Blog Silicium de Jean-Daniel Metzger : de l’alternative et du progrès… mais pas trop !

Quand vous avez une activité publique sur le Net ou publiez en tant que journaliste, comme c’est mon cas, il vous arrive parfois de recevoir, sans raison, les flots de haine de certains personnages. C’est ce qui m’est arrivé récemment avec le blogueur Jean-Daniel Metzger de Silicium Spirit dont la misogynie, la stupidité et l’agressivité se sont exprimés sans retenue alors que je venais lui apporter une précision sur un de ses articles.

jean daniel metzger

Derrière ce pseudonyme se trouve un adorable monsieur de soixante-huit ans.

Sur son blog il se propose de vous dire “tout ce que vous avez toujours voulu savoir [sur les thérapeutiques alternatives] mais sans jamais oser le demander“. Moi je vais me contenter de vous retranscrire un échange mail que je viens d’avoir avec lui afin que vous puissiez décider par vous-même de l’importance que vous pourrez donner par la suite aux propos du bonhomme.

Dans un de ses articles, JD Metzger parlait d’un numéro du magazine Nexus dans lequel avait été publié un article de mon cru sur le “flux instinctif”. Pour info, le flux instinctif est une méthode naturelle qui permet de “maîtriser” le flux de sang pendant les règles afin de se passer de protections hygiéniques. Vous retenez le sang en amont dans le vagin et le relâchez quand vous allez au toilettes : plus besoin de tampons ou serviette !

La chose est facile à comprendre, décrite longuement et sans ambiguïté dans l’article et, en cas d’incompréhension persistente, une simple recherche Google éclaircit aisément l’esprit. Mais JD Metzger ne comprends toujours pas et écrit ceci à propos de mon article :

“Un article vante le flux instinctif chez les femmes. Cela ferait une économie de tampax certes mais ça ne va pas empêcher les résidus de pilules contraceptives de polluer la flotte !”

Le monsieur n’a donc pas compris que le fait de se protéger pendant les règles n’a AUCUN rapport avec la contraception (qui a pour but d’éviter une fécondation). Bon, vous me connaissez, je suis patiente, compréhensive. Je me dit que ça peut arriver. Je contacte donc le monsieur pour lui faire prendre conscience de son erreur (pas forcément pour qu’il la corrige, juste comme ça quoi) :

” Bonjour, journaliste à Nexus je viens de tomber sur votre article qui parle du mien (flux instinctif) :http://silicium.blogspirit.com/archive/2015/08/03/nexus-n…

Vous dites (écrivez) “Un article vante le flux instinctif chez les femmes. Cela ferait une économie de tampax certes mais ca ne va pas empêcher les résidus de pilules contraceptives de polluer la flotte !” mais quel est donc le rapport entre la protection du flux pendant les règles et la contraception ? Le flux instinctif n’est pas une contraception comme je pense que vous l’avez compris mais bien une gestion du flux des menstruations aussi je ne comprends vraiment pas le sens de vos propos qui sont plutôt négatifs alors que le sujet est super positif…”

Il me répond qu’il n’a pas le temps et m’intime de lui rédiger quelques lignes pour lui expliquer de quoi il s’agit. Je lui rétorque que je n’ai pas non plus le temps et que de toute façon ce que je dis est tellement simple et logique qu’il n’a qu’ à relire l’article pour le comprendre. Il n’y a pas grand chose à ajouter. Et je reçois alors un flot de haine misogyne d’une violence inouïe (c’est cadeau, Jean -Daniel il est comme ça, généreux). Je vous retranscris les propos tenus tant ils sont hallucinants :

Et bien vous m’avez donné l’explication suffisante de la chose en 4 mots mais il en a fallu du temps pour que vous accouchiez. Mais franchement je ne vois pas pourquoi appeler ça “flux instinctif”, j’aurais parlé de “flux contrôlé”. Je n’ai certes rien compris mais puisque vous avez utilisé un titre complètement obscur et inadéquat alors ca ne donne pas envie de lire. C’est vraiment une manie que de compliquer les choses pour se rendre intéressant(e). Je rectifierai quand j’aurai une minute.

