c’est bon pour l’organisme !

        En tout cas, merci pour tous tes conseils, ça me fait beaucoup de bien, je commence à trouver un équilibre ! je suis contente 🙂

        Bonne soirée

        Répondre
        Eliz-Abeth - 16 novembre 2012
      2. Coucou la madz 😉
        pour les 3 fruits par jour ne t’inquiètes pas, c’est du bon sucre, faut pas en manger 10 mais trois….
        Et oui la sensation de satiété redevient normale et on mange beaucoup moins, je le constate au quotidien, c’est fou!
        Pour la répartition des repas, oui, j’ai entendu parler de ça mais bon, perso ça ne me tentes pas, après, as-tu remarqué des changements avec cette répartition ?
        Et pour tout le reste, de rien, avec plaisir! Je n’allais pas égoïstement garder pour mi ma trouvaille ^^

        Bises!

        Répondre
        Ca Se Saurait - 17 novembre 2012
  4. Excellent article, pour ma part j’ai déjà commencer mon sevrage il y a quelque temps de cela et je ne le regrette pas! Merci également pour le infos données en commentaire.

    Répondre
    cookie - 17 octobre 2012
    1. Merci Cookie 🙂 Et que vous a apporté votre sevrage si ce n’est pas indiscret? (vous avez remarqué les mêmes effets que moi ou encore d’autres?)

      Répondre
      Ca Se Saurait - 17 octobre 2012
      1. Alors déjà ce sevrage je l’ai fait il y a un peu près 3 ans mais je remplaçais par de l’aspartame, grosse erreur. Couplé au fait que je mangeais déjà très acide (j’adorai boire du vinaigre à la bouteille, oui…) ça m’a valut une sacré colite. Du coup je suis re-revenue au sucre mais j’ai diminué les doses au fur et à mesure pour finir par quasi ne plus en manger. La seule chose qu’il me reste à remplacer c’est les pâtes blanches par des semi-complète ou des complètes. Mais en tout cas je n’ai plus de besoins sucré et il est vrai que j’ai eu un regain d’énergie et surtout une impression d’être plus saine de l’intérieure. Par contre je garde une addiction aux fruits mais celle là n’est pas trop mauvaise je pense, du moins j’espère!

        Répondre
        cookie - 18 octobre 2012
      2. Ah oui effectivement l’aspartame, c’est pas le top comme qui dirait!
        Pareil, concernant le sucre il ne me reste plus que les pâtes à éliminer mais sachez que si vous les faites cuire al-dente et non pas tendres, ça fait baisser leur indice glycémique, toujours ça de pris!

        Ps: le vinaigre vous l’utilisiez en interne pour quoi? (j’en ai utilisé en externe sur ma peau quand j’avais un eczéma au visage et ça a juste été magique(pour les cheveux également en eau de rinçage) d’ailleurs, j’écrirais un article dessus prochainement 🙂

        Répondre
        Ca Se Saurait - 18 octobre 2012
  5. J’attends avec impatience ton article sur les petit déjeuners ! Je ne pourrais pas m’en passer et j’ai vraiment une faim de loup au réveil, mais je cherche à en préparer un de meilleure qualité 🙂

    Répondre
    marinettearoulettes - 17 octobre 2012
    1. Salut Marinette! Ben écoute j’me le met dans ma liste des priorités (là je fais ma liste des paras pas chères sur toute la France et put*** que c’est chiant et long… Mais promis la semaine prochaine on fait le petit déj’! 🙂
      Sinon tu manges quoi actuellement le matin?

      Répondre
      Ca Se Saurait - 17 octobre 2012
    2. Répondre
      Ca Se Saurait - 18 octobre 2012
      1. Merci !!
        Actuellement je mange des pétales natures ou avec des copeaux de chocolat, avec du lait de soja, et une banane. Mais je suis obligée d’en manger une double dose pour tenir jusqu’à midi (60g), et malgré qu’elles soient natures il y a quand même des sucres ajoutés :/
        J’ai eu une phase Weetabix/fromage blanc mais je m’en suis lassée 🙂
        Du coup je pense que la solution d’un petit déjeuner vraiment sain ce sera le muesli maison en achetant les ingrédients en vrac dans un magasin bio ! (sur ce je vais lire ton article^^)

        Répondre
        marinettearoulettes - 19 octobre 2012
      2. Oui l’idéal semble être les flocons d’avoine (le vrai muesli étant moins digeste mais bon…), la marque Jardin Bio’logiques en fait un très bien sans sucre ajouté. Et oui le vrac est une bonne solution 🙂

        Répondre
        Ca Se Saurait - 19 octobre 2012
  6. Bonjour,
    Un très bon article en effet. Merci de m’avoir citer 😉
    Mes recherches ont bien-sûr continué et l’enquête m’a révélé des choses bien surprenantes sur les dessous du sucre que je partagerai sous peu dans un article intitulé “la vérité sur les sucres”. Je vous avertirai de sa parution.

    1. Bonjour Wladislas! (je suis la personne avec qui vous avez échangé par mail il y a quelques semaines vous vous souvenez peut être?), il me tarde votre prochain article en tout cas!
      Celui de No Cede Malis était vraiment bien ficelé également.
      Je vous ai mis dans mes “amis” ici au cas où vous n’auriez pas vu 🙂 —-> Mes amis (ben oui je trouve vos sites passionnants!

      Répondre
      Ca Se Saurait - 18 octobre 2012
      1. Oui Oui, bien sûr ! J’avais fait le lien.

        J’ai lu en effet son article avec intérêt. Je ne suis pas d’accord avec tous les points. Cependant, cela n’est pas un jugement ou une question d’opinion. Cela dépend des recherches que nous avons mené et de nos sources.

        Le sucre, par exemple, n’est pas directement responsable de maladies neurodégénératives comme la maladie d’Alzheimer. Les biopsies faites dans les années 1945 sur des personnes décédées, atteintes de cette maladie, ont révélé un couche anormale d’aluminium au niveau du cortex du cerveau (la périphérie), siège de la conscience. Les métaux lourds n’ont rien à faire dans le cerveau ! La question a se poser aurait été : mais d’où vient cet aluminium ? Rien n’est aller dans ce sens, alors que parallèlement, petit à petit, le gouvernement a interdit l’usage d’ustensiles en aluminium.

        On connait depuis très longtemps le rôle des métaux lourds dans les maladies neuro-dégénératives, mais rien ne semble arrêter les industriels. Du coup, on continue à s’intoxiquer et à épuiser nos ressources, et notamment par la consommation actuelle et excessive de sucre raffiné.

        Bien-sûr, on évite de le dire au consommateur qu’on tue à petit feu, pour voler sa santé et son argent. Pour ma part, j’ai l’intime conviction qu’on ne nait pas pour être malade, d’autant qu’il y a qlq générations, toutes ces nouvelles maladies n’existait pas. Pourquoi à votre avis ?

        1. Hun….hun…intéressant l’aluminium et Alzheimer…(les amalgames aussi et le mercure n’ont pas été traités dans l’étude?)
          Vraiment passionnant, surtout vu sous votre angle et avec vos connaissances de médecin.

          Et tout à fait d’accord avec vous sur le fait que si chacun ne se prend pas en main personnellement pour s’informer sur sa santé et prendre les mesures nécessaires n continuera de souffrir de toutes sortes de maladies qui auraient pu être évitées…

          Mélange de désinformation publique mais je pense aussi que beaucoup de gens malheureusement ont la flemme, n’aiment pas “lutter” et préfèrent se laisser porter, du coup nos blogs trouvent aussi là leur utilité 🙂

          Merci en tout cas Wladislas pour vos interventions qui sont toujours aussi intéressantes 🙂

          Répondre
          Ca Se Saurait - 19 octobre 2012
  7. Une petite vidéo (en anglais) sur les méfaits du sucre (suggestion de Ptite Noli sur Madmoizelle (merci à elle:-) ) http://www.youtube.com/watch?feature=player_embedded&v=Yda8RtOcVFU#!

    Répondre
    Ca Se Saurait - 19 octobre 2012
  8. Bonjour ! Merci pour le lien 🙂

    Il est possible d’atténuer voire éliminer les effets du ‘sevrage’, en diminuant progressivement (sur une semaine) les doses de sucre, et aussi en buvant plus d’eau. Les maux de tête sont causés par ce manque d’eau, lui-même dû au “dépoussiérage” du métabolisme des acides gras, qui doit compenser le quasi-arrêt du métabolisme du glucose. Ça fait marcher le foie et déshydrate un peu au passage, d’où les effets un peu “gueule de bois”.

    Si vous lisez l’anglais, les blogs de Tom Naughton et de Mark Sisson sont des mines d’or. Je conseille aussi la lecture de “FAT: pourquoi on grossit” de Gary Taubes, une version plus ‘light’ (et traduite en français) de son opus “Good calories Bad calories” qui fait la synthèse de 40 ans de recherche en nutrition et démolit plein de mythes inattendus sur la nourriture, la prise de poids, etc.

    Répondre
    jesrad - 22 octobre 2012
    1. Bonjour Jesrad! De rien pour le lien, il faut dire que votre blog et cet article sont supers! Merci encore pour toutes ces informations supplémentaires, c’est vrai que “Fat pourquoi on grossit” a l’air excellent et je file voir les deux blogs en anglais 🙂

      Répondre
      Ca Se Saurait - 22 octobre 2012
  9. […] sucreries et bien vous pouvez toujours ramer pour perdre vos kilos en trop… D’ailleurs, en réalisant un sevrage du sucre j’ai moi-même vérifié cette théorie et perdu près de 2 kilos en un mois sans faire de […]

  10. […] un régime en comptant les calories, par pitié, arrêtez-le, compter les calories ne sert à rien. Limitez plutôt votre consommation de sucre et vous verrez que vous maigrirez toute […]

  11. […] compléter mon article « J’ai testé pour vous…me sevrer du sucre« , je vous invite aujourd’hui à lire un très très bon article du professionnel de […]

    Répondre
    La vérité sur les sucres | Bio pas cher - 3 janvier 2013
  12. Bonjour et merci pour tes articles très intéressants, j’adore le concept de ton blog 🙂 J’aimerais savoir si depuis ton sevrage en sucre, tu prends toujours autant de plaisir à manger? Moi perso, j’adore le chocolat (pâte à tartiner au p’tit déj, cookies, gâteaux, mousses…) et je ne sais pas si j’arriverais à m’en passer… Comment tu fais donc pour te faire plaisir, est ce que tu t’accordes des gourmandises de temps en temps… dis moi tout! 😉 merci

    Répondre
    Lapinou - 19 janvier 2013
    1. Salut “lapinou” (très beau pseudo ^^)
      Merci pour les compliments, ça fait toujours fort plaisir 🙂
      Alors ben bien sûr que je me fais “plaisir” tout simplement parce que je suis une grande gourmande et gastronome.
      Je n’envisage pas la vie (oui, je dis bien la vie!mdr) sans prendre du plaisir surtout à table! Donc je me fait toujours des gâteaux (mais je remplace le sucre par du sirop d’agave) mais je n’en mange que très rarement parce qu’en fait tu verras qu’une fois sevré du sucre et bien tout simplement, tu n’en a plus envie…donc tu ne te prives pas, ça te dégoûtes dès que tu en manges. Ton corps reprends les vraies valeurs et il t’alertes dès que c’est trop (c’est à dire très vite avec le sucre). Je dois manger franchement même pas un gâteau par mois, ça ne m’intéresse pas plus que ça en fait…(d’autant plus que je fais tout moi-même donc je n’ai pas le côté de la facilité de manger un gâteau emballé tout prêt). La “sensation de sucré” je la trouve tous les jours dans les fruits et avec du sirop d’agave dans mon thé (parce que thé ou café comme ça sans rien je n’aime pas), c’est tout.

      Fais le sevrage et tu verras tes cookies industriels t’écoeureront assez vite et le Nutella rempli de phtalate je n’en parle pas…

      En fait, disons aussi que j’aime manger sain et frais, à la base mon corps est en demande de ça et vu que je l’écoute et bien je me dirige tout naturellement vers ces denrées, donc le sucrée, l’industriel me dégoûte vite. Ça n’a pas toujours été le cas bien sûr mais tout cela fait partie d’un processus, j’ai commencé par vouloir manger plus sain donc je prépare tout moi-même avec des produits frais et de base et le sevrage du sucre est arrivé là-dessus donc ça s’est fait naturellement. Après, il ne faut pas être extrémiste non plus donc je ne refuse pas de manger le gâteau au dessert chez des amis, je sucre mon café avec du sucre normal si il n’y a pas autre chose (mais j’en met à peine) et comme ce mois-ci et bien je fais et je mange des galettes des rois!

      Donc oui il faut s’accorder des gourmandises de temps en temps mais après c’est personnel et chacun doit faire comme il l’entend en fonction de ses capacités de contrôle de soi et de ses objectifs (si tu sais que de manger un cookie va automatiquement te faire enfiler la boite entière alors là oui ça risque d’être compliqué). C’est comme pour tout, c’est une question de volonté et une fois le mauvais moment passé tu te rends compte à quel point tu étais comme drogué…
      Ce n’est qu’une question de volonté et de décisions personnelles, si tu veux faire ça juste parce que ça a l’air sympa et pas parce que tu penses profondément que tu veux faire du bien à ton corps alors attends un moment plus propice. Si les gâteaux et autres sucreries te “tiennent” à ce point comme tu as l’air de le décrire dans ton message c’est que peut être psychologiquement tu n’es pas prêt(e) à t’en séparer…
      Je pense que pour réussir cela doit être une vraie démarche qui a du sens et qui fait partie d’un processus
      global de prise de conscience.

      Alors, je t’ai tout dit ? 😉

      Répondre
      Ca Se Saurait - 20 janvier 2013
      1. Merci pour ta réponse! Depuis que j’ai découvert ton article je suis toute retournée lol… j’ai lu notamment le blog de Wladislas et je suis choquée de voir que quasiment tous les produits contiennent du sucre… Dernièrement j’ai changé mes habitudes en essayant de supprimer l’huile de palme de mon alimentation (depuis j’ai découvert un nutella bio exquis…:p ), et là je me prends une nouvelle vérité en pleine face… pas facile… 😉 Est ce que tu pourrais me dire à peu prés quel est ton “repas-type sans sucre” dans une journée? Car, étant donné que même le jambon contient du sucre, il ne doit pas plus rester beaucoup de possibilités pour se nourrir? Tu fais la plupart de tes repas maison? Tu achètes tout en bio? J’espère ne pas t’embêter avec mes questions…

        Répondre
        Lapinou - 20 janvier 2013
        1. “Depuis que j’ai découvert ton article je suis toute retournée” ==> tu es donc une fille :-), c’est noté!

          Alors, oui si cela te choque c’est que tu commences à peine tes découvertes en la matière (et malheureusement notre mode de vie et alimentation moderne sont remplies de choses choquantes comme celle-là…) donc c’est bien normal d’en être toute retournée, ça remet en cause tout ce que d’habitude toute la société étouffe pour nous vendre de la m****.

          Alors, donc oui je n’achète que du brut, des produits de base que je cuisine ou que je mange tels quel (ça prend moins de temps et c’est très bien comme ça). D’ailleurs, depuis quelques temps je suis même devenue végétarienne (presque végétalienne même) donc exit le jambon, je n’achèterais plus qu’exceptionnellement de la viande et uniquement en étant sûre que derrière la bête a eue une belle vie et une mort pas trop atroce.

          Alors pour mes repas quotidiens (dans lesquels je cherche à avoir des protéines végétales pour remplacer les animales):

          * petit-déjeuner :
          ->jus de fruit bio pur jus 100 % et sans sucre ajouté (ni issu de fruits déshydratés)
          ->un thé avec une cuillère de sirop d’agave pour sucrer
          ->une moitié de bol rempli de muesli aux fruits ou de flocons d’avoine bio (en vrac de la Biocoop) mélangés avec un yaourt au soja (au pire une cuillère de sirop d’agave si ça n’a vraiment pas de goût mais je fais souvent sans)
          ->un fruit (mais j’en ai assez peu souvent envie le matin, je préfère des jus)

          *déjeuner et dîner (je mange globalement les mêmes choses aux deux repas), en vrac :
          En plat froid :
          ->betteraves pré-cuites avec huile d’olive et sel
          ->épis de mais doux réchauffés avec ou sans beurre
          ->pois chiches avec huile d’olive + sel
          ->salade, carottes crues
          ->noix de cajou (très riches en protéines)

          En plat chaud :
          ->tofu
          ->légumineuses pois cassés, haricots rouges, lentilles (préparées la veille car longues à préparer)
          ->riz (accompagné souvent de poivrons ou autres légumes cuits + tofu)
          -> poêlées de légumes (carottes, poireaux…)

          En dessert:
          -> des fruits, des fruits et encore des fruiiiiits!(de saison ils sot encore meilleurs et bio de préférence quand le budget y est puisque j’en mange beaucoup!)
          Donc en ce moment : Clémentines, pomelos, bananes, ananas.
          -> fruits secs (abricots, dattes, figues)

          En “pain” : pain azyme ou wasa bio.
          En boisson du lait de soja, chaud le soir avec du cacao ou ajouté dans mon thé le matin.

          Au contraire, il reste pleins de possibilités pour se nourrir, il faut juste aller à l’essentiel, au brut, au naturel, c’est l’alimentation industrielle qui est “pervertie” et remplie de substances inutiles.

          Concernant le bio, je dirais que j’achète 75 % bio des fois je ne peux pas financièrement donc je limite mais pfff…la différence de goût est telle sur des produits frais que j’y reviens vite (par exemple en ce moment les clémentines sont tellement délicieuses en bio et une sur deux du supermarché est mauvaise alors le calcul est vite fait!). En plus, le bio t’apporte de meilleures nutriments, ne pollue pas ton corps avec les pesticides donc c’est vraiment le top.
          Mais bon après quand tu consommes beaucoup de frais comme moi c’est pas toujours évident donc non, pas tout bio.

          Et pour la préparation, oui, tout maison, c’est très rare que je mange un repas “industriel” ou un sandwich (même si ça peut arriver, surtout en milieu professionnel quand j’ai pas le temps).

          Et toi Lapinou, où te situes-tu par rapport à tout ça ? Quelles démarches as-tu faites déjà?

          Bises.

          Ps: attention, prépares -toi à être encore plus choquée parce que prochainement je vais faire des articles sur le végétarisme et notamment le fais de manger cru le plus possible, ça sera encore plus poussé, héhé! mais c’est tellement bon de sentir qu’on se fait du bien (et qu’au final ça simplifie bien plus la vie qu’on ne se l’imaginait 🙂 )

          Répondre
          Ca Se Saurait - 20 janvier 2013
  13. Merci encore pour ta réponse, je vois que ton menu est vraiment peu commun, il me paraît assez « strict », mais au niveau du goût tu dois aussi réapprendre à apprécier les aliments naturels (alors que quand on mange des aliments industriels, très salés, avec des additifs etc, on ne sent plus trop le goût d’un aliment brut…). Ca te coûte plus ou moins cher de manger de cette façon par rapport à une alimentation « traditionnelle » (j’imagine que tu n’as pas toujours fonctionné comme ça…) ?
    Sinon, oui je suis une fille, j’ai découvert ton blog dans les forums de madmoizelle 🙂
    Aussi, tu es végétarienne depuis toujours ? Sinon qu’est ce qui t’a poussé à le devenir (j’avoue que je n’ai pas encore lu ton blog en entier si jamais tu en parles ailleurs) ?
    Pour ma part, je m’intéresse à l’alimentation depuis que je n’habite plus chez mes parents (j’ai 22 ans), j’essaye de bien me nourrir puisque maintenant je suis livrée à moi-même, donc je m’intéresse à tout ça.
    Avant ça je me suis intéressée aux cosmétiques naturels, car j’en avais marre de l’inefficacité des produits vendus en supermarché, le sentiment d’être prise pour des pigeons (la pub qui promet des miracles mais des ingrédients chimiques comme le silicone qui bousille tes cheveux…). D’ailleurs j’ai un blog à te conseiller, si tu ne le connais pas déjà : http://longscheveux.blogspot.fr/ c’est une fille qui s’intéresse aux ingrédients naturels, à l’écologie, la protection des animaux…
    Pour en revenir à mon alimentation, j’essaye de manger correctement en suivant un petit guide que j’ai acheté pour choisir mes produits: « le bon choix pour la santé et la ligne » de thierry souccar. Comme tu peux le voir effectivement j’ai encore beaucoup à apprendre…

    Répondre
    Lapinou - 20 janvier 2013
    1. Peu commun peut être, je ne sais pas 🙂
      Strict, je ne trouve pas, enfin disons que je mange ce que j’aime et j’aime me sentir bien donc c’est difficilement explicable comme sensation mais non, je ne le ressens pas comme strict. Après, la plupart des gens ayant une alimentation complètement mauvaise, oui eux ressentiraient ça comme “strict” mais bon, disons que c’est une question de point de vue, d’envies et d’information.

      Par contre c’est assez révélateur que tu emploies ce terme “strict” ça veut dire que tu vois encore le fait de s’alimenter comme ça comme une contrainte, je me trompe?
      Parce que derrière ce terme se cache l’idée que manger sainement c’est se restreindre, être “malheureux” alimentairement parlant et Cie or c’est tout le contraire en vérité (mais pour ça il faut essayer ^^ )

      Oui effectivement, manger industriel fausse tous les repères de notre organisme qui ne sait plus reconnaître ce qui est bon ou mauvais, saturé qu’il est.

      Je ne dirais pas” réapprendre à apprécier” je les apprécie tout court (et ça a toujours été le cas sauf qu’avant j’en mangeais beaucoup moins proportionnellement dans mon alimentation).

      Concernant le coût ça me coûte à peu près pareil qu’il y a par exemple 6 ans quand je mangeais “comme tout le monde” (même si j’ai toujours cuisiné et jamais acheté de plats tout prêts, ça je n’ai jamais aimé, ni même des tonnes de gâteau, ça a jamais été mon délire). Ça reviens aussi cher de manger pleins de fruits et légumes bio et pas de viande que de manger du poisson pané, du steak haché et des pâtes. Maintenant, si je devais manger vraiment tous les aliments dont j’ai envie , quand j’en ai envie en quantité dont j’en ai envie oui, ça reviendrait plus cher. Manger tout bio c’est plus cher, c’est pour ça qu’il faut compenser en mangeant moins de viande ou de produits chers.

      Donc non, pour conclure, manger sain ne coûte pas vraiment plus cher mais si on veut vraiment aller jusqu’au bout de la démarche et manger uniquement du bio oui ça coûte plus cher.

      Non je ne suis pas végétarienne depuis toujours, depuis mais depuis même pas un mois !(même si ça faisait un moment que j’y passais de plus en plus progressivement).
      Toutes ces histoires d’alimentation et de choix alimentaires ne se font pas en un jour de toute façon, ça prend du temps, le temps de s’informer, de rencontrer, de discuter, d’échanger, de comprendre. Ça se fait pas à pas.
      Non, je n’en ai pas encore parlé mais ce sera l’objet d’un prochain article sur “J’ai testé pour vous devenir végétalienne” et aussi “Entre économies et idéologie : par quoi remplacer la viande dans l’alimentation?”.

      Moi aussi, cette envie de m’informer sur le bio et l’alimentation est arrivée d’abord par les cosmétiques 🙂
      Je suis allé voir ce blog, très sympa (ces femmes à longues chevelures qui font tout pleins de blog de pousse me font délirer, j’adore voir les évolutions sur les mois, c’est parfois impressionnant ^^)

      Je ne connais pas ce guide de Thierry Souccar, je vais aller jeter un oeil de ce pas et pour ce qui est de tes connaissances à acquérir moi je dis il faut tester et tu es déjà dans un processus de prise de conscience à 22 ans c’est vachement bien 🙂 (moi ça a commencé dans ces eaux-là aussi :-), à 20 ans )

      Répondre
      Ca Se Saurait - 20 janvier 2013
  14. […] également à supprimer le sucre raffiné de votre alimentation pour des résultats optimaux et à avoir une alimentation équilibré avec le plus de fruits et légumes frais possible. Ça y […]

  15. merci pour ton article,perso ça fait des annee que je connait cette ennemi(le sucre)mais je n arrive pas a m en defaire,mais bon j ai evolué et puis deux grossesse avec diabete gestationnel et un surpoid important m oblige a mi mettre,j espere reussir mon sevrage je n en peut plus de ce fleau qui me detruit,sinon mon mode alimentaire c trois repas et je garde les fruits

    Répondre
    sounna - 19 mars 2013
    1. Oula, oui, au vu de ce qui t’arrives ça devient urgent, allez, motivation Sounna! On est avec toi 🙂

      Répondre
      Ca Se Saurait - 20 mars 2013
  16. j oublier question:combien a tu perdu de kilos depuis ton arret

    Répondre
    sounna - 19 mars 2013
    1. Heu….ben je ne me pèse pas, je n’ai pas de balance mais je suis passé d’un bon 38 à un petit 36 mais sachant que je mange aussi très sainement à côté + exercice physique :-), c’est un tout 🙂

      Répondre
      Ca Se Saurait - 20 mars 2013
  17. merci de m avoir repondu,faire du 36 c parfait

    Répondre
    sounna - 24 mars 2013
    1. Avec plaisir Sounna, tiens moi au courant ! 🙂
      Et n’hésites pas à (me) nous demander conseils si tu as besoin !

      Répondre
      Ca Se Saurait - 24 mars 2013
  18. je mange normalement a ma faim (proteine,pates integral…)pourtant j ai toujours ce tirallement dans tout le corps et ma tete qui demande une orgie de sucre,cela fait une semaine que j ai commencé,quand ces pensés vont s arreter a ton avis?

    Répondre
    sounna - 25 mars 2013
    1. Ah ben ça ça dépend de chacun, on est tous différents niveau motivation et mental 🙂
      Mais une fois le sevrage physique passé, ça va forcément s’atténuer, tu es comme une ex-junkie qui est en cure là donc c’est normal : courage!!!! Quels sont tes autres symptômes physiques?

      Répondre
      Ca Se Saurait - 25 mars 2013
  19. Des maux de tete en continu,des courbatures et des envies de vomir,c bizarre mais hier c etait le sommet,je veut vraiment en finir avec ce sucre ,merci de me repondre t vraiment tres serviable

    Répondre
    sounna - 26 mars 2013
    1. C’est normal Sounna, tu as vu mon témoignage, j’ai eu un sevrage très dur également. Après, ne va pas au bout de tes limites non plus 🙂 Mais c’est vrai que c’est normal, tiens bon, ça devrait pas durer plus d’une semaine, moi j’avais très mal au ventre, une barre en permanence et des migraines permanentes aussi, les courbatures, pareil donc courage, vraiment. Bois beaucoup d’eau pour t’hydrater et éliminer et manges le plus de fruits et légumes frais pour te régénérer, ça devrait aider 🙂

      Grosse bises et tiens moi au jus 😉

      Répondre
      Ca Se Saurait - 26 mars 2013
  20. merci bcp pour ton soutien ça me fait du bien

    Répondre
    sounna - 27 mars 2013
    1. Ben de rien Sounna, quand des gens décident de prendre soin d’eux je trouve ça normal et sain de les encourager, notre Terre sera plus belle ^^

      Répondre
      Ca Se Saurait - 27 mars 2013
  21. c un miracle,j ai plus de fringales ou presque plus,j en suis a deux repas/jour,petit dej et un déjeuner vers 14h30 et c tout jusqu au lendemain,je n arrive pas a y croire,moi qui grignoter toutes la journé pratiquement,quelqu un peut il m expliquer,c trop beau pour etre vrai

    Répondre
    sounna - 5 avril 2013
    1. Eh bien oui Sounna, comme dit dans l’article, le sucre te fait perdre tes repères, il perturbe ce que l’on appelle le système de l’appétence (l’envie de manger), ce qui fait que quand tu manges du sucre, tu n’as plus de limites, tu as tout le temps envie de manger sans que ton corps te dise “stop c’est bon, j’suis plein!” donc avec ce sevrage du sucre tu retrouves tes sensations normales et quand ton corps ‘a plus faim il n’a plus faim 🙂

      C’est super en tout cas, surtout si c’était chez toi un gros problème, ça doit te soulager 🙂

      Et je t’assure que ça va continuer, ce n’est pas juste une passade, continues à manger sainement et à être attentive à ton corps, ça ne pourra qu’aller de mieux en mieux!

      Pleins de bises et félicitations Sounna, ton bonheur me fait très plaisir 🙂

      Répondre
      Ca Se Saurait - 6 avril 2013
  22. oui c etait un gros souci pour moi car le diabete m attendait au tournant,j aurai su je l aurai fait depuis lentemps,oui je retrouve la sensation de satieté c formidale,je te remercie pour ton blog

    Répondre
    sounna - 6 avril 2013
  23. je t embrasse aussi et merci,jes pere queje ne retomberai plus dans le sucre

    Répondre
    sounna - 7 avril 2013
    1. Je pense que le fait de te sentir en bonne santé, légère et tout fera que tu n’aura plus jamais envie de retomber dans cet excès, moi je remplace par du sirop d’agave et ça me suffit 🙂
      Ton témoignage fait vraiment chaud au coeur en tout cas, prends soin de toi Sounna, à bientôt 🙂

      Répondre
      Ca Se Saurait - 7 avril 2013
  24. Bonjour Sabrina,
    J’ai lu et relu avec intérêt tes billets. J’essaie d’arrêter moi aussi le sucre mais je n’y arrive pas sur la distance. J’ai “tenu” 4 semaines, plutôt de manière sereine avec d’énormes bienfaits sur le calme, la concentration, des réveils matinaux… tout ce qui est décrit sur ton blog ! Mais j’ai deux problèmes majeurs : 1) J’ai beaucoup de mal a refuser le sucre en société, chez moi quand j’invite ou chez des amis : j’ai peur de vexer. Je sais bien qu’il s’agit de moi de ma santé, etc.. mais je n’arrive pas à passer le cap.
    2) J’ai faim ! Le matin çà va si je me fais un petit déjeuner salé. Le midi je gère bien avec crudités, protéines, légumes, céréales (sans blé)… Tout se gâte au retour du travail. A 18h je serais prête à dévorer tout ce qui me tombe sous la main. J’ai vraiment faim et envie de manger.
    J’ai faim plutôt dans la matinée si je mange du muesli que si je mange du pain (sans gluten ou épeautre) et un œuf brouillé. Si je mange une pomme en collation j’ai encore plus faim 1/2 heure après. Donc j’arrête quelques jours puis je reprends, et ainsi de suite… C’est vrai que c’est difficile dans une maisonnée de gourmands de chocolat…
    Des idées pour m’aider à commencer mon sevrage ?
    ps : le gluten me fait gonfler, je ne supporte ni les plv ni le soja…

    Répondre
    marianne - 8 avril 2013
    1. Coucou Marianne,
      ton billet fait chaud au coeur 🙂
      Pour ce qui est de tenir sur la distance, je dirais qu’il y a à la fois le physique et le psychologique qui jouent.
      Avais-tu tendance à manger sucré à l’excès avant ? (si oui, cela pourrait expliquer que tu ais un attachement psychologique au sucré, et ça il va falloir du temps pour s’en défaire, certains se rassurent avec le sucre et ont un fort attachement émotionnel).
      Si tu as faim : manges! Mais pas n’importe quoi, des fraises par exemple, découpées dans un bol avec une cuillère de sirop d’agave 🙂
      C’est délicieux et je peux te dire que tu n’aura plus faim!
      Le but n’est pas de supprimer le sucre totalement, mais de supprimer le sucre raffiné, de réduire les quantités globales de sucre et de glucides et de remplacer les mauvais sucres par des bons sucres, contenant des apports nutritifs.
      La sensation de faim, ça peut encore être du sevrage, mais à ce moment-là manges, mais pas du sucre industriel, tu peux manger ce que tu veux mais mange sain et naturel, c’est vrai que parfois la rééducation alimentaire peut être longue. En fait, le sucre industriel est tellement fort, tellement inadapté à notre corps que, quand on en ingère, il envoie une décharge d’hormones dans le corps (comme un shoot de drogue), et l’on devient accro à cette sensation alimentaire extrême, c’est peut être de ça dont tu as du mal à te détacher (si tu mangeais beaucoup de sucre avant).
      Le chocolat, pareil, tu peux en manger à 70% de cacao :-); en, fait rien n’est interdit sauf les aliments néfastes c’est à dire industriels et remplis de sucre à calories vides (ce qui finalement, tu en conviendra, est plus un bien qu’un mal). Alors je pense que ton principal problème c’est de retrouver des repères, tu avais l’habitude de manger tels ou tels produits, maintenant tu n’as rien à manger à la place, et bien retrouves des nouveaux produits qui te plaisent tout autant, si c’est pour se frustrer aucun intérêt! (enfin sachant que la notion de frustration quand on est addict au sucre est aussi complètement floutée puisqu’on n’a plus aucune limite justement).
      Par exemple moi j’ai trouvé mon substitut favori au sucre : c’est le sirop d’agave, oh j’en mange pas des tonnes hein mais j’achètes un pot qui me dure un à deux mois et j’ajoute un cuillère dans mon café, une cuillère avec mes fraises, voilà, ça me sert de sucre naturel 🙂

      Pour remplacer tes sucreries d’antan ça peut être des fruits, du muesli, du salé, là c’est vraiment à toi de voir, tu peux choisir parmi tous les aliments que tu aimes sauf les aliments industriels sucrés 🙂

      Pour ce qui est de la vie en société, si on te propose un gâteau tous les mois franchement vas-y, y’a pas mort d’homme, tant que tu ne recommences pas à manger des sucreries tous les jours c’est bon. La maxime à retenir c’est juste : en très petite quantité (le sucre raffiné) et pas d’abus : c’est tout !
      Alors en société tu peux prendre du sucre si ce n’est pas tous les jours. Déjà, le fait de diminuer c’est très bien, si tu as une vie sociale très riche où l’on ne te proposes que du sucré ben à toi de modérer mais tu ne peux pas l’éviter (à moins de commencer à “convertir” tes proches et leur en parler) et puis il faut voir ce que tu appelles vie sociale là (amis, familles, collègues, et combien de fois par semaine?). Perso je ne sors pas beaucoup donc je t’avoue que le problème ne s’est pas posé mais à l’extérieur je privilégie un max les fruits naturels et le salé 🙂

      Pour ton sevrage, comme je le pense : le mieux pour le corps est le naturel : fruits et légumes frais (à manger crus un maximum) et les oléagineux (noix, noisettes). Je ne mange que ça et je ne me suis jamais aussi bien portée 🙂 (cf. mon article sur le végétarisme et les bienfaits que ça m’a apporté ) aujourd’hui je suis crudivore à 90 % et végétalienne à 99 % alors je peux te dire qu’en société je rigole aussi mais j’y arrive! Et le sucre, ben tu croques dans une mangue, des dattes ou un ananas, y’en a du sucre et en plus il est bon pour toi!

