Mieux vaut limiter votre consommation de fruit et légumes s’ils ne sont pas bio

Une étude scientifique parue  fin mars met en évidence que les hommes qui consomment régulièrement des fruits et légumes non-bios bourrés de pesticides ont un nombre de spermatozoïdes 49% moins élevé que les autres.

Pesticides fruits impact sperme

Même si cela paraît fou, il semblerait aujourd’hui que manger des fruits et légumes pour se donner bonne conscience sans faire attention à leur qualité soit un mauvais calcul pour votre santé…

L’étude réalisée entre 2006 et 2014 est parue le 30 mars dans la revue scientifique Human Reprodution et s’intitule “Le rôle des résidus de pesticides dans les fruits et les légumes sur la qualité du sperme des hommes d’une clinique de la fertilité“.

Cette recherche sur 155 hommes (venus consulter en clinique de fertilité et soumis à des prélèvements de spermes réguliers ainsi qu’à un questionnaire rigoureux sur leur alimentation) établit que ceux qui consomment les fruits et légumes avec le plus fort pourcentage de pesticides (à raison d’une portion et demi par jour au moins) ont 49 %  moins de spermatozoïdes que la moyenne.

Parmi ces hommes dont la qualité de sperme est déjà amoindrie, 32 % ont une quantité plus élevée que la normale de spermatozoïdes de forme normale.

“[les hommes] qui consomment les fruits et légumes avec le plus fort pourcentage de pesticides (à raison d’une portion et demi par jour au moins) ont 49 %  moins de spermatozoïdes que la moyenne.”

pesticides-fruits-et-légumes

Les chercheurs de cette étude rappellent que si cette étude, la première sur le sujet, doit être renforcée par d’autres nouvelles études, la fertilité est devenue aujourd’hui un vrai problème de société et que si “ces résultats ne doivent pas décourager la consommation de fruits et légumes en général”, il vaut mieux néanmoins privilégier la consommation de fruits et légumes bio (Jorge Chavarro, professeur de nutrition et d’épidémiologie à l’Harvard Medical School, Boston, co-auteur de l’étude).

Si cette étude ne porte que sur les hommes, j’enjoins chacun d’entre nous à privilégier les fruits et légumes bio. Les produits frais industriels n’étant plus désormais que du sucre, de l’eau et des pesticides avec un moindre apport nutritionnel.

blanche neige pomme pesticides

“Il pourrait s’avérer que mieux vaut avoir une alimentation pauvre en fruits et légumes si vous ne pouvez pas vous les payer bio plutôt que d’être fruitarien avec des fruits et légumes non-bio.”

 

C’est surprenant mais il pourrait s’avérer que mieux vaut avoir une alimentation pauvre en fruits et légumes si vous ne pouvez pas vous les payer bio plutôt que d’être fruitarien avec des fruits et légumes non-bio… Par ailleurs, si vous cherchez à faire un bébé ou que c’est un projet, je vous invite à faire prendre conscience à votre conjoint du rôle qu’il a à jouer et donc de faire attention à ce qu’il mange qui impactera directement sur la qualité de son sperme.

Alors, messieurs, qu’est-ce que cela vous évoque ?

Journaliste indépendante et animatrice à Radio France, je vous informe sans concession !

Répondre à Monica Annuler la réponse

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Comments (8)