Donc je fais mon intéressante mais ça va, il a compris, il va modifier (ouf)!. Enfin non… Attendez…

D’autre part, je vous ferai remarquer que je ne suis pas obligé de faire des comptes rendus de Nexus et par conséquent de lire vos articles, je suis quand même obligé de payer la revue de ma poche. Vos employeurs pourraient m’envoyer des services de presse. Je ne connais aucun internaute qui se donne la peine d’annoncer la revue et d’en faire une recension comme je le fais ! Il n’y a que sur des sujets scientifiques ultra pointu que l’on trouve des articles consistants. Pour le reste les internautes lambda ne font que du copié collé sans discernement, je n’apprécie donc pas que l’on me fasse la leçon alors que j’essaie de faire quelque chose et que les autres se borne à profiter !

A Nexus nous n’avions jusqu’à peu malheureusement pas les moyens de nous payer un service presse ou un personne qui s’occupe de la comm’. Mon rédac chef préférant bien rémunérer ses journalistes…

Je regrette mais ce n’est pas de ma faute si je n’ai pas “capté”, désolé mais les histoires de “fuites” chez les bonnes femmes ce n’est pas à mes yeux un sujet assez passionnant pour pour m’appesantir dessus ! Si j’avais été médecin, je n’aurais sûrement pas choisi la gynécologie.

Alors là, c’est le moment où le gentil monsieur a perdu mon attention… et mon estime. Le terme “bonnes femmes” précédant rarement un propos intelligent.

M’enfin… La suite est tellement lunaire que tout ceci ne deviendra qu’un gentil détail.

Pardonnez ma mauvaise humeur, mais quand je vois la ministresse des droit de la femme faire une affaire d’Etat d’une claque sur les fesses d’une femme qui n’a pas daigné porter plainte, ça me gave surtout quand je vois que ses collègues sont bel et bien à l’origine d’injustices et de nuisances diverses. Mais à présent les femmes sont surprotégées alors elles se permettent des excès que nous ne saurions oser comme l’ex du Grand Locataire élyséen qui parlait d’organiser des “dîner de femmes”. Si nous faisions la même chose et bien ça serait la révolution. Désolé je suis très courtois, obligeant et serviable à l’égard des femmes équilibrées et je ne passerai rien à celles qui dérapent.

Mais ne t’inquiète pas JD, ta “mauvaise humeur” (pourtant étonnante chez un homme qui de fait ne devrait pas avoir de sautes hormonales comme ces pauvres créatures féminines) est toute pardonnée !
En revanche, juste un truc : le sujet de base était simplement le signalement, bien intentionné, d’une erreur sur un de tes article. Aussi, je ne comprends pas pourquoi tu as ressenti le besoin de t’étaler sur ta vision de la vie et de la femme… Tu as besoin d’en parler ? Ça te titille ? Ou alors c’est parce qu’il était évident qu’en tant que pauvre conne sans cervelle (qui se croit libérée) tu doives me rappeler quelle est ma place ? Si tu as comme postulat de base que les femmes te sont inférieures, pourquoi prêter autant d’attention à ce que dit une de leurs représentantes ?

misogynie

Je crois que ça se passe de commentaire. M. Metzger a sa vision du monde, je m’en voudrais de venir la remettre en question. J’ai toutefois lu son article sur l’histoire de la fessée dans le supermarché niçois. Cc’était certainement encore trop lui prêter d’intérêt puisqu’il ne s’agit là que d’un flot de haine misogyne durant lequel l’auteur regrette l’époque où on pouvait faire ça à une femme sans que cela ne soit pris pour autre chose qu’une bonne farce de potaches. Jean-Daniel, si tu me lis, je te propose – comme il m’arrive d’aller vers Nice où tu semble habiter – de venir te mettre cul nul et de te donner une belle fessée en public dans ton supermarché pendant que tu fais tes courses, en toute sympathie. Tu verras, je suis sûre que tu vas apprécier. Ce qui est encore plus génial c’est que je sais que tu ne m’en voudras pas et que tu ne porteras pas plainte puisque tu comprendras que c’est pour rire 🙂
Ahh…. C’est cool d’avoir des amis compréhensifs comme toi !