      J’espère avoir répondu à tes questions Marianne et puis ben tiens moi au jus de tes avancées, je serais ravie de continuer à t’aider 😉

      Belle journée !

      Répondre
      Ca Se Saurait - 9 avril 2013
      1. Merci pour cette longue et sympathique réponse. Moi aussi cela me fait chaud au cœur de trouver quelqu’un qui me soutienne !

        Pour répondre à tes questions, j’ai été grosse consommatrice de sucre quand j’étais ado (troubles du comportement alimentaire, no comment) genre pâte à tartiner et sucre à la petite cuillère.
        Je me suis régulée depuis et on ne peut pas dire que je mange très sucré (du moins je crois) : jamais de sucre (ni miel ni autre) dans thé, café, tisanes. Je n’aime pas les sodas, sirop. Je consomme sans problèmes des compotes sans sucres, des fruits. Et comme je n’aime pas tout ce qui est laitages (flan, yaourts et autres) çà me simplifie la vie.

        Mon problème ce sont les petits gâteaux (secs, cookies…), le chocolat et les viennoiseries (ah, l’appel du pain au chocolat du goûter !). Les viennoiseries je n’en mange pas très souvent, gluten oblige. Le chocolat et les gâteaux, il faut que je me freine pour ne pas en manger tous les jours.

        Je voudrais arrêter le sucre car je me suis rendue compte qu’il me rend “dingue”. J’ai fait le lien, il n’y a pas si longtemps, entre des crises d’agressivité et le fait d’avoir consommé du sucre quelques moments avant. Et j’ai été étonnée de constater comme je me sens plus calme, sereine quand je n’en mange pas. Dès que j’en prends un peu trop je me sens “patauger” avec des difficultés à me concentrer, à travailler sur la distance, etc. Mais souvent la frustration est trop forte. Je n’arrive pas à la surmonter.

        Il est vrai que j’ai arrêté beaucoup de choses : réduit le gluten et les plv (à 95%), plus d’alcool, plus de café ni de thé. J’ai arrêté ces derniers car là aussi je me suis rendue compte qu’ils me faisaient un drôle d’effet : tu parles de “shoot” et bien quand je prends café (effet +++) et thé j’ai l’impression, dans la demi-heure qui suit, d’avoir pris un truc hyper fort. Mon comportement change, je parle vite, je deviens hyper-active. Le délire quoi ! Et le chocolat (surtout le noir) me fait le même effet (un peu moins fort). Le pire étant les crises d’angoisse et l’insomnie qui suivent (surtout avec le café). Une amie médecin m’a dit que je devais réagir à la théobromine contenue dans ces produits. Du coup le chocolat noir c’est pas trop sucré mais j’ai du mal à me limiter à 1 carré !

        Concernant le shoot du sucre, je ne connais que trop bien cette sensation de bien-être immédiat après la prise. Je suis sacrément accro, même si les doses ne sont pas très élevées.

        C’est bizarre mais l’après-midi je ne peux pas tenir de 13h à 19h, comme si mon corps était habitué à avoir sa dose en fin d’après-midi. Alors que le matin je tiens sans problèmes, j’ai faim vers 11h mais je vais jusqu’à l’heure du déjeuner sans fringales.

        Du coup, ce soir, çà fait 2 jours sans sucre (autre que celui des fruits). Moins faim aujourd’hui en fin de journée qu’hier. Pas de syndrome de sevrage pour l’instant, mais je sais que le passage difficile pour moi se situe autour d’une semaine avec le week-end et son lot de tentations. La semaine je gère au self, pas de problèmes avec mes collègues qui sont déjà habitués à mes lubies sans gluten sans lait et super compréhensifs ! Avec la famille et les amis c’est différent… déjà que je passe pour orthorexique !

        Pour ce qui est de l’approche végé, je serais bien tentée mais je ne suis pas prête. Quand j’étais enfant j’aimais surtout les légumes plus que tout le reste. Les fruits aussi. Je mangeais peu de viande. Je n’aimais pas les laitages et pas trop le pain. Du coup je me demande comment j’ai pu me perdre si loin de mes préférences alimentaires. Je ne mange pas trop de viande, plus par “obligation” (les sacro-saintes protéines, le fer, etc…) que par goût. Mais je ne déteste pas. J’aime bien le poisson de qualité. Et je mange un peu plus d’œufs ces derniers temps.

        Voilà, j’ai été bien longue. J’espère pouvoir te donner des bonnes nouvelles dans quelques jours. J’aimerais tellement trouver cette sérénité de ne plus avoir envie de manger sucré tout comme Sounna. A bientôt !

        Répondre
        marianne - 9 avril 2013
        1. Bon ben effectivement tu m’as l’air sur la bonne voie mais gros lien psychologique à régler ( + peut être hypersensibilité au sucre comme tu l’as au café, qui ne t’aide pas…). On passe vite pour orthorexique face aux gens qui “mangent normalement” mais tant pis hein, tu fais ton petit chemin, tu sais pourquoi tu fais ça te si tu n’en retirais pas des bénéfices évidents tu arrêterais.
          C’est super aussi pour le gluten et les produits laitiers, ça t’aidera mieux à voir les effets bénéfiques du sevrage du sucre. Et effectivement moi aussi le fait d’avoir l’impression de sortir d’un brouillard mental a été l’effet le plus impressionnant du sevrage !

          Quant à tes fringales pourquoi ne pas avoir sur toi sans arrêt des mélanges de fruits secs ? C’est bien sucré (dattes, abricots, raisins, figues,etc.) et ça va te caler sans te faire de mal 🙂

          Bises et, oui, vraiment au plaisir d’avoir de tes nouvelles!

          Répondre
          Ca Se Saurait - 10 avril 2013
  25. Bon ben voilà, 7 jours sans sucre. Pas trop de symptômes de sevrage, juste de grosses envies en fin d’après-midi comblées par fruits, fruits secs, oléagineux, muesli… Légers maux de tête mais çà va. Week-end passé sans trop de difficultés. Je me réveille très tôt le matin, çà c’est l’effet que j’avais déjà remarqué, à moins que cela ne fasse partie du sevrage ? J’entame ma deuxième semaine encore bien motivée. C’est important pour moi de partager cela ! Bises et des nouvelles en fin de semaine prochaine !

    Répondre
    marianne - 14 avril 2013
    1. Bon ben super 🙂
      Finalement t’as pas eu trop de symptôme. Les maux de têtes je crois que c’est vraiment un passage obligé, mon chéri a arrêté de boire du coca alors qu’il en buvait 1 litre par jour (tout en n’arrêtant pas les autres sucres à côté) et il a eu mal à la tête pendant plus d’une semaine. Pour ce qui est du sommeil, je ne sais pas si ça vient de là, seule toi peut le dire, mais ce qui est sûr c’est que le sucre peut nous maintenir dans un état corporel “acide”, d'”inflammation” et de sur-stimulation permanente donc si tu le ressens comme ayant influé sur ton sommeil, c’est certainement vrai, fais confiance à ton ressenti je dirais 🙂
      Moi par exemple c’est tout le passage à une alimentation saine qui m’a régulé le sommeil. Je m’endors quand j’en ai envie et je ne reste pas bloquée devant la télé en baillant. Peut être que je m’écoute plus mais peut être aussi tout simplement que je suis moins sur-stimulée et que du coup mon corps a des capacités de calme plus élevées.
      Bon courage pour ta deuxième semaine, bises ! (et merci pour les news, ça fait vraiment plaisir de vous entendre toutes ^^)

      Répondre
      Ca Se Saurait - 15 avril 2013
  26. bravo marianne

    Répondre
    sounna - 18 avril 2013
    1. Merci Sounna et Sabrina pour vos encouragements. C’est important pour moi. 12 jours sans sucre ce soir pour moi et je tiens bon même si cet après-midi c’était difficile. J’ai résisté de manière héroïque : ma fille a fait des muffins qui embaumaient dans toute la maison ! Demain soir nouvelle épreuve : des amis viennent dîner et apportent une tarte au citron. J’aime bien çà mais je trouve qu’en général c’est bien trop sucré. Il va falloir que je trouve une excuse ! J’ai toujours des fringales de sucre, mais peut-être un peu moins fortes que la première semaine : je prends du muesli ou des fruits. Mon sommeil est toujours agité. Mais je me dis que cela va peut-être prendre du temps et qu’avec votre soutien je vais y arriver. Des nouvelles la semaine prochaine, après quelques jours de vacances pendant lesquels je compte bien continuer sur la voie du sans sucre !

      Répondre
      marianne - 19 avril 2013
      1. Coucou Marianne, oui, ça a l’air compliqué, surtout mentalement … Tu peux quand même manger une part de tarte si tu t’en sens 🙂

        Répondre
        Ca Se Saurait - 20 avril 2013
  27. Bonjour merci pour cet article sur lequel je suis tombée par hasard en faisant d autres recherches 😉 Cela m encourage a retenter un sevrage en sucre. Je l’ai déjà fait il y a 5 ans suite a quelques kilos que je voulais perdre et également car je sentais que j’avais un problème avec le sucre (je me cachais pour m’en goinfrer pour pas que mon conjoint me voie!) Donc rendez vous avec un diététicien et arret du sucre total pendant 2 mois. Lors d’une soirée entre amis je me laisse tenter par un morceau de gâteau au chocolat puis 2 puis 3… les semaines suivantes je deviens progressivement boulimique avec des compulsions sucrées et heureusement ma 1ere grossesse arrive et je redeviens normale!
    Suite a la lecture de votre article je vais retenter un sevrage plus progressif (je l’ai déjà commencé en ayant moins de cochonneries dans mes placards!) En sachant que c’est vrai j’ai aussi un gros lien psychologique avec le sucre!
    La grande avancée c’est que mon conjoint me soutient et admet que l’on peut être complètement drogué au sucre (merci au reportage de la drogue dans vos assiettes sur France 2)
    Merci de m’avoir lu et je vous tiendrai au courant de mon avancée 😉

    Répondre
    prisc34 - 30 avril 2013
    1. Bonjour Prisc, c’est déjà bien d’avoir pris conscience du phénomène 🙂

      Les compulsions ne sont vraiment pas choses faciles à vivre… On attend le reste de votre parcours! 🙂

      Répondre
      Ca Se Saurait - 30 avril 2013
  28. Bon alors des nouvelles… la tarte au citron m’a été fatale ! La reprise du sucre était trop prématurée je pense. Et j’ai eu du mal les jours suivants à ne pas reprendre des trucs sucrés : les occasions ont été trop nombreuses et j’ai été bien faible (mais pas trop quand même). Du coup, je m’y remets car devant moi j’ai un boulevard de plusieurs semaines sans invitations prévues ni anniversaires ou autres occasions festives et familiales. Je vais y arriver, je vais y arriver ! La suite bientôt…

    Répondre
    marianne - 1 mai 2013
    1. Coucou Marianne 🙂

      Ne t’inquiètes pas, tant que tu gardes en tête ton envie de santé tout va bien 🙂
      et surtout ne te blâmes pas parce que tu t’es sentie faible, le chemin te paraît peut être caillouteux et pentu et tu va peut être t’arrêter quelques fois mais en attendant tu le montes ce chemin :-p

      Pleins de bises <3 !

      Répondre
      Ca Se Saurait - 2 mai 2013
      1. Coucou Sabrina,
        Merci infiniment pour ces mots qui me donnent chaud au cœur et m’encouragent à poursuivre mon chemin ! Bises et à bientôt.

        Répondre
        marianne - 2 mai 2013
        1. Avec plaisir, j’ai envie que chacun se dise que ce qu’l fait est bien et que les choses prennent du temps. Ce ne sont pas des années de “malbouffe” qui vont s’effacer comme ça 🙂

          A bientôt Marianne ^^

          Répondre
          Ca Se Saurait - 2 mai 2013
  29. Bonsoir, je tombe ici un peu par hasard, et je voulais vous remercier pour votre article, mais aussi pour le reportage (tv5 fr2) assez consternant, pour ne pas dire révoltant, sur cette problématique du sucre…je suis écoeuré de voir tous ces gens bien propres sur eux fourguer à n’importe quel prix leurs produits crasseux. Et bravo à la journaliste qui reste calme devant ces gens qui suitent la mauvaise foi..
    Bref, finalement, quand on parle de sucre, sait-on bien de quoi on parle? Voici ma modeste contribution à cettre page…bon appétit! 😉
    http://www.relaxation-sante.com/documents_site_relax/le_sucre_blanc_raffine_est_un_vrai_poison.pdf

    Répondre
    Stephan - 6 mai 2013
    1. Bonsoir Stephan, merci pour ce commentaire et pour ce lien très intéressant :-), alors, vous, où en êtes-vous de votre consommation de sucre ?

      Ps: vous êtes tombé ici par hasard, mais le hasard fait bien les choses 😉

      Répondre
      Ca Se Saurait - 6 mai 2013
      1. Je ne crois pas au hasard…c’est juste l’exutoire idéal pour refouler l’innexplicable. 😉
        Pour ma consommation de sucre, elle est faible depuis quelques années, et nulle depuis quelques jours. Pour faire court, ça fait quelques années que j’ai pris conscience de la relation étroite entre santé et maladie…bien que relativement bien portant et sportif depuis toujours, à part des problèmes de dos. Je suis donc plus dans l’expérimentation, la prévention, et il faut le dire aussi, dans la seule logique à mes yeux efficace en matière de lutte contre la société de consommation…qui consiste à ne pas consommer 😉
        Donc, il y a 5 ans environ, première étape, j’ai supprimé toute nourriture industrielle (j’ai la chance de vivre entouré de quelques fermes bio) donc, 90 pourcent de bio, le reste, c’est les obligations sociales et familliales…Depuis ce moment, plus une maladie, plus un antibiotique, et meme plus de médecin traitant…excepté une opération au dos, hernie, il y a 4 ans, à la suite de laquelle, et de la lecture du rapport Campbell, j’ai supprimé viandes, poissons, oeufs, et produits laitiers, toujours dans un rapport 90-10 pour raisons sociales et familliales, juste comme ça, pour voir, pour me faire ma propre idée…pour pas mourrir idiot…et là nouveau changement, plus de crampe, moins d’acidité à l’estomac, plus de douleurs dans le genoux droit…meilleur humeur, plus calme…et amélioration de mes problèmes de dos, sans pour autant les éliminer completement (maintenant, objectivement, je ne sais pas quelle est la part de ce “régime” et de l’opérartion en elle-meme, bien que directement après trois semaines sans protéines animales, il m’a bien semblé sentir une grosse différence, tellement, qu’au jour d’aujourd’hui, et alors que j’étais un vrai dévoreur de viande, je n’en mange que très occasionnellement, avec un certain plaisir, ce qui me semble un bon compromis…
        Et le sucre dans tout ça, il faut rajouter il y a deux ans des essais sur le sans gluten, toujours dans un cadre expérimental et de curiosité…et accessoirement, toujours avec l’espoir sous jacent de régler définitivement mes problème de dos, bien que déjà très améliorés, mais je suis un perfectionniste 😉 je ne peux pas affirmer que c’était du sans gluten à 100 pourcent (c’est très compliqué de le débusquer partout) mais j’ai tenu quelques semaines, et là, quelques changement à nouveau, plus de ventre, et plus du tout d’acidité à l’estomac) il faut évidemment tenir compte du fait qu’en supprimmant ou diminiant le gluten, on diminue les dessert (les desserts sans gluten ne sont pas toujours des réussites), et donc le sucre… et j’ai vu une grosse amélioration de mon dos…puis j’ai peu laché prise, (bière (au foot ;-), puis c’est très contraignant socialement) pour finalement adopter la meme proportion 90-10, sauf que directement, de nouveau bloquage au dos sont survenus (hasard 😉 )car je pense que le gluten, meme en très petite quantité peux provoquer une réponse immunitaire et produire de l’inflammation, manifestement cause de mes problèmes au dos. C’est pourquoi il y a quinze jours, je me suis dis, je vais essayer d’adopter une sorte de régime (j’aime pas ce mot, je n’ai jamais fait régime, je n’ai jamais eu faim, j’ai juste modifier mon alimentation) “”idéal”” mais à 100 pourcent (juste pour voir ce qu’il se passe): donc, que du bio, très très peu de viande cuite à basse température, pas de gluten (donc pas de bière qui était pour moi une dernière mais grosse source de gluten et de sucre), pas de produit laitiers, pas de sucres rafinés, ni de miel, sirop d’agave ou autres…des patates, quinoa, riz complet, sarrasin, amaranthe, millet…légume frais, oléagineux, légumineuses…et des fruits et exceptionnellement un verre de vin…ce que je fais d’ailleurs environ depuis quelque mois, sauf que je veux le tester à 100 pourcent, car à chaque “écart pour raison sociale” et bien que ça me goute sur le moment, je sens bien par après que ça nuit à mon organisme et pour voir définitivement si le gluten agit sur mon problème de dos…..et donc, après quelques jours sans gluten, mais aussi sans sucre du tout (meme pas les petit oignons bio au vinaigre et sirop d’agave;-) j’ai commencer à avoir un rien mal à la tete, alors que c’est quelque chose que je n’ai jamais, m^^eme après avoir bu de l’alcool, donc, ça m’a intrigué, j’ai taper sur google ‘sevrage gluten sucre’ et je suis tombé ici….
        Donc, voilà en gros, c’est de l’expérimentation pure, parce que la théorie, c’est bien, mais la pratique, c’est mieux….j’étais déjà bien portant, mais maintenant, je suis en super forme (je touche du bois), j’ai 47 ans, si je n’avais pas ces petits problèmes récurrents de dos, je crois que je me serais meme remis au foot…je tente donc le tout pour le tout avec ce ‘régime à 100’ pourcent…et pour le sucre, donc, je passe de peu à plus du tout…et meme ça, je le sens quand meme…je reviendrai d’ici quelques semaines vous faire part des résultats (s’il y en a)
        PS: Encore bien que j’allais faire court! 😉

        Répondre
        Stephan - 7 mai 2013
        1. Wah…quel commentaire…
          Hé bien je trouve ça super tout ce que vous faites! Vous avez testé pleins de choses par vous-même et, plus que de vous cantonner à la lecture vous expérimentez! C’est exactement ce que je prône 🙂

          Oui, effectivement, les maux de tête (parfois atroces) sont une des conséquence d’un vrai sevrage glucidique sérieux, mais ça va passer !

          Bonnes expérimentations et ce sera avec plaisir qu’on viendra lire ici vos avancées, c’est très intéressant 🙂

          Répondre
          Ca Se Saurait - 7 mai 2013
  30. Eh ben ça défoule le sevrage des “junkies”
    Moi je suis un bonhomme de 1.79m environ 34 ans et jamais j’ai dépassé 65 kg en mangeant autant comme autant mais depuis peu j’ai qq bourrelets qui arrivent très vite quand je fais des “excès solidaires en société”. Je suis arrivé ici car j’ai de la cortisone 60mg pour 7jours à cause d’une inflammation générale des sinus : donc pas de goût(je remarque qd même très bien le salé et sucré mais pas les saveurs diverses et variées) et d’odorat. Qui dit cortisone dit attention au régime( le mot régime pouvant être interprété par “habitudes alimentaires” pour ne pas le barbariser car inutile). J’ai supprimé le sucre raffiné, une horreur inimaginable, et je commence le bio progressivement. Je mange peu, bois peu d’alcool mais de l’eau et construit moi-même ma maison donc j’ai une activité physique(bien que je ne fasse pas de course à pied) et mentale régulière. Et oui une maison c’est une grande aventure…
    Je dis oui oui oui et mille foi oui …il faut limiter voire supprimer tous les excès qui nous engraissent, mais surtout les industriels qui n’ont absolument aucun scrupule, aucun! Le mouvement est lancé, le marché, la finance, l’état, tous sont aspirés dans le tourbillon amoral. Une foi j’ai lu sur des réactions aux articles internet des gens qui s’indignaient parce certains ne veulent pas donner de la nourriture au Tiers-Monde: ça me fait pitier quand j’imagine ces mm personnes se gavant joyeusement et déblatérer sur le bon bourgogne (trafiqué en plus).
    D’ailleurs pour en revenir à la cortisone le spécialiste ORL,qui m’a pris 46€/15mn m’a dit qu’il n’avait pas vraiment de solutions et ne savait pas si ça allait marcher ou pas, on sait pas ça peut revenir sans explications. j’ai senti les effets le lendemain du 1er jour pour vous dire qd même que je réagi à ce sale truc qui sauve aussi des vies mais à quels prix : le foie, les reins, les os!!
    Ensuite le cocktail prescrit : donc cortisone qui affaiblie les défenses immunitaires donc des antibiotiques mais vu les possibles pb d’acidité et ben un ptit “pansement gastrique”: et ça …c’est de la médecine. j’essaye ça et après j’arrête d’engraisser aussi les médecins ignorants:
    J’ai indiquer à mon médecin traitant les techniques et huiles essentielles en cas de morsure de tiques(important avec le redoux qui arrive): il ne connaissait pas. Ce qu’il connait maintenant c’est qu’une petite entreprise française qui préparait et commercialisait ce mélange EFFICACE a été obligé de fermer car aucun labo n’a voulu le tester et que les grands fabricants de merdicament on fait pression: même ceux là dans le sac poubelle. Vous comprendrez que pour réduire nos déchets va falloir en faire d’autres:(
    Je lis pas mal de doc internet et trouver ce qui est bon pour chacun est difficile tant il y a ceux qui prônent de manger froid, de faire un jeûne, de supprimer la viande, le lait, les acide gras saturés etc… Il faut tester soi même car on est tous différent mais une chose est sûre de mon point de vue il faut commencer par limiter le volume journalier de nourriture à tous les niveaux sauf l’eau.
    Ensuite il faut faire des choix et progressivement on se purifie…je commence et c’est déjà bien d’en prendre conscience je trouve, après l’action est la seule solution!!
    Mais je fais toujours des craquages sur les amandes ou les figues et le miel; en ce moment c’est les amandes.
    De toutes façon si vous ne mangez pas bio c’est de la M—- malheureusement c’est comme ça aujourd’hui et ce sera pire demain. Je ne suis pas pessimiste mais il ne faut pas non plus se voiler la face. On sait ce qu’on fait on est “grand”.
    Prendre le temps d’écouter la nature, observer son environnement calmement et reprendre un rythme naturel est aussi un plaisir incroyable(pour qui sait apprécier la vie quotidiennement et simplement bien sûr).
    Désolé pour la longueur et l’agacement…bon courage à tout le monde:) L’ AVENTURE CONTINUE…ENCORE ET TOUJOURS… tintintiiiiin…..en ce moment les tisanes ou les gâteaux et soupe d’orties ça le fait grave 😀 mais attention de la bonne et fraiche.

    Répondre
    lulu - 10 mai 2013
    1. Bonjour Lulu, pas grave, j’aime les long commentaires, c’est souvent très intéressant !

      Pour débattre avec vous sur quelques points, personnellement j’ai totalement abandonné la médecine conventionnelle (et de toute façon je ne tombe jamais malade ou alors quand ça m’arrive je suis en assez bonne forme pour recouvrer toute seule.

      La cortisone et antibio, j’en ai pris pour un eczema assez grave au visage qui m’a pourri la vie pendant 6 mois l’an dernier et il s’est avéré que c’est cette costisone qui m’avait aggravé mon eczema, à la base minuscule et qui avait finalement envahi mon visage 6 mis après. J’avais une petite plaque sèche au menton, un jour alors que je suis chez le généraliste il me dit en la regardant, “-Oh mais on dirait de l’eczema”; bam, prescription de crème cortisone, je m’en met tous les jours et là l’horreur, des plaques rouges qui s’étendent de jour en jour sur mes joues, mes yeux. Ma peau était devenue cortico-dépendante et l’eczema s’étendait quand je n’en mettait pas. Un jour un homéo et un acupuncteur me disent en choeur d’arrêter la cortisone, ce fut horrible, une énorme poussé d’eczema pendant 15 jour puis, plus rien, résorption spontanée. Alors plus jamais la cortisone, d’ailleurs je ferais un article dessus pour prévenir les gens. Conséquences de ces 6 mois de cortisone + antibio : un contour de la bouche et un visage fragilisé (chaleur, soleil) et qui rougissent au moindre produit (que j’aiment pourtant totalement “safe”), des rides prématurées apparues au coin de la bouche (là où on sourit), ma peau a “craqué” parce qu’elle était très fine sous cortisone (la cortisone a cette propriété d’affiner la peau) et 6 mois de honte à me cacher sous du fond de tient comme un travelo pour pas qu’on ne voit mon eczema…

      Alors à tous ceux qui nous lisent : mettez le dans un coi de votre esprit : jamais de cortisone !

      Concernant les diverses théories pour rester en bonne santé et retrouver un mode de vie adapté à notre nature, je suis d’accord avec vous, ça fait tourner la tête tout ce qu’on trouve comme théories, mais personnellement j’essaye chaque théorie qui me plaît pour trouver la bonne vie et pour l’instant je suis donc au bio un max (même si certains mois je ne peux pas), crudivore à 95 % et sans sucre raffiné ni gluten et je me sens vraiment au top de ma forme !
      Vous dites “on est tous différent” et bien justement je pense le contraire “on est tous foutus pareil” donc non, je ne trouve pas ça aberrant de croire qu’un même type de régime puisse aller à tout le monde, hormis les résultantes de l’atavisme, on est touts pareil.

      Je pense que malheureusement les addictions alimentaires et les effets de détox faussent cette idée. Par exemple, quelqu’un se met à manger bio, végétarien et un max crudivore d’un coup, ben si’il mangeait vraiment très mal avant, il risque vraiment d’être mal pendant un mois voire deux selon le degré d’intoxication antérieure, du coup il risque de se dire : je me sens mal donc c’est pas pour moi alors que non. Et ça Dieu que ça arrive souvent, et c’est dommage parce que c’est avec les pire cas qu’il faudrait que ça marche mais ceux là sot aussi ceux qui détoxinent le plus…

      Donc moi ma solution c’est de tester, tester, tester, et vu que petit à petit mon corps est de plus en plus sain et en forme, je ressens les bénéfices très vite quand j’opère un changement 🙂

      Bonne journée Lulu !

      Répondre
      Ca Se Saurait - 10 mai 2013
      1. Bonjour Sabrina, je ne sais pas si je peux me permettre de répondre à Lulu… mais je ne peux m’empêcher de réagir !
        Lulu, tu es soigné pour une inflammation générale des sinus. A mon humble avis, la première des choses à faire est d’arrêter les produits laitiers, tous sans exception. J’ai eu beaucoup de problèmes ORL depuis que j’étais enfant : rhumes à répétition, sinusites chroniques (qui ont nécessité des cautérisations : l’horreur !), otite puis angines… J’ai arrêté strictement les produits laitiers il y a maintenant 18 mois et depuis… rien, nada, même pas l’ombre (je dis bien l’ombre…) d’un rhume alors qu’auparavant c’était 2 bons rhumes par an (ceux qui te mettent par terre pendant 15 jours et qui dégénèrent en sinusites…) + angines + sinusites. Quand je consomme des produits laitiers (surtout ceux de vaches) par convenance sociale, j’ai le nez qui se bouche direct. Çà passe rapidement mais je sais qu’il ne faut pas que j’insiste. Après, il peut y avoir le gluten qui engendre pas mal de mucosités. Je vous conseille d’aller voir sur le site de jacqueline lagacé (http://jacquelinelagace.net/) qui a repris les travaux de Seignalet : pas de produits laitiers, pas de gluten et pas de sucre !
        Voilà pour ma petite contribution, si cela peut aider… Quant à moi je continue sur mon petit chemin caillouteux, bien décidée à poursuivre sans m’arrêter quelques semaines !
        Petite question pour toi Sabrina : tu dis que tu ne manges pas de gluten mais est-ce que c’est seulement le blé que tu évites ? Parce que j’ai lu ton post sur le petit déjeuner et dans les mueslis, il y a souvent un mélange de céréales : avoine, orge… qui contiennent du gluten. Ton avis m’intéresse car j’évite le gluten moi aussi mais peut-être qu’une petite dose serait tolérable et là ce serait une bonne nouvelle pour une tentative de réintroduction ?
        A bientôt,

        Répondre
        marianne - 10 mai 2013
        1. Mais oui Marianne tu peux et avec plaisir 🙂

          Je me demande même comment je n’ai pas pensé à lui dire ça vu que moi aussi je ne consomme aucun produit laitier.
          Rien à rajouter de plus, j’ai exactement la même expérience, sinusites et problèmes ORL à répétitions jamais réapparus depuis l’éviction des produits laitiers, et pareil quand je remange des produits laitiers, nez bouché et Cie…

          Concernant le gluten, je l’évite partout si je peux mais j’ai testé l’éviction totale stricte 15 jours et hormis un bien-être supplémentaire, j’en ai retenu que je ne suis pas “allergique” mais plutôt intolérante, comme la plupart des gens donc ça peut m’arriver d’en manger effectivement, même si mon petit déjeuner au muesli a priori n’en contient pas.
          Les avis sont mitigés sur la question de l’avoine (“Est-ce que l’avoine est sans gluten ?“, “L’avoine et l’intolérance au gluten amies ou ennemies?) mais moi l’avoine ne me fait pas l’effet du gluten habituel donc comme d’hab, je m’écoute moi et pas les autres. Mon muesli perso en fait c’est juste des flocons d’avoine donc pas de mélange.

          Après, y’a aussi des théories qui disent que les céréales consommées telles quelles comme tout ce dont on est en train de parler ne sont de toutes façon pas bonnes pour nous car indigestes…donc après à toi de voir comment tu te sens quand t’en manges. Et si tu n’es pas allergique au gluten tu peux te le permettre.

          Bonne soirée!

          Répondre
          Ca Se Saurait - 10 mai 2013
          1. J’ai omis de préciser que j’ai découvert votre blog suite à des recherches sur le sucre. (Le 8 décembre 2013 à 15:54, CAREL a dit: )
            En effet, j’ai arrêté de fumer en juin et je suis devenu addicte au sucre auquel je dois avoir un attachement psychologique.
            Je n’ai pas de pèse-personne mais je vois bien que mes vêtements se rapetissent et je dois arrêter ça tout de suite.
            J’ai passé mon après midi survotre blog et les liens qui y sont répertoriés. J’ ai déjà repéré quelques astuces, fait ma liste de courses pour relever ce nouveau défi car la vie est faite de luttes.
            Je vis en Martinique depuis seulement 2 ans. Je sais que ce ne sera pas facile mais je veux croire que j’aurai suffisamment de volonté tout comme pour le tabac.
            Encore merci pour votre générosité. J’essaierai de revenir vous donner de mes nouvelles.
            Cordialement, Sissi

            Sissi - 8 décembre 2013
          2. Bonjour Sissi,
            Encore un très joli commentaire qui fait chaud au cœur 🙂
            Pour la cigarette, je vous comprend, j’ai arrêté de fumer il y a 5 ans, je raconte mon expérience sur l’article “Le secret pour arrêter de fumer“.
            Comme pour beaucoup de chose le secret c’est juste votre volonté mais vu ce que vous laissez transparaître dans vos messages je suis sûre que vous n’en manquez pas 😉
            Pour le sucre, je vous conseille d’acheter du sucre de fleur de coco, un des meilleurs pour remplacer le sucre industriel
            Vous souhaitant pleins de bonnes choses dans votre parcours.
            Sabrina.

