J’ai lu pour vous… “Histoires d’orgasmes”

Parce que la santé c’est beaucoup dans la tête et dans nos relations avec les autres et notamment avec l’Autre, celui qui prend un grand A et partage notre vie, je vous conseille une lecture salutaire en matière de santé sexuelle 🙂

Histoires d'orgasmesTout a commencé le jour où je reçois dans ma boîte mail un dossier de presse des Editions Balland me présentant cet ouvrage au titre accrocheur “Histoires d’orgasmes“.
Comme je reçois beaucoup de mail destinés à la presse chaque jour, je clique souvent vite sur la case “poubelle” mais celui-ci m’accroche alors je demande à la maison d’édition de bien vouloir m’en envoyer un exemplaire.

Souvent très réticente vis-à-vis des livres que je ne choisis pas moi-même j’ai été ravie de constater que ce ne fut pas le cas cette fois-ci.

Histoires d’orgasmes” est un livre “pas comme les autres” sur la sexualité. Simple, concret, on s’y identifie forcément puisque l’auteure y décrit différents types de “profils sexuels” (et donc de problématiques) : treize types de femmes et treize types d’hommes de la “soumise” au “Donjuan”,. Vous vous reconnaîtrez forcément dans un (ou plusieurs) de ces profils.

Ce livre se lit d’ailleurs comme une succession de nouvelles, avec les histoires successives de “patients” qui viennent voir leur psycho-thérapeute pour tenter de comprendre ce qui les gêne dans leur vie sexuelle. C’est  là qu’on sent toute l’expérience de l’auteure,  Valérie Grumelin-Halimi, psycho-thérapeute spécialiste de la libido. On sent le vrai, le vécu, ces histoires ne sont pas des exemples fictifs.

Ça commence avec Barbara la cérébrale qui repousse sans arrêt les avances de son compagnon sous prétexte d’un surplus de travail ou de fatigue alors qu’en réalité elle n’a juste pas envie mais n’arrive pas à le dire comme ça. Du coup, son compagnon se braque, se fatigue, arrête de la “solliciter”, s’enferme dans sa solitude et elle continue pareil de son côté. Alors qu’au final le problème c’est juste que Barbara doit apprendre à dire non quand c’est non pour mieux dire oui quand c’est oui.

Il y a aussi Barbara la soumise (oui, dans le livre toutes les femmes s’appellent “Barbara” et tous les hommes s’appellent “Stéphane” ^^), une femme qui depuis le début de sa vie sexuelle pense plus au plaisir des hommes qu’au sien et qui avec le temps se rend compte que toutes ses expériences ont approché les limites de la déviance . Elle accepte tout au lit comme dans la vie. Tout ça parce que finalement c’est son père qui durant toute son enfance lui a appris à se conformer au modèle paternel, à écouter les hommes et à leur faire plaisir.

Valérie Grumelin Halimi

L’auteure, Valérie Grumelin Halimi

Ensuite vous croisez Stéphane le Donjuan qui séduit sans passer à l’acte sexuel. Et qui en fait cherche là dedans sa mère décédée et se complaît dans un cercle vicieux fait de manque de confiance en lui, d’immaturité et de projections dans l’autre.

“Vous avez comme ça près de 400 pages d’histoires d’hommes et de femmes en lesquels vous allez vous reconnaître vous et vos partenaires.”

Mais aussi Stéphane l’infidèle qui “ne sais pas” pourquoi il est comme ça mais” ne peut pas s’en empêcher”. En fait ce Stéphane a tout simplement pris le mauvais pli, il est ouvert au lit avec ses maîtresses mais ne veut pas montrer ses talents à sa femme de peur qu’elle voit un changement et le soupçonne. Du coup il reste terne au lit et met sa compagne dans une case de “maman” dans laquelle finalement elle n’aime pas être mais n’en sort pas non plus parce qu’elle le sent peu “demandeur”.

Vous avez comme ça près de 400 pages d’histoires d’hommes et de femmes en lesquels vous allez vous reconnaître vous et vos partenaires. Parfois un peu dans une histoire, parfois un peu dans une autre. Et vous aurez autant de plaisir à lire la partie sur les hommes que celle sur les femmes car chaque histoire est passionnante et suffisamment longue pour rentrer dans les détails sans toutefois avoir le temps de s’ennuyer.