“Les problèmes contingents à votre genre sont vos problèmes, je ne suis pas obligé de m’y intéresser et j’ai même le droit de m’en foutre complètement. Après tout je pense que la gynécologie devrait être réservées aux médecins femmes. Soit dit en passant on ferait ainsi l’économie des problèmes avec les mahométan(e)s. Voilà une idée à creuser car les gynécomecs n’ont pas très bonne réputation il me semble, c’est une spécialité qui convient trop admirablement aux “patriarcalistes déments” que dénonce Lash, et il y en a beaucoup chez les toubibs et plus encore chez les dentistes ! Sur ce point je reçois des confidences absolument bouleversantes surtout de la part de femmes, c’en est même hallucinant !

On me donne une fois de plus l’occasion de publier un post “saignant” et bien je vous en remercie du fond du coeur !”

Saupoudrez ce beau gros gâteau d’un petit soupçon de racisme en taclant les “mahométans” (comprenez musulmans dont la religion a pour principal prophète Mahomet) qui n’ont rien demandé ainsi que tous les médecins qui ont choisi de s’occuper de ces stupides problèmes de “bonnes femmes”. Nb : tous les termes racistes ou insultants ont été retirés par la suite : ben alors Jean-Daniel on n’assume pas ce qu’on dit ?

Pourtant, Jean Daniel c’est un mec, un vrai. Un thug (pour reprendre un terme qu’il devra certainement aller googliser pour le comprendre ::p)

jean daniel metzger

J’ai pris calmement sur moi de faire une dernière réponse:

“Vous allez très loin là et ça n’engage que vous dont je ne partage absolument pas les opinions. Je suis juste venue discuter avec vous de quelque chose et je ne comptais pas rentrer dans des considérations aussi éloignées.

Pour le fait de parler de Nexus, il y a moi qui le fait depuis quelques temps puisque j’ai envie de partager avec mes lecteurs (cf. http://ca-se-saurait.fr/2015/11/02/magazine-nexus/) et je sais ce que c’est de faire les choses bénévolement pour les gens puisque je passe des centaines d’heures à cela sur mon site Internet 🙂

Quant à vos considérations et aux idées que vous me prêtez (prétendant que je compliquerai les choses pour me rendre intéressante),  elles n’engagent que vous. Toutefois si vous voulez vous faire une idée plus précise de ce “défaut” que vous me prêtez je vous invite à vous rendre sur mon site pour y observer mon travail ou à lire mes articles et vous vous rendrez peut-être compte qu’au contraire je m’échine à rendre simples des choses compliquées. Mais, comme j’ai coutume de le dire : l’on est responsable que de ce que l’on dit ou fait, pas de l’interprétation qu’en font les autres. 
Si vous souhaitez penser que les femmes se comportent en bloc monolithique et projeter sur moi des caractéristiques qui vous hérissent le poil mais que je n’ai pas forcément, libre à vous cher monsieur, je ne peux rien y faire et ne souhaite même pas vous faire changer d’avis.
Le fait que vous croyiez que je “vous fait la leçon” alors que je suis venue discuter calmement avec vous prouve que vous projetez sur moi des intentions que je n’ai pas. A partir de là, et comme j’ai besoin d’avoir en face de moi une personne ouverte et sans préjugés pour pouvoir continuer une discussion, je vais vous laisser et vous souhaiter une bonne journée ainsi qu’une bonne continuation pour tout ce que vous faites sur Internet (même si ce contact peu agréable m’aura refroidie pour sûr !).
Sachez également que Nexus, qui n’avait pas de service communication jusque là pour cause de budget réduit, vient de se doter d’un communicant qui s’appelle M. X et à qui vous pouvez demander de recevoir les communiqués de presse qu’il envoie à adresse.mail.fr.
Bien cordialement.”