            Ca Se Saurait - 9 décembre 2013
  31. Salut Sabrina!

    Alors moi mon sevrage du sucre a commencé il y a 17 jours.Pour décrire ma consommation avant, j’étais victime de pulsions pour le sucre et surtout le chocolat.J’ai pris 8 kilos en 4 mois ( je ne suis cependant pas en surpoids)à cause de cette chère pâte à tartiner qui me consolait tout les soirs, des fondants au chocolat que je me faisait à minuit après mettre contrôlé toute une journée, pas une journée sans faire des crêpes ou des muffins, incapable d’attendre mon train sans un paquet de ces cacahouètes au chocolat…Enfin bref j’étais une accro!

    Bizarrement le sevrage n’a pas été difficile. Par contre je suis assez fatigué, je ne ressens pas ce regain d’énergie que vous décrivez. Au niveau du poids je n”ai perdu qu’un kilo.Est ce trop tôt?

    Une autre chose me turlupine, voici mon régime alimentaire depuis 17 jours:

    Pti dèj:
    Céréales bio sans sucre
    Quelques raisins sec, noisettes, noix de cajou
    Lait demi écrémé

    Déj:
    Crudités
    Poisson
    Fruit

    Gouter:
    1 fruit
    Quelques noix

    Diner
    volaille
    Légumes grillés au four avec filet huile d’olive
    Parfois 1 fruit

    J’ai donc également bannit les féculents (même si je les adores) mais j’en ai mangé deux fois.Une fois car j’ai mangé des sushis et l’autre fois des pâtes complètes.Et bien les deux fois le lendemain j’ai eu des coliques. Peux tu l’expliquer?

    Sinon ce week end je vais être “obligé” de manger du sucre car je fête mon anniversaire et je ne me vois pas refuser le gâteaux :s
    Est ce embêtant, est ce que mon corps va mal réagir ou est ce qu’il faudra que je “reparte de zéro”?

    Merci beaucoup!

    🙂

    Répondre
    Jenny - 18 mai 2013
    1. Salut Jenny, alors pour répondre à tes interrogations déjà une chose : il n’y a AUCUNE obligation !!!!
      Je ressens beaucoup de “stress” derrière ton message, non, on ne fait pas un régime, non, les repas ne doivent pas devenir une torture mentale. Alors pour ton anniversaire fait ce que tu veux mais juste n’abuses pas à t’en faire péter le bide peut être 😉
      Le but c’est d’être bien la majorité du temps et alors quelques aliments néfastes ne nuiront pas trop puisque ton corps sera assez fort pour les digérer sur le moment, mais ceci dit avec le temps on apprend aussi à s’écouter et on n’en a juste plus envie, perso désormais je trouve beaucoup d’aliments que j’aimait avant “dégueulasses”, trop sucrés, trop gras, du coup, même plus envie !
      Toi le problème que tu avais c’était l’excès donc la gestion des pulsions donc l’écoute de ton corps qui était perturbée. Maintenant tu as une volonté de fer pour avoir fait ce sevrage alors je pense que ces excès n’étaient qu’une passade.
      Tant mieux si le sevrage n’a pas été difficile, comme tu peux le lire dans les commentaires plus haut, tout le monde ne ressent pas ce que j’ai ressenti et ces personnes là on fait le même sevrage donc je ne pense pas au vu de tous nos sevrages que de gros désagréments soient le signe d’un bon sevrage, à mon avis n’ais pas d’inquiétude là dessus.

      La perte de poids maintenant d’après le corps et son vécu ça change beaucoup d’un individu à l’autre alors ne te préoccupes pas de ça, si tu dois maigrir tu maigrira, à ton rythme. Je n’ai par exemple jamais fait d’excès énorme comme les tiens précédemment avec toutes ces sucreries alors peut être que mon corps étant moins “encrassé” car ayant fait moins d’excès, il a plus de facilités à éliminer.
      Concernant tes menus, c’est bien même si les produits laitiers sont une source d’inflammation chronique (le lait est fait pour le veau, pas pour nous et nous avons du mal à le digérer car il contient des molécules trop grosses, non adaptées à notre système digestif, du coup en consommer enflamme en permanence notre organisme, le lait “acidifie” notre organisme et nous ne retirons aucun bénéfice à sa consommation car par exemple le calcium qu’il contient est éliminé avant même qu’on puisse l’absorber pour nous puisqu’il sert à lutter contre cette acidification, de plus la consommation de lait et cette inflammation chronique qu’il cause génère problèmes ORL en cascades, en bref, arrêter les produits laitiers (en plus du gluten, de la viande et des produits raffinés (sucre et farines raffinés) permet de désenflammer l’organisme donc de maigrir et de dégonfler, j’en ai vraiment fait l’expérience en arrêtant successivement ces produits en en m’affinant un peu après chaque suppression d’aliment, c’est impressionnant, et en plus tu retrouves ta forme parce que tu n’es plus fatigué par cette inflammation permanente et ça, c’est juste magique.

      Aucune idée pour ce qui concerne ton problème de coliques avec les féculents mais visiblement ton corps te dit de ne pas en manger alors écoutes le 🙂

      Perso je mange du riz et des pâtes de temps à autres, je sens bien que ça n’est pas aussi bon pour mon corps que les fruits et légumes crus mais ça ne m’empêche pas d’en consommer et d’en avoir envie. Donc tu vois, les seules règles à mettre c’est les tiennes, qui découleront de ce que tu testes et ressens.

      En bref, keep cool et peut être si je devais donner un conseil sur tes menus, encore plus de fruits et légumes frais, essaies de temps en temps de faire une journée “cru” ou un repas totalement cru par jour tu verras ça changes tout! Moi je suis désormais à 95 % crudivore et je me suis vraiment affiné encore plus sans aucun effort alors la solution pour se sentir bien et finalement perdre naturellement des kilos que l’on a à cause de notre alimentation industrielle c’est de se rapprocher un maximum de la nature, de ce qu’on mangerait dans la nature, brut comme ça, sans les transformer et de comprendre que l’homme n’est pas constitué pour manger de la viande, viande qui le détruit à petit feu en putréfiant ses intestins…

      Voilà!

      Ps: n’hésites pas aller lire les commentaires et les réponses que j’y apporte, beaucoup de sujets y sont traités comme le lait, le gluten, nootamment dans l’article sur la cure d’argile récemment 🙂

      Répondre
      Ca Se Saurait - 18 mai 2013
      1. bonjour
        je viens de lire ton commentaire mais la vidéo n’existe plus! peut tu me l’envoyer stp ,
        cela pourrais me rendre le service de ne plus manger sucré!!
        car après mes repas je sotte sur tout ce qui est sucré!
        chocolat.bonbon.yaourt laitiere. danette gateaux
        qui peut me venir en aide et m’expliquer pourquoi je fait cela après mes repas et aussi des que je suis seul !! comme quelqu’un qui est droguer et fait tout cela des que mon mari part et je dirais même en cachette….je voudrais perdre 10kl
        merci

        Répondre
        agnes - 25 juin 2014
        1. Coucou Agnès, je viens de remettre un autre lien vidéo 🙂
          Après je ne sais pas si c’est un reportage ou ta volonté qui va le plus te décider à arrêter le sucre raffiné ^^
          On ne va pas ici résoudre tous tes problèmes en 30 secondes Agnès alors on prend une grande respiration, on se pose.
          Qu’est-ce qui vous embête dans la vie ?
          Vous ennuyez vous, à la maison ou au travail, avez vous des angoisses ?
          Cela peut être aussi un candida albicans c’est à dire une levure naturellement présente dans nos intestins et qui peut se retrouver en surnombre quand on mange trop sucré et qui en se multipliant (vu qu’elle se nourrit de sucre) devient un “monstre” intérieur qui vous pousse à manger encore et toujours plus de sucre.
          Il y a beaucoup de réponses possible mais avant de jeter la faute sur votre corps je chercherais avant tout les causes psychologiques 🙂
          Ne cherchez pas à “^perdre 10kl” mais cherchez la cause profonde de ce comportement.

          Bises.
          Sabrina.

          Répondre
          Ca Se Saurait - 25 juin 2014
  32. Je me posais la question , t’autorises tu a manger du miel ?

    Répondre
    Amelie - 19 mai 2013
    1. Bonjour Amélie,
      encore une fois, il n’y a pas d’interdit, j’ai testé le sevrage radical parce que ça me disait donc pas de miel pendant, maintenant si l’envie m’en prends j’en mange et puis c’est tout. Après, je n’en ai jamais envie en fait donc voilà, mais ça m’est eu arrivé une fois y’a quelques mois et j’en ai mangé 🙂

      Répondre
      Ca Se Saurait - 19 mai 2013
  33. Bonjour ! Je suis tombé sur ce blog par hasard et miracle je découvre des personnes qui appliquent un régime que j’ai découvert il y a quelques temps en écoutant mon corps suite à plusieurs troubles de de l’estomac ! Je vis au Sénégal,j’ai 28 ans et je dois avouer qu’il est trés facile de trouver des produits locaux bio à petit prix ! D’ailleurs je ne dépense presque plus rien depuis que j’ai totalement supprimé les produits industriels(je me lâche un peu de temps en temps).je jeûne tout les Lundi et jeudi (par choix religieux) et je dois avouer que je me suis jamais senti aussi bien dans ma vie(en 2005 jetait dans un état critique) ! je suis très sec, tous mes muscles sont apparents(même si je suis très mince aussi) sans avoir besoin d’aller en salle ! Mieux, depuis l’abandon du sucre raffiné,je n’ai presque jamais faim, c’est Hallucinant ! j’ai aussi diminuer la conduite pour privilégier les marches et améliorer mon état de santé ! Bonne continuation et bonne journée à tous !

    Répondre
    Souleyman - 22 mai 2013
    1. Bonsoir Souleymane, bienvenu 🙂

      Oui, effectivement, tous ces changements d’alimentation ne sont au final qu’un retour au naturel et donc à l’écoute du corps.
      Ton expérience “alimentaire” et ton témoignage sont vraiment intéressants et confirme encore une fois les hypothèses.
      Effectivement, comme tu le décris le sucre a vraiment une action forte sur l’appétence et la perturbe en faisant de notre estomac un puit sans fin! J’ai trouvé cette sensation très impressionnante au sevrage glucidique, en arrêtant le sucre industriel on se rend compte qu’en fait nos fringales étaient dues au sucre…

      Merci en tout cas pour ce témoignage du Sénégal !

      Répondre
      Ca Se Saurait - 22 mai 2013
  34. Waouh…
    je tombe sur cette page au grès de mes errances sur le net et je ne suis pas déçue du voyage!
    Je souffre de Troubles du Comportement Alimentaires depuis un moment, et même si je sais que les causes de ce genre de troubles sont multiples, je ne peux m’empêcher de remarquer depuis peu que mes crises d’hyperphagie sont de plus en plus nombreuses depuis… que j’ai réintroduit de grosses quantités d’aliment sucrés! et c’est le cycle sans fin (sans faim!) qui s’enchaîne… crise = surconsommation d’aliments sucrés, après ça grosse hypo, du coup re-crise et re-surconsommation…

    Je vais donc entamer mon sevrage dès demain, je croise les doigts pour la première semaine qui a l’air d’être la plus dure.
    Merci en tout cas pour ce site et les témoignages!

    Répondre
    Aëlda - 24 mai 2013
    1. Ben écoute Aelda, vraiment tant mieux, encore une fois je ne crois pas au hasard alors ce n’est pas pour rien si tu es tombée sur cette page.

      Si tu manges très très sucré, essaies peut être d’y aller mollo sur le sevrage peut être non ? Sinon ça peut être vraiment violent parce que certes je sucrais moi beaucoup mes cafés à l’époque mais après j’avais une bonne alimentation à côté…

      Oui, le sucre perturbe l’appétence, c’est à dire la sensation de satiété et génère grignotages intempestifs!

      Bonne chance, et viens nous poster tes ressentis 🙂

      Répondre
      Ca Se Saurait - 24 mai 2013
  35. Salut,
    Grâce à ton blog et le site de Wladislas Barath, j’ai commencé il y a maintenant 3 semaines un sevrage au sucre. J’ai 20 ans et je mange à présent Bio et Complet et je suis une nouvelle fan des laits végétaux. J’ai banni le sucre et toutes sortes d’aliments raffinés de mon alimentation.
    J’ai réduit ma consommation de sucre; passant de 150-200g/jour à environ 10g/jour au grand maximum (nourriture parfois industrielle), bien sûr, je parles du saccharose et autres mauvais sucres et non, des glucides que je consomme à volonté; fruits, céréales etc.. Depuis une semaine, je me sens beaucoup moins fatigué, je n’ai plus faim à longueur de journée, en conclusion; je me sens mieux ! J’ai affiné mon tour de taille mais le but premier n’est pas de perdre du poids, c’est surtout de manger plus sainement! Je ne regrette aucunement ma démarche, je suis même fière d’avoir pris cette décision, je ne me vois pas du tout faire marche arrière et reprendre mes mauvaises habitudes alimentaires !

    Je viens vers toi pour avoir quelques conseils..
    Depuis maintenant 3 semaines, je n’ai pas encore connu ce goût d’acétone dans la bouche, est-ce normal ? Cela veut-il dire que mon sevrage n’est pas fait correctement ?
    De plus, je suis nouvelle dans le monde du Bio, quels aliments me conseillerais-tu et de quelles manières les cuisiner ?

    Merci pour ta réponse que j’attends avec impatience ! 🙂

    Répondre
    Sandra - 29 mai 2013
    1. Salut Sandra, quelle belle démarche que ce que tu as fait 🙂
      Tout est super, la seule chose que tu as oublié c’est que les glucides se trouvent aussi en fortes quantités dans ces céréales que tu affectionne tant. Moi pour le sevrage j’avais éliminé les sucre raffinés mais je ne consommais comme je le dit dans l’article, que des aliments pauvres en glucides (quelles qu’elles soient), je ne mangeait donc pas de pâtes, pas de céréales et Cie…
      C’est pour ça que tu ne sens pas ce goût d’acétone, parce que ton sevrage glucidique est “incomplet” (mais bon, le plus important reste les sucres industriels ^^).

      Concernant le cuisine bio ben rien ne change puisque le bio c’est les mêmes aliments mais sans traitements chimiques donc tu peux te faire exactement les mêmes plats qu’avant 😉

      Sinon moi mon alimentation est végétalienne (sans aucun sous-produit animal ni viande : pas d’oeufs, pas de lait ni fromage ) et à 90/95 % crudivore (selon mes possibilités parce que quand je travaille c’est pas toujours simple de manger des fruits et légumes frais entre midi et deux). Voilou, donc mooi je ne cuisine plus en fait, depuis plusieurs mois, je prend un e aliment et je le mange tel quel, que soulagement !

      Répondre
      Ca Se Saurait - 29 mai 2013
      1. Merci d’avoir répondu aussi rapidement 🙂

        “Tout est super, la seule chose que tu as oublié c’est que les glucides se trouvent aussi en fortes quantités dans ces céréales que tu affectionne tant.” Je mange du Muesli Bio sans sucre ajouté. C’est quand même trop élevé en glucides pour un sevrage? Sachant que je fais un sevrage ayant comme seul objectif d’éliminer ce mauvais sucre industriel, je ne veux pas baisser ma consommation de bons glucides car le cerveau a besoin d’une quantité suffisante pour fonctionner ;). Saurais-tu par hasard, à combien doit s’élever le taux de glucides consommés par jour ?

        Merci 🙂

        Répondre
        Sandra - 29 mai 2013
        1. Oui, je ne te parle pas là du sucre ajouté dans tes céréales mais des glucides (des glucides il y en a das le pain, les pâtes, les pommes de terre et les céréales), par exemple, ton muesli, même sans sucre atteint un IG (indice glycémique, c’est à dire teneur en glucide) de 45/50, soit un IG moyen à tendance presque élevée. Moi pendant le sevrage je ne mangeais que des aliments à IG faible (30/35 maxi), va consulter ce tableau des IG, tu verras mieux les aliments forts ou faibles en glucides 🙂

          Donc il y a deux types de sevrage, celui ou tu enlèves le sucre industriel, ce qui est très bien mais qui n’est pas le même que celui où tu supprimes tout glucide élevée pendant une période donnée (qui est donc très différente et qui a un impact bien évidemment plus fort, goût d’acétone,etc).

          Pour le reste, jamais je ne compte ce que je mange donc non pas de chiffre et j’en veux pas, je mange un max de produits frais et naturels donc pas de céréales transformés, voilou, mais tout dépend des envies de chacun, le principal c’est d’éviter l’industriel.

          Après, ne crois pas que tu va être mal si tu ne manges plus de céréales, au contraire, les glucides les fruits en sont remplis et les crudivores sont dans une forme excellente alors qu’il ne consomment jamais de céréales alors parler de “baisser sa consommation de bons glucides” en parlant de céréales n’a pas de sens 🙂

          Répondre
          Ca Se Saurait - 29 mai 2013
  36. Bonjour,
    Merci pour cet article passionnant et pour les autres qui le sont tout autant.
    J’ai un gros problème avec mon alimentation, et mon corps me le fait bien comprendre. Je n’ai pas de poids à perdre mais un ensemble de troubles inflammatoires assez marqués, migraines chroniques, douleurs diverses, mal au ventre jour et nuit.
    La première chose que j’ai fait ça a été de tenter la diète sans gluten et sans lactose et j’avoue que les résultats ont juste été bluffants. Il est clair que je suis intolérante au lactose et très probablement au gluten aussi. Malheureusement je n’ai pas tenu… C’est hyper compliqué à tenir en société… j’étais constamment entrain de refuser tel ou tel chose qu’on me proposait à manger. Je travaille beaucoup à l’extérieur de chez moi et manger devient alors un défi, sans parler des repas de famille ou des sorties… casse tête général.
    Cette diète n’avait malheureusement pas eu d’effets sur mes migraines, et je pense que c’est une des raisons pour lesquelles j’ai arrêté.

    Sauf que voilà, ça ne va plus du tout, et je sens bien que je vais être obligée de m’y coller à nouveau et de tenir bon cette fois…
    Et comme je cherche aussi à avoir un effet sur mes migraines chroniques, je me pose la question du sucre.

    Je suis accro ++++++++++ au sucré. J’ai une forte tendance au grignotage, en particulier en soirée comme une des lectrices l’a abordé aussi.
    Je suis motivée pour arrêter, j’ai déjà essayé de diminuer, mais qu’est-ce que c’est difficile ! Pourtant je suis convaincue que c’est mauvais pour moi et je le constate à chaque fois qu eje grignote trop. J’ai lu le témoignage de Wladislas et le livre Suicide by Sugar (très instructif) et cela a achevé de me convaincre.

    Je pense que je suis prête à tenir le coup le temps d’un sevrage (je suis habituée aux douleurs chroniques), mais ce que je voudrai savoir c’est l’après… est-ce que tu n’as vraiment plus d’attirance pour le sucré ? Car c’est mon défi, vraiment. S’il faut tenir le temps du sevrage et qu’ensuite ça va nettement mieux, je pense que je tiendrai. Mais si après le sevrage les envies sont toujours aussi fortes, je ne sais pas ?!
    Je travaille sur moi même au niveau psy, mais j’ai l’impression que je ne serai pas assez forte pour lutter !

    Merci d’avance pour ta réponse, je vais poser la même question chez Wladislas 😉
    Bonne continuation avec ce super blog !

    Répondre
    lilouni - 16 juin 2013
    1. Salut Lilouni, oui, ce que tu crains est bien humain mais je vais pouvoir totalement te rassurer : une fois que t’es sevré, tu n’en aura plus jamais re-envie comme maintenant donc ça n’est pas un effort constant, juste une passade. J’ai également arrêté de fumer (après 10 ans à plus d’un paquet par jour j’ai arrêté comme ça, sans aide et du jour au lendemain) et c’est pareil, très vite l’envie te passe tant tu ressens les bénéfices, il est vrai que c’est important d’avoir un environnement pas trop “tentant” au début mais disons qu’un mois après c’est fini et quand tu retentes ça te dégoûtes.
      Donc, non, ne crains pas de te lancer, si tu manges du frais, des fruits et des légumes, du sain, pas du préparé tu n’aura pas de difficulté à éviter le sucre (autant que tu peux hein parce qu’après on n’est pas des machines, faut bien manger à midi par exemple et si tu as envie d’un gâteau ne te prives pas, reste juste modérée).
      Voilà, je pense que dans ton cas il serait intéressant de te sevrer totalement(c’est à dire au début sans sucre du tout même pas stevia ou sirop d’agave ou autre) mais peut être progressivement (parce que sinon tu risque de douiller et la tentation forte pourrait te donner envie de tout laisser tomber, après, j’étais très accro au sucre et je l’ai joué comme ça mais il faut une volonté de fer).

      Voilà, voilà, sinon c’est une super chose que tu en ai envie. Ceci dit, tu dis que tes migraines et autres n’ont pas disparues avec l’éviction du gluten (il est vrai que c’est souvent le sucre qui en cause donc ça ne serait pas étonnant) mais il faut savoir que quand le corps se détoxine, les bons effets et la sensation de bien-être peuvent tarder à venir, tu va même passer par une période de détoxination qui, selon l’état d’encrassement de ton corps, peut être plus ou moins dure à passer.
      Cet effet pousse parfois certaines personnes à arrêter et à e dire “-Ah, je ne vais pas mieux tout de suite donc je fais fausse route alors je reprends mon alimentation habituelle”, faut faire attention à ça, mais si tu as fait le gluten et tout, je suis sûre que tu va y arriver 🙂

      Au passage aussi concernant le gluten, perso je l’évite un max (et je suis crudivore : 98 % d’alimentation via fruits et légumes frais mangés tels quels) alors c’est pas compliqué de l’éviter mais je mange des fois des pâtes ou autre, faut savoir qu’on est très peu à être vraiment allergique au gluten, on est tous intolérants car le gluten de blé est issu d’une céréale mutée (que l’on n’est donc pas naturellement prêts à digérer) alors moins que tu y sois une allergique avérée, pas besoin de te prendre la tête à l’éviter totalement 🙂 (sinon effectivement plus de sortie en extérieur !).

      Pour conclure, crois en toi-même, effectivement, ce sera le principal pour arrêter le sucre, mais, je te le promets, ce qu’il y a au bout vaut vraiment la peine et tu te sentira tellement mieux que je te promets, tu ne sera même pas tentée une seconde de revenir en arrière 🙂

      Pleins de bises et tiens-nous au courant, n’hésites pas à revenir poster ici 🙂

      Répondre
      Ca Se Saurait - 16 juin 2013
      1. Wow, merci pour cette réponse détaillée !
        C’est tellement réconfortant !
        Toutes les questions autour de l’alimentation sont tellement complexes (et on passe tellement pour des extra-terrestres aussi) que parfois je ne sais plus par quel bout attaquer !
        Je crois que je vais tenter d’arrêter lactose et sucre dans un premier temps et voir ce que ça donne…
        Pour le gluten, oui c’est sur que ce ne sont pas des allergies, mais je pense que c’est très inflammatoire comme truc !
        C’est vrai qu’il faut beaucoup de temps pour que tout redevienne à la normal, et peut être que je n’avais pas assez tenu pour la diète SGSL (4mois de diète stricte).
        Je n’ai rien racheté de sucré et je vais progressivement finir ce qui me reste avant de me sevrer complètement.
        Encore merci, je te tiens au courant, j’espère que je vais réussir !

        Répondre
        lilouni - 16 juin 2013
        1. Oui, en fait ça a l’air complexe comme ça parce qu’on nous a embrouillé le cerveau depuis longtemps mais en fait le constat est simple, aller vers ce que l’on mangerait dans la nature : donc du local, du cru et du bio !
          Ce qui élimine de facto la nourriture industrielle, transformée, sucre, graissée, salée et ce qui fait baisser drastiquement notre consommation de viande (devoir chasser pour manger = souvent ne pas manger d’animal).
          Je pense comme cela même si je ne renie pas certains bienfaits de la modernité comme celui grâce auquel nous sommes en train de parler 🙂
          Notre corps lui reste adapté à un milieu naturel alors nourrissons le comme il le faudrait, de manière adapté , et ça je t’assure c’est vraiment pas compliqué, cette vision t’aide à faire tous les bons choix.
          Est-ce qu’une boisson gazeuse pleine d’additifs se trouverait à l’état naturel ? Non, alors je l’évite tant que je peux, je n’en fait pas mon quotidien sinon cela risque de fortement perturber mon corps, etc…etc…

          Oui, arrêter les produits laitiers c’est très bien (pareil, ça n’empêche pas de manger un peu de fromage ou un dessert au mascarpone si l’envie t’en prend un jour).
          Après, les diètes strictes c’est bien un temps pour voir les effets positifs et voir qu’on est dans le bon mais au quotidien c’est compliqué alors ne pas se fmageller parce qu’on a mangé un sandwich ^^
          Oui, tu va y arriver, bises et à bientôt !

          Répondre
          Ca Se Saurait - 17 juin 2013
  37. […] de crime !moi ! Mais si vous parlez de graisse, là je peux vous aider , de deux manières : Se sevrer du sucre , se masser […]

  38. Bonjour
    J’ai trouvé vos articles très intéressant voici mon problème je pèse 90 kgs et je n’arrive pas à maigrir je craque souvent pour du sucré et le matin j’ai la bouche sucré je suis prédiabétique et je suis souvent fatiguée !!!! je vais de ce pas me mettre à ce régime sans sucre déjà pour ma santé et pour pouvoir éliminer mes kilos qui me bouffent la vie !!!!
    je vais commencer le matin par boire du thé sans sucre avec du pain au son beurre 41
    le midi crudité ou légume cuit parfois avec viande ou jambon
    au gouter c’est abricot sec 1 et des amandes ça me coupe bien l’appétit
    je suis accro au fromage qu’en pensez vous et lequel choisir
    je ne mange jamais de yaourt je ne supporte pas et ne bois pas de lait j’aime pas ça
    merci beaucoup de votre aide
    bonne journée

    Répondre
    guillier - 5 juillet 2013
    1. Bonjour Sophie, tout d’abord merci 🙂

      Ensuite, oui, il faut vraiment tester ce qui nous va quand on veut perdre du poids.
      Je ne suis pas médecin ni professionnelle alors je n’ai pas vraiment de conseils à te donner si ce n’est de manger au plus près de ce que tu mangerais dans la nature, brut et sans apport ou transformation chimique, je pense que la clef d’une bonne alimentation est là 🙂
      Personnellement, je suis végétalienne (pas de viande, poisson, ni oeuf ni lait,etc, bref pas de produits ou sous produits issus d’animaux) et crudivore à 95 % (je mange les fruits et légumes tels quels, sans les chauffer ni les cuire). Et c’est l’alimentation qui me va le mieux, au corps comme à l’esprit. Déjà après l’arrêt des produits raffinés et en évitant au maximum le gluten mes maux de têtes et problèmes digestifs ont disparus. Ensuite en enlevant la viande réel soulagement intestinal, je ne me suis jamais sentie aussi bien et je peux manger tout ce que je veux en quantité, sans me priver je ne prends pas un gramme. Ma peau est belle et je n’ai plus de troubles quotidiens (petits maux de tête /ventre) que j’avais avant un peu comme tout le monde, que je croyais normaux et en fait ils ne sont pas normaux, ils sont justes, ces maux, issus d’une mauvaise alimentation. Une alimentation inadaptée, trop industrielle, raffinée et sucrée.

      Voilà mon expérience. Le seule conseil que je donnerais grâce à cette expérience c’est manger naturel un maximum !

      Le fromage j’adora ça également mais je n’en mange plus ou qu’exceptionnellement et si tu veux savoir, celui que l’humain digère le mieux est le fromage de chèvre, c’est le lait qui se rapproche le plus de celui de l’humain, donc on le digère mieux 🙂

      En ayant juste envie de prendre soin de vous et en expérimentant, vous ne pourrez qu’être mieux dans votre peau et heureuse de vos choix. Expérimentez !

      Répondre
      Ca Se Saurait - 5 juillet 2013
  39. Je suis tout à fait d’accord avec ton article! moi même je suis accro au sucre! la preuve, je ressens des envies intenses de manger des gâteaux et du chocolat ! d’ailleurs la ça fait 3 jours que je lutte j’en peu plus!! malgré que je mange équilibré! pour moi la gourmandise existe pas c’est une excuse inventer par les industriels pour ne pas avouer qu’ils nous rendent accro. Tout à l’heure je vais aller prendre des oreo chocolat blanc car je commence à devenir agressive, énervé, stressé :/ et c’est pas normal ! jamais une courgette, une tomate ou une pomme me mettra dans tout ses états! puis oubliez pas que les personnes boulimiques vont des crises sur des aliments très sucré en général…
    j’ai essayer de me raisonner en mangeant beaucoup de fruits mais l’envie et toujours la! hier je suis même parti nager 1h histoire de me dépenser mais non, toujours envie! tout est dans la tete mais c’est très dur!
    de plus j’ai prit un peu de poids à cause de ses cochonneries :/ (j’en ai un peu abusé j’avoue)
    je ne sais pas trop comment faire, ça devient une obsession! pas mal de personnes ressente ça donc ça prouve que c’est bien de la drogue
    aujourd’hui il faut que je craque, mais je craquerai en quantité modérée.. je me dis qu’une fois de tant en tant ça fait plaisir, mais bon le fait de me sentir dépendante me dérange! peu etre que le jour ou j’aurais du diabète ça me calmera ???! pfffffffff ça serait triste d’en arriver la!!

    Répondre
    jullie - 24 juillet 2013
    1. Ah oui c’est prononcé chez toi ! 🙂
      Ben plutôt que de continuer à manger de Oreo je te dirais plutôt de boire un sirop sucré ou de te faire du pain avec de la confiture/du miel/du chocolat, déjà, éviter la nourriture industrielle c’est bien !

      Répondre
      Ca Se Saurait - 24 juillet 2013
  40. Je pense que vous avez raison à 100% sur le sucre ajouté ( Glucose). Parcontre il ne faut pas négliger le gras, c’est un traitre également. Mais surtout il faut inclure dans son regime ou plutot son equilibre ou hygiene de vie, une activité phisique, car les sucres lents servent a ça, sinon c’est la perte de masse musculaire. Les sucres rapides ont un role aussi pour des sports ou on a besoin de booster son energie, mais si c’est pour etre dans le canapé, vous avez entierement raison, c’est donner de la confiture au cochon pour avoir plus de lard lol. Merci pour votre exellent temoignage.

    Répondre
    mickael - 25 juillet 2013
    1. Bonjour Mickael 🙂

      Tout à fait d’accord, le gras doit rester modéré même si je suis absolument convaincue que c’est le sucre le MAL ^^
      Pour les sucres lents, oui, d’accord aussi même si effectivement j’en ange très peu mais par manque d’envie plus que par “choix” (je prône l’écoute de son corps pour l’alimentation donc je suis mes envies).
      Merci pour le commentaire 🙂

      Répondre
      Ca Se Saurait - 26 juillet 2013
  41. Bonsoir Sabrina,
    je viens de découvrir votre petite merveille 🙂 je suis très contente de voir que pas mal de personne prenne conscience du poison qu’est le sucre. Comme vous avez raison et combien il est vrai de s’en sevrer, moi j’y arrive par période et puis je replonge 🙁 pas longtemps heureusement je voudrais absolument que se soit définitif et c’est en faisant des recherches sur le net que je suis tombée sur vos articles super bien fait et de bonne références, j’essaye de manger au max équilibré j’ai la chance d’avoir un potager et de faire mon pain, gâteaux , tarte et autre moi même. le faite de lire David Servan – Schreiber m’a fait prendre conscience de notre mal bouffe et des dangers que cela avait sur notre organisme huile hydrogénée sucre ect . Depuis je mange des pates complète ainsi que mon pain et qu’elle différence point de vue digestion ! Pour les accro du chocolat il vaut mieux manger du noir à plus de 80% je vous assure qu’au début j’étais septique sur le fait que mon envie de sucre passerait et bien ça marche!!! C’est vrai qu’il faut s’y habituée, je suis d’ailleurs passée au 92% et là surprise je ne sais manger qu’1/2 carré. Le thé vert nature est également un bien fait pour l’organisme. Je vais mettre en pratique ce que je viens de lire et j’espère pouvoir dire le sucre et moi c’est fini. Merci à vous pour vos idées.
    Grany

    Répondre
    Grany - 30 juillet 2013
    1. Bonjour Grany, merci pour ces beaux compliments 🙂

      Oui, c’est dommage que les gens ne tentent pas plus de creuser côté sucre ce qui est pourtant une évidence : on en mange beaucoup trop …
      Tenez nous au courant de vos avancées, ce sera un plaisir de vous lire !