“…à chaque histoire sa solution, une solution souvent très simple que vous pourrez vous aussi mettre en place dès que vous en aurez le courage.”

Quand bien même vous n’auriez aucun problème en matière de sexualité cela pourrait vous apprendre à être plus compréhensif envers ceux qui en ont, vos partenaires ou même des personnes que vous connaissez. A comprendre que derrière leur besoin compulsif de paraître, de plaire se cache une histoire.

Ce qui est encore mieux c’est qu’à chaque histoire sa solution, une solution souvent très simple que vous pourrez vous aussi mettre en place dès que vous en aurez le courage.

Ce que je me suis dit près avoir refermé ce livre c’est que parler de sexe, de ce qui se cache sous la couette c’est surtout parler de nos histoires de vie, de notre enfance. De ce qui nous a marqué, choqué, qui s’est imprimé au fer rouge sans même parfois que l’on en ait conscience.

Alors forcément, vu qu’aucun d’entre nous n’a “zéro problème” je recommande ce livre à tout un chacun. La façon d’écrire de l’auteure est simple mais vous touche au cœur, elle n’a pas besoin de mots superflus.

Lire “Histoires d’orgasmes” c’est peut être pour certains s’éviter des années de thérapie ou au moins commencer à voir vers quel chemin vous devez vous diriger pour mieux vous sentir dans votre sexualité.

Pour récompenser ceux qui se sont intéressés à cet article et que la thématique intrigue, les éditions Balland vous offrent un exemplaire dédicacé d’ “Histoires d’orgasmes” de Valérie Grumelin-Halimi, sur simple tirage au sort en vous inscrivant ci-dessous dans les commentaires (concours ouvert jusqu’au vendredi 4 avril 2014).

Alors, vous, vous en avez des histoires d’orgasmes ?


Pour aller plus loin…

Quelques livres sur le sujet :

 

Journaliste indépendante et animatrice à Radio France, je vous informe sans concession !

Répondre à Sabrina Chauchard Annuler la réponse

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Comments (30)

  1. Merci une fois encore de nous faire partager tes “trésors”, émotions et convictions.
    Depuis la découverte de ton site avec ton article sur les cheveux blancs (je t’avais à l’époque remercié pour ton “billet” et évoqué ma petite expérience d’arrêter les teintures, à 33 ans… Et bien figure-toi, que l’on me félicite de plus en plus… et je suis ravie de ne pas rester des heures chez la coiffeuse :-), bref, une vraie militante) , je suis régulièrement ton blog et “picore” au fur et à mesure tes astuces (d’ailleurs les ventouses-minceur, cela fonctionne vraiment bien comme système…).
    Qui peut-prétendre être toujours en harmonie sexuelle? Il me tente ce livre (mais pas sûre de le trouver ds ma petite bibliothèque municipale [avec une commune de 5000 habitants, c’est déjà très bien d’avoir un tel établissement, mais je me vois mal demander à la bibliothécaire si ce livre est disponible… devant les autres mamans d’élèves etc, avec le risque d’un grand moment de solitude 🙂 ]), alors peux-tu m’inscrire au concours, stp?
    Merci d’avance et stp continue ton blog.
    Bisous

    Répondre
    Christelle - 2 avril 2014
    1. Coucou Christelle, oh c’est super pour les cheveux blancs, ça me fait vraiment plaisir pour toi 🙂
      Ha!Ha! et j’imagine bien la tête de la bibliothécaire (demandes-lui le marquis de Sade en plus et ta réputation sera faite !) alors je t’inscris avec grand plaisir (et tu as de la chaznce je fais le tirage au sort cet après-midi ^^)

      Répondre
      Sabrina Chauchard - 4 avril 2014
  2. Je découvre ton blog ainsi que cet article qui je l’avoue m’a attiré de part le nom.

    Ca a l’air concret et plaisant à lire, avec une partie “solution” comme tu l’indiques. Malgré tout j’ai du mal avec ce principe de ranger les problèmes dans des cases et apporter ce que je perçois comme un traitement.

    Peut-être que je psychote trop, surement même, mais je pense que notre vie, sexuelle notamment, est par nature non exempt de défauts. Je ne crois pas en l’utopie d’une vie sexuelle parfaite et comblée tout le long de la vie. Pourtant je suis très satisfait de la mienne, mais parfois il faut faire de petits ‘ajustements’; j’entends par là que rien n’est fixe ni figé, et comme la vie conjugale elle évolue avec le temps, par la parole et le dialogue essentiellement.