Le monsieur radoucira ensuite son langage (pour se recentrer sur le sujet de base) mais j’ai arrêté de lui répondre pour la simple et bonne raison que j’étais effondrée et en plein doute existentiel quant à ma condition. Devais-je ou pas continuer le journalisme face à tant de critiques fondées ? Mais mon faible cerveau et mes nerfs de bonne femme ont lâchés et je suis allée me réfugier dans les bras de mon homme qui lui seul a pu, par sa mâle assurance, m’aider à trouver mon chemin 🙂

Non, j’décooooooone ! Parce que la seule attitude à avoir face à un misogyne stupide qui ne comprend pas qu’il n’y a pas de rapport entre les menstruations et la contraception est l’ignorance. En plus j’avais le ménage à faire, la couture et puis mes règles me mettaient de mauvaise humeur alors vous voyez ^^

Mais apparemment le monsieur a été tellement touché par “ces histoires de bonnes femmes” qu’il en a fait un article. Si, si…

“Le flux instinctif ne soigne pas le manque de logique chez les femmes : il l’aggrave terriblement !”

Article, tenez vous-bien, dans lequel il comprend enfin qu’il n’y a aucun rapport entre contrôle des menstruations et contraception…

“Je demande à ce qu’on lise avec attention ce qui suit. C’est vraiment un exemple typique de la manière particulière dont certaines femmes se montrent complètement “bouchées” en matière de logique tellement elles sont agrippées à leurs idées, souvent fausses ! […] Quand la nana déclare qu’il n’y a pas de rapports avec la contraception, elle montre seulement qu’elle est victime de son idée fixe sur le prétendu “flux instinctif”. Effectivement, il y a tellement peu de rapport que ce n’est pas une méthode de contraception !”

ALLELUIA !! Il a enfin compris (c’est déjà ça rigolez pas). Bravo Jean-Daniel, si j’osais je te dirais que tu fais la fierté de ta maman !

Mais… Oh wait ! Si je lis bien ce qui est écrit… Il croit que moi je n’ai toujours pas compris !

facepalm

Sur la suite de l’article il s’embourbe dans des considérations sexologico-religieuses concluant que Dieu “a permis à certains hommes d’être des esprits brillants capable de fulgurances dans divers domaines inatteignables à ma connaissance par les descendantes de notre grand mère Eve qui rappelons le fut l’interlocutrice privilégié du serpent édénique” et que les femmes ont en échange de ce manque d’intelligence une capacité à jouir plus fort et à de nombreuses reprises.

“Dieu “a permis à certaines hommes d’être des esprits brillants capable de fulgurances dans divers domaines inatteignables à ma connaissance par les [femme]”

Chers lecteurs, là c’est trop pour moi. Jean-Daniel a visé juste. Tellement juste. Je vais arrêter ce blog, le journalisme et tout ce que je faisais jusqu’à lors car je me suis fourvoyée : pourquoi tenter de vouloir égaler d’aussi brillants esprits que celui de M. Metzger ? C’est perdu d’avance…

Je vous invite à vous arrêter sur l’un des sous-titres de cet article :

“Il y a quelque chose de franchement révoltant chez les femmes se voulant libérées”

Ainsi que sur les termes qu’emploie M. Metzger pour définir les femmes de mon rang : “connes sans cervelle“, “souris qui pratiquent l’arrogance“, “bouchées” et “femmes se croyant libérées” qui “dérapent“. Par la suite, notre ami JD modifiera à nouveau l’article (certainement suite à la lecture de celui-ci) pour m’y qualifier de “tête à claque”, “jeune conne” ou encore “vulgaire gamine agressive et prétentieuse [dont] le faciès ne “respire nullement la sagesse” et l’assortira d’une photo de moi, certainement dans l’idée de me vouer à la vindicte populaire.

Mais, Jean-Daniel, pourquoi tu ne m’aimes pas ? J’ai pourtant tout fait pour te plaire ! J’ai été courtoise, gentille, je suis restée à ma place et j’ai même totalement arrêté de m’exprimer sur la fin comme devrait le faire tout être de mon rang. Et pourtant je ne trouve toujours pas grâce à tes yeux ! J’espère que ta gentillesse, ta bonté et ton intelligence arriveront un jour à toutes nous sauver via la bonne parole que tu prêches sur ton site Silicium. Ta parole mérite vraiment d’être plus largement entendue (j’en parlerai à Fleur Pellerin en vue d’un futur programme éducatif 🙂 )

Pour conclure les gars, faites gaffe, Jean-Daniel Metzger, gros investigateur devant l’éternel vous met en garde face à ma personne : j’écris des articles auxquels je ne comprends rien ! J’ai écrit un article sur les menstruations sans comprendre que cela n’avait aucun rapport avec la contraception ! Mais quelle gourde ! Heureusement que Jean-Daniel est là pour nous le signaler parce qu’avec toutes les bonnes femmes de ma rédaction et tous les bonshommes qui ont la faiblesse de nous faire confiance on n’avait pas vu passer l’erreur !