      Répondre
      Ca Se Saurait - 4 août 2013
      1. Bonsoir Sabrina,
        Depuis que je vous ai écrit j’ai repris le chemin de la chasse au sure, et remis en route mon sevrage. C’est incroyable comme on nous en fait consommer à notre insu il y en même dans du lait ECREME!!!! ce n’est pas étonnant que l on en devienne très vite accro, le sucre caché plus celui que l’on consomme
        volontairement bonjour les dégâts et la catastrophe, sans compter les douleurs et problèmes liés au sevrage. Je suis en train de passer par la case manque ou là je me paye des crises d’ hypo glycémie, tête qui tourne et crampes 🙁 le plus dur est de ne pas sauter sur le paquet de biscuit ou le sachet de mars 🙂 je tiens bon il faut que je tienne 🙂 je mange des yaourts au soja quand une crise arrive et j’ ai découvert dernièrement les galettes de riz nature ça je dois dire que ça aide pas mal. Je vais continuer et vous tenir au courant de mon avancée et de tout les pts truc que je trouverai pour combattre le sucre. Merci à vous . Grany

        Répondre
        Grany - 4 août 2013
        1. Salut Grany 🙂
          Bon ben super, après pour les tentations, une solution simple : vous enlevez toutes sucreries des placards !
          Pour les galettes de riz elles ont un indice glycémique élevé, pas étonnant que vous les aimiez ^^

          A bientôt !

          Répondre
          Ca Se Saurait - 5 août 2013
  42. Hello, juste une petite question, comment connais-tu l’indice glycémique des aliments ? (calcul)
    Pour info le dernier National Geographic (US en tout cas) en fait la couverture du mois d’août “sugar why we can’t resist it”
    bien la bise
    Sandrine

    Répondre
    sandrine - 4 août 2013
    1. Salut Sandrine 🙂

      Ça ne se calcule pas aussi facilement :-), des tableaux ont (heureusement) déjà été fait : celui auquel je me réfère : http://www.montignac.com/fr/rechercher-l-index-glycemique-d-un-aliment/
      Et merci pour le National Geo, je ne savais pas 🙂 mais tant mieux si la “nouvelle” se propage ^^!

      Bien la bise à toi aussi !

      Répondre
      Ca Se Saurait - 4 août 2013
      1. … excellent merci, l’article du N.G. est intéressant car il retrace aussi l’histoire du sucre en tant que catastrophe écologique pour les îles des caraïbes ainsi que l’ignoble impact sur les populations humaines : l’esclavage … le sucre à remettre dans le contexte d’une sale histoire … et c’est en faisant des recherches après cette lecture que j’ai découvert ton blog 🙂 … fan de causette donc xx
        S

        Répondre
        sandrine - 4 août 2013
        1. Avec plaisir 🙂
          Ah oui, c’est intéressant de recouper avec l’aspect historique aussi d(ailleurs l’historique de notre consommation de sucre sur le site Montignac est édifiante elle aussi (cf. lien plus haut dans l’article)!
          Et oui, fna de Causette, enfin heureuse qu’elles soient là, ça change un peu et le slogan oui, qui colle bien à l’esprit du blog ^^

          Répondre
          Ca Se Saurait - 4 août 2013
  43. Bonjour,

    Article très intéressant. Ça fait quelque temps que je trouvais que mon poids augmentait de manière anormale (je suis un homme de 22 ans), alors que dans le même temps j’ai augmenté mes temps d’activités physiques par semaine. Je ne comprenais pas trop, puisque jusqu’à présent mon poids avait toujours été stable, quelque soit les quantité de nourritures que je mangeais.

    Puis depuis quelques jours, j’ai eu un déclic : le sucre ! Je n’y ai jamais fais trop attention, mais à 3 ou 4 cafés par jour, toujours sucrés, plus les viennoiseries, plus les desserts, les glaces, les céréales, et tout le reste, je me rend compte que j’ingurgite une grosse quantité de sucre journalière. Il n’y a que mon coca zéro qui n’en contienne pas, mais ça c’est encore autre chose que je traiterai plus tard, une chose à la fois.

    Je suppose que ça doit être lié, mais depuis que j’ai une consommation assez élevée de ces produits, je me sens assez fatigué toute la journée, toujours en manque d’énergie. Bref, je me suis dit pourquoi ne pas arrêter le sucre ?

    Ça faisait quelque temps déjà que j’essayais de baisser un peu ma quantité de sucre dans le café, mais sans trop de convictions, et je finissais toujours par revenir sur mes pas …
    Mais avec la lecture de cet article, ça me donne une motivation de plus qu’il me manquait.

    Par contre, étant un gros consommateur de sucre, vaut-il mieux que je stop directement tous les sucres, ou vaut-il mieux que je le fasse progressivement ? Ce qui m’embête un peu également, c’est que je suis habitué à manger un petit truc sucré le matin (un pain au chocolat, une barre de chocolat) histoire de pouvoir tenir la matinée jusqu’au repas de midi, sans quoi je me sens pas forcément bien en fin de matinée … Bref ça va pas être évident je sens …

    Répondre
    Kevin - 29 août 2013
    1. Salut 🙂
      Oui, il semble que tu consommes beaucoup de sucre, qui plus est industriel.
      Je suis sûre q’un sevrage serait bon pour toi mais, comme je le dis toujours ici : mollo.Fais le à TA manière, seul toi te connais et sais dans quel cas tu risques plus ou moins de “craquer” alors je pense dans ton cas que oui, le faire progressivement serait peut être mieux (pour éviter de ressentir en masse les symptômes d’un coup, qui crois moi sont très désagréables) mais tu n’es pas obligé non plus dans ton cas de supprimer la sucrerie le matin, visiblement tu as l’air d’y tenir, alors, pour l’instant gardes là si ça peut t’éviter de craquer et d’abandonner.
      C’est mieux de faire lentement mais sûrement que d’ensuite tout lâcher, se sentir nul et arrêter 🙂

      Ne te dis pas d’emblée que ça ne va pas être évident, je mangeais très sucré et ça a été alors te fais pas d’idées, just do it et surtout, surtout, te prends pas la tête, on n’est pas sur Terre pour ça 🙂

      Bises et tiens nous au jus, ça me ferait plaisir !

      Répondre
      Ca Se Saurait - 29 août 2013
  44. Bonjour
    Je me régale de lire tous vos commentaires, quel site sympa je l’ai mis dans mes favoris 😉
    Alors moi je suis pré-diabétique et donc en surpoids,
    je suis une vrai gourmande, cookies, crepes, gateaux etc j’essaye de m’en passer difficile.

    Je veux faire le sevrage !!! dès aujourd’hui je m’y lance, mais rassurez moi même si je privéligie le pain complet, je ne pourrai plus manger mes p. de terre vapeur que j’aime tant ????

    j’ai vu une diététicienne et certes je mange trop de sucres rapides mais aussi trop de sucres lents (pates, riz, pain …)

    Répondre
    paola - 30 septembre 2013
    1. Bonjour Paola et merci pour ces beaux compliments 🙂
      C’est vrai que j’essaie vraiment de répondre de manière détaillée et argumentée à chaque commentaire, d’abord parce que c’est un défi quotidien pour moi et que ça me permet de creuser un peu mieux les sujets que je traite, ensuite parce que je trouve important de chouchouter ses lecteurs parce que ce blog est avant tout pour vous et pour échanger avec vous 🙂
      Pour en revenir au sevrage, je pense que dans votre cas mieux vaut garder vos pommes de terre adorées et enlever le plus important, le plus nocif c’est àd ire le sucre pur et les sucreries.
      Vous feriez donc un sevrage du sucre et non pas un vrai sevrage glucidique comme j’ai pu le faire mais étant donné vos problèmes de santé, oui, je vous encourage vivement dans votre démarche, sachant que tout va se jouer sur le psychologique, préservez vous votre plaisir. Soyez ferme sur votre décision de ne plus manger de sucreries pour l’instant mais trouvez vous du plaisir autrement, découvrez. Remplacez votre sucre habituel par du sirop d’agave (indice glycémique 15) si vous n’arrivez pas à boire vote thé ou café sans sucre, découvrez les fruits (frais ou secs) qui peuvent être très sucrés mais du bon sucre et ce sera déjà un énorme pas il me semble 🙂
      Pour les sucres lents, soit vous faites les choses pas à pas et vous verrez pour les sucres lents après le sevrage du sucre pur, soit vous essayez au moins de limiter et le jour où vous mangez des patates ben pas de pain, ça peut être aussi simple que ça.
      Mais quoi qu’il en soit ne perdez pas de vue que la situation dans laquelle vous vous êtes mise est grave et qu’il ne tient qu’à vous d’aller mieux, si le déclic ne se fait pas sérieusement dans votre tête et que vous ne comprenez pas que vous êtes en danger pour, au final, des addictions alimentaires qui, avec de la volonté peuvent très vite se régler vous allez voir votre santé se dégrader de manière irréversible.
      Ce que je vous dit peut paraître dur mais quand je vois une note d’humour sur les pommes de terre comme si vous étiez un enfant qui demande une permission je sens déjà que la volonté est votre point faible alors sachez que tous les meilleurs conseils du monde ne valent rien si vous n’êtes pas foncièrement décidée à vous sevrer de ces choses auxquelles vous êtes accro.
      Ne remettez pas votre santé dans les mains des autres, moi ou une diététicienne ne pouvons rien que vous encourager, vous seule avez la clef.
      Tenez nous au courant de vos avancées Paola 🙂

      Répondre
      Ca Se Saurait - 30 septembre 2013
      1. merci pour ces précieux conseils, bien cerné le pb de volonté chez moi,
        je suis qqu’un avec bcp de volonté dans le travail, pour arreter de fumer etc mais face à l’alimentation, je succombe ; enfin je succombai…

        Mes glycémies sont trop instables pour me permettre n’importe quoi, donc je tiens à réaliser mon sevrage et ainsi PERDRE mes 5 kilos qui me minent le moral et qui sont bien présentes à cause de ce satané poison

        STOP ; biscuits en tout genre, pates blanches le moins possible, privilégier le complet, pas de pain blanc, le sucre je n’en prends ni dans le café ni dans le yaourt juste dans les crêpes (mon péché mignon). mais ce n’est pas tous les jours !!

        Question sevrage ! c’est la première semaine qui est difficile ???????? après on commence à ressentir les bienfaits de ne plus consommer cet agressif qui abime mes intestins et m’engraisse aux hanches ????

        Je vous ferais part de mon sevrage !!! début sérieux aujourd’hui

        Question : même invitée un dimanche vous dites non à la tarte aux fruits et prenez une pomme à la place car ça moi je sais que j’aurai du mal …

        En tout cas je suis bien consciente et décidée à me séparer de ce poison agressif !

        Merci merci

        paola

        Répondre
        paola - 3 octobre 2013
        1. De rien Paola 🙂
          Et oui, comme dit dans l’article, 1ère semaine ça peut être assez “agressif” puis ça se calme doucement jusqu’à ne plus rien faire 🙂
          Si fringales, prenez l’habitude de boire une tasse d’eau chaude avec le jus d’un demi citron (à jeun), ça coupe énormément la faim . C’est ce que je fais en ce moment et depuis je mange deux fois moins sans sensation de faim.
          Sinon, non, pour les repas entre amis ou autre ce n’est pas un dogme, il faut juste en prendre le moins possible donc évidemment que vous prenez de la tarte au pomme le dimanche 🙂
          Je n’ai de cesse de le répéter, pas de cases ici, on fait ce qu’on veut !
          Le but c’est de préserver sa santé en ne mangeant plus de sucre raffiné (donc ne plus en acheter + pas de gâteaux industriels) et le remplacer par du sucre de fleur de coco, le meilleur remplaçant santé du sucre jusque là 🙂
          Bises Paola !

          Répondre
          Ca Se Saurait - 3 octobre 2013
  45. Je parlais des sucres raffinés avec ma belle-soeur qui est infirmière… très intéressée, je me suis directement mise à surfer sur le sujet quand je suis tombée sur cette page. J’ai lu tous les autres articles attachés à cette page. Je dois dire, ma motivation s’agrandit de site en site, mais malheureusement je ne trouve pas de réelles recettes ” sans sucres” et il faut dire, je n’ai que 19ans, et habitant chez mes parents ( des obsédés du sucre, avec des placards de cuisine remplis avec des produits sucrés et des produits pas cher industrialisés) je n’ai pas un grand budget nourriture. Pouvez-vous me conseillez quelques plats sans sucres mais surtout quels aliments et où les trouver ? Ca serait vraiment sympa, bisous Ollie.

    Répondre
    ollie - 15 octobre 2013
    1. Salut Ollie, ben en fait il te faut arrêter de mettre du sucre pur dans ton café/thé le matin, ne pas manger de bouffe industrielle sucrée et c’est tout 🙂
      Pour remplacer le sucre dans ton café ou dans tes gâteaux faits maison : du sucre de fleur de coco ou sirop d’agave. Il n’y a pas vraiment de recettes/plats sans sucre (ils le sont tous si tu le veux) hormis les plats salés ou de remplacer le sucre par d’autres sucres naturels meilleurs comme dit plus haut quand tu cuisine du sucré.
      Tu vois ce que je veux dire, rien de compliqué, même en famille et sans budget. Si les placards sont remplis de gâteaux et bien arrêtes d’en manger ou diminues (selon ton objectif, arrêter totalement ou juste limiter), pas de sucre classique raffiné dans ton café et gâteaux maison et demandes à tes parents d’essayer aussi s’ils font un gâteau d’utiliser ton sucre meilleur pour la santé 🙂
      C’est vraiment pas compliqué, promis 😉

      Répondre
      Ca Se Saurait - 15 octobre 2013
      1. Salut Sandrine,
        Je continue mes recherches (comme toi) et je tilte sur un point : le sirop d’Agave.
        Contrairement à ce qu’on dit, il n’est pas bon pour l’organisme.
        D’abord, la production industrielle actuelle génère des doutes quant à sa fabrication.
        Ensuite, la quantité de fructose qu’il contient est exorbitante et dangereuse pour un organisme qui n’utilise que le glucose comme vecteur énergétique.
        Personnellement, je ne le recommande pas. Au contraire…

        Répondre
        Wladislas - 17 octobre 2013
        1. Tu me parles à moi ou à Sandrine ? (parce que sinon moi c’est Sabrina 🙂 )
          Je penche également plus pour le sucre de fleur de coco que pour le sirop d’agave, c’est encore une fois en écoutant mon corps que je l’ai senti :le sirop d’agave son goût me dégoûte alors qu’au début non, mon corps doit saturer…
          On est bien d’accord alors, n’hésites pas à me tenir au courant de tes recherches !

          Répondre
          Ca Se Saurait - 17 octobre 2013
          1. Pardon ! A toi Sabrina. 🙂 J’ai tapé trop vite.

            Wladislas - 17 octobre 2013
          2. Ha!Ha! Pas de souci 😉

            Ca Se Saurait - 17 octobre 2013
  46. Bonjour et MERCI !!!
    Je compte m’y mettre moi aussi même si le challenge s’annonce ultra difficile vu que les placards sont remplis de cochonneries de tous genres (mari et enfant addicts). Je garde cependant espoir puisque j’ai réussi à arréter de fumer (mari fumeur) et à devenir végétalienne avec des omnivores…J’aimerai savoir ce que vous mangez principalement.Vous serait-il possible de me faire une liste de produits sans sucre? En effet je constate que mes “laits” végétaux contiennent des glucides ainsi que mes fromages végan..Le tofu en contient-il aussi? Je mange beaucoup de légumes cuits (difficile de les digérer crus..),des fruits secs ou crus, du son d’avoine et du pain complet ( d’ailleurs le pain sans gluten contient-il du sucre? et les pâtes?). Je suis hyper motivée mais un peu perdue..J’ai besoin de précisions…Merci infiniment pour votre aide !!

    Répondre
    christelle - 16 octobre 2013
    1. Bonjour Christelle,
      C’est super de se décider et d’autant plus courageux dans un environnement peu propice, mais vous verrez, les bénéfices seront tellement là que vous ne reviendrez plus en arrière j’en suis sûre !
      Alors, le but n’est pas d’avoir une liste de produits sans sucre, le but c’est de comprendre comment limiter au maximum le sucre raffiné.
      1°) Ne plus acheter de sucre blanc (donc le remplacer par du sirop d’agave ou du sucre de fleur de coco dans le café/thé, gâteaux faits maison)
      2°) Manger le plus naturel possible : fruits et légumes (crus ou cuits) et éviter les plats industriels et gâteaux.
      3°) Ne pas supprimer tous les glucides : nous en avons besoin pour vivre mais les meilleur sont les glucides naturels donc dans les fruits et s’il y en a dans le tofu ou le pain peu importe ! Ceci dit, si vous avez un objectif de perte de poids, alors un sevrage glucidique (non pas juste supprimer le sucre pur) peut être une bonne idée et à ce moment là vous faites un régime alimentaire en limitant les indices glycémique (les aliments à forte teneur en glucides comme le pain, les pâtes, bananes,etc…)
      Pour aller regarder les IG des aliments, par ici: liste indics glycémiques

      Voilà, voilà, pas grand chose de plus que ça Christelle alors ne soyez pas impressionnée 🙂

      Répondre
      Ca Se Saurait - 16 octobre 2013
      1. Encore merci pour cette réponse pleine de bon sens…A moi maintenant de “traquer” les différents noms donnés au sucre raffiné et les bannir de mon alimentation…Bon courage à tous ceux qui se lancent dans cette aventure périlleuse mais gratifiante ( j’en suis persuadée..!! ) . A bientôt…

        Répondre
        christelle - 16 octobre 2013
        1. Bon courage Chsitelle et pour traquer le sucre ce ‘est pas compliqué : ne plus acheter de l’industriel (y’en a partout).
          A bientôt!

          Répondre
          Ca Se Saurait - 17 octobre 2013
          1. Bonsoir Sabrina
            Je crois avoir assez bien compris le principe…Je me permets cependant ,et ceci par pure curiosité , de vous demander ce que finalement vous mangez..En effet,est-ce bien résumer de dire que vous vous nourrissez de fruits et légumes(essentiellement crus) , de noix et rarement de pâtes..Exit donc tous les produits industriels (plats,conserves,yahourts ,gâteaux,préparations…) ainsi que fromages,beurre,margarines,pain..même végétaux.Et les huiles? Assaisonnez-vous vos crudités? Ne voyez aucune”agressivité” dans ma question, moi-même étant végétalienne, je subi régulièrement la “végéphobie”… J’espère sincérement ne pas vous avoir offensée et que vous voudrez bien me répondre assez précisement sur vos menus…Encore MERCI !!!

            christelle - 19 octobre 2013
          2. Bonjour Christelle, oui c’est bien résumé 🙂
            Je mange quand même assez rarement des noix/oléagineux.
            En gros : fruits et légumes crus (parfois légumes cuits ou soupes), lait de soja et tofu pour mes protéines (sinon uniquement avec les fruits et légumes je perds beaucoup de muscle), du riz genre une à deux fois par mois selon mes envies, des pâtes hyper rarement (une fois tous les deux mois on va dire) et puis après je mange aussi à l’extérieur et ça peut être un sandwich végé ou des pâtes chinoises au tofu (mais je ne suis pas au boulot de manière régulière et je fais moit-moit avec les tupperwares).
            Je cuisine assez peu, par exemple cette semaine j’ai mangé :
            – des concombres, carottes crus (+sel huile d’olive)
            – des betteraves en dés avec huile d’olive
            – du pot au feu végé fait maison dans la cocotte minute( et là j’en ai eu pour plusieurs repas)
            – des clémentines, poires, pommes et du raisin
            – des pousses d’épinard avec du tofu
            – une fois des céréales avec un yaourt au soja

            Exit TOUS les produits industriels oui :
            – pas de produit tout préparé (ou lors au travail le midi un plat de légumes type Bjorg ou autres marques en bio)
            – il peut m’arriver une fois tous les deux mois d’ouvrir une conserve de mais ou de lentilles
            – gâteaux j’en mange jamais sauf si j’ai envie fait maison et sans lait/oeufs/gluten/sucre raffiné
            – je ne cuit que très peu et quand ça l’est c’est à la cocotte minute ou vapeur donc sans matière grasse (bien que je les adore, elles font partie de ma cuisine au quotidien), vu que je mange beaucoup cru, l’huile d’olive et un peu de sel sont mes amis 🙂
            Sinon margarine (piquée au chéri) en cuisson les rares fois où ça m’arrive.
            -yaourt genre une ou deux fois par semaine (parfois pas pendant deux mois, y’a pas de règle)

            -Pain et fromage c’est très rare aussi, fromage jamais car je suis végétalienne (même si si jamais l’envie m’en prend lors d’un repas je ne me refuse rien mais au global j’en mange deux trois fois par an) et pain parce que c’est lourd donc assez rarement, je n’en achètes pas.
            Donc des exemples mais pas vraiment de règles non plus comme tu peux le constater et je suis mon instinct donc si j’ai envie de quelque chose (sachant que vu que je mange sainement je peux écouter mes envies qui ne sont pas du fait que je sois accro au sucre ou autre) j’en mange ! Et comme tu le vois je me fais plaisir 🙂

            Voilà, voilà 🙂
            Je n’y vois aucune agressivité, seulement de l’intérêt et connais bien cette agressivité que peuvent subir les VG donc pas d’inquiétudes 🙂

            Ca Se Saurait* - 19 octobre 2013
          3. Bonsoir Sabrina
            Merci de tout coeur d’avoir pris le temps de me répondre aussi précisément sur tes menus…Ayant quelques kilos à perdre je m’intéresse de très prés au tableau des I.G…Je constate que pour certains légumes comme par exemple la carotte ou la betterave, l’I.G est fortement augmenté avec la cuisson. Quand cela n’est pas précisé (cuit ou cru), est-ce que ça signifie que l’I.G du légume ne change pas qu’il soit cuit ou cru?? L’index est-il le même pour les légumes frais que pour ceux en conserve, en bocaux ou surgelés?? Encore une question: que penses tu de la spiruline et autres compléments ?? Encore MERCI,MERCI !!!

            christelle - 20 octobre 2013
          4. Avec plaisir, c’est la moindre des choses quand des lecteurs s’intéressent à mon blog 🙂
            Alors pour les IG, malheureusement je n’ai pas toutes les réponses, ce dont je suis sûre c’est que oui, à la cuisson certains aliments augmentent leur IG (mais vu que je suis au cru je n’ai pas regardé
            Tu as cet article assez complexe sur Montignac.fr : “Facteurs de modification de l’indice glycémique”
            Mais disons que si tu privilégies à la base les indices faibles ce sera toujours mieux, même si tu cuis l’aliment.
            Donc oui l’IG d’un aliment t’es à la base indiquée cru et se modifie à la cuisson (tu as certains tableaux comme celui-ci qui t’indiquent les IG des aliments cuits donc à toi de chercher au cas pas car pour tes aliments préférés 🙂

            Sur cet autre article de Naturavox tu as différents indices classés avec du cru et du cuit.

            Pour ce qui est de tes cuissons favorise donc les cuissons à la vapeur ou à l’étouffée qui cuisent moins fort et donc permettent d’éviter de trop augmenter l’IG d’un aliment, c’est ce que confirme cet article qui dit :

            “Préparation et cuisson :

            La cuisson prolongée d’un glucide altère sa texture et réduit sa consistance, ainsi il est plus invasif et élève son index glycémique, le glucide cru pénétrera donc plus progressivement dans le sang qu’un glucide cuit. ll est alors conseillé aux diabètiques et aux personnes surveillant leur poids de ne pas laisser cuire trop longtemps ses pâtes ou son riz, et de ne pas les réchauffer trop souvent.
            Par exemple, pour les pâtes une cuisson al dente (5 à 6 minutes) permettra de conserver l’index glycémique de base (spaghettis 40, ravioles 70) alors que cuisson prolongée de 15 à 20 minutes entraînera une élévation de l’index via la gélatinisation de l’amidon.
            Enfin il faut savoir que la cuisson à la vapeur douce ou à l’étouffée qui a un faible pouvoir d’hydratation comparé à la cuisson par immersion, ce qui entraîne une moindre gélatinisation et donc élève moins l’index glycémique.”

            Enfin, gardes en tête que si un aliment naturel a un fort IG, tu peux quand même en consommer car il reste bon pour ton corps (mais avec modération) ou alors si tu veux perdre du poids tu peux faire un régime ou tu ne consommes que des aliments à IG inférieurs à 35/40 pour faire une phase d’attaque (c’est ce que j’avais fait lors de mon sevrage) pour avoir des résultats rapides et ensuite réintroduire de temps en temps d’autres IG plus élevés quand tu as atteint ton objectif, le poids das lequel tu te sens bien 🙂

            Sinon spiruline jamais testé mais a priori je ne suis pas du tout contre, ça m’a l’air très bien même et les compléments ben on n’en a pas besoin si on mange varié et un max cru (disons que 50/40 % c’est déjà super et ça change la donne) car tu préserves toutes les vitamines et Cie, bio un max (plus de nutriments, c’est prouvé) et un peu de soleil et pas besoin de suppléments (mais ceci dit si tu as vraiment une carence ou que tu sens une baisse de forme les supplément sont à mon avis très bien si biens choisis.

            Bises Christelle !

            Ca Se Saurait - 20 octobre 2013
          5. Bon ben ça y est, j’ai toutes les cartes en main..En plus de tous tes précieux conseils, j’ai fini aujourd’hui mes dernières tentations…(gâteaux végé mais pleins de sucre, fromages végan mais bourrés de fécule de pommes de terre..).
            Demain grosses courses à mon supermarché bio et zou c’est parti…
            Je commence donc demain, c’est décidé !!!
            J’ai la trouille je l’avoue … A bientôt Sabrina…

            christelle - 20 octobre 2013
          6. Mais non 🙂
            Quel est ton objectif dans ce sevrage (santé, perte de poids, maux de tête ?)

            Ca Se Saurait - 21 octobre 2013
  47. Très sympa ce billet. Merci pour le lien.
    C’est effectivement peut etre la solution pour moi. je suis moi même intolérante à de plus en plus de choses.
    Le problème avant d’enlever le sucre de ce que je mange, c’est d’arrêter le grignotage et j’entends par là de manger les petits trucs appétissants de la machine à friandises du boulot 🙂
    Car là, pour le coup, je ne pourrais moi même enlever le sucre. Dès que je serai sur la bonne voie je suivrai tes conseils

    Répondre
    paulasmack - 16 octobre 2013
    1. Oui mais justement dans tes grignotages, la plupart sont au sucre 🙂

      Répondre
      Ca Se Saurait - 16 octobre 2013
  48. Bonsoir,

    Je vous suis!!!!! Tout est question de volonté. Je ne cherche pas à perdre du poids juste à comprendre mon corps et ainsi ma tête pour me sentir mieux (saine d’esprit et de corps).
    Ma situation: pas de sensation de faim en général la journée (je prends des légumes et un fruit à midi en général) En revanche le soir j’aime prendre du sucre (chocolat) et fruit. C’est comme “mon moment”, alors que je n’ai pas faim. Mais je réalise que je ne peux finalement pas m’en passer. Que je ressens l’envi impulsive d’aller acheter mon gateau, chocolat du soir (sinon j’y pense trop et ça m’énerve de ne pas l’avoir). Sauf qu’après ce chocolat je ne me sens pas particulière bien car frustrée comme si j’en voulais encore (en général, je me contrôle). Je pense cependant que ça n’est pas bon pour moi et ma santé. Alors je vais commencer dès demain le sevrage (j’entends plus de sucre raffiné). J’aimerai voir si je me sens plus saine, apaisé et saine. Car actuellement je suis plutôt: constamment stresser et nerveuse.
    Je vous tiendrai ainsi au courant de l’évolution et de mes sensations (si cela vous intéresse).
    Et j’espère avoir des soutiens ou réponses en cas de question Sabrina 😉

    Répondre
    gushensa - 16 octobre 2013
    1. Vous avez raison, ce que vous dérivez n’est pas un rapport très sain avec votre “pulsion du soir”, d’ailleurs vous le dites vous même vous ne souffrez.
      Le sevrage du sucre raffiné inclus don aussi votre chocolat et tout produit contenant du sucre raffiné hein 😉
      Et bien sûr que je suis intéressé pour suivre votre évolution !
      A bientôt alors!

      Répondre
      Ca Se Saurait - 17 octobre 2013
      1. Le sevrage ne s’avère pas si facile que cela. Premier jour, raté. J’ai craqué si je puis dire et j’ai eu mon gâteau au chocolat du jour :/ pas le soir certe mais j’en ai pris. Finalement je ne suis pas sure que ce sevrage sera si simple que cela ! :/
        J’espère avoir plus de volonté que cela et qu’il ne s’agissait là que d’une faute de passage.
        Je suis pleine de motivation alors c’était un au revoir ce midi 😉
        En plus, je suis vraiment consciente que le rapport au sucre raffiné n’est pas saint du tout alors. je vais être plus sérieuse.
        Voila comme promis des nouvelles même si elles ne sont pas dans le bon sens.

        Répondre
        gushenosa - 17 octobre 2013
        1. Ha non c’est pas facile du tout, pour comparer vu que j’ai arrêté de fumer sans aide aussi, c’est pas loin d’être aussi difficile donc quand on dit qu’on est accro au sucre c’est pas des conneries!
          Gardes en tête qu’il vaut mieux que tu craques de temps en temps et que tu diminues tes apports en sucre sur le long terme si jamais tu sens que là vraiment ça te va pas, mieux vaut doucement mais sûrement que d’un coup et pas tenir.

          Répondre
          Ca Se Saurait - 17 octobre 2013
          1. Vraiment merci d’apporter ton support. Ca fait du bien de ne pas se sentir seule et j’ai l’impression que tu es la pour m’aider. J’espère vraiment y arriver. Je vais tout faire pour ! je te laisse des nouvelles pour te dire au fil des jours.
            MERCI de nous aider nous accros au sucre car je pense vraiment que c’est une maladie et que de vouloir s’en sortir c’est important

            gushenosa - 17 octobre 2013
          2. Avec un grand plaisir Gushenosa, je pense aussi que les rencontres ne se font jamais par hasard 🙂
            Je fais ce blog pour partager alors quand je vois des gens comme toi je soutiens !
            Allez, tout plein de courage et surtout n’oublies pas de profiter de la vie aussi 😉

            Ca Se Saurait - 17 octobre 2013
  49. Hello, non mais je suis juste tombée sur le bon blog au bon moment.
    Là, je ressens vraiment un mal être dans le sens où je me sens vraiment pas bien dans mon corps, que j’ai pris bcp trop de poids et que je suis pleinement consciente que j’ai une addiction aucure, ce qu’on essaie de nous faire croire, c ‘est n ‘importe quoi. .L sucre, c’est comme une drogue et moi, mon probleme, c’est que je mange ca compulsivement, du coup, meme si je fais pleins de sport ca change rien vu que j’en mange pleins à cote.
    Donc je vais tenter comme toi d’arrter tout simplement le sucre, que c est soit le lent ou rapide parce que ca me rend malade, je me sens trop mal dans ma peau, jen ai marre, j’aimerai juste que tout cela change.
    Donc, je commence demain en esperant que tout se passe bien et que je tiendrais.
    Est ce possible que je fasse chaque jour ici mon petit “avis dujour”. Je crois que ca m aidera d etre un peu soutenue.
    Thanks 🙂

    Répondre
    denise - 19 octobre 2013
    1. Bonjour Denise, c’est super de vouloir changer les choses comme ça.
      Viens nous faire ton compte rendu avec plaisir autant que tu en aura besoin 🙂

      Allez, plein de courage, ça va être dur mais les mauvais effets seront vite passé et les bénéfices seront tellement encourageants.

      Répondre
      Ca Se Saurait - 19 octobre 2013
  50. Bonjour, je viens daller voir un diteticien qui ma conseillé dabandonner toutes formes de sucre Y COMPRIS LES FRUITS!
    Jai plusieurs doutes sur cette methode, deja une pomme je doute que ce soit ce qui va me tuer. Je me demande aussi si je ne vais pas perdre completement mes seins pour au final avoir un corps completement et perdre mon 8 qui est assez equilibré, enfin avec cette.methode je me demande si le jour ou je mangerais une patisserie je ne vais pas prendre 1 kilos dun coup?
    Est ce que tu as repris depuis que tu as fait ce regime? Est ce que tes mensurations sont equilibrées? Et peux tu me donner une semaine type de tes repas pour que je comprenne si tu taccorde un plaisir de temps en temps ou pas? Merci.