    Bon je me rend compte que je parle surement trop pour un commentaire et je ne suis peut-être pas très clair alors je vais m’arrêter là ^^

    Merci pour cet article et bravo pour sa rédaction qui donne malgré tout ce que j’ai pu dire envie de feuilleter le livre 🙂

    Répondre
    Alexandre - 28 mars 2014
    1. Bonjour Alexandre,

      Non, ne t’inquiètes pas tu n’as été n trop long ni confus, je partage totalement ce dont tu nous fait part.
      Je ne pense pas non plus qu’il faille être parfait, ou qu’il faille tout simplement être d’une certaine manière tout court mais je pense que quand certains problèmes font souffrir, souvent à cause d’un conditionnement, le mieux reste d’en sortir (et pour en sortir il faut comprendre pourquoi on réagit comme ça).
      Une femme qui n’arrive pas à s’attacher et recherche des expériences extrêmes et qui, après coup ne se sent pas bien, un homme qui ne peut s’empêcher d’avoir besoin de séduire, une femme à qui on a toujours répété que le sexe c’est sale et qui en est devenue “frigide”, etc., il y a des situations qui outre le fait d’être ce que l’on pourrait qualifier de “hors normes”, font surtout souffrir les protagonistes.
      Et là à mon avis il est “bien” de tenter d’aller mieux.
      Le sexe et les relations sexuelles ne sont pas toutes roses et si il n’y a pas non plus de “normalité”, je pense que c’est aussi un lieu où s’expriment des rapports de force, de pouvoir, d’archétypes, d’expressions sociale, etc. alors quand on est vraiment déréglé de ce point de vu-là (et quand la personne ne se sent pas bien dans sa vie sexuelle), oui je pense qu’il est bon d’agir.

      Même si aucune vie sexuelle ne sera jamais exempte de défauts, un traumatisme suite à des attouchements ou une envie de séduire exacerbée du a une carence affective dans l’enfance (ou tout autre problème de ce type) méritent de l’attention de la part de la personne qui en souffre.
      Car ne vivre sa vie sexuelle qu’à travers le prisme d’une illusion, de rapports de force ou d’une carence narcissique ça c’est dommage et ça c’est passer à côté de sa vraie vie sexuelle, celle qui n’est ni influencée par nos peurs ou nos carences mais par notre amour et notre esprit de malice 🙂

      Je t’inscris pour le concours au passage (si j’ai bien compris).

      Répondre
      Sabrina Chauchard - 28 mars 2014
      1. Allez pourquoi pas, à la base je postais juste pour l’article mais tu peux 🙂

        Très joli ton dernier paragraphe ceci dit, et en effet je n’avais pas pensé à prendre en compte les cas graves, bisounours que je suis.

        Répondre
        Alexandre - 28 mars 2014
        1. Hé oui et pour beaucoup à un moment ou à un autre de la vie la sexualité est problématique ou perturbée.
          Mais tant mieux si tout se passe bien pour toi ha!ha!
          Bon hé bine bonne chance et à plus 🙂

          Répondre
          Sabrina Chauchard - 29 mars 2014
  3. Sur le même sujet un site qui m’a intéressé, sans avoir à faire trop de travaux pratiques :
    C’est orienté côté femme, mais les médiums Astro Love à petits prix s’appellent Eli et Ashley (pour les consultations payantes) et ça marche dans les deux sens.

    Tout savoir sur lui (sur soi-même ou sur l’autre)
    http://www.astro-love.info/tout-savoir-sur-lui/

    Love compatibilité (il faut être à deux, donc ce n’est pas seulement pour les femmes).

    Prédire l’avenir ? Tout est possible, la seule chose qu’on ne peut pas prévoir est quand cela arrivera. Mais en attendant on peut toujours rêver.

    Répondre
    Alain - 27 mars 2014
  4. Bonjour Sabrina,

    Je ne pense pas que ce soit un livre d’images, mais si je gagnais je le lirais le soir.
    Un bon moyen de garder la ligne est de vivre d’amour et d’eau fraîche, et de pratiquer beaucoup de sports.