D’ailleurs je ne suis pas la seule a avoir reçu la correction de Maître Metzger dont on finirait presque par se demander si ce n’est pas un troll.

Je laisse le soin aux quelques 12 000 visiteurs mensuels estimés de M.Metzger d’imaginer le genre de personnage de grande qualité d’âme à qui l’on peut faire confiance les yeux fermés pour nous informer sur notre santé 🙂

Quoiqu’il en soit Jean-Daniel, sache que l’ensemble des “bonnes femmes”, des “connes sans cervelle” et moi te remercions pour cette belle fessée que tu nous as administré : promis on ne recommencera plus ! Ou alors juste pour avoir l’occasion de recevoir une belle correction de ta part : parce qu’on aime ça, perverses que nous sommes…

jean daniel metzger

Journaliste indépendante et animatrice à Radio France, je vous informe sans concession !

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Commentaires (45)

  1. BONJOUR Sabrina

    CE JOUR j’ai reçu de la part de ce quidam un email virulent. je me demande si je dois lui répondre ?

    il me cite sur son site tout comme mon produit testé en laboratoire indépendant français. (voir sur l’onglet expertise française) sur le site IDROGEN

    Je crois vraiment qu’il lui manque une grande case à ce gars. Pour un medecin, il ne comprend pas les abscisses et ordonnées, la vache il me fait flipper.

    rien que l’objet de son email

    Engueulade : on se fout de vos graphiques on veut des valeurs de RH2 etc.

    tellement aveugle que le rh2 se trouve sur l’eau osmosée roucous et autres.

    il ne donne pas de numéro ou le rappeler mais je sais comment faire

    Je vais quand même le contacter pour lui demander de retirer ses propos négatives de mon produits qui a été et qui l’est toujours par des laboratoires indépendants

    Une vraie blague ce mec

    belle soiree

    Répondre
    stephane - 23 septembre 2017
    1. Bonjour Stéphane, oui, il fait pas mal de “victimes”. En général il se fiche des demandes de retrait mais vous pouvez demander à Google de des indexer la page si c’est injurieux ou calomnieux.

      Répondre
      Sabrina Debusquat - 23 septembre 2017
  2. bonjour,je suis arrivee jusqu a vous par le biais d un mail sur la chimio,puis concernant des commentaires sur le professeur joyeux .et voila que je prends connaissance de votre billet ayant pour sujet des echanges avec jean daniel metzger..et la je m’insurge!!!comment pouvez vous considérer ce brave homme aussi mal!!!!vous n avez rien compris!!!! une claque sur la fesse c ‘est super!!! vous n’avez pas su lire entre les lignes!!nous les femmes on adore!!!ca permet d’activer notre circulation sanguine,de raffermir les chairs et de ce fait hop un joli grain de peau pour notre fessier!!!cet homme n ‘est en rien misogyne!!il souhaite notre bien être !! le fessier bien tonique grace à des petites claques par ci par là distribuées par des représentants du sexe masculin, que demander de mieux…ah si …,s’il vous plait Monsieur METZER, QUAND VOUS CLAQUEZ UNE FESSE S’IL S’AGIT DE LA MËME FEMME ,SOYEZ ASSEZ AIMABLE D’ALTERNER..UN COUP LA GAUCHE UN COUP LA DROITE , car une fesse plus tonifiée que l’autre esthetiquement parlant ca n’est pas top et dans l’intimité…ça peut surprendre..alors on compte sur vous ,allez , on s’applique !!et enfin merci a vous car grace à des idées comme les votres , nous les femmes,avons bien conscience que les mentalités évoluent….on y croit !!!