    Répondre
    Erica - 21 octobre 2013
    1. Salut Erica,

      Je pense que dire que des produits naturels sont mauvais est complètement débile, mais ça reste mon avis (même s’il se base sur de nombreuses heures de lecture et expérimentation), donc écoutes ton instinct si tu sens que ce nutritionniste n’est pas au top, vas-t-en ! Ton premier médecin doit être toi, seule toi te connais et sais ce dont tu as envie/besoin.
      Ensuite oui j’ai un beau corps en 8 etc…mais ça ça dépend aussi de ta base donc rien à voir avec mon alimentation, j’ai toujours été comme ça.
      Ce sevrage n’est pas un régime, c’est juste enlever des aliments toxique de notre alimentation et non je n’ai pas repris de poids( ceci dit je ne me pèse pas, je n’ai pas de balance chez moi, je fais en fonction de mes vêtements, je le vois quoi et à l’époque je rentrais dans un 38 et maintenant dans un 34 (qui était ma taille de base).
      Donc il n’y a pas de question de s’accorder un plaisir de temps en temps ou pas, je me fais tout le temps plaisir avec ce que je mange, parce que je ressens profondément que c’est bon pour mon corps et que ça lui apporte de l’énergie.
      Mais, oui, je mange des sandwichs parfois entre midi et deux au travail, si je suis chez des amis qu’il n’y a que du sucre industriel, je peux en prendre un peu, le principal est de limiter, ensuite à chacun de voir jusqu’où il peut/a envie d’aller selon sa mentalité vis à vis de ses produits, moi je sais que c’est très mauvais pour moi donc je n’ai aucun problème psychologique à les éviter, quand j’en consomme d’ailleurs ça me dégoûte, trop sucré…

      Je t’envoies via mail un exemple de menus sur une semaine que j’avais fait cet été.

      Bises (et ne te poses pas trop de questions parce que là ça carbure dans ton cerveau! ^^)

      Répondre
      Ca Se Saurait - 21 octobre 2013
  51. Bonjour Sabrina

    Je suis tombée sur cette article par hasard également en essayant de trouver une solution à mon addiction au sucre. Je l’ai trouvé vraiment très intéressant. Merci pour de nous faire partager tout ça.

    Je suis enceinte de pratiquement 6 mois. Quand je ne suis pas enceinte je mange beaucoup moins sucré. Je n’ai jamais eu de problème de surpoids, au contraire, jusqu’à y a quelques années j’avais plutôt des difficultés à prendre du poids.
    Bref je suis d’une nature mince. J’ai pris énormément de poids pour ma première grossesse (presque 30 kilos). J’ai arrêté de fumer en même temps et je me suis vengé sur le sucre.
    Pour cette deuxième grossesse j’ai également arrêté de fumer mais j’ai essayé d’arrêter plus en douceur et surtout de beaucoup préparer mon arrêt . Bref et j’ai l’impression que j’ai beaucoup moins compensé par la nourriture.
    J’avais vu une diététicienne d’ailleurs pour m’aider à ne pas trop grossir avec l’arrêt du tabac. Elle m’a dit de peser mes rations alimentaires et de pas manger plus de 2 fruits par jour. Je l’ai suivi 2 semaines et j’étais trop frustrée, j’avais tout le temps faim et du coup je grignotais à longueur de journée (alors qu’habituellement je ne le fais pas) et forcément des aliments sucrés. Du coup + 2 kgs en 2 semaines.

    C’est la rencontre avec ma gyneco qui a été pour moi un petit déclencheur. Elle est assez radical sur le sucre et m’a fait prendre conscience de plein de choses. Et donc en cherchant un moyen pour limiter mon addiction au sucre, je suis tombé là.

    J’ai fais quelques recherches et depuis 2 semaines environ j’ai remplacé les féculents blancs par des complets (ils l’étaient déjà en partie, je consomme pas mal de produits bio). J’ai arrêté tous les desserts sauf ceux à base de fruits (sans sucre ou alors de la stevia). Et là, je m’aperçois que j’ai pris un kilos en une semaine.

    Je me sens un peu perdue. Je lis pas mal de choses en ce moment et j’ai dû mal à faire le tri.
    Je recherche un peu des idées et des astuces pour limiter ma prise de poids. J’ai l’impression que si je ne mange pas des féculents à chaque repas je ne suis pas rassasiée.

    J’ai réellement envie de faire cette démarche de sevrage au sucre, tant pour moi que pour mon bébé, j’avais l’impression d’être sur la bonne voie mais au fil de mes lectures j’ai l’impression que je fais tout de travers.
    Désolée pour le très long commentaire, je crois que j’avais besoin d’en parler.

    Répondre
    lynette - 25 octobre 2013
    1. Salut Lynette,

      C’et super de prendre soin de ton corps en n’ingérant plus de sucre raffiné (car seul celui-là est mauvais) mais tant que tu es enceinte on ne va pas regarder les kilos pris par semaine, ce n’est pas du tout révélateur 🙂
      Donc, vis ta grossesse tranquillement, tu peux pendant celle-ci te sevrer du sucre mais en revanche e regarde pas si tu perds du poids ou pas vu que tu va forcément prendre du poids sur les 3 prochains mois 🙂
      Pour les sucres à éviter ou pas; lesquels et comment je t’invite à lire les commentaires précédents dans lesquels j’ai déjà tout expliqué 🙂

      Bisous et surtout keep cool pour le bébé ^^

      Répondre
      Ca Se Saurait - 25 octobre 2013
  52. Bonjour Sabrina! On a eu un échange par commentaires (sous le pseudo Lapinou) il y a quelques mois, où tu m’as expliqué ton alimentation, puis j’ai lu par la suite tes articles sur le végétarisme, et aujourd’hui je voulais juste te dire que c’est grâce à toi que je suis devenue végétalienne depuis maintenant 6 mois. J’ai appris beaucoup de choses, je m’en suis pris plein la face concernant la souffrance des animaux, l’éthique, j’ai révisé toute mon alimentation, j’ai découvert l’alimentation santé (le cru, les superaliments). Voilà, et c’est ton blog qui en a été l’impulsion, le déclic.
    C’est pourquoi je voulais te dire merci, merci pour “vulgariser” l’information, pour ton argumentation efficace qui fait réfléchir sans agresser ou juger…
    Je voulais simplement te faire part de mon retour pour que tu vois que tes articles ne sont pas là pour rien, et pour t’encourager à continuer!
    A bientôt 🙂

    Répondre
    Sophie - 27 octobre 2013
    1. Wahou, décidément je ne m’habituerais jamais à ce genre de commentaires trop gentil, c’est toujours autant de plaisir et de sourires à chaque fois 🙂
      Je suis ravie, non pas ravie que quelqu’un m’ait “suivi” ou “écouté” mais ravie d’avoir pu contribuer à ce que tu trouves une façon de manger qui te convienne et te rende heureuse.

      Je vois donc que tu es allé bien plus loin que ce que j’ai encore écrit (cru tout ça), effectivement, je pense qu’une grande part de cru dans l’alimentation reste la clef d’une super santé.

      Ben écoutes, je trouve ça super sympa de me faire un retour comme ça et je te fais des gros bisous alors :-p
      Un gros MERCI !

      Répondre
      Ca Se Saurait - 27 octobre 2013
  53. Bonsoir Sabrina
    Comme promis je reviens pour te donner de mes nouvelles..J’ai commencé le sevrage lundi dernier. Finalement cela s’est mieux passé que je l’imaginais..Je suis tentée mais sans plus car j’ai tellement envie de vivre cette expérience que je tiens bon..J’ai eu des grosses crampes au ventre le 3éme soir et de gros maux de tête pendant 4 jours…Etant migraineuse j’ai pu gérer..J’ai mal au dos le soir..Depuis 3 jours ça va bien et en plus je suis déjà en meilleure forme, plus dynamique,plus joyeuse et je dors mieux…Un truc nouveau est apparu : j’adoooore les fruits !!! Je ne les ai jamais trouvé aussi bons !! Quel plaisir !! Bien plus grand qu’un paquet de gâteaux, c’est évident !!! j’essaie cependant de limiter leur consommation à 3 ou 4/ jour vu que je voudrais perdre quelques kilos (à ce propos, j’en ai déjà perdu plus d’un )…Je fais attention à l’I.G des aliments et commence à découvrir les légumes crus..( courgettes, haricots verts avec un filet d’huile d’olive et du sel, c’est super bon !! ). Je te redonnerai de mes nouvelles régulièrement …Encore un immense merci de m’avoir mise sur une meilleure route…Bises !!

    Répondre
    Christelle - 27 octobre 2013
    1. Rhooo ben je suis vraiment contente pour toi, c’est super tout ça 🙂
      A mon avis, ne te restreint pas sur les fruits maintenant, tu perdras bien assez de kilos en supprimant le sucre raffiné, pas besoin de te restreindre sur un produit naturel qui ne te fera pas grossir, promis !
      En cru j’aime beaucoup carottes râpées et courgettes râpées mélangés avec un filet d’huile d’olive, pour l’hiver il y aussi les soupes crues (en fait chauffé à max 40 degrés), de quoi allier chaleur et cru 😉
      Plein de courage pour les migraines, maux de dos tout ça, ça va passer et encore une fois : ne te prives pas !
      Pleins de bisous <3

      Répondre
      Ca Se Saurait - 28 octobre 2013
      1. Bonjour Sabrina
        Presque 3 semaines maintenant que je fais le sevrage..Je n’ai plus envie de sucre, pas de migraines, plus mal au dos..Je m’autorise cependant du pain Essène et du chocolat à 90 voir 100% de cacao…Je mange beaucoup de légumes crus…Comme je te l’avais dit, j’ai perdu plus d’un kilo la première semaine mais je les ai finalement repris..Snif…Pourtant, j’ai l’impression de m’être affinée..Tout va donc plutôt bien mis à part un ventre gonflé ( sans douleur) et beaucoup de gaz ( désolée..!!)…Aurais- tu un conseil à me donner ??
        MERCI !!!

        Répondre
        Christelle - 8 novembre 2013
        1. Ben c’est génial si t’as pas trop d’effets secondaires :-), t’en a eu plus les jours précédents ou pas?
          Sinon pour le 1 kilos perdu/retrouvé hé franchement, on n’est pas à un kilos près (ton poids peut varier d’un jour à l’autre selon tellement de choses :fluides dans le corps type urine plus ou moins présents, rétention d’eau, etc alors pas de panique !) ! Mon conseil : jettes ta balance !
          Elle ne te sers à rie, si je te dis tu peux avoir le corps de tes rêves mais sur la balance sera indiqué 10 kilos de plus que ce que tu imagines tu me répondras ok donc l’important n’est pas le chiffre mais ton ressenti 🙂
          Dégaaaaaaages cette balance 🙂
          Le ventre gonflé c’est certainement les crudités en grande quantités auxquelles tu n’es pas habituée, du coup ça peut mettre quelques semaines avant que u ne ballonnes plus, c’est ce que ça m’a fait moi aussi. Donc soit tu attends un peu et tu vois soit tu y va plus progressivement et tu gardes quand même du cru mais an augmentant la part de fruit ou alors tu te fais des légumes vapeur le soir, etc. Selon la médecine chinoise (qui a largement fait ses preuves depuis des millénaires), il faut une majorité de cru mais un peu de cuit, c’est le top pour l’équilibre de ton corps alors fait au ressenti 🙂

          Plein de bisous et trop contente pour toi, finalement ça a l’air de s’être fait avec une grande facilité tout ça 🙂

          Répondre
          Ca Se Saurait - 8 novembre 2013
          1. C’est vrai que finalement ça plutôt été facile…!!! En ce qui concerne cette maudite balance, tu as mille fois raison …J’ai pensé à en retirer la pile…Mais NON….Faut que je la lourrrrde !!!!! Je me demande pourquoi c’est si difficile ???Je réalise qu’un chiffre a pu me gâcher ou embellir une journée…C’est tellement ridicule !!! Allez,je m’en vais de ce pas la dégaaaaaager !!!!
            MERCI,MERCI,MERCI……. !!!!!

            Christelle - 8 novembre 2013
          2. Ben oui, franchement pour te dire à quel point ça ne veut rien dire, je pesais 42 kilos(pour 1m57) il y a 5 ans (clope+ stress,etc), j’ai arrêté de fumer, je suis montée à 53 kilos (mon poids de forme étant 47 kilos), et j’ai maigri tout doucement des deux dernière années en modifiant mon alimentation et ne me bougeant plus les fesses + en apprenant à me détendre et à prendre soin de moi et à ne pas me forcer. Après tout ça, je pèse aujourd’hui 50 kilos et je me sens mieux que jamais, j’ai pourtant 3 kilos de plus que mon “poids de forme que j’avais à 20 ans mais ce doit être des muscles parce que je n’ai jamais eu un corps aussi harmonieux et beau alors comme quoi, si je me fixais sur des chiffres je me pourrirais la vie à vouloir arriver à ce fatidique 47 kilos alors que mon corps est bien dans son poids actuel. Pourtant je prends tout en taille S, 34,etc… alors pas de chiffres, on s’en fout ! C’est ce que tu regardes dans la glace qui doit te plaire. Je n’ai jamais eu de balance, jamais fait de régimes et je m’y refuserait toujours. Je garde deux principes simples : manger sain et si on sent une prise de poids tenter de réagir vite pour la limiter car perdre du poids et remettre en marche un organisme est long alors autant limiter “l’encrassement” de notre moteur-corps plutôt que de devoir tout reprendre à zéro derrière …

            Ca Se Saurait - 8 novembre 2013
  54. Bonjour Sabrina,
    Je recherche aujourd’hui sur internet des sites parlant de l’addiction au sucre, pour éviter de craquer. Je suis en plein sevrage depuis seulement 5j et c’est extremement dur, ton article, les commentaires et de voir que d’autres sont dans mon cas ça m’aide énormément donc MERCI!!

    J’ai un parcours un peu atypique, car il y a 1 an j’ai réussi à perdre 50kg avec légumes vapeurs et fruits, à volonté, et sans m’en rendre compte par la même occasion me sevrer du sucre, je ne savais même pas que l’addiction au sucre existait.
    Le 1er mois a été le plus dur puis c’est devenu une habitude et le sucre et le gras ne me manquaient plus, qu’est-ce que je me sentais bien, pleine d’énergie, toujours en forme et de bonne humeur!
    Malheureusement, début d’année 2013, des coups durs de la vie(plusieurs décès de personnes chères, rupture amoureuse), m’ont fait reprendre mes mauvaises habitudes et replonger dans le cercle vicieux du sucre, en beaucoup plus grave qu’auparavant, puisque crises d’hyperphagie, boulimie…
    Depuis ma vie est un enfer, dépression, fatigue, insomnie, je ne sais même plus si le sucre est la cause ou la conséquence de ces maux. Mais ce maudit sucre(gâteau, chocolat…) devient une obsession tout au long de la journée et bien sûr j’ai pris 10 kg.

    J’ai décidé de m’en sortir le jour où le sucre a pris le dessus sur le sport, j’adore le sport(et c’est pour ça que je n’ai pris que 10kg je pense) j’en fait presque 10h par semaine, et jusque là le sport me permettait de penser à autre chose, de me défouler, et d’éviter des crises car je me disais si je prends du sucré j’arriverais plus à me bouger. Et malheureusement depuis peu le démon sucre l’emporte sur certaines de mes séances de sport.

    J’essaye depuis 3 semaines de m’en sortir avec l’aide d’une naturopathe, hypnothérapeute, avec un traitement homéopathique et des séances de relaxation, c’est là que j’ai réellement pris conscience de cette dépendance au sucre, c’est elle qui m’a dit pour la 1ère fois que le sucre pouvait être une drogue. Quand j’en parle autour de moi, on me prends limite pour une cinglée, genre “c’est bon c’est pas de la cocaïne non plus” mais j’ai l’impression d’être dans le même état qu’un héroïnomane, il me faut ma dose chaque jour si je l’ai pas, ça devient une obsession.
    J’ai l’impression que ça fonctionne pour le moment, mais c’est beaucoup plus dur que la 1ère fois, je lutte chaque jour, les effets de manque sont là, courbatures, maux de tête, humeur en dents de scie. Mais je commence à voir les premiers résultats, je dors mieux c’est déjà ça. J’espère vraiment pouvoir y arriver mais à la moindre baisse de moral l’envie de sucré revient. J’ai déjà essayé à la rentrée mais j’ai tenu que 2 semaines, et repris de plus belle mes conneries.

    Enfin tout ce spitch(désolé pour le pavé mais ça m’a fait du bien de raconter ça) pour savoir si toi aussi pendant tes moments de déprime (enfin je souhaite que tu n’en aies pas quand même) l’envie du sucré revenait? et le cas échéant comment tu arrivais à contourner ça?

    Répondre
    suziewan54 - 17 novembre 2013
    1. Coucou Suziewan (j’aime le pseudo ^^), ne t’excuses pas pour ton “pavé”, on aime bien ça ici 🙂

      Alors ben pour te rassurer avant tout, non, je ‘ai plus aucune envie de craquage sucré même si ça va pas, et si tu en as envie c’est que tu as besoin de sucre donc manges-en mais du naturel avec de bons fruits biens sucrés (type dattes ou autre), je peux t’assurer que c’est aussi sucré qu’un gâteau !
      Sinon pour ceux qui te disent que le sucre c’est pas de la cocaïne répond leur qu’une étude en 2007 sur des rats de labos (je la cite en milieu d’article)a justement prouvé (et accidentellement comme quoi leur but n’était pas de blâmer le sucre) que le sucre rend plus accro que l’héroïne et la cocaïne alors tu saura désormais quoi leur dire 🙂

      Sinon je te dirais de continuer vraiment à manger na-tu-rel ! C’est le seuls moyen de te désintoxiquer assez rapidement et de perdre ces envies malsaines. Y’a pas d’autres voies que celle de revenir à manger ce pour quoi notre corps est fait. Tout ce qui sera transformé, préparé, etc. ne fera que continuer de perturber ton corps et donc de lui brouiller ses instincts …

      Répondre
      Ca Se Saurait - 17 novembre 2013
      1. J’adore la cuisine japonaise d’où mon pseudo c’est toujours mieux que nutella comme pseudo 😉

        Merci Sabrina pour ta réponse! ça fait du bien de se sentir écoutée et comprise 🙂

        Les gens se voilent la face sur le sucre, je le vois par exemple à mon travail, je suis juste à côté de la table ravitaillement en cochonneries, bonbons, gâteaux…et je vois mes collègues piocher toute la journée, surtout les grosses journées, sans s’en rendre compte.
        Je passe pour la frigide qui ne se fait jamais plaisir (bizarrement j’arrive à ne pas craquer au boulot, je refuse toujours ce qu’on me propose et ce qu’il y a sur la table me fait pas envie, tant mieux!! 🙂 c’est surement parce qu’inconsciement j’ai honte de craquer devant les gens, et puis je suis bien occuper niveau boulot!).
        J’ai une collègue qui a du diabète depuis peu et 2 autres qui ont des triglycérides et du cholestérol, mais quand j’ai le malheur de leur dire faut peut-être arrêter le grignotage au boulot ou le remplacer par quelque chose de plus sain comme des fruits, là elles me répondent “mais non je grignote pratiquement pas et puis ça peut pas faire de mal de temps en temps de se faire plaisir”. Je vais leurs parler de l’article dont tu parles, ça les fera peut-être réfléchir!

        Sinon, aujourd’hui encore une journée de sevrage réussi, je suis contente malgré mes envies pas de craquage mais des fruits et des jus de légumes en remplacement.
        Par contre une grande fatigue lors de ma séance de sport, mon corps ne doit pas encore s’habituer au changement, parce qu’en dehors des sucreries, j’ai une alimentation saine pendant les repas beaucoup de légumes crus cuits, légumineux, poissons, c’est entre les repas que ça se gâte. Donc mon corps ne doit pas comprendre ce qui se passe et me fait signe du manque de sucres rapides.
        J’espère que je vais être assez forte pour tenir mon cap vers le retour au naturel! je te tiendrai au courant si tu le veux bien.

        Merci encore pour ce blog où tu partages tes expériences et tes connaissances, heureusement qu’il y a des gens comme toi pour avoir le courage de faire ça!!

        Bonne soirée

        Répondre
        suziewan54 - 17 novembre 2013
        1. Oh tu sais je fais tout ça avant tout parce que ça m’est naturel et que ça me passionne mais j’ai fait ce blog pour qu’effectivement ces expériences soient répertoriées, détaillées et partagées 🙂

          Pour ce qui est de tes collègues, m’étant moi-même souvent confronté à l’idiotie de certains, je te conseillerais de ne partager tes documents qu’avec ceux ayant l’air ouverts et en demande d’info et vu ce que tu me dis des tiens, laisse -les faire leur vie et ne sois pas touchée par ce qu’ils font ou disent (mais évitent peut être aussi de le crier sur tous les toits, non pas qu’il faille en faire une honte, du tout, mais pour toi t’épargner la connerie humaine, plutôt répandue ^^)
          Fais ton chemin, tu sais que c’est pour ton bien et tes fatigues passagères sont peut être juste du au fait que tu élimines des toxines et une foi que tu sera bien alimentée et un minimum “désintoxiquée” ça ira mieux (ou pas, je ne suis pas devin ^^) mais en tous les cas tu ne te fais pas de mal en mangeant sain 🙂
          Tiens, d’ailleurs voici un lien que j’ai trouvé cet aprem sur l’instincto et qui explique plutôt bien comment le corps se désintoxique quand on commence à manger sain : http://www.onpeutlefaire.com/forum/topic/4414-crudivorisme/page-2

          Plein de bises !

          Répondre
          Ca Se Saurait - 17 novembre 2013
          1. Coucou Sabrina!
            Alors un peu de nouvelle, je suis en sevrage depuis un peu moins de 2 semaines maintenant, la fatigue a disparu pour laisser un plein d’énergie(trop bien!), je dors beaucoup mieux, par contre j’ai toujours quelques sautes d’humeur(moins fréquentes), j’ai aussi toujours des envies de sucre, mais bonne nouvelle, mes envies ne sont presque plus dirigées vers les gâteaux industriels et chocolat, mais vers des fruits secs ou des fruits, j’en mange beaucoup mais au moins ce sont de bons sucres, vaut mieux ça!

            J’ai changé pas mal de choses, je prends beaucoup d’aliments “complets” notamment le pain, les pâtes et le riz. Je me sens pas prête pour arrêter les produits laitiers (lait écrémé, fromage blanc), je ne sais pas si j’y arriverais un jour, mais je préfère y aller progressivement.

            Les premiers jours du sevrage j’ai pris un petit morceau de pâte de fruit, faite maison par une amie(pour lui faire plaisir, on ne peut pas toujours tout refuser) je me sentais pas bien physiquement j’ai eu des tremblements et des sueurs froides, peut-être trop sucré (raffiné) pour moi, du coup ça m’a pas coupé l’envie du sucre raffiné pendant quelques jours. Mais vendredi j’ai mangé un morceau de gâteau lors d’une sortie chez des amis (tout petit parce que j’avais encore souvenir de mon malaise) et heureusement pas de malaise et puis j’ai préféré le goût du raisin et de la mandarine qui allaient avec.
            C’est une petite victoire je sais, la route est encore longue, mais je suis contente. J’espère vraiment tenir le coup!
            La naturo-sophropathe m’aide beaucoup, mes envies de sucre sont toujours là mais s’espacent.

            J’ai lu les articles sur la détox et l’instincto, très intéressant, j’ai ressenti quelques symptômes dont ils parlaient, fatigue, courbature(la 1ère semaine j’avais mal un peu partout dès qu’on me touchait notamment les côtes c’était douloureux!), boutons, goût du palais modifié, par contre je ne suis pas prête à devenir crudivoriste pour l’instant, même si je mange beaucoup de légumes crus le midi, j’aime trop un bon plat chaud, je dénature le moins possible les aliments.

            Enfin comme tu dis dans tes articles et commentaires l’important est de manger sain comme on en a envie, faut pas s’imposer des choses trop dures à suivre et petit à petit on y arrivera.

            J’ai suivi ton conseil pour mes collègues, elles se plaignent toujours de leur santé et kilos pris, mais je laisse couler, chacun ses opinions après tout.

            Bonne journée

            suziewan54 - 24 novembre 2013
          2. Wahou, ça m’a mis la banane ton commentaire, j’suis vraiment super contente pour toi,
            ce que tu fais n’est que du positif, pour toi et l’environnement (quelque part) alors c’est vraiment super 🙂
            Et puis tu le fais comme tu le sens à ton rythme et ça aussi je trouve ça super, tu t’écoutes toi et pas ce que les autres te disent, tu t’inspires, tu testes et c’est super 😉

            Pour tes collègues, j’espère que ce petit conseil te permets du coup d’être moins tendue, perso ça m’a beaucoup aidé quand j’ai opté pour ce que j’appellerais le “silence envers ceux qui ne veulent pas comprendre ni écouter” 🙂

            Bises !

            Ca Se Saurait - 24 novembre 2013
          3. Coucou Sabrina!
            Sucre 0-suziewan 1 🙂
            Je reviens pour donner un peu de news!je suis en severage depuis un peu plus de 3 semaines, et je suis RAVIE!
            Toujours la pêche la banane(au sens propre comme figuré 😉 )
            Je dors très bien, d’une traite, par contre je me lève de plus en plus tôt, mais toujours en forme c’est le principal!

            Je suis pas encore totalement guéri car j’ai encore quelques envies de sucre (de moins en moins fréquentes) mais je les calme en mangeant plus de fruits et fruits secs. J’en mange énormément mais vaut mieux des aliments naturels qu’industriels. Les féculents sont des complets. Et les produits laitiers pour l’instant j’en consomme encore, du lait écrémé le matin une tasse, un peu de beurre(moins de 5g), 2 yaourts nature ou fromage blanc 0%mat gr, et un peu de fromage.

            La détoxination continue, elle se manifeste chez moi principalement par des maux de ventre et(là c’est le côté glamour de mon commentaire) de ballonements, et diarrhée. Mais les effets s’amenuisent.

            J’ai juste un problème et j’aimerais ton avis (si tu le veux bien), c’est pour le petit déjeuner, je mange une tasse de lait écrémé(1 cuillère à café de cacao 100% non sucré, je ne supporte plus le cacao classique genre nesquik, maintenant trop sucré à mon goût), biscottes ou pain complets, 1 yaourt, et 1 fruit.
            Mais parfois j’ai des envie de manger du riz complet avec une banane ou du quinoa (froid bien sûr). Est-ce que tu crois que je fais bien le matin n’est-ce pas un peu trop riche?
            Tu aurais des idées de petit déjeuner salé? ou d’autres idées de petit déjeuner sucré?

            Bises

            suziewan54 - 2 décembre 2013
          4. Coucou,

            C’est gentil de venir donner de tes nouvelles, et bonnes qui plus est 🙂
            Pour ton petit déjeuner : je dirais bien sûr produit laitier pas top mais au moins ne prend pas des 0 %, gardes des produits entiers, basiques, c’est meilleur et c’est pas ça qui va te faire grossir ^^
            Sinon des idées de petit déj’, c’est par ici : un des premiers articles que j’ai écrit : “Petit déjeuner bio, rapide et pas cher

            Pour les en cas, tu as raison, mange tout ce que tu veux de sucré naturel, idem ça ne te fera pas grossir et il faut bien que tu gères tes pulsions.

            Sinon pour les envies de petit déj’ fais comme tu sens, franchement, y’aura pas mieux que toi piur savoir ce qui te va 🙂

            Et pour les désagréments si ça ne passe pas c’est que quelque chose non plus ne va pas donc dès que tu sens que là ça fait trop longtemps et que c’est anormal : tentes de voir ce qui peut être excessif dans ton alimentation.

            Bises !

            Ca Se Saurait - 2 décembre 2013
  55. Coucou !
    C’est un article vraiment super intéressant !
    J’aimerais revenir sur ce que tu disais sur les produits laitiers et le gluten. Tu dis y être légèrement sensible mais j’ai découvert très récemment que c’était le cas de tout le monde mais avec un degré plus ou moins grand ! En effet, plusieurs livres et reportages en témoigne, les produits laitiers et le gluten sont très mauvais pour la santé… inutile de préciser à quel point j’étais sur le cul quand je l’ai appris, je n’y croyais même pas au début ! Lorsque j’ai arrêté tout ça, j’ai perdu tout naturellement et sans sport 10 kg en un an et je me sens beaucoup mieux 🙂
    Pour ce qui est du sucre, j’essaye également de le diminuer petit à petit, souvent en le remplaçant par du miel ou du sirop d’érable. J’espère pouvoir être sevré de ces terribles grains blancs un jour ! ^^
    Merci beaucoup pour cet article ! 🙂
    Bye, bye !

    Répondre
    Iman - 23 novembre 2013
    1. Salut Iman, oui je sais tout ça depuis bien avant que les médias se mettent à en parler (malheureusement), parce que ça me passionne depuis toujours (tout ce qui touche à la santé). Moi ça ne m’a pas surpris plus que ça mais effectivement, c’est “toute une éducation à refaire”…
      C’est super en tout cas que de plus en plus de gens s’y intéressent, il y tellement de progrès à faire à ce sujet dans notre société …

      Merci pour ce gentil commentaire et à bientôt ! 🙂

      Répondre
      Ca Se Saurait - 23 novembre 2013
  56. Bonjour Sabrina et les autres,
    Je suis “tombée” sur ces commentaires et cet articles bienveillant en cherchant des forums sur les accros au sucre…..
    Je suis une “sugar junkie” depuis plusieurs années, et boulimique en bonus.
    Je fais une detox du foie (du dr Cabot) qui dure deux mois, mais j’ai craqué à une semaine de la fin avec une vilaine pâtisserie industrielle. je ne laisse pas tomber pour autant et je continue “comme si de rien n’était’. Tout ça pour dire, pas de sucre raffiné pendant presque deux mois, des glucides complets uniquement et en quantités raisonnable, je ne mange ni viande (depuis environ 1 an) ni produits laitiers. J’utilise un peu de miel ou de sirop d’agave pour mes envies de sucre (tous les jours ou presque…).
    Malgré cette hygiène de vie (j’adore les fruits et légumes, je ne me force pas du tout!) je ne peux me passer de sucre, je pique des crises de nerfs (de manque) et devient insupportable et dépressive.
    J’ai très récemment commencé une thérapie avec une sophro-analyste / naturopathe et je vais vraiment me donner à fond pour changer. Le sucre n’est pas réconfortant, c’est le mal !! Elle m’a bien confirmé que je suis hautement intoxiquée par cet aliment… et qu’il faudrait essayer (entre autre) de ne pas commencer la journée par du sucre (même agave ou coco) lorsque l’on veut se désintoxiquer. Un gros travail sur moi-même doit être fait.

    Je vous remercie tous pour ces commentaires, je me sens moins seule dans cette aventure très difficile! Bon courage à tous!!!

    Répondre
    Chouki - 23 novembre 2013
    1. Ah oui …vraie accro là vu ce que tu dis, c’est quad même fou qu’avec tout ce que tu ai fait tu en sois toujours autant accro…
      je pense d’après mes lectures en la matières qu’il y a deux pistes à creuser : ta façon d’éliminer (donc effectivement tout ce qui est foie,reins, émonctoires quoi) qui t’empêcherais d’évacuer et donc de retrouver un corps sain et pour repartir sur de bonnes bases mais aussi le candida albicans, cette petite levure qui d’habitude est présente dans notre corps de manière saine mais qui parfois “dérape”, elle se nourrit de sucre et peut en devenir gourmande, se multiplie et demande à ton corps toujours plus de sucre jusqu’à induire à ton corps l’envie de sucre pour se nourrir.
      Ces deux pistes sont vraiment les deux premières pistes à prendre en compte dans ton cas à mon avis, la première tu l’explores, as-tu été confronté à la seconde ?

      Bises :-*

      Répondre
      Ca Se Saurait - 23 novembre 2013
      1. Merci pour ta réponse 🙂 je n’ai pas été confronté à ce candida albicans… comment peut-on le déceler? je pense faire très bientôt des tests sanguins complets pour voir si y a des soucis liés et je pensais à une possible petite intolérance au gluten (ballonnements, crises de démangeaisons sur les bras, etc.). De toute façon, corps et esprit sont liés donc pour moi pas de thérapie utile sans corps sain.

        Et oui c’est dingue d’être aussi accro (d’ailleurs, “dingue” est bien le mot qui me qualifie dans ces moments de manque). On a envie de le crier sur les toits, d’empêcher les personnes autour d’y toucher avant qu’ils ne deviennent comme nous!

        Répondre
        Chouki - 24 novembre 2013
        1. Hé bien tout ce que tu décrit pourrait correspondre à un candida albicans et surtout vu ton rapport au sucre, cela expliquerait tout, c’est le premier lien que je vois.
          Tu peux aller voir sur cet article de Santé Médecine et sur celui-ci de Canoé Santé quels sont les symptômes et si ça te parle 🙂

          Ensuite si tu suspectes que ça peut être une piste demandes à ton médecin quels prélèvements il faut faire pour savoir si c’est bien une candidose.
          Plein de courage, dans ce “monde de dingues” 😉

          Répondre
          Ca Se Saurait - 24 novembre 2013
    2. Salut Chouki
      Je me permets d’interagir sur ton post, car ton témoignage m’a touché, je me reconnais un peu, même beaucoup, dans ce que tu racontes.
      Je suis également accro au sucre et boulimique depuis presqu’un an (enfin accro au sucre depuis plus longtemps) et pourtant j’adore les fruits et légumes.