  1. Le clic droit est désactivé ? Et alors ???
    Celui qui veut plagier peut quand même le faire… La preuve :

    Une étude scientifique parue fin mars met en évidence que les hommes qui consomment régulièrement des fruits et légumes non-bios bourrés de pesticides ont un nombre de spermatozoïdes 49% moins élevé que les autres.
    Pesticides
    Même si cela paraît fou, il semblerait aujourd’hui que manger des fruits et légumes pour se donner bonne conscience sans faire attention à leur qualité soit un mauvais calcul pour votre santé…
    L’étude réalisée entre 2006 et 2014 est parue le 30 mars dans la revue scientifique Human Reprodution et s’intitule « Le rôle des résidus de pesticides dans les fruits et les légumes sur la qualité du sperme des hommes d’une clinique de la fertilité« .
    Cette recherche sur 155 hommes (venus consulter en clinique de fertilité et soumis à des prélèvements de spermes réguliers ainsi qu’à un questionnaire rigoureux sur leur alimentation) établi que ceux qui consomment les fruits et légumes avec le plus fort pourcentage de pesticides (à raison d’une portion et demi par jour au moins) ont 49 % moins de spermatozoïdes que la moyenne.
    Parmi ces hommes dont la qualité de sperme est déjà amoindrie, 32 % ont une quantité plus élevée que la normale de spermatozoïdes de forme normale.
    « [les hommes] qui consomment les fruits et légumes avec le plus fort pourcentage de pesticides (à raison d’une portion et demi par jour au moins) ont 49 % moins de spermatozoïdes que la moyenne. »
    Les chercheurs de cette étude rappellent que si cette étude, la première sur le sujet, doit être renforcée par d’autres nouvelles études, la fertilité est devenue aujourd’hui un vrai problème de société et que si « Ces résultats ne doivent pas décourager la consommation de fruits et légumes en général », il vaut mieux néanmoins privilégier la consommation de fruits et légumes bio (Jorge Chavarro, professeur de nutrition et d’épidémiologie à l’Harvard Medical School, Boston, co-auteur de l’étude).
    Si cette étude ne porte que sur les hommes, j’enjoins chacun d’entre nous à privilégier les fruits et légumes bio. Les produits frais industriels n’étant plus désormais que du sucre, de l’eau et des pesticides avec un moindre apport nutritionnel.
    pesticides-fruits-et-légumes
    « …mieux vaut avoir une alimentation pauvre en fruits et légumes si vous ne pouvez pas vous les payer bio plutôt que d’être fruitarien avec des fruits et légumes non-bio. »
    C’est surprenant mais mieux vaut avoir une alimentation pauvre en fruits et légumes si vous ne pouvez pas vous les payer bio plutôt que d’être fruitarien avec des fruits et légumes non-bio. Par ailleurs, si vous cherchez à faire un bébé ou que c’est un projet, je vous invite à faire prendre conscience à votre conjoint du rôle qu’il a à jouer et donc de faire attention à ce qu’il mange qui impactera directement sur la qualité de son sperme.
    Alors, messieurs, qu’est-ce que cela vous évoque ?

    1. Oui Eric merci je suis au courant mais comme j’ai été plagiée plusieurs fois si je peux dissuader un maximum et rendre la tâche ardue aux copieurs c’est le but 🙂
      Je ne vois pas l’utilité de votre commentaire hormis croire que vous apprenez quelque chose à quelqu’un qui le sait déjà…

      Répondre
      Ca Se Saurait - 27 mai 2015
  2. Pour ma part c’est mon corps qui a décidé pour moi. J’ai développé une allergie aux pesticides qui me donne une vive démangeaison dans la bouche et la gorge à chaque fois que je mange un fruit avec sa peau. Du coup toutes les semaines je vais au marché et je fais bien attention à acheter au cultivateur du coin et non pas au grossiste de rungis. Je m’en sort pour moins de 10€ pour un sac rempli à ras bord de fruits et légumes! 😉

    Répondre
    Monica - 7 avril 2015
    1. Ha ben ça alors c’est un corps qui s ‘exprime !
      Et oui quel plaisir aussi de prendre le temps de faire son marché 🙂
      Finalement dans ton malheur c’est ta chance que ton corps s’exprime autant !

      Répondre
      Ca Se Saurait - 7 avril 2015
  3. Je ne suis pas certaine de ça. J’attend une étude qui dit que c’est mieux pour la santé de ne pas manger de fruits et légumes du tout que de manger des fruits et des légumes pas bio.

    De toute façon : “Ces résultats ne doivent pas décourager la consommation de fruits et légumes en général.” dit tout selon moi.

    Répondre
    Coccinelle - 3 avril 2015
    1. C’est ma conclusion qu’il vaut mieux limiter la consommation de fruits et légumes non bio, elle me semble logique, qu’en penses-tu ?

      Répondre
      Ca Se Saurait - 3 avril 2015
      1. Non, non, je suis tout à d’accord qu’il vaut mieux manger des fruits et des légumes bio! La question ne se pose même pas selon moi. Là où je ne suis pas d’accord, c’est avec le titre de l’article. À choisir entre rien et des fruits et légumes pas bio, je choisi ces derniers. Et c’est ce que je dis à tout le monde, que c’est mieux de manger des fruits et légume pas bio que pas du tout. Les gens en général mangent déjà pas assez de fruits et légumes, il faut pas empirer les choses!

        Répondre
        Coccinelle - 3 avril 2015
        1. Ben écoute franchement sachant à quel point les pesticides sont dangereux (alors certes les autres aliments non bio contiennent aussi de mauvais produits), je trouve qu’il faut limiter (c’est le terme que j’emploie et non pas supprimer) les fruits et légumes non bio qui ont très peu d’intérêts nutritionnels (remplis d’eau et de sucre et peu de nutriments) et qui en plus agissent de manière très néfaste sur nos hormones.

          Répondre
          Ca Se Saurait - 3 avril 2015