    Répondre
    lemaire - 12 septembre 2017
  3. Ce personnage me fait penser a l’epoque 40 quand le premier ordre des medecins vi le jour (sombres jours)
    Quel retour en arriere avec une mentalite Aussi mesquine et primaire .
    Je le savais demolisseur du docteur donatini a qui je dois mon confort de vie depuis plus de 2 ans ,donc (j-d m ) n’est pas que jaloux il est aussi etroit d’esprit …

    Merci merci d’avoir ecrit cet article que j’ai decouvert en cherchant quels interets servait ce personnage .

    A 31 ans je fus sauvE par le docteur jean solomides et grace a ce grand monsieUr j’ai 41 ans de plus au coMpteur
    Et jean solomides fut traiter pire qu’un criminel pour avoir sauver des centaines et des centaines d’humains et d’animaux egalement ; c’est a cause de personnages aussi obtus que Ça que de Grandes femmes et de grands hommes ont vu leur oeuvre leur liberte leur vie detrUites .

    Continuez madame . Continuez !!!!

    Répondre
    Jacques rene - 20 janvier 2017
  4. Je découvre et suis quelque peu effaré du personnage, et en tant qu’homme honteux qu’un homme répondent ainsi, aussi “sanguinement”.
    Je découvrais depuis peu le site de ce monsieur pour quelques articles bien informés contre un écrivain ” soit disant santé” J.venesson qu’il souligne comme un écrivain de remplissage pour le fric, référencement ou autre, sur des sujets mal développés et ponctués d’inepties qui trompent le lecteur.

    Sur ce personnage il a raison, trois bouquin trois pièges mensongers, sur la vitamine c liposomale, sur le gluten “comment le blé moderne nous intoxique”, Pourquoi le curcuma ne fonctionne pas (ce qui est faux et prouvé par plus de 6500 études animale et humaine, toutes positives, ce monsieur s’en prend à la pipérine qui est un biodisponibilisateur organique naturel). Il aurait du regarder les études du ministère de la santé américaine par le biais des résumés d’expériences…

    Ceci dit je ne me vois pas perdre mon temps à contre-dire un tel imbécile seul au monde avec son livre fait uniquement pour troubler, buzzer et faire du fric.

    Même si l’on a raison, en estimant que cela soit le cas, ça n’exclut pas la politesse, surtout si l’on sensibilisé aux médecines naturelles et alopathiques, où l’on devrait reconnaître les mérites d’une femme, car sans elle, la femme, lui ne serait pas.

    Je touche du bois, je n’ai jamais eu ce cas de figure avec mon site (lien sur mon nom) plus de 45000 visites par mois, juste pour faire connaitre le curcuma (curcumine), en donnant accès aux plus de 6500 études qui ne sont pas disponibles en français (pauvre France..).

    Dans tout les cas, félicitation pour votre prose Madame. Et votre site très intéressant.

    Bien à vous ! 😉

    Répondre
    Franck - 4 décembre 2016
    1. Merci Franck et oui, le savoir-être fait pour moi partie intégrante d’un être en bonne santé 🙂
      L’esprit, en alliance avec le corps, montre ce que l’on est est. En l’occurrence cet homme semble malade…
      Le métier d’informer, y compris celui de le faire en tant que citoyen via Internet est noble mais doit se faire avec beaucoup de recul, sans chercher à imposer sa vérité à l’autre. On présente les faits, on peut dire ce que l’on en pense mais vouloir imposer sa vérité avec des œillères et en hurlant sur l’autre ne laisse jamais présager rien de bon.

      Bonne continuation.

      Répondre
      Ca Se Saurait - 5 décembre 2016
    2. ça devient compliqué tout ça (ou alors je n’ai pas compris le fond du post!) , on critique un personnage pour critiquer un autre personnage :o))
      Je n’ai pas lu les livres de Venesson mais ma foi nous savons tous plus ou moins que le gluten représente un problème, de là à en tirer des conclusions comme c’est la faute de la transformation du blé, c’est la faute du roud up de Mosanto, etc etc, je n’en sais rien.
      La seule certitude que je peux en tirer c’est ma pratique en cabinet et c’est vrai que la suppression du blé (ou du moins du gluten) dans un premier temps si on le substitue pas avec du maïs apporte d’excellents résultats
      Bref encore une fois, il est possible d’incendier telle ou telle personne. Nous ne sommes pas louis d’or mais j’aurais toujours une plus grande confiance à des hommes de terrain qui en plus de passer une information, on le recule nécessaire sur le terrain
      Quant à dire que le curcuma est la panacée, il faut raison garder, sans réforme du mode de vie et sans prendre en considération les aspects émotionnels et social du patient … Curcuma ou non je n’ai jamais vu de CRP baisser qu’avec du Curcuma (c’est pas une étude Américaine mais un recul de 10 ans)
      Pour en revenir au personnage originel de ce billet… Oui il a surement un éclat dans la casserole, oui il est assez macho et grande gueule … mais il a le mérite de lever des lièvres