      J’ai décidé de me faire aider car j’en peux plus de la fatigue, déprime, sautes d’humeur, avec une sophro-naturopathe.
      Elle m’aide beaucoup, déjà elle m’a fait découvrir que le sucre était une drogue, et qu’on pouvait être en état de manque(je ne pensais pas qu’on pouvait être droguée à ce point).
      Mais faut pas oublier de traiter ses problèmes psychologiques en même temps que la détox, sinon malgré toute la volonté du monde on est pas sûr d’y arriver.
      Elle m’a donné pour m’aider un traitement à base de plante pour la détox au sucre, ça permets de modifier le goût du sucre raffiné(pas le sucre sain des fruits).

      Tout ceci m’aide bien, je suis en sevrage depuis peu, 2 semaines, donc rien n’est gagné, mais je crois que comme le dit Sabrina, faut y aller progressivement, on peut pas changer du jour au lendemain des mauvaises habitudes ancrées depuis 20-30 ans, faut avoir envie de sortir du cercle vicieux du sucre(j’en mange parce que je déprime, et je déprime parce que j’en mange), quelle m…. ce sucre, ça vous bouffe la vie!

      Je te souhaite bon courage, j’espère que le travail sur toi payera et que tu t’en sortiras.et donne nous de tes nouvelles!
      Bises

      Répondre
      suziewan54 - 24 novembre 2013
      1. Merci Suziwan pour ton soutien!
        Oui la sophro-naturopathie aide à comprendre la demande de sucre par le corps qui est accro comme à une drogue, c’est vraiment une bonne chose de savoir que “c’est pas que dans la tête”. bien sûr les problèmes psychologiques y jouent beaucoup et, comme toi, ma thérapie est très récente (une semaine). La détox, je l’ai faite de moi-même et c’est déjà pas mal même si ça résout pas tout. Je suis boulimique depuis 5 ans environ, avec des moments sans et des “rechutes”. J’avais déjà essayé d’en parler à un médecin qui m’a dit que je ne pouvais pas être boulimique car je n’étais pas assez grosse d’après lui!! ça m’a calmé pour un moment et je n’ai plus osé en parler jusqu’à ce jour, il y a deux semaines, quand j’ai appelé une sophro-naturopathe que je connaissais.

        Comme tu le dis, le sucre, c’est vraiment un cercle vicieux: l’apaisement qui suit la prise de sucre est de très courte durée! le reste n’est que déprime!

        En ce moment, je lis “ce matin j’ai décidé d’arrêter de manger” de Justine. C’est une jeune fille qui raconte l’enfer de la boulimie-anorexie qu’elle a vécu. J’ai hâte de le finir pour savoir comment elle s’en sort. C’est une histoire assez “intense” mais on peut retrouver une partie de soi dans ce qu’elle dit, surtout la partie psychologique.

        je te souhaite bon courage à toi aussi.

        Sabrina,
        Je te remercie beaucoup pour ton aide!! j’ai lu attentivement les articles que tu m’as conseillé et (bonne nouvelle!) pas de signe de candida pour moi 🙂 c’est un soulagement 🙂

        Bises à vous deux

        Répondre
        Chouki - 24 novembre 2013
        1. Coucou (juste pas de signe ne veut pas dire qu’il n’y a pas un développement anormal des candida (ce fut mon cas) donc au cas où, demandes quand même à ton médecin la prochaine fois, ça coûte rien 🙂

          Répondre
          Ca Se Saurait - 25 novembre 2013
          1. Ah! merci beaucoup, je vais vérifier cette hypothèse 🙂

            Chouki - 25 novembre 2013
          2. Je me permets d’insister parce que c’est vraiment un truc courant et que ce que tu racontes me fait vraiment penser à l’époque où j’avais une candidose (parfois juste ça s’excite en interne et reste invisible) et que c’est tout con et assez courant comme truc donc voilà, sinon hein je me serais pas permis d’insister 😉 (on sait jamais, parfois le hasard fait bien les choses)

            Ca Se Saurait - 25 novembre 2013
  57. Bonjour,
    J’ai lu très attentivement ton article, et d’ailleurs les autres que tu proposais dans les liens, et je suis vraiment… abasourdie…

    J’aimerais donc entamer un sevrage du sucre, que je commencerai après les fêtes de fin d’années (d’ailleurs comment fais-tu pendant cette période?! Pour moi, Noël est indissociable du chocolat!)
    Comment procéder exactement? Après le visionnage du documentaire, j’ai l’impression que le sucre raffiné se trouve PARTOUT! Par exemple, dans les commentaires plus haut, tu parlais des fruits secs, n’y en a t-il pas dedans? Dans le jambon, les plats préparés…. Mais il y en a t-il également des les boîtes de conserves? Les surgelés? Le poisson? Et les yaourts, même s’ils sont censés être sans sucres? Après toutes ces informations, me voilà très méfiante, donc ou puis-je être sûre de ne pas trouver du sucre blanc raffiné? J’ai l’impression que mes prochaines courses ne seront pas de tout repos…
    Concernant la méthode Montignac, comment cela se traduit-il dans ton quotidien?

    En fait cela fait qq temps que je pense à commencer une alimentation saine, et respectueuse de l’environnement. Je ne sais pas par où commencer, de plus, étant étudiante, il me semble que manger bio ne soit pas vraiment en accord avec mon budget… Une autre question : Je vois que tu as arrêtés les produits laitiers animaux, pour quelle raison? Quel sera le bénéfice obtenu pour le corps si j’arrête d’en consommer? Je pose beaucoup de questions, je m’en excuse, mais je souhaite être informée le mieux possible, pour ensuite commencer une alimentation “responsable”.

    En tout cas, un grand merci pour ton blog!

    Répondre
    Marie - 26 novembre 2013
    1. Oui Marie “abasourdie”, tu peux, c’est pourtant une information accessible mais on n’en parle peu …
      Alors le sevrage du sucre ce n’est pas un régime, ce n’est pas à “faire absolument” mais seulement si toi tu en ressens l’envie, par conséquent ce sera par ton biais et avec TES idées que tu le fera.
      Donc il suffit de supprimer toute nourriture industrielle et de remplacer le sucre blanc pur que tu mets (peut être) le matin dans ton café par un sucre plus naturel (je te conseille le sucre de coco, un des meilleurs à choisir).
      Donc ce n’est pas vraiment compliqué si tu mange déjà assez sainement (c’est à dire beaucoup de produits naturels et peu de “préparé”, en revanche si tu ne manges que du prépapré là forcément tu va devoir changer toutes tes habitudes…et revenir vers du non industriel c’est à dire aliments de base à préparer toi-même 🙂
      Oui, il y a du (mauvais) sucre PARTOUT…dans la nourriture industrielle ! Pas dans l’alimentation saine ! C’est ça la bonne nouvelle Marie : tout ce qui est naturel tu peux t’en goinfrer 🙂
      Tu me dis “j’ai l’impression que le sucre raffiné se trouve PARTOUT! Par exemple, dans les commentaires plus haut, tu parlais des fruits secs, n’y en a t-il pas dedans? “. Alors après il y a une distinction entre le sevrage au sucre industriel (= supprimer tout sucre industriel ou une grosse partie) et le sevrage glucidique qui n’élimine pas seulement le sucre industriel mais qui se base sur les indices glycémiques des aliments. C’est à dire que c’est la méthode Montignac, manger uniquement des indices glycémiques bas (max 40) pendant quelques temps pour maigrir puis ensuite continuer d emanger comme d’habitude mais en privilégiant les indices glycémiques bas.
      Pour ces indices, il faut se référer à un tableau des indices glycémiques, ou une liste, telle que disponible ici, au début tu va regarder les IG de tes aliments habituels et petits à petits ça rentre en tête, tu sais qu’une banane c’est IG élevé, que le fromage et le café (sans sucre) c’est zéro…etc.
      Pas besoin de se prendre la tête si tu veux faire ça, tu regardes ce que tu manges vite fait et après ça reste en tête. Et ce sevrage glucidique comme son nom l’indique limite l’apport en glucide dans l’alimentation. Apport qui reste vital bien sûr mais trop de glucides => trop de gras sur ton corps donc un sevrage glucidique ou juste faire attention aux IG sur le long terme permet de rester mince et en bonne santé.
      Donc Montignac au quotidien c’est rien parce que je ne fais pas cette méthode au quotidien mais si jamais je voulais perdre un peu de poids je ferais attention aux IG et limiterais le miel, les bananes et le pain par exemple pour arriver à maigrir sans efforts 🙂 Rien de plus !

      J’ai arrêté les produits laitiers il y a plus d’un an par curiosité : j’avais un eczéma sur le visage assez gênant et j’ai cherché si arrêter gluten et produits laitiers (j’ai fait les deux en même temps) aurait un effet calmant sur ce problème de peau : et ça l’a eu donc j’ai continué. De plus j’ai remarqué après arrêt des produits laitiers que je n’avais plus le nez bouché en permanence comme avant, que je respirais mieux et que j’avais moins d’imperfections de peau : ça a eu tellement d’effets positifs que j’ai arrêté d’en consommer au quotidien. Ensuite je suis devenu végétalienne un maximum (pas de produits animaux ni sous-produits animaux) alors je mange un bout de fromage peut être tous les 2/3 mois quoi et je bois du lait de soja ainsi que des yaourts au soja que j’adore en plus du fait qu’ils ne font souffrir aucun animal pour être produits 🙂

      Un gros merci à toi pour ton commentaire, c’est vous aussi qui faites le blog alors avec grand plaisir et bienvenue 🙂

      Répondre
      Ca Se Saurait - 27 novembre 2013
  58. C’est quoi les principaux aliments qui constituaient tes repas alors?

    Répondre
    Émilie - 31 décembre 2013
    1. Bonjour Emilie,

      Quand ça, avant ou après ?
      Si c’est après hé bien tout ce qui est naturel, c’est plutôt une bonne idée pur rester en bonne santé.

      Répondre
      Ca Se Saurait - 1 janvier 2014
  59. bonsoir. alors j ai lu en partis tous les commentaires.
    merci tout d’abord pour l’expliquation du haut. ca je viens de comprendre vraiement certaine choses
    moi addict aux sucres.!!!
    comme beaucoup me diriez vous.
    moi je me pose des questions 3kg de bonbons font 1 semaine et pas plus,( j en mange que le soir). ! j’arrive pas a expliquer j’en ai besoin. je me sens mieux apaiser. juste apres. je vous laisse imaginez. je me sens fatiguée, des articulations lourde et une bell prise de poids. alors que je ne ss pas une grosse mangeuse
    je be connais pas l’element declancheur du pourquoi ? temps de sucre et le soir ( apres que mes enfants soient ts couché)
    voila je me restreindre car je me supporte plus. temps caractere que physique.
    je voulais trouver un medicament qui allait m’aider a decrocher de cette ” drogue”
    mais sur le net je n’ai pas encore trouver si non j’etais prete a faire sleeve ou anneaux. c’est pour dire .

    Répondre
    stephy - 1 janvier 2014
    1. Bonjour Stephy 🙂

      Oula, ha oui, quand même 3 kilos de bonbons par semaine, une vraie addict ma parole 🙂
      Bon alors personnellement dans votre message je dirais que c’est aussi l’aspect psychologique qui a l’air de joue beaucoup chez vous, la preuve vous ne mangez qu’une fois vos enfants couchés. Alors est-ce que vous vous sentez bien dans votre vie ou pas en ce moment ?

      Parce que grignoter en excès c’est souvent un signe d’ennui…

      Et vous dites “J’arrive pas a expliquer j’en ai besoin” : ça c’est la preuve qu’effectivement d’avoir pris l’habitude de manger trop de sucres vous a rendu accro à ce sucre.
      Mais il ne faut pas non plus croire que TOUS vos problèmes (articulations,etc.) viennent de là (même si enlever tout sucre industriel ne pourra que vous être bénéfique.
      Avant de penser à des solutions comme la chirurgie qui peuvent avoir beaucoup de conséquences et qui surtout ne traitent pas le problème de fond, tentez plutôt ce sevrage du sucre industriel: plus de gâteau, ni bonbons ou plats préparés dans les placards !

      Allez, on tente Stephy ?

      Répondre
      Ca Se Saurait - 2 janvier 2014
      1. bonsoir. aujourd hui pas aucun sucre en vue/ mais j y ai pas trop penser. si ce soir .( mais un peu)j ai plus manger ce soir pour pas avoir de fringale, aussi. et je bois de l’eau presque une bouteille OUAH quel exploit. je ne boit que 3 verre par jour d’habitude pas de coca j’en achete pas . mais du sirop dans de l’eau c’est mes 3 verre.!
        oui je me fais Ch… le soir mon epoux travail jusqu’a 23h. environ. donc c’est long. ET C’EST UNE HABITUDE ( aussi tres mauvaise j’en suis nettement consciente)
        j ai tout lu je pense SAUF que j ai pas vu le lien sur les produits industriel sucré ( tel que le jambon) je le veux bien de nouveau.
        je fais tout maison que ce soit gratin chili soupe…. bref il n y a pas de plat cuisine che moi je ss conte.
        mais j’achete de Jambon moi.! lol
        alors la je ss bleufé.

        Donc aujourd’hui passer en mag pas BIO;
        car perso je n y crois pas ( 100% bio pour moi n’existe pas )
        et je n ai pas le budget pour aller avec. famille de 5 pers avec moins 400€ budget course. je te llaisse imaginer le casse tete.
        j ai acheter pas mal de choses . Je ss pas fane de gateaux ou truc comme ca. mais c’est les BONBECS. ca va etre super dur. j ‘en ss consciente.
        ce matin petit dej :
        pain beurre café sans sucre avec un yaourt normale ( pas de soja)et une clementine. c’était pas trop mal. mais quand je lit tes possibilite de dej. je vais varié
        voila je te dirais comment vont etre les 2 prochains jours mon homme est de repos.
        (et lui c’est un grand mangeur 2 steack haché du boucher plus legume ou feculent aisni entre et dessert 2 yaourt , il ne vie que pour la BOUFFE disons les choses honnetement )
        donc oui j ai pris pas mal de poids c’est 7 dernieres annees entre mes 3 grossesses. et pas mal de choses aussi .
        pour moi j ai objectif de moins 30kg facile . pour chirurgien lui me dit -35 kg
        JE SS MOTIVEE;!!!!!!
        j’espere pas craquer et ca fait du bien de se liberer en ses quelques ligne .
        je te dois combien . lol???
        50€ comme chez les spys ?? mdr
        je me confie a une etrangere choses qui me ressemble ABSOLUMENT pas.
        merci et bonne soirée. et ton blog est dans mes favoris super cool.

        Répondre
        stephy - 2 janvier 2014
        1. Coucou, les 3 litres d’eau c’est super mais effectivement, en fait tu t’ennuies toute seule et ton mari te manques c’est pour ça que tu as développé ton addiction, essaies déjà de limiter au maximum l’ennui si tu le peux.
          Euh désolé j’ai écrit cet article il y a longtemps donc je n’ai pas de lien à te transmettre mais de toute façon je te conseille tout simplement de ne pas manger quoi que ce soit d’industriel, de limiter au maximum c’est très simple comme règle.

          Pour ce qui est d’arrêter de manger des bonbons, si tu te dis déjà que ça va être super dur, je suis preête à quasiment 100 % à te dire que oui tu va recraquer, c’est très mental tout ça donc le jour où tu aura décidé que tu en aura VRAIMENT marre pour X ou Y raison là tu n’aura pas de difficulté à tenir, gardes en tête que c’est le principal la motivation.

          Si en plus ton homme ne “vit que pour la bouffe ça ne va pas t’aider mais franchement j’ai confiance tu m’as l’air super motivée 🙂

          Alors non tu ne me dois rien héhé ^^ sauf me faire le plaisir d’arrêter de manger de la merde 🙂

          Ps: je suis pas totalement une inconnue, je me présente dans mon onglet “Qui suis-je ?”

          Bises !

          Répondre
          Ca Se Saurait - 4 janvier 2014
  60. OUI, ca va être dur. j ai des douleurs dans le corps ( bas du ventre) et j ai une sensation bizarre a l intérieur de ma ouche.
    comme si je salivais devant des bonbons alors qu’il n’y a rien devant mes yeux.) c’est bizarre.
    le corp est bizarre et une immense envie de boire. non je ne bois pas 3 l d’eau mais 3 verre d’eau.
    maintenant plus car j ai tt le temps soif.!
    mais AUCUN AUCUN CRAQUAGE EN VUE; c’est tellement rare.
    hier inviter y avait gateau au choco (industriel) et j ai rien manger. et oui c’est possible
    meme mon homme ma fait remarque apres chez nous; ouah tu es motivée.!!
    juste, si tu veux bien, aide moi avec ses fishu étiquette
    . j’y comprends ps grand choses.!!
    j ai achete des cereale . qui n’etais pas bio car chez moi a la campagne fallait faire 40km pour aller chercher ca et comme je ne ss pas pour. j ai pris un genre et je dis un genre de céréale comme tu disais .
    mais je vais te dire ce qu il y a de note et dis moi si j ai fait une connerie.!!?? STP
    MUESLI aux fruits
    composition : flocon davoine 24% raisin sec 23.5% flocon blé complet15% flocon de seigle complet 10%, petale de mais , morceaux figues 5%, mrcx poires 4%,
    banane3% ; peches 2% ;prunes 3 % , chips de pommes2% et amandes 2% framboises 0.5%, armoes NATUREL ( de quoi ???)
    pour 100gr
    proteine 8.1g
    glucide 31.2 g
    lipides 4.7g
    est ce que les fruits sac comme raisins sec et pruneaux sont interdit , ou pas ? ( ou peu conseillé)
    QU EST CE QUI DOIT ATTIR2 MON ATTENTION SUR SES ETIQUETTES DE YAOURT , par exemple. ?
    merci. si non oui j ai lu un peu ta vie ? dans ton profil.
    merci de ton soutien VIRTUEL; tu es tres sympatique;
    bISES

    Répondre
    stephy - 5 janvier 2014
    1. Salut Stephie, c’est génial tu es super motivée 🙂 Et oui, le sevrage au sucre industriel quand on avait l’habitude d’en manger beaucoup entraîne toute sorte de réaction bizarre dans le corps mais ça va passer.
      Sinon tes céréales sont très bien puisqu’il n’y a pas de sucre ajouté dedans (et puis bon d’où tu pars un poil de sucre naturel type sucre complet de canne roux n’est pas mauvais non plus). La compo est très bien, très naturelle (hormis le bl qui contient donc du gluten qui n’aide pas à gérer les pulsions mais bon, commençons par simple ^^
      Pour les yaourts je ne saurais que te conseiller je n’en manges pas mais si tu peux prends un max bio, naturel sans sucre ajouté et non light.
      Et pour les fruits secs (ou pas) : oui, à volonté, tout ce que tu veux ! Pas de restriction là-dessus et sur tout ce qui est naturel !

      Bises.

      Répondre
      Ca Se Saurait - 6 janvier 2014
      1. merci. de ta réponse. ca va faire une semaine j’ai commencer le 1 er. pas de craquage? je ne ss pas fatigue. j ai pas faim. spécialement.
        donc je ss motivée et sur-motivée. je dirais meme.!!!
        je ne bois plus de jus fruits. juste des fuits fais. des que j en veux. et pour le momoent cette sensation bizzarre dans me bouche s’estompe.
        mais cette sensation de soif reste.
        je sucre yaourt au stevia. ( sui na pas de gout mais qui sucre bien ) ou au muesli si j ai encore faim !
        vendredi j irai en course je vais aller m acheter de l’epautre pour gouter car je ne connais pas. et sucre de coco, je me ss faite une bell liste de choses a tester j ai trouver des recette sur youtube ainsi que sur chaudron pastel qui est top comm blog ( ell explique bien je trouve les bienfait ldes aliment, ainsi que es recettes…)
        merci encore pour ce blog. et de tes reponses.

        Répondre
        stephy - 7 janvier 2014
        1. Hé ben en voilà de super nouvelles 🙂
          N’oublies pas que ton alimentation doit rester un plaisir et je pense que tu es sur une bonne voie 🙂

          Ça fait plaisir à voir !

          Répondre
          Ca Se Saurait - 8 janvier 2014
  61. Bonjour Sabrina,

    C’est en faisant des recherches sur le sucre, que je me suis retrouvée chez vous. Mon fils m’a dit dernièrement que finalement le sucre de betterave, ce n’est pas si mal, ou qq chose comme ça, je ne sais plus… Alors que nous sommes passés à la cassonade, il y a un bon moment, il avait même “converti” sa belle-mère, qui lui en avait acheté pour son café.
    J’ai donc lu votre article intéressant et tous les commentaires.
    Je fais attention à ce que j’achète, mais malheureusement faute de moyens je ne peux acheter tout bio… Je vais lire l’article sur le sujet et bien d’autres ! Je finis mon pot de miel (bio il vaut mieux, même s’il vient de loin, que le chinois qui n’est pas plus près)… et ne prendrai plus que du sirop d’agave, j’en ai déjà acheté, mais ne l’ai pas encore goûté, pour mettre dans mon thé vert à la menthe matinal.
    Lors d’un commentaire, j’ai lu le mot, “orthorexie”, je ne connaissais pas, mais avec l’étymologie, j’ai compris de quoi il s’agissait, puis j’ai voulu approfondir, et je suis tombée là : http://www.psychologies.com/Moi/Problemes-psy/Anorexie-Boulimie/Articles-et-Dossiers/Manger-trop-sain-n-est-pas-sain#lireCommentaires, voilà un site sur lequel je ne retournerai plus !
    Cela fait des années que je m’intéresse à mon alimentation, mes produits d’hygiène. Je ne fume pas, ne bois pas, ne suis pas obèse, bien qu’un peu gourmande, nobody’s perfect ! 😉 et en juillet 2012, je me suis faite opérer d’un cancer des ovaires à 46 ans, je suis aujourd’hui en rémission. Maintenant c’est le moral qui ne va plus, je viens de commencer une psychothérapie, j’aurais dû la commencer bien avant, mais médicalement parlant j’ai été très mal entourée…
    C’est de mon propre chef que je me suis soignée d’une infection au nombril qui ne guérissait pas, d’une goutte de tea tree, comme c’est moi qui ai pris les initiatives pour tel ou tel examen car j’ai également d’autres problèmes de santé… Heureusement que j’ai internet pour me documenter !
    Et pour le soutien familial, on repassera ! Comment aller bien dans ces conditions ?
    Je souhaite bon courage à celles et ceux qui ont entrepris de supprimer le sucre, je crois que je vais en faire autant ! Mais garder mes 2 carrés de chocolat noir quotidiens, je n’aime pas celui au lait car trop sucré ! Je compte essayer le pain azyme et limiter les laitages et les viandes, et pourquoi pas les supprimer, mais chaque chose en son temps… Ras-le bol d’être le mouton de Panurge, d’une société dirigée par les lobbies en tous genres !

    Cordialement.
    C@t

    ps. c’est très agréable de lire sur un écran noir, c’est très rare !

    Répondre
    C@t - 15 janvier 2014
    1. Bonsoir Cat, merci pour votre message 🙂
      Concernant votre cancer en rémission effectivement il est urgent pour vous de supprimer le sucre industriel.
      Je vous enverrais d’ailleurs par mail de la documentation que j’ai à ce sujet 🙂
      En effet le sucre nourrit les tumeurs alors dans votre cas il est très sage de le supprimer totalement.
      Pour le sirop d’agave, il est bon mais après de nouvelles recherches plus récentes je vous conseillerait encore mieux :le sucre de coco.

      Vous avez vraiment bien pris les choses en main et heureusement ! Oui, des fois personne ne nous aide …

      Ps : pour l’écran noir c’est une décisions que j’ai prise de mon chef, certains n’aiment pas d’autres aiment, perso je suis myope et astigmate et il parait que dans mon cas on préfère les écrans foncés… enfin en tout cas heureuse qu’il vous plaise ce fond ! (même si je vais changer de design (et de nom de site) très prochainement et que tout sera blanc ^^ )

      Répondre
      Ca Se Saurait - 15 janvier 2014
  62. me revoilà.!!! je sss toujours la et motivée comme jamais. j’ai predu 3kg et demi en 20 jours.
    rien industriel. (mm si on a recu du monde j avais prevu de la charcuterie et pas un morceaux.!!)
    des que j ai envie de sucrer je mange une datte ou 2, ou raisin secs, ou pruneau..
    bref. j ai changer de tt au tt mon alimentation.
    Sirop d’agave, suc’ coco, ….
    c’est bientôt la chandeleur et du coup je vais me faire des crepe au son ( facon dukon)!! lol.
    j’ai gouter noix bresil excellente ainsi qu’a des ceréale au Sarasin. hum j”adore.
    bref.
    merci pour ton poste. je me ss inspiré de plusieurs blog . la cuisine de Cléa. ainsi que Chaudron pastel qui explique bien plein de choses . des fois trop a mon gout..

    Répondre
    stephy - 22 janvier 2014
    1. Salut Stephy, super, bonne nouvelles, je suis vraiment contente pour toi 🙂

      Répondre
      Ca Se Saurait - 23 janvier 2014
  63. Bonsoir,

    Article bien écrit et concret. Une amie avait fait ce sevrage.
    J’ai décidé de commencer au 1er mars ! Vous lire m’a vraiment motivé et donnéer du courage.
    Je viendrai vous dire ce que cela a donné pour moi dans un mois.
    Bonne continuation et merci

    Répondre
    Fadma - 18 février 2014
    1. Merci Fadma pour ce gentil message 🙂
      Vivement de lire votre expérience!
      Bonne soirée 🙂

      Répondre
      Ca Se Saurait - 18 février 2014
      1. Bonsoir,

        C’est triste que je reviens…Mais pas totalement résignée.
        Mon expérience en un mot : CA TAS TRO PHIQUE !

        J’ai vraiment une trop trop grande addiction et peut être que mon sevrage doit se faire de façon progressive. Je devrais le préparer mieux avec des résolutions dans la durée. Fonctionner par étape !
        Vous pensez que c’est préférable ?
        J’ai quand même diminué les quantités supprimer le sucre dans le café.
        En tout les cas merci pour les précieux conseils que contient votre blog.

        PS : je comprends tout à fait votre réaction au commentaire ci dessous; je trouve que vous êtes restée diplomate.
        “Une main de fer dans un gant de velours”

        Répondre
        Fadma - 5 avril 2014
        1. Salut Fadma,

          Bon, ça arrive, pas grave. Vous avez trouvé la solution de vous-même : y aller plus progressivement.
          Vous avez déjà réussi à vous passer totalement du sucre avec votre café et là je vous dit chapeau !
          Je reçois beaucoup de messages privés concernant ce sujet et nombreux sont ceux et celles qui n’y arrivent pas d’un coup, pourquoi pas assouvir vos envies de sucré avec des sucres naturels par exemple en consommant des dattes ?

          Faites-vous confiance, ne vous prenez surtout pas la tête et tout ira bien 🙂

          Grosses bises Fadma :-* et oui, concernant les commentaires, je m’efforce toujours de ne pas me braquer et de faire comprendre mon message calmement pour que la personne prenne conscience, au moins je tente d’agir dessus alors qu’en ma braquant ça serait stérile, c’est un bon exercice pour cela d’avoir un blog 🙂

          Répondre
          Ca Se Saurait - 5 avril 2014
  64. […] les articles qui m’ont inspiré : Sirenebio // le jour ou j’ai arrêté de manger du sucre Biopascher // j’ai teste pour vous me sèvre du sucre Entrainement sportif // manger moins de […]

  65. Coucou!
    Il y a quoi comme produits consommés avec du sucre?
    Parce que personnellement il ne me semble pas en consommer tant que ça… Porridge au son d’avoine + lait d’amande + une pointe de sirop d’érable le matin… Pomme ou orange pour la pause… Repas sain et complet à midi… Pareil le soir.
    Je mange pas mal de confiture le week-end, j’en achète des «sans addiction de sucre», tu en penses quoi?
    Sinon j’utilise du sucre de canne brut pour les pâtisseries que je fais parfois (en plus de diviser par 2, ou plus, les quantités!), vu que chez nous le sirop d’agave c’est suuuuuper cher!
    Et je mange que du chocolat noir… Donc à part ça je vois pas où il y aurait du sucre?

    Merci 🙂

    Répondre
    Sam - 24 février 2014
    1. Salut Sam (celui qui conduit c’est celui qui ne boit pas ? Non, ok, je sors ^^)
      Donc plus sérieusement, il peut y avoir du sucre “caché” partout dès que c’est industriel. On a parfois l’impression de “manger sain” mais ce n’est pas toujours le cas.
      Il faudrait un peu plus me détailler tes menus sur une semaine pour que je vois ce que tu entends par “repas sain et complet”.
      Le petit dej’ et les en cas sont supers de mon point de vue et après oui la confiture est très sucrée mais t tu manges super bien tout le temps y’a pas de raison que tu ne puisses pas en consommer si ça te plais 🙂
      Pour les pâtisseries oui c’est bien de prendre du sucre complet, quel qu’il soit et le sirop d’agave est plus ou moins bon selon la qualité donc pourquoi pas y préférer un sucre complet à IG la plus basse possible comme le sucre de coco (le meilleur à mon sens de tous les points de vue).
      Voilà, bises!

      Répondre
      Ca Se Saurait - 24 février 2014
  66. Bonjour Sabrina,

    J’ai eu le coup de foudre quand je suis tombé sur votre site.
    Si étant jeune j’avais rencontré la belle plante qui ressemble à ça devant ses crudités, je lui aurais demandé de venir faire la popotte avec moi. Avoir les mêmes goûts, les mêmes aspirations et les mêmes résultats après avoir tâtonné pendant plusieurs années pour savoir que manger pour se sentir bien dans sa peau, c’est super.

    J’avais passé trois semaines dans un hôtel de luxe où les serveurs vous tiraient la chaise pour que vous puissiez vous asseoir et où on était servi dans de grandes assiettes où il n’y avait presque rien à manger. J’avais faim. J’ai donc acheté des sachets de gâteaux secs, navettes, croquant aux amandes, à l’anis, … de fabrication locale et franchement délicieux et des pommes de la région. Et c’est tout, rien d’autre.
    Je n’ai jamais été bien gros, 68kg pour 1m75. Mais arrivé à la maison, grosse surprise quand je me suis pesé : je pesais 71kg ce qui ne m’étais jamais arrivé.

    Et maintenant je pèse 66kg le matin avant le petit déjeuner (quand j’en prend un) et 68kg le soir avant de se coucher. Je me sens de plus en plus jeune et comme tout le monde me dit que je ne fais pas mon âge, j’ai fini par croire que c’était vrai.
    Le jour où dans une galerie d’un supermarché j’ai resserré la ceinture de mon pantalon pour ne pas le perdre, j’ai vu que certaines personnes me regardais d’un drôle d’air, car apparemment ce n’est pas quelque chose de courant.

    Ce n’est que récemment que j’ai compris pourquoi j’avais grossis aussi rapidement pendant ces trois semaines.

    « On a pas besoin du tout de sucre ajouté. On peut se passer d’ajouter du sucre dans ce qu’on mange. » Pr Philip JAMES (Association Internationale d’Études de L’Obésité)

    Le sucre, oui.
    Mais il ne faut pas oublier l’amidon (la fécule de pomme de terre) qui n’est composé que de chaînes de molécule de glucose : l’amidon c’est du sucre pur !
    La farine blanche de blé est composée à 85% d’amidon et 10% de gluten, c’est à dire 85% de sucre et 10% de colle ou glu.
    Il suffit de garder un morceau de mie de pain blanc dans la bouche sans l’avaler pendant plusieurs minutes pour se rendre compte que le pain blanc c’est 70% de sucre !

    Index Glycémique :
    Pomme de terre, fécule de (amidon) IG 95
    Pain, baguette/pain blanc IG 70

    J’avais commencé par supprimer progressivement (en deux ans environ) le pain et le fromage, sauf deux tranches de pain complet bio le matin et ça allait déjà beaucoup mieux.

    Et maintenant, après plusieurs années j’ai fini par savoir pourquoi.

    Par quoi remplacer le pain ? ou plutôt par quoi j’ai remplacé le pain :
    des noix de cajou,
    un mélange d’amandes, de noisettes, de noix du Brésil et de raisins secs.
    des noix de Grenoble
    des pignons de pin (pas de pain)
    des pistaches natures

    Sur ma table j’ai des petites marmites en verre remplies de toutes sortes de fruits secs. J’en mange sans me priver, dès que j’en ai envie, le matin en me levant, avant, pendant et après les repas (je mange maintenant très peu car j’ai rarement faim).
    Au début j’en mangeais de grande quantité, mais maintenant je n’en mange plus que quelques petites pincées tout au long de la journée.
    Cela fait quelques années que j’ai quitté la vie professionnelle, mais on peut très bien prendre avec soi quelques sachets de fruits secs et en manger au bureau quand le chef n’est pas là. Cela remplace avantageusement les sandwichs et autres cochonneries sucrées.

    La jolie fille BIO PAS CHER sait ce qui plaît aux hommes, on a vraiment envie de la suivre, alors je reviendrai.

    Répondre
    Alain - 21 mars 2014
    1. Alors, Alain, je sais que vous venez du site “Dur à avaler” où j’ai laissé récemment un commentaire mais que dire du vôtre…
      Ce n’est pas le fond Alain qui me déranges dans votre commentaire mais la forme.
      Vous rendez vous compte que du sexisme qui transparaît dans vos propos ?