    Répondre
    Alain - 26 mars 2014
    1. C’est noté Alain !

      Répondre
      Sabrina Chauchard - 26 mars 2014
  5. Moi aussi je tente ma chance! 🙂
    Je m’inscris au concours!

    Répondre
    Marie - 25 mars 2014
    1. Bonne chance alors ^^; je t’inscris !

      Répondre
      Sabrina Chauchard - 25 mars 2014
  6. hihi ! je m’inscris aussi ! Bises à tous Chrystelle

    Répondre
    chrystellea - 23 mars 2014
    1. Super, c’est noté !

      Répondre
      Sabrina Chauchard - 24 mars 2014
  7. Voilà donc un livre qui m’intrigue, alors je tente le concours et si je ne gagne pas je me l’offre de toute façon 😉
    Bonne soirée!

    Répondre
    Yvelise - 23 mars 2014
    1. C’est noté, bonne chance !

      Répondre
      Sabrina Chauchard - 23 mars 2014
  8. Il m’intéresserait beaucoup ce bouquin (ils fournissent le mec pour les travaux pratiques, non ?).

    Non blague à part je viens regarder sur mon site de troc de livres et il n’y est pas. Je vais donc le noter et tenter de le trouver à la bibliothèque parce que je suis tentée de le lire mais peu sûre de vouloir l’acheter !

    Répondre
    Agoaye - 23 mars 2014
    1. (Oui parce que je participe of course, mais vu que je n’ai pas trop de chance aux concours, je pars déjà défaitiste :))

      Répondre
      Agoaye - 23 mars 2014
      1. Ha!Ha! C’est noté avec plaisir (et je comprends qu’on ne mettes pas 20 euros dans un livre ^^)

        Répondre
        Sabrina Chauchard - 23 mars 2014
  9. Je souhaite m’inscrire pour ce concours!

    Répondre
    Sophie - 23 mars 2014
    1. C’est noté 🙂

      Répondre
      Sabrina Chauchard - 23 mars 2014
  10. Bien envie de lire ce livre !!!

    Répondre
    Saelens Sylvie - 23 mars 2014
    1. Hé bien alors je te souhaite bonne chance et t’inscris 🙂

      Répondre
      Sabrina Chauchard - 23 mars 2014
  11. tu me donnes envie de le lire, alors je tente ma chance.
    bon dimanche

    Répondre
    Catherine - 23 mars 2014
    1. C’est noté, je t’inscris Catherine, bon dimanche à toi aussi !

      Répondre
      Sabrina Chauchard - 23 mars 2014
  12. Bonjour bonjour,
    Intéressant comme on remonte de la sexualité à sa propre expérience… heu, difficile à exprimer mon bon ressenti.
    Alors le m’inscris aussi Sabrina s’il te plaît. J’ai vu le livre autour de 19€ port compris, tu peux confirmer que c’est à peu près ça ?
    Bon dimanche, bise.
    Magali

    Répondre
    Magali - 23 mars 2014
    1. Salut Magali, oui c’est sûr que je ne m’attendais pas à ce que chacun raconte dans les commentaires sa vie sexuelle mais c’est toujours intéressant de demander ^^
      Oui, le livre coûte 19,90 euros, je t’inscris donc pour le concours 🙂

      Bises, à plus Magali !

      Répondre
      Sabrina Chauchard - 23 mars 2014
  13. Je suis curieuse de feuilleter ce livre alors je m’inscris pour le concours 😉 Bises m’zelle !

    Répondre
    L'Art Du blabla - 23 mars 2014
    1. C’est noté, bises !

      Répondre
      Sabrina Chauchard - 23 mars 2014
  14. Bonjour,

    Merci pour cette belle découverte, l’article donne vraiment envie de le lire 🙂 C’est d’ailleurs assez drôle parce que pour l’homme infidèle, je connais un ami qui est exactement comme cela, à se demander si c’est pas lui loool !!
    En tout cas, je m’inscris pour le tirage au sort !
    Bon dimanche 🙂

    Répondre
    cece - 23 mars 2014
    1. Ha!Ha! Oui et c’est vraiment intéressant à lire du début à la fin parce qu’on y reconnait un tas de proches ^^
      Je note ta participation 🙂

      Répondre
      Sabrina Chauchard - 23 mars 2014