      ” Bonjour Sabrina,

      J’ai eu le coup de foudre quand je suis tombé sur votre site.
      Si étant jeune j’avais rencontré la belle plante qui ressemble à ça devant ses crudités, je lui aurais demandé de venir faire la popotte avec moi.” :
      Euh…vous n’avez pas l’impression que ceci est très gênant comme phrase, vous parlez d’emblée de mon physique alors que nous abordons ici plutôt des sujets de fonds comme l’alimentation. Qu’est-ce que ces remarques viennent faire ici ?
      “belle plante” c’est tellement péjoratif comme terme.
      Et si vous auriez envie de “faire la popotte avec moi”, peut être que moi non, peut être que cette réflexion me gêne profondément. Parce que j’ai certainement l’âge d’être votre fille et parce que je ne vois pas l’intérêt d’une telle réflexion ici.

      Ceci dit vu ce que vous écriviez sur cet article de “Dur à avaler” je n’en attendais pas moins de vous.
      Je vous cite (le commentaire n’a d’ailleurs pas été publié):

      “Les belles femmes ne boivent pas de lait et pas ou très peu d’alcool. La belle plante qui ressemble à ça au milieu des crudités est vraiment ravissante.
      Une femme moins jolie aime le fromage et le pain et ne peut pas se priver de tout les aliments qu’elle mange. Il est très difficile d’être différent de soi-même.”

      Mhh mhhh… pourquoi sans arrêt parlez vous des femmes et de leur physique avec un ton aussi mauvais et accusateur ?
      Et les hommes avec leur bedaine ?
      Et les femmes qui restent magnifiques malgré leur malbouffe ?

      Bref, pour en finir, vous me dites “La jolie fille BIO PAS CHER sait ce qui plaît aux hommes, on a vraiment envie de la suivre, alors je reviendrai.”

      Bon hé bien du début jusqu’à la fin vous ne pouvez vous empêcher de me ramener à mon physique et à la supposition que je suis “une gentille fille”, une fille bien comme il faut et que je “sait ce qui plaît aux hommes”, non mais sérieusement ?!

      Je n’ai qu’un mot après la lecture de votre commentaire : dégoût. DÉGOÛT !

      Nous pourrons donc commencer à discuter alimentation Alain quand vous aurez décidé d’arrêter de vous focaliser sur vos idées arrêtées sur les femmes ainsi que sur mon aspect physique qui n’a rien à faire dans cette discussion.

      Et je ne doute pas que vous soyez par ailleurs un homme merveilleux, adorable ou ce que vous voulez, je ne vous connais pas et ne me permets de vous juger ici que sur cet aspect de votre personne, il ne s’agit pas là d’un jugement sur l’ensemble de votre être.
      Alors je reparle avec plaisir avec vous d’alimentation mais par pitié revoyez vos idées sur les femmes avec la même clairvoyance que ce que vous avez fait concernant votre alimentation.

      Répondre
      Ca Se Saurait - 22 mars 2014
      1. Sabrina, votre réponse m’a profondément touché.

        Une réaction épidermique concernant son physique est quelque chose que je ressens encore mais de façon atténuée, cela va beaucoup mieux pour moi.
        Après avoir éprouvé pendant plusieurs années, jour et nuit, une douleur telle qu’elle n’augmentait même plus et la seule chose à laquelle je pensais était d’en finir, par n’importe quel moyen, je ne pouvais plus me voir dans une glace. La vue de ma tête dans un miroir me faisait peur et je ressentais : « dégoût, DÉGOÛT ! »

        La seule solution pour en finir, mais pas de manière radicale, est se réfugier dans le sommeil et dormir, dormir, dormir jusqu’au matin où on se réveille avec petit rayon de soleil dans le cœur et on se dit : tiens ça va un peu mieux ce matin et de consommer à chaque repas des aliments qui contiennent les nutriments INDISPENSABLES aux métabolismes.
        J’ai dormi pendant trois mois, une cure de sommeil pendant laquelle on prend des minuscules comprimés coupés en deux ou en quatre. Ces drogues effacent sélectivement la mémoire. Le temps et le sommeil réparateur font le reste.

        Après avoir modifié progressivement pendant plusieurs années mon mode alimentaire en essayant sur moi-même, je suis arrivé aux résultats que je voulais.
        Après la pratique, j’ai maintenant le loisir de me consacrer à la théorie.

        Il existe mille et un régime.
        « Michel Montignac. Petit, comme son père, Michel Montignac était un enfant obèse.
        il mène une carrière de cadre supérieur dans l’Industrie pharmaceutique au niveau international. A la fin des années soixante dix, il décide d’entreprendre des recherches sur la nutrition dans le but de résoudre son problème de poids.

        Il expérimente d’abord SUR LUI-MEME ses nouveaux principes nutritionnels et se déleste alors définitivement D’UNE BONNE QUINZAINE DE KILOS en seulement trois mois. C’est ainsi qu’il fait la démonstration qu’il est possible de maigrir sans restriction calorique en faisant seulement LES BONS CHOIX ALIMENTAIRES.»

        Cette méthode s’adresse aux personnes en sur-poids (ou obèses ou grosses, l’appellation ne change rien au problème).
        Les bons choix alimentaires de la méthode Montignac consistent à éliminer tous les aliments (inutiles) à index glycémiques élevés, typiquement IG>30 ou 40, c’est à dire à part quelques fruits comme les dattes, les pastèques, …(*), presque tous les aliments transformés artisanalement ou industriellement ou extraits.
        (*)Bien qu’ayant un IG élevé, ces aliments ont un contenu en glucide pur très faible (5% environ). Leur consommation en quantité normale devrait donc avoir un effet négligeable sur la glycémie.
        La méthode Montignac a fait ses preuves sur un très grand nombre de personnes qui voulait perdre du poids. C’est un fait indéniable.

        Cependant parmi les mille et un régimes, il n’existe pas de régime pour les personnes qui ne sont pas en sur-poids et qui veulent seulement retrouver la ligne qu’elles avaient avant 35 ans ou moins.
        Même Sybille Montignac a quelques difficultés à paraître mince. Sur cette vidéo elle s’habille en noir et il me semble difficile d’avoir une taille aussi fine sans porter de corset serre taille. Les résultats de votre bilan minceur avec Sybille Montignac :
        http://www.youtube.com/watch?v=X7Zmw-dAm1Y&list=PL00C8C5A9B5D2C5BE#aid=P920RDZrWcw

        71kg – 15kg = 56kg pour 1m75. Ce n’était pas vraiment mon objectif.
        Ce qui manque dans tous ces régimes et vous en avez essayé plusieurs, ce sont les aliments (indispensables) qui contiennent les nutriments ou métabolites ou substances vitalisantes indispensables au métabolisme.

        Et puisque vous voulez bien continuer ou commencer à discuter alimentation, je serais heureux de vous faire part du résultat de mes investigations et des informations que j’ai pu collecter à travers une jungle de publications fallacieuses des lobbies agroalimentaires et pharmaceutiques.
        Je prépare un nouveau post sur ce sujet.

        Répondre
        Alain - 22 mars 2014
        1. Bonjour Alain, ravie que vous ayez compris mon message, ceci dit ce n’est pas une “réaction épidermique” mais juste un recadrage sur ce que j’accepte et ici c’est mon espace alors je n’accepte pas que l’on fasse des remarques sur le physique des gens que ce soit en bien ou en mal si cela n’a aucune justification. Peut être le comprendriez vous mieux si vous étiez une femme et que vous entendiez quinze fois par jour des réflexions dans le cadre personnel ou professionnel qui vous ramènent sans arrêt à votre physique.

          Bref, donc sinon concernant Montignac oui je connais bien c’est un peu ce que je décris dans l’article sauf que personnellement je n’applique jamais vraiment totalement une méthode (parce que je m’écoute et que cela ne remplace aucune méthode) donc je ne comprends pas vraiment votre phrase ” Ce qui manque dans tous ces régimes et vous en avez essayé plusieurs, ce sont les aliments (indispensables) qui contiennent les nutriments ou métabolites ou substances vitalisantes indispensables au métabolisme.”
          Pourriez-vous me l’expliquer plus en détails s’il vous plait ?

          Sinon oui, j’aimerais lire vos posts avec plaisir (mais où ?^^), je ne savais pas que vous aviez un blog.

          Pour ce qui est des études scientifiques, c’est marrant j’ai justement écrit aujourd’hui un article (qui paraîtra sur le blog le 7 avril sur comment s’y retrouver entre les différentes études scientifiques et que croire quand les études contradictoires se multiplient.

          Répondre
          Ca Se Saurait - 22 mars 2014
          1. Bonjour Sabrina, je vous envoie une réponse (que j’ai essayé de bien cadrer) pour détailler ce qui me semble essentiel dans l’alimentation et qui pourrait ressembler à un post si je tenais un blog, mais je n’ai pas votre créativité, ni votre énergie. Animer un blog demande aussi d’y consacrer beaucoup de temps, souvent au détriment de sa vie privée.
            Si votre blog a du succès, ce n’est pas par hasard, mais parce que vous le méritez.

            Lorsque je vois certains commentaires (comme ci-après) sur les régimes par des personnes fort instruites, mais qui parlent pour les autres sans savoir de quoi ils parlent, qui ne parlent que de théories sans aucune pratique, cela me fait maintenant sourire.
            Et je suis très content de pouvoir m’adresser à vous qui savez comment faire pour pouvoir dire : « bonjour l’énergie… bonjour la minceur sans se priver, bonjour la peau de pêche, etc … bref, que des bienfaits sur lesquels je reviendrais difficilement en arrière».

            Après avoir aussi obtenu de tels résultats et être tellement surpris (agréablement) par ces résultats, j’ai cherché à savoir pourquoi on pouvais obtenir d’aussi bon résultats.
            Je suis très heureux de pouvoir vous en faire part.

            Je vous envoie une réponse sur :
            LES NUTRIMENTS INDISPENSABLES AU MÉTABOLISME
            LES ALIMENTS QUI CONTIENNENT DES NUTRIMENTS INDISPENSABLES AU MÉTABOLISME.
            D’autres réponses sur les aliments inutiles, la satiété, la glucodépendance, les quantités d’aliments conseillées…pourront suivre si cela vous intéresse.

            « Il y a un nouveau commentaire à 10 Âneries du médecin nutritionniste Jean-Michel Cohen .
            Lien du commentaire : http://www.dur-a-avaler.com/10-aneries-medecin-nutritionniste-jean-michel-cohen/#comment-13046
            Auteur : Olivier Ramirez
            Commentaire :
            Sa parole était axée sur les exclusions alimentaires et sur les régimes.

            Il peut y avoir de multiples raisons qui peuvent rendre un régime inefficace :
            – Trop restrictif
            – restriction calorique trop importante sans prise en considération du type de macros
            – restriction trop faible et donc résultats trop lent
            – pas d’assainissement du mode de vie
            – approche focalisée sur la restriction des graisses
            – pas de satiété atteinte pour diverses raisons possibles (volume de nourriture, métaboliques)

            Pour la dernière question, paléolithique avec des adaptations génétiques amenant doucement certains à la tolérance d’un régime alimentaire utilisant les processus de raffinages actuels, un ratio de macros différent et d’autres vers une mort certaine par cette pression sélective. »

            Alain - 24 mars 2014
          2. Merci Alain, j’ajoute également ce que vous m’avez communiqué par mail (que vous avez écrit j’imagine) pour que tout le monde en eprofite:

            ” LES NUTRIMENTS INDISPENSABLES AU MÉTABOLISME.

            Pourquoi y a-t-il mille et un régimes, gratuits ou payants ?
            Pourquoi y a-t-il dans le monde plus de deux milliards de personnes en surpoids ou obèses, dont plusieurs dizaines de millions d’enfants ?
            Ce ne sont pas les conseils qui manquent, ni les études en tout genre, ni les articles scientifiques, ni les livres.

            Pourquoi une telle discrétion sur la valeur nutritive des aliments, sur les nutriments essentiels au métabolisme ?
            C’est très simple : les aliments les plus consommés au monde et pour lesquels il est dépensé des sommes considérables en publicité, publications fallacieuses et débats à sens unique n’ont strictement aucune valeur nutritive et ne contiennent aucun nutriment indispensable au métabolisme.
            De plus presque tous ces aliments ont un index glycémique trop élevé, ils contiennent trop de sucre qui est stocké dans l’organisme et qui fait grossir (l’amidon, la farine blanche c’est aussi du sucre).

            Le métabolisme est l’ensemble des transformations moléculaires et énergétiques qui se déroulent de manière ininterrompue qui permettent le maintient et l’évolution d’un organisme vivant (cellule, organe, organisme, nous).

            Les métabolites (les nutriments contenus dans les aliments) qui permettent ces transformations sont des composés organiques intermédiaires ou issu du métabolisme, appelés aussi substances vitalisantes ou micro nutriments ou nutriments indispensables à l’organisme, c’est à dire tout ce qui est utile pour notre organisme dans ce qu’on mange et qui nous permet de rester vivant.
            Nous faisons partie d’une chaîne alimentaire dans un écosystème et au final nous serviront à l’alimentation des vers et autres microorganismes.
            On est ce qu’on mange.

            La nourriture naturelle est composée de métabolites, de composés organiques issus du métabolisme des plantes, par exemple de graines qui sont vivantes puisqu’il suffit de les arroser pour qu’elles germent, et de probiotiques qui sont des microorganismes vivants comme par exemple des légumes lactofermentés ou du kombucha (du thé sucré fermenté).

            La nourriture industrielle est composée de produits morts extraits de plantes, par exemple le sucre extrait de la betterave sucrière, de produits morts extraits d’animaux, par exemple des farines animales, de la gélatine,.. et de produits chimiques de synthèse issus de l’industrie, un exemple parmi des milliers : le E967 (Xylitol), un polyol qui est un additif alimentaire produit industriellement à partir des déchets des papeteries (des copeaux de bois) et bien sûr tous les produits chimiques appelés « médicaments » produits en quantités industrielles (en tonnes).

            L’alimentation moderne est composée en grande partie d’aliments dénaturés, c’est à dire des aliments naturels dont les métabolites ont été tués par la chaleur et/ou des procédés chimiques.

            Les métabolites ou substances vitalisantes sont les acides gras polyinsaturés, les vitamines, les enzymes, les oligoéléments… Toutes ces substances sont détruites par la chaleur dès 45°C (60°C pour certaines vitamines) et réagissent instantanément avec l’eau et l’air.

            Ces métabolites ou substances vitalisantes sont indispensables au métabolisme, à l’alimentation humaine et sont totalement absents de l’alimentation industrielle.”

            Ca Se Saurait - 24 mars 2014
  67. Ce que je ne savais pas est que la farine blanche de blé est composée à 85% d’amidon et 10% de gluten et que l’amidon (la fécule de pomme de terre) n’est composé que de chaînes de molécule de glucose : l’amidon c’est du sucre pur !

    L’index glycémique du pain, baguette/pain blanc : IG = 70 est le même que celui du
    sucre blanc (saccharose), roux, complet, intégral : IG = 70
    http://www.montignac.com/fr/rechercher-l-index-glycemique-d-un-aliment/#tab_high

    Tant qu’on mange des aliments avec de l’amidon (de la farine blanche de blé : pain, brioches, croissants, sandwichs, …) et des sucres ajoutés et sans fibres et plus on a faim au bout de 2 ou 3 heures à cause de l’hypoglycémie réactionnelle et de l’absence de fibres comestibles (fermentescibles).
    L’excès de sucre est stocké sous la forme de graisses pour servir de réserve en cas de disette ou de famine.

    J’avais commencé par supprimer progressivement le pain et le fromage et ça allait déjà beaucoup mieux. Je pense que vous aussi Sabrina vous avez commencé par éviter ces aliments puisque vous écrivez « Après m‘être découvert une légère intolérance au gluten et aux produits laitiers j’ai évité autant que possible ces aliments et j’ai commencé à m’affiner ».

    Répondre
    Alain - 20 avril 2014
    1. Oui Alain je ne consomme pas de produits laitiers et pas de pain non plus 🙂

      Répondre
      Ca Se Saurait - 20 avril 2014
  68. Merci!merci, voila pourquoi je suis fatiguée dépressive etc…. je le gounfre de nourriture sucrée qd tout va mal, et c un cercle vicieux…mon corps a changé etc :(( je commence le sevrage dés maintenant! merci.

    Répondre
    vagliani - 27 avril 2014
    1. Bon hé bien viens nous dire ce que tu en as retiré de ce sevrage et surtout si tu es très accro, pas de culpabilisation si tu craques , rien n’est grave, le but c’est de t’en passer sur le long terme, aujourd’hui encore je fais des progrès ^^
      Avant j’étais à 4 sucres blanc longs par tasse de café, aujourd’hui je commence à peine à l’apprécier sans aucun sucre 🙂
      Le goût ça met du temps à se modifier !

      Répondre
      Ca Se Saurait - 27 avril 2014
  69. Coucou 🙂 je suis tombée par hasard sur ton site car j’ai envie de changement niveau alimentation Et je dois dire que ton article est juste une tuerie 🙂 ça me fait prendre conscience que je ne mange vraiment pas bien et qu’il va falloir que ça change…
    Je suis quelqu’un qui aime tout ce qui est sucre je pourrais en manger tout le temps mais je sens bien que ce n’est pas bon pour moi et j’ai vraiment envie d’arrêter mais je ne sais pas trop comment m’y prendre… Surtout que je viens de voir que le sucre est partout!!
    J’ai envie d’acheter pleins de produits sains mais je ne sais pas quoi en faire et ou les trouver ? Et je dois regarder quoi sur les emballages pour être sur que ça ne contient pas de sucre ?
    Je suis vraiment motivée a manger sainement et a faire du sport car j’ai pris un peu de poids( c’est pas énorme mais j’ai de la graisse et je n’aime pas du tout) je ne suis pas une grande sportive mais je me suis quand même inscrite pour en faire régulièrement mais voilà j’aimerais bientôt essayer d’avoir un enfant et j’aimerais manger sainement pendant ma grossesse ne pas prendre de mauvais kg et surtout apporter de bonnes choses a mon futur enfant et pour aussi ne pas être grosse après l’accouchement ! Je voudrais changer mon alimentation en gardant quand même la viande mais ou acheter de ma viande sans sucre ? 🙁
    Désolée je t’écris un roman…
    En tout cas j’attends tes conseils avec impatience 🙂
    Merci d’avance
    Cordialement

    Répondre
    Melanie M - 28 mai 2014
    1. Salut Mélanie, merci pour ce gentil commentaire 🙂

      Alors mon unique conseil serait : n’achète pas d’aliments industriels, de toute façon il n’y aura TOUJOURS rien de bon dedans et au moins on se prend pas la tête à lire les étiquettes ! Sinon tu évites sucre, glucose, saccharose, sirop de fructose. Mais le meilleur moyen pour éviter ces sucres serait de ne consommer de biscuits ou produits de ce type que très très modérément.
      C’est super que tu veuilles être en forme pour ton bébé, dans ce cas privilégie le naturel tout simplement et les sucres naturels que tu peux consommer sans modération ! Si tu es du genre à mettre du sucre blanc dans tes thés/cafés/yaourt, achètes-toi du sucre de coco, c’est naturel, pas un aliment vide qui t’emmène calories mais aucun nutriment mais un aliment complet avec des minéraux et tu peux t’en servir partout y compris pour ta pâtisserie.

      Évites donc le sucre blanc raffiné qui n’a aucun intérêt nutritionnel et les sodas, pour le reste ne changes rien :-), sois juste un max sur du naturel ! (et tu fondras sans sport).

      bises et je te souhaite plein de bonheur et un très beau bébé <3

      Répondre
      Ca Se Saurait - 29 mai 2014
  70. […] sur une semaine avec des indices glycémiques bas (je vous parlait de l’intérêt des IG dans "J’ai testé pour vous me sevrer du sucre"). Par exemple vous pensez bien faire en donnant de la compote à vos enfants, vus vous dotes […]

  71. Bonjour,

    Je pense qu’il n’y a rien à ajouter. Je suis tout à fait d’accord avec toi, les seuls bons glucides sont ceux des aliments naturels (fruits, légumes…). Par contre, tu réponds à un commentaire en disant qu’il vaut mieux consommer du sucre roux, stévia…sauf que le sucre roux c’est du sucre blanc un tout petit peu moins raffiné et le corps ne distingue pas les deux donc sucre roux=sucre blanc!!

    J’arrive peut être un peu tard, mais effectivement il faut savoir se faire plaisir mais éviter le surplus. Par exemple, je ne suis pas fana de bonbons, je n’en achète jamais mais quand on m’en propose j’en prend. Excès de sucre raffiné inutile alors que de moi même je n’en aurai jamais prit.
    C’est toute ces petites astuces pour éviter une surconsommation inutile.

    Pour le petit déjeuner, quand je peux je me fais des petit dèj à l’anglaise (œufs, fromage, champignons grillés…). Cela peut être dur pour les becs sucrés mais justement manger sucré le matin c’est une habitude qu’on a prit et on peut inverser la tendance. Il faut se dire que globalement, la nourriture blanche fluo ou beige ce n’est pas normal. Ce qui est normal c’est les pâtes marrons, la farine marron…

    Répondre
    khaci - 4 juillet 2014
  72. Bonjour, je viens de découvrir votre blog, il est passionnant, et fourmille d’astuces ainsi que de coups de pouce pour vivre mieux… Je commence aujourd’hui mon sevrage en sucre, j’en ai marre d’être dépendante de ce truc qui pourri au final la vie. J’ai malheureusement un caractère dépendant, j’ai beaucoup de facilité à devenir dépendante à un produit, j’ai frôlé de trop près le monde des drogues, j’ai réussi à ne pas tomber dedans définitivement, mais je me sens pieds et poings liés avec le sucre. Donc c’est décidé, hier j’ai mangé une énoooorme glace pour me donner du courage 😀 😀 et aujourd’hui c’est parti! Du coup, c’est un peu grâce à votre article, ainsi qu’à beaucoup d’autre sur le net donc je voulais vous remercier de me donner le courage de me lancer. Au plaisir de vous lire 😉 🙂

    Répondre
    allison - 1 septembre 2014
    1. Merci Allison pour ce très gentil commentaire <3
      Bon courage dans ton sevrage et n'oublie pas, comme je le dis à chaque fois d'être indulgente avec toi-même, pas trop de pression, mieux vaut réussir petit à petit que d'y aller d'un coup et de baisser les bras…
      Des bises et tiens nous au courant, si c'est dur n'hésites pas à venir partager ici 🙂

      Répondre
      Ca Se Saurait - 1 septembre 2014
  73. Bonjour!
    J’ai lu avec beaucoup d’attention votre article, puis un autre, puis un autre encore jusqu’à ce que je me décide à me sevrer également.
    J’en ai parlé à deux amies: la première nutritionniste m’a encouragée et la 2e m’a simplement dit: “ca a l’air trop dur, le fait pas!!” Merci du conseil!!

    Bref, depuis lundi, je ne mange plus de sucre, je cuisine à tous les repas (moi qui aime tant manger au resto!!). Pour le matin, j’ai découvert le “miam ô fruits”, c’est bon même si c’est spécial quand même… Je suis plutôt pain et salé le matin, je suppose que ce n’est qu’une question d’habitude.

    Du coup, c’est chouette je suis en pleine recherche et expérimentation de nouvelles recettes à faire soi-même et à l’avance, comme les tartinades de légumes ca a l’air délicieux!!

    Pour les coups de barre, je conseille les choconut Brownie Bars du site Antigone XXI: http://antigonexxi.com/2013/10/17/the-incredible-choconut-brownie-bars-2/
    Le sucre est apporté par les dattes et le chocolat noir, mais on est pas obligé de mettre du chocolat, on peut mettre du cacao.

    J’ai donc commencé lundi, et j’ai déjà ressenti des symptômes étranges dès le mardi: une gêne au niveau des intestins (diarrhée…), la tête dans le coton toute la journée et mal de tête.
    Aujourd’hui, le mal de tête est moins fort mais j’ai toujours un truc à la tête, et toujours cette gêne a l’estomac et l’intestin.
    J’ai également l’impression d’avoir un drôle de gout en bouche….

    Tout ça après 48h, c’est dingue quand même!!! Mais c’est vrai que pas un jour ne passait sans que je ne mange un chocolat ou une pâtisserie…. En plus, je fume du cannabis, et celui-ci baisse la glycémie dans le sang, donc les fringales sucrées, c’était légion chez moi!!

    Merci en tout cas, ton article a changer ma vie présente, espérons que ca aura des effets à long terme!

    Répondre
    Noria - 10 septembre 2014
    1. Décidément vous êtes nombreux à tester un sevrage en ce moment !
      C’est super 🙂
      Je te souhaite pleins de belles choses dans tes nouvelles découvertes culinaires et oui, il y a plein de recettes gourmandes qui sont saines !
      Les maux de tête comme je l’explique j’en ai souffert aussi très fortement au sevrage et le goût dans la bouche signifie que tu est en acétose, ce sevrage génère des changements et ça se sent dans tous les sens du terme ^^

      Répondre
      Sabrina Chauchard - 11 septembre 2014
  74. […] : sevrage glucidique total et immédiat et remplacement du peu de sucre que je prend désormais par du sucre de fleur de […]

  75. Bonjour,
    Je lis vos commentaires, mais ce qui n’est pas clair pour moi, dans votre recherche du bien être, c’est si vous avez arrêter le sucre blanc raffine (sucres rapides) ou aussi les féculents?
    Merci, vos expériences sont en tout cas très intéressantes

    Répondre
    lilas - 11 novembre 2014
    1. Bonjour Lilas, pour ma part j’ai fait un sevrage glucidique total donc oui sucre blanc raffiné (et sucre de canne aussi enfin tout sucre pur) et aussi donc les féculents ou autres aliments à indices glycémiques élevés.
      Merci pour votre gentil message.

      Répondre
      Sabrina de Bio Pas Cher - 11 novembre 2014
      1. Ah d’accord!! Est-ce que tu recommandes une durée de sevrage, ou existe-t-il des études sur ça? Et après ce sevrage, reprends tu des aliments à IG plus élevé sporadiquement ou régulièrement ?
        Merci!

        Répondre
        Lilas - 12 novembre 2014
        1. Ha non malheureusement nous sommes des pionniers en la matière alors pas d’études !
          Tu fais ce que tu veux comme tu veux, tout dépend de ton objectif.
          Si tu veux maigrir d’un coup ben sevrage glucidique total comme j’ai fait jusqu’à ce que tu arrives à ton poids idéal et puis tu entretiens en enlevant le sucre raffiné de ton alimentation et en faisant un peu d’exercice si c’est pour la santé alors là je te conseille de supprimer définitivement et totalement les sucres raffinés (tous les sucres sauf le sucre de coco ou rapadura et autres sucres complets), de limiter les sucres purs quand même tout court et de manger sain et naturel 🙂

          Répondre
          Sabrina de Bio Pas Cher - 12 novembre 2014
  76. Merci pour ton article qui retranscrit toit ce que je ressens !! Je cherche aussi à arrêter le sucre mais peux tu m’aider ? Je recherche des recettes,sans sucre… Merci d’avance !!

    Répondre
    Olive - 12 novembre 2014
    1. Hé bien je ne saurais que te conseiller de plus que ce que j’ai déjà répondu aux autres lecteurs qui sont venus e poser la même question dans les commentaires( n’hésites pas à tous les lire tu en apprendra plus.
      Tout dépend de ta consommation actuelle mais déjà supprimes tout sucre raffiné (sucre blanc ou de canne) et remplaces-le par du sucre complet (rapadura, sucre de fleur de coco), je n’ai pas de recettes à te donner je cuisine très peu de pâtisseries mais tu peux tout simplement remplacer le sucre normal blanc par les mêmes sucres complets ça ne change rien 🙂

      Répondre
      Sabrina de Bio Pas Cher - 13 novembre 2014
  77. Bonjour Sabrina,

    Ce que vous ne dites pas de manière explicite dans « J’ai testé pour vous…me sevrer du sucre » c’est que vous aviez déjà éliminé de vos repas quotidien la plus grande quantité de sucre, de glucose que l’on absorbe sans même savoir que c’est du sucre.
    Vous écrivez « Après m‘être découvert une légère intolérance au gluten et aux produits laitiers j’ai évité autant que possible ces aliments » et vous me l’avez confirmé : «Oui Alain je ne consomme pas de produits laitiers et pas de pain non plus 🙂 »

    PAS DE PAIN NON PLUS !

    « Depuis des décennies les médias et plus largement la société condamnent le gras, le diabolise. Mais pendant qu’on parle de lui… on ne parle pas du sucre ! Oui, le sucre, vous savez, celui que vous consommez tous les jours en bien plus grande quantité que ce dont vous avez vraiment besoin… »

    Les médias ne parlent pas du sucre, mais encore moins du sucre (du glucose) sous la forme d’amidon.

    L’amidon est une molécule géante, une macromolécule composée uniquement de molécules de glucose.
    De manière imagée si le glucose était une perle, l’amidon est un collier de perles composé de 10 000 à 100 000 perles de glucose, c’est à dire du sucre pur ! (et indispensable au fonctionnement du cerveau qui ne carbure qu’au glucose).

    « j’ai évité autant que possible ces aliments (le pain et les produits laitiers) et j’ai commencé à m’affiner »

    J’avais fait la même chose : j’avais commencé par supprimer progressivement le pain et le fromage et ça allait déjà beaucoup mieux.

    Ce que je ne savais pas et qui est soigneusement caché par les médias est que la farine blanche de blé est composée à 85% d’amidon et que l’amidon n’est composé que de chaînes de molécules de glucose : l’amidon c’est du sucre pur !
    (La fécule de pomme de terre est un autre terme pour désigner l’amidon, mais c’est exactement la même chose)

    L’index glycémique du pain, baguette/pain blanc : IG = 70
    est le même que celui du sucre blanc (saccharose), roux, complet, intégral : IG = 70
    http://www.montignac.com/fr/rechercher-l-index-glycemique-d-un-aliment/#tab_high

    Manger du pain blanc industriel apporte autant du glucose dans le sang que du sucre en morceau !!!

    L’index glycémique est une mesure expérimentale.
    On donne à des volontaires 50 g de glucose dilué dans de l’eau et on mesure la quantité de glucose qui passe dans le sang en 3 heures (Cette quantité est prise comme référence IG = 100).
    Cette opération est renouvelée avec une portion de l’aliment à tester contenant 50 g de glucides.(glucides = sucres) et on mesure à nouveau la quantité de glucose qui passe dans le sang en 3 heures, par exemple 70% de la quantité qui avait été mesurée après avoir absorbé 50 g de glucose dilué dans de l’eau et on note IG = 70.

    La différence entre sucres lents et sucres rapides est minime, environ 5 minutes. C’est la quantité de glucose qui est importante et non la rapidité. Au bout de trois heures tout le glucose est passé dans le sang et l’excédant qui n’est pas utilisé est stocké sous forme de glycogène (environ 300g) dans le foie que le foie peut rapidement déstocker et le reste transformé en graisse pour être utilisé en cas de famine ou de jeûne.

    Le cerveau a impérativement besoin de 4 grammes de glucose à l’heure (mais pas plus ni moins). En ajoutant les globules rouges et le cristallin de l’œil qui carburent aussi au glucose il faut donc que le foie injecte dans le sang ou laisse passer du glucose provenant de l’alimentation 5 grammes de glucose à l’heure (une cuillère à café rase).
    L’excédent qui augmente la concentration du glucose dans le sang (la glycémie) est stocké sous l’action d’une hormone qui est l’insuline.
    Les muscles ont leurs propre réserve de glucose et c’est l’adrénaline qui stocke le glucose dans les muscles. Les muscles utilisent ce glucose pendant l’effort.

    L’excès de glucose provenant de l’alimentation est stocké sous la forme de graisses, de triglycérides dans les cellules adipeuses qui se trouvent dans le ventre, les seins, les fesses,…

    Répondre
    Alain - 29 novembre 2014
    1. Oui je suis tout à fait d’accord Alain et je n’ai jamais dit le contraire 🙂
      Seulement parfois c’est vrai que je me documente tellement que pour que mes articles ne soient pas indigestes je ne mets pas “tout” dedans.

      Répondre
      Sabrina de Bio Pas Cher - 1 décembre 2014
  78. Bonjour Sabrina. J’ai lu votre article sur les méfaits du sucre et je suis assez convaincue. Mais le plus dur ça va être de l’arrêter!!! Je suis une accro du sucre comme pas possible. Je suis soignée pr dépression depuis plus de vingt ans. Et je vis seule depuis le même nombre d’années. C’est pr cela en fait je crois que j’ai fait un véritable délire sur le sucré( c’est-à-dire lié a un manque affectif). Ça me prend en général ds la soirée et la c’est une véritable débâcle!! Tout y passe : bonbons, chocolat (2 plaquettes par soirée et par jour) , souvent je m’achète un gâteau forêt noire + jus d’orange avec pulpe. Et je continue avec des paquets de bonbons et j’ai la nette impression que je ne peux plus m’arrêter!! Et je me dis à un moment donne ‘stop arrete- toi’!!! C’est horrible et après j’ai un net sentiment de culpabilité . Mais le lendemain je ne peux m’empêcher de recommencer !! Que dois-je faire ? Je n’en peux plus! Et surtout j’ai énormément grossi alors que mon poids de croisière était de 54kg pr 160 cm. Là j’en ai 10 de plus que j’ai pris en seulement 7 mois. Je vous remercie de bien vouloi me donner quelques conseils .

    Répondre
    Roseline53 - 15 décembre 2014
    1. Comme on dit Danièle, prendre conscience que l’on a un problème c’est déjà un premier pas vers sa résolution.
      Alors quand vous serez prête pour arrêter vous aurez envie de vous-même de vous y mettre et trouverez une technique adaptée, il n’y malheureusement pas de conseils pour insuffler de la motivation aux gens…

      Répondre
      Sabrina de Bio Pas Cher - 15 décembre 2014
  79. Je vous remercie de votre réponse Sabrina. C’est vrai je ne me sens pas encore prête pour arrêter toutes ces sucreries. Mais je m’y prépare psychologiquement et je sais que sous peu je vais m’y mettre. Je sais aussi que cela va être très dur. Mais je ne supporte plus ma silhouette (sachant que j’ai souffert de TCA dans ma jeunesse). Je vous tiendrais informée qd je me sentirais capable de ne plus empoisonner mon corps. Très cordialement. Danièle.

    Répondre
    Roseline53 - 15 décembre 2014
    1. C’est avec bienveillance que je vous souhaite de vous sortir au plus vite de tout cela Danièle mais vous avez désormais enclenché la machine en prenant conscience, le reste va forcément suivre 🙂

      Répondre
      Sabrina de Bio Pas Cher - 17 décembre 2014
  80. bonjour,
    3semaines donc pour arreter le sucre , hum,,, c’est pas beaucoup !

    Répondre
    azalee - 20 février 2015
    1. Qu’entends-tu par là Azalée ?

      Répondre
      Sabrina de Bio Pas Cher - 20 février 2015
  81. […] au succès de l’article sur mon sevrage du sucre, vous êtes nombreux à me demander par quoi remplacer le sucre blanc ou roux que l’on […]

  82. Bonjour, suite à la découverte de mon cancer du sein, j’ai fait des recherches sur l’alimentation, j’ai consulté une naturopathe et j’ai suivi le même chemin alimentaire que vous.
    Personnellement je ne peux pas décrire les symptômes du sevrage car c’était mélangé aux effets secondaire de la chimio.
    J’ai créé un blog qui parle de mon cancer et de mes recherches sur l’alimentation, les plantes, les soins naturels. je voulais justement faire un article sur les méfaits du sucre. Puis je citer votre blog en référence ?
    Cordialement.

    Répondre
    schandené karine - 11 mars 2015
    1. D’accord je comprends mieux Karine ^^
      Oui tu peux me citer bien sûr !
      Reviens me dire quand tu as fait l’article, ça m’intéresse !

  83. Bonjour,

    Alors moi j’ai vraiment besoin de stopper le sucre ! Ca me pourrit la vie, c’est une obsession… Pourtant, je mange équilibré sinon (légumes et fruits frais, un peu de viande, du poisson , des oeufs, et un peu de féculent (pâtes, riz ) mais en faible quantité. Et pour le petit dej de l’avoine avec des fruits frais.
    Mon réel soucis, c’est que je ne sais pas dire NON à un carré (que dis-je UNE TABLETTE!), à un dessert.
    Depuis que je vis avec mon copain ,ça va mieux car on fait très attention avec les courses ( que du frais et pas de sucrerie). En revanche, mon problème, c”est au travail , j’ai cette sensation de besoin de sucre, de réconfort. J’y pense, j’y pense, ça me tracasse. Je n’arrive pas à résister.
    Je fais pourtant beaucoup de sport (min 1h par soir ) mais pendant la journée j’ai ce besoin de sucre.
    je vais mettre en pratique tes conseils en réduisant progressivement. J’aimerai tant ne pas être SUGAR ADDICT

    Répondre
    claralola - 11 mars 2015
    1. Hé bien cela viendra quand la volonté sera là, en attendant y’a rien à faire, chacun fait son chemin ^^

  84. […] la partie « Santé » ça va de mes gestes écolos à mettre en place facilement au quotidien à mon expérience de sevrage du sucre. Dans la partie « Beauté » il y a mes astuces pour se démaquiller, se coiffer ou apaiser un […]

  85. […] en soit j’ai découvert cette notion sur le site de la méthode Montignac lors de mon sevrage glucidique il y a 3 ans. Comme Michel Montignac l’explique dans « La théorie de […]

  86. Coucou !

    Article interessant, ainsi que celui sur les différents sucre (vive le miel :D).

    Avec la mode du sans sucre raffiné qui fait beaucoup de bruit en ce moment, j’ai regardé un peu mon alimentation… Et en dehors de la pâtisserie, je n’en consomme pas ! Dans une alimentation équilibrée, cuisinée maison, etc, il n’y a pas besoin de diaboliser le sucre et de suivre cette tendance.

    Selon moi, l’industrie agro-alimentaire a très bien compris comment rebondir avec la médiatisation du sans sucre, la vente de sucre de coco, de stevia ou d’agave ! C’est comme pour le vegan avec les faux-steack plutôt que de cuisiner des céréales/légumineuses.

    * Si on écoute les gens on en arrive à ne plus rien manger du tout ^^
    * Si on écoute son corps on peut trouver un bon équilibre
    * Si on écoute ses papilles, on cuisine ! Et on peut écouter son corps plus facilement =)

    Répondre
    Céline - 3 juin 2015
    1. Exactement Céline 🙂
      Diaboliser je n’aime pas ce mot mais en revanche vraiment, utiliser un autre sucre que le blanc qui n’apporte rien nutritionnellement parlant ça par contre si ^^
      Bien évidemment l’industrie flaire les tendance et les récupère à son compte ce qui ne veut pas dire que ce n’est pas bon pour autant de supprimer le sucre blanc, de limiter les sucres purs de manière générale pour remplacer le peu qu’on mange par du bon sucre 🙂

      Et oui, l’écoute est primordiale dans notre rapport au corps !

      Merci pour ton commentaire Céline 🙂

      Répondre
      Ca Se Saurait - 3 juin 2015
      1. D’accord avec tout ça !
        C’est comme les céréales complètes ou non, c’est effrayant que le “traffiqué” coûte si peu cher quand on voit le prix du naturel :'(

        J’adore la grande pâtisserie, donc le sucre j’en ai sous plein de forme dans mon placard ! Mais maintenant les pâtissiers aussi se prêtent au jeu, ça promet de nouvelles aventures culinaires 😀

        Répondre
        Céline - 4 juin 2015
        1. Ben oui et puis c’est vraiment pas un pis-aller 🙂

          Répondre
          Ca Se Saurait - 4 juin 2015
  87. Bonsoir,
    Super site internet bravo ! Question : est ce que par “sucre” et ” glucides” vous incluez aussi le fructose, le miel le sirop d’agave ? Est ce qu’il est préférable selon vous de limiter sa consommation de ces aliments “sucrant” également ? Merci d’avance de votre réponse , D.

    Répondre
    Didou - 2 juillet 2015
    1. Bonjour Didou, par sucre j’entends les sucres blancs, roux…etc. et par glucide j’entends fructose et sucres contenus dans les bananes ou les pommes de terres.
      Le fructose industriel jouté dans les produits est à mon avis vraiment à éviter, pour ce qui est du miel c’est un très bon produit mais à acheter local ou français à tout prix sinon c’est le plus souvent des miels de l’UE mélangés ans grand intérêt nutritifs et coupés au sucre industriel.
      Pour savoir par quoi remplacer le sucre blanc que vous utilisiez je vous invite à aller lire mon article sur le sujet ““Stévia, agave, sucre de coco …par quoi remplacer le sucre industriel ?”
      Oui je pense qu’il est préférable de supprimer les produits sucrants non naturels, de limiter un maximum les produits sucrants naturels que vous mettez dans vos gâteaux, thé, cafés. Avec le sevrage l’avantage c’est de vous déshabituer au trop sucré pour ne presque plus en avoir envie ensuite 🙂
      Mais comme le corps selon son degré de dépendance au sucre peut mettre plus ou moins de temps avant d’en arriver à ne plus vous réclamer du sucre de manière addictive ce processus prend plus ou moins de temps selon chacun.
      Pour plus d’infos n’hésitez pas à acheter un livre sur le sujet ou à aller lire les articles mis en lien à la fin du mien 🙂

      Bonne continuation !

      Répondre
      Ca Se Saurait - 2 juillet 2015
  88. […] la partie « Santé » ça va de mes gestes écolos à mettre en place facilement au quotidien à mon expérience de sevrage du sucre. Dans la partie « Beauté » il y a mes astuces pour se démaquiller, se coiffer ou apaiser un […]

  89. Bonjour et merci d’avoir partagé toutes ces informations.

    C’est grace à ce type de témoignages que je me suis lancé dans le sevrage du sucre il y a… 1 semaine !
    La principale raison : des ballonnements horribles tous les 2 ou 3 jours, suivis de plusieurs heures à “dégazer”. Ca ne pouvait plus continuer comme ça…
    Après des analyses médicales qui n’ont rien montrées (ouf), après avoir supprimé les laitages, le chocolats, rien n’y faisait. Puis j’ai pensé au sucre même si je me disais “ça ne peut pas être le sucre car le sucre c’est la vie”. En fait non, le sucre c’est du business pour l’industrie, pas la vie !

    D’après mes calculs, je consommais environ 90g de sucre par jour (jamais de soda, uniquement avec la confiture, un peu de chocolat et les yaourts sucrés, ça chiffre très vite), soit 33kg/an, c’est-à-dire la moyenne française!

    A part le 1er week-end et le 1er jour de travail, ça se passe plutot bien pour le moment. Je cuisine et mange beaucoup plus (notamment des légumes) et mange environ 2 fruits pour jour. Un très gros petit déjeuner le matin pour tenir le coup (oeufs, blanc de poulet, lentilles, yaourt de soja nature avec fruits et amendes).

    Hasard ou pas, pas de crise d’estomac cette semaine, je ne sens plus mon ventre comme étant sous pression, donc psychologiquement c’est bien mieux et surtout moins fatiguant. Wait&See les prochaines semaines…

    Encore merci
    @+

    Répondre
    Fred - 30 août 2015
    1. Salut Fred,

      Super, belle expérience, j’espère que ce sera un bénéfice qui va durer dans le temps( car parfois on arrête quelque chose, ça va mieux un temps puis ça reprend parce qu’il y a de multiples causes) mais effectivement tu avais peut-être des candida (champignons qui se nourrissent du sucre et te donne envie du coup d’en manger pour se nourrir) peuvent donner le type de symptômes que tu décris.
      Pour te dire à l’heure d’aujourd’hui je ne consomme que 200 grammes de sucre par an (et encore c’est du sucre de coco complet. Quand je remange des pâtisseries ou autre ça me fait mal au dent tant c’est sucré !

      Je te conseille de lire mes autres articles sur le sucre :

      “Stévia, agave, sucre de coco …par quoi remplacer le sucre industriel ?”

      “La vérité sur les sucres”

      Répondre
      Ca Se Saurait - 30 août 2015
      1. Merci, je vais me renseigner à propos des Candidas, ça pourrait être ça…

        Répondre
        Fred - 30 août 2015
  90. vrai que le sucre est un grand danger pour la santé. mais attention on ne s en rend pas forcément compte par le poids. Le diabète alimentaire peut également s’ installer sans aucune manifestation corporelle visible
    Le grand dommage est que on combat la mort du a l alcool,a l excès de vitesse en voiture , avec x sanctions,mais rien pour les industriels qui incitent sournoisement à la consommation du sucre en en rajoutant dans de nombreux produits ( produits préparés,exemple du produit chocolaté poulain table à 87 pourcent de sucre)
    bravo les dégats
    yvon

    Répondre
    fosse - 24 septembre 2015
  91. […] Un déséquilibre particulièrement délétère pour les reins, les yeux, les vaisseaux sanguins. Mais cette pathologie chronique est très sensible à l’alimentation et certaines recommandations diététiques permettent de mieux la prendre en charge et ainsi d’améliorer la qualité de vie. J’ai testé pour vous…me sevrer du sucre ‹ Ca se saurait. […]

  92. Hello !!
    En cherchant ton comparatif sur le sucre, j’ai vu que la vidéo de l’article est indisponible 🙂 Bise

    Répondre
    Karsatag - 16 octobre 2015
    1. Merci Karine, normalement problème réglé !

      Répondre
      Ca Se Saurait - 18 octobre 2015
  93. […] de vivre de Ca Se Saurait.fr en vous proposant divers e-books sur des sujets phares du blog comme le sevrage du sucre, l’arrêt de la pilule ou des pensées plus […]

    Répondre
    Vous mes lecteurs, mes anges gardiens ‹ Ca se saurait - 5 janvier 2016
  94. Bonjour,

    As tu gardé le miel ou le sirop de coco ? Ainsi que les fruits séchés tels que dattes abricots secs etc?
    Je suis le modesevie Paleo depuis plus d’un an mais le sucre reste mon grand problème…la je viens de commencer larret du suc et je me posais la question concernant ces aliments…n

    Répondre
    nathalie a - 23 janvier 2016
    1. Saut Nathalie,

      Si je peux me permettre une remarque (gentille hein^^), j’ai l’impression à travers ton commentaire de sentir une forte anxiété de ta part envers la nourriture et je tenais juste à te dire que je trouve ça dommage. Pour te répondre, je ne pense pas que la nourriture doive être vécue comme une religion avec ses dogmes, ses “il faut”, “il ne faut pas”. A partir du moment où tu manges sain et naturel tu n’as pas à t’infliger des privations ou à te poser trop de questions qui du coup enlèvent l’effet bénéfique d’une alimentation sur ton corps en ajoutant un stress psychologique parce que tu te prive de trop de choses. J’en parlais dans Orthorexie et compagnie … et dans Pourquoi vous ne devez pas vous culpabiliser avec la nourriture si ça t’intéresse de comprendre un peu mieux ce que j’essaie par là de te dire 🙂
      Voilà pour l’aspect psycho et pour répondre à ta question oui je consomme du miel, sirop de coco jamais goûté et bien sûr les fruits séchés mais bio et séchés au soleil (ça leur donne une couleur foncée sinon ils sont séchés artificiellement avec des produits chimiques et ça je fuis).

      Voilà ! Je sais que tout ceux qui se ruent sur ces nouveaux régimes alimentaires veulent prendre soin d’eux, que ça part d’une bonne intention mais rendez-vous compte aussi à quel point cela vous stresse et à quel point vous vous posez des questions à ce sujet en vous plaçant “en dessous” des personnes qui pourraient vous répondre. C’est intéressant de s’intéresser à son alimentation, à manger plus sain dans un monde où ce n’est plus forcément la règle mais attention à ne pas plonger dans un autre extrême. Se demander si tu dois arrêter de manger des fruits séchés ou du miel est pour moi un extrême.
      J’ajouterais pour terminer que chacun doit définir sa propre alimentation en fonction des réactions de son corps qui peuvent être différentes (cf.Pourquoi votre santé doit être un parcours personnel

      Une grosse bise :-*

      Répondre
      Ca Se Saurait - 23 janvier 2016
      1. Merci pour ton message !
        Je me posais juste la question si tu avais gardé ces aliments pendant ton sevrage du sucre ..
        Je suis très loin de l’obsession et de l’extrême dans mon mode de vie.. bien au contraire.. j’affiche une douzaine de kilos de trop 😉
        Tout comme toi , je veille à manger bio et local , à éviter à tout prix tout produit industriel et bien entendu j’ai banni le gluten et les laitages pour des raisons de santé … Mon seul bémol c’est l’attirance pour le sucre que petit à petit j’essaie d’enrayer ….

        Bonne continuation

        Répondre
        nathalie - 23 janvier 2016
        1. D’accord tu me rassure alors ^^
          Je faisais selon les IG pendant le sevrage puisque c’était une véritable expérimentation donc tout ce qui était à indice glycémique élevé était évité pendant le sevrage 🙂
          Quelle consommation de sucre as-tu et en quelle proportion par curiosité ?

          Répondre
          Ca Se Saurait - 23 janvier 2016
      2. Et bien ces derniers mois , c’était pas mal de chocolat noir , alors même si il est à 70% il y a quand même des sucres , donc si je finis une tablette c’est pas génial 😉 beaucoup de friandises sans gluten mais avec sucre et maximum deux fruits par jour. A côté de ça , je ne mange plus de gluten donc ça évite pas mal de choses industrielles ou bourrées de sucre. Je mange également peu de riz et peu de patates douces .
        A présent ça fait deux semaines que je tente le sevrage du sucre , petit à petit … je n’ai gardé qu’un peu de miel et des fruits secs…je ressens déjà les bénéfices. Donc je vais continuer et m’accorder des plaisirs sucrés qu’à certaines occasions quand j’en aurais vraiment envie, sans me priver…

        Répondre
        nathalie - 24 janvier 2016
        1. Oui voilà ce que tu fais aujourd’hui est très bien sachant d’où tu partais 🙂
          Moi j’ai voulu faire un sevrage très sévère par curiosité mais encore une fois vous n’êtes pas obligés de faire pareil. Tu en viens directement à l’équilibre que j’ai atteints après un sevrage donc c’est génial !

          Répondre
          Ca Se Saurait - 24 janvier 2016
  95. Bonjour Sabrina,
    Article très interessant ^^
    Je suis assez novice dans l’alimentation saine (j’ai commencé par les cosmetiques et produits menagers etc) , et ce n’est que récemment que j’ai voulu arreter le sucre raffiné pour moi mais aussi pour mes enfants(jen ai 6 ^^).
    Mais cest tres difficile car j’ai été habituee depuis mon enfance au sucre partout tout le temps!
    Et pas facile d’expliquer a la famille ce changement.
    Depuis plusieurs semaines , j’ai enlevé un maximum de produits avec sucre raffiné pourtant faut le dire j’en etais vraiment accro.
    Pour le moment je fait donc moi meme les gâteaux etc( bin oui mes enfants sont encore petits et il y a le gouter) et je remplace le sucre blanc par du sucre de canne non raffiné (soit le complet marron avec la melasse, soit sans melasse mais non raffiné). Est ce que tu penses que cest une bonne idee ?
    Merci pour ta reponse ))

    Répondre
    Maryam - 29 janvier 2016
    1. Salut Maryam,

      Oui ce sont souvent les mamans qui du coup doivent tout faire/tout penser quand il faut changer les habitudes alimentaires donc tu es vraiment courageuse de tout faire toi-même pour 6 ! Si personne ne t’en remercie peut-être moi je te le dis en leur nom : un grand merci d’être une maman et une femme préoccupée par le sort des autres et qui se bouge, donne de son temps pour préserver la santé de ses proches <3

      Ensuite je te dirais que le sucre de canne complet (faut bien être sûr qu'il soit complet ils ne sont parfois pas clair niveau emballage sur le sujet) est la deuxième meilleure option après le sucre de coco. Pour te faire ton opinion je t'invite à aller consulter mon tableau des sucres dans l'article Stévia, agave, sucre de coco …par quoi remplacer le sucre industriel ? 🙂

      Tu verra un comparatif des prix/IG et propriétés nutritionnelles et goût en un seul coup d’œil !

      Encore bravo pour ton initiative et une grosse bise !

      Répondre
      Ca Se Saurait - 29 janvier 2016
      1. Coucou ))

        C’est très gentil de m’avoir répondu aussi rapidement et un grand merci pour ton merci lol , ca me touche beaucoup ))

        Et oui c’est pas toujours evident , mais de toute facon jai une petite qui a des soucis d’email dans ses petites quenottes , et je me dois d’etre encore plus au taquet sur le sucre!!

        Ok je vais jeter un œil , et essayer du mieux que je peux a suivre tes conseils!

        Gros bisous a toi et belle journée!! <3

        Répondre
        Maryam - 29 janvier 2016
        1. Avec plaisir et oui pour les dents tu fais bien ! (tu verra moi qui ai également un émail sensible je suis beaucoup mieux sans tout ce sucre et d’ailleurs quand il m’arrive de remanger sucré sur une journée à cause d’une invitation ou d’un soda je sens que mes dents se salissent plus vite et j’ai même mal, elles redeviennent très sensible, en fait le sucre les attaque, ça c’est pas nouveau, donc supprimer le sucre blanc c’est éviter trop d’attaques acides ^^) .

          Bonne continuation avec ta petite famille !

          Répondre
          Ca Se Saurait - 29 janvier 2016
  96. Bonsoir, je suis tombée sur votre blog en cherchant une alternative au sucre blanc (chez moi il est blond car bio) et des indices glycemiques, car suspicion de diabète gestationnel… et ça m’angoisse.

    C’est ma 3 ème grossesse et aucun diabète gestationnel pour mes 2 précédentes grossesses.
    Mon imc est de 19,8. Je suis à presque 6 mois révolu de grossesse. Uniquement 4 kg de pris pour l’instant. ( pour chacune de mes grossesse prise de poids de 10kg que j’ai à chaque fois perdu).

    J’ai la chance de pouvoir manger de tout sans prendre de poids. Et je suis très très gourmande, et très portée sur les aliments sucrés (chocolat, miel de nos 2 ruches, bonbons, biscuits avec du chocolat), je suis facilement tentée surtout quand les grands parents paternels de nos enfants donnent des sachets de bonbons aux enfants. (Je pique en douce leurs bonbons, je sais que c’est pas bien).

    Je cuisine beaucoup maison avec produits de notre jardin (pas d’utilisation de produits chimique), et on consomme un max de produits bio.

    Mais voilà glycémie à jeun au cours du 1er trimestre de grossesse ( beaucoup de degouts et de nausées, donc je mangeais beaucoup de fruits et des pâtes les seuls trucs qui me convenaient ) limite diabète gestationnel. 2 analyses à 1 mois d’écart. J’essaie de faire attention, du coup, et encore plus 1 semaine car gros rappel de la sage femme, et dans 1 semaine je vais faire l’analyse hyper glycémie… donc depuis 1 semaine exactement je suis encore plus vigilante sur mon alimentation et c’est très difficile pour mon corps j’ai l’impression car pas mal de fatigue et je suis exécrable avec mon entourage…

    J’essaie d’équilibré un max pour les déjeuners et dîners : crudités, viande ou poisson, beaucoup de légumes et un peu (pour moi) de féculents, fromage de chèvre, pain céréales de la boulangerie, un fruit ou un yaourt nature de brebis.

    Pour mon p’tit déjeuner = un thé sans théine sans sucre ( moi je mettais une bonne grosse cuillère de miel avant la suspicion diabète et depuis c’est 1 c. A café de sucre de coco liquide voire rien du tout) 2 tranches de pain céréales ave du fromage et 1 yaourt nature lait brebis.

    Au goûter quasi idem que p’tit dej pour moi. Parfois pas de fromage juste 1 petit carré de 10 g de chocolat noir avec 1 tranche de pain céréales. Ou comme aujourd’hui j’ai mangé 1 part (1/8) de tarte aux quetsches maison (pâte brisée avec farine blé séminaire complète ) aucun ajout de sucre, uniquement celui des quetsches.

    J’ai fait 1 gâteau yaourt et bien pour pouvoir en manger 1 part j’ai divisé ka quantité de sucre en poudre par 2.

    Quelle quantité de sucre en poudre de fleur de coco faut il pour remplacer 100g de sucre raffiné?

    Les 2 premiers jours c’était super horrible car faim entre les repas, même la nuit. Je ne sais pas si cette sensation de faim est du au fait que j’ai supprimé le sucre “raffiné ” ou que je ne mange pas “assez” ? (Pourtant à la fin de chaque repas je n’ai plus faim)

    Normalement on ne doit pas faire de régime quand on est enceinte mais je pense à la santé de mon bébé et aussi à la mienne car pas envie de devenir diabétique dans quelques années . Mais c’est vraiment pas simple pour moi, je vais continuer mes efforts.

    Ça va surprendre énormément de personnes de mon entourage que je consomme moins de produits sucrés à l’avenir.

    Répondre
    Karine - 26 février 2016
  97. Bonsoir,

    Je suis arrivée sur votre blog en

    Répondre
    Karine - 27 février 2016
    1. Oui ???? 🙂

      Répondre
      Ca Se Saurait - 27 février 2016
  98. Désolée un bug avec la tablette qui ne m’indiquait pas que lmon 1er commentaire était en attente de validation 😉

    Répondre
    Karine - 28 février 2016
    1. Ha ben je ne l’ai pas vu passer… ça a du bugguer désolé !

      Répondre
      Ca Se Saurait - 29 février 2016
      1. Bonjour pour le bug, il s’agit de mon grand commentaire du 26 février qui a bien été publié .

        Hier matin, je suis allée faire l’hyper glycémie provoquée par voie orale chargée à 75 g de glucose (par contre je ne sais plus dans quelle quantité d’eau ), pour savoir enfin si je fais du diabète gestationnel.

        Depuis presque 15 jours je mangeais encore plus équilibré et je faisais encore plus la chasse aux sucrés rapides et aux aliments à ig élevés.

        Donc les 2 premiers jours ont été très difficiles pour moi : fatigue, mauvaise humeur, et faim en permanence, puis le 3 ème jour tout cela à disparu.

        Hier à jeun j’avais la forme. Après prise de sang à jeun je bois la fameuse boisson hyper sucré, 20 min après j’ai commencé à me sentir moins bien, grosse envie de dormir, c’était l’horreur, j’ai eu peur de faire un malaise à un moment. Prise de sang à temps 1h et toujours pas la grande forme, et puis petit à petit ma forme est revenu, et pour la prise de sang à temps 2h, je me sentais bien, fatigue envolée.

        Pour moi ce coup de barre est du à la forte dose de sucre que j’ai du avalé.

        Au final pas de diabète gestationnel et je suis super contente. Malgré cela je continue mes nouvelles habitudes alimentaires pour ne pas retomber dans les excès. Et actuellement le sucre ne me manque pas, c’est une bel victoire pour moi mais aussi pour ma santé.

        Répondre
        Karine - 4 mars 2016
        1. Merci pour ce beau témoignage Karine c’est effectivement les ressentis que j’ai également encore aujourd’hui, fatigue suite à trop de sucre, fou non ?

          Répondre
          Ca Se Saurait - 4 mars 2016
  99. Depuis 3 ans, j’ai considerablement diminué ma conso de sucre, je dis pas que j’en mange plus, mais une dose infime…déjà j’ai dégagé tout les produits qui contiennent des sucres ajoutés.
    Le matin je mange du flocon d’avoine et du thé, le tout sans sucre, du coup je tiens près de 5 h sans avoir faim, pour le repas du midi, je suis pas affamée, donc je choisi bien ce que je vais manger (avant quand j’avait la dalle je me rabattait sur un plat pas dietetique..) comme je suis rassasiée, je mange pas de dessert (avant quand je mangeais un dessert, j’avait un coup de barre en début d’apresmidi)
    Du coup, comme j’ai pas mangé de dessert, j’ai pas de sucre rapide dans le sang, et donc j’ai pas faim de l’apres midi, en fin de journée, je me fait un petit gouter avec un fruit et des fruits secs, et du chocolat noir, mais je goute pas grand chose…
    Le soir arrive je suis toujours pas affamée, je mange leger des legumes et un peu de viande des fois, avec une compote sans sucre rajouté ou un produit laitier(c’est plus rare) au sucre complet.
    Et c’est comme çà depuis 3 ans, avant j’avait faim 1 à 3 fois par jour, j’ai moins de cellulite, j’ai perdu un peu de poids mais surtout je suis moins molle, et mes analyses de sang plutot pas mal…
    çà m’arrive de faire des gateaux des fois mais au sucre complet, et bien sur si on m’invite à manger je mange le dessert, seulement je me ressert pas.

    En fait le sucre à un effet boule de neige : on mange sucré–>on a faim dans les heures qui suivent–>on grignotte ou on attends le repas et on est attiré par les produits sucrés en fin de repas–>on a encore faim–>on remange sucré–>faim–>sucre–>faim–>sucre….
    Conséquences : Prise de poids, problemes hormonaux, vulnérabilité aux maladies infectieuses, mycoses, diabete, dépression, probleme de concentration, carries, acidité, vieillissement de la peau a cause du sucre qui réduit le collagene…(+ dépenses en frais de santé, dépenses en malbouffe qui coute tres cher, dépenses en régimes inutiles…)

    Répondre
    Jenni - 1 mars 2016
  100. […] lui qui m’avait donné l’envie de me sevrer du sucre blanc raffiné et je l’ai d’ailleurs classé parmi mes blogs chouchous si vous souhaitez en apprendre […]

  101. Je suis venue faire des recherches sur “arréter le sucre ,” enfin je dirais arréter les bonbons ,les gateaux ,bref arréter le plus possible d’aliments sucrés….merci pour ton article…cela me rassure ,car suite à des problèmes de santé (moi droguée aux sucres) j’ai arrété de manger le maximum de sucre et de choses sucré…mais je ne comprenais pas pourquoi j’avais des mal de téte et des courbatures..Maintenant je comprends et cela me rassure….donc je voulais juste te dire merci pour ton super article….bonne journée…

    Répondre
    gouriou - 16 avril 2016
    1. Salut Marie-Laure,

      Ben écoute avec plaisir, après des courbatures et autres ne me paraissent pas dus qu’au sucre et ont de nombreuses causes mais en tout cas, remplacer un aliment vide et inintéressant par un autre riche en vitamines et minéraux ne pourra pas faire de mal !

      Répondre
      Ca Se Saurait - 18 avril 2016
  102. Meri pour ta réponse…Oui j’ai remplacé par des légumes et des fruits..(Vive le marché!!)….Depuis hier je n’ai plus de courbatures et de mal de téte …Je me sens moins fatiguée…En fin de compte je pensais que c’était trés dure d’arréter toutes ces choses pleines de sucre , mais je le vie bien…En plus l’été arrive donc c’est beaucoup plus facile je trouve pleins de fruits et de légumes….Merci pour ton article.

    Répondre
    gouriou - 18 avril 2016
    1. Avec plaisir 🙂

      Répondre
      Ca Se Saurait - 19 avril 2016
  103. […] au succès de l’article sur mon sevrage du sucre, vous êtes nombreux à me demander par quoi remplacer le sucre blanc ou roux que l’on […]

  104. BonJOUR, je ne consomme aucun sucre d’ajout, mis a part un chocolat en fin de repas, le soir. Mes seuls apports de sucres rapides sont ceux des végétaux et des laitages natures. Mais j’ai remarqué quelque chose de récurrent lorsque je suis invitée, et je me demande si ce n’est pas lié a l’apport de sucres rapides massif auquel mon organisme n’est pas habitué. Je m’explique : en terminant le repas par une part de gâteau – souvent un framboisier, un fraisier ou une charlotte, voire une part de bûche au chocolat à noël, je ressens quelques heures plus tard un intense malaise, des bouffées de chaleur qui me font abondamment transpirer et j’ai l’impression que je pourrais tourner de l’œil. CELA RESSEMBLE FORT à une hypoglycémie réactionnelle, mais je m’étonne justement de ne jamais ressentir ce genre de symptôme avec mon alimentation habituelle, pourtant justement très pauvre en sucres. Avez vous ressenti ce genre de désagrément au cours de votre sevrage, quand vous faisiez un écart?

    Répondre
    SOnia - 6 février 2017
    1. Bonjour Sonia,

      Pour commencer je n’ai fait aucun écart pendant le sevrage puisque c’était un vrai test (donc sans écart sinon ça ne sevrait à rien) mais ensuite, après le sevrage s’il m’arrivait de prendre une part de gâteau non mes symptômes n’étaient absolument pas similaires et bien moins forts. Si vous ressentez des symptômes importants vous devriez consulter un spécialiste pour voir si tout va bien.

      Répondre
      Sabrina Debusquat - 6 février 2017
  105. Salut ! merci pour ton article il est super interessant.
    Moi j’ai une petite question qui me tarode. j’ai commencé un challenge avec moi même : un mois sans sucre raffiné (mais en fait à part les fruits, j’ai enlevé également les sucres naturels genre miel, sirop d’agave,…). Aujourd’hui en surfant sur youtube je suis tombée sur une vidéo et au final sur ton article qui parlaient d’un “gout d’acétone dans la bouche” la deuxième semaine. mon problème est le suivant : je suis sure de n’avoir fait absolument aucun écard et pourtant j’en suis à ma triosième semaine et je n’ai pas eu l’impression d’avoir ce gout dans la bouche (et j’imagine bien qu’il est fort).
    Une idée ?

    Répondre
    Mélissa - 30 mai 2017
    1. Salut Mélissa, ce n’est pas grave, chacun réagit différemment. Il n’y a aucun problème 🙂
      De plus, je suis hypersensible donc j’ai un odorat extrêmement développé qui fait que j’ai peut-être été plus sensible à ce phénomène.