      Répondre
      Olivier - 5 décembre 2016
  5. J’aimerais porter mon témoignage sur ce Metzger.
    Je venais de m’inscrire à sa Newsletter et le jour après j’en reçois une sur le Curcuma et un laboratoire qu’il décrit comme une pharmacie pour mieux convaincre sur l’utilité de ce curcuma liquide qu’il dit avoir testé. L’article commence en disant que la bouteille de 250cc revient à 12€ mais si on achete par caisse cela revient à 10€. Je passe sur ses fautes de frappe ou de goût car cela peut arriver à tout le monde. Je vais donc sur le site dont il donne le lien. Je prends l’adresse et vais sur google street view et je découvre un bâtiment industriel de taille moyenne qui n’a pas du tout l’air d’une pharmacie de quartier. Je passe sur ça aussi car on s’en fout si le produit est bon. Je vais voir la page d’accueil de cette firme et je fais comme si je voulais passer commande. Je ne vois nulle part le choix d’acheter par caisse et nulle part un signe de ristourne à part le transport gratuit sous certaines conditions d’achat.
    J’envoi donc un mail a ce sieur Metzger qui si c’est un pseudonyme voudrait dire qu’il vient de Metz. Avec les formules de politesse d’usage, je lui dis en deux mots que je n’ai pas trouvé nulle part sur ce site la possibilité d’acheter par caisse pour avoir une ristourne de 2€ la bouteille.
    Il me répond en utilisant des grands caractères comme s’il voulait écrire un poster qu’il n’est pas responsable du prix pour les envois hors France.
    J’insiste mais sans formules de politesse en disant que je voulais simplement l’aider en signalant que ce qu’il avait écrit ne correspondait pas à la vérité.
    Alors là, il m’envoie le double d’une note qu’il a envoyé à ce labo, en disant que je suis un mauvais coucheur parce que je lui ai fait cette remarque.
    Vraisemblablement, pour moi il n’a rien compris mais il m’accuse de n’avoir pas bien lu.
    Comme je vois que ça ne vaut pas la peine de continuer, j’essaye l’humour en essayant de lui offrir une sortie plus ou moins honorable et je lui écris; Bon, je vous offre un compromis, j’avoue que j’ai tort si vous admettez que j’ai raison.
    Mal m’en prit, il me répondit que je ne manque pas de toupet et que s’il comprend que je soi déçu de ce site il n’en a rien à faire.
    Je lui réponds pour la dernière fois, que je ne suis pas deçu de rien du tout et que ça m’est égal que sur ce site on ne trouve pas ce que lui il a annoncé. Je lui rappelle aussi que dans son article il demandait aux lecteurs de lui écrire pour lui dire notre avis et c’est exactement ce que j’ai fait poliment et sans aucune agressivité. J’ajoutais quand-même que son prochain message irait à la poubelle et que j’allais me désincrire de son site.
    Quelqu’un a fait remarquer ici que dans ses articles il a désactivé les commentaires et c’est vrai. Il est plus que probable qu’il a compris qu’avec sa dose d’agressivité endémique, il avait plus à perdre qu’à gagner car un commentaire ça reste en ligne, tandis qu’un e-mail c’est juste un dialogue entre deux personnes anonymes.

    Répondre
    Blisco Yaio - 26 novembre 2016
    1. Bonjour Blisco et merci pour le témoignage, visiblement il agit de la même manière emportée et stérile avec tous… cela confirme encore la personnalité du monsieur qui tient ce site. Cet homme arrive à trouver l’énergie de produire de nombreux articles santé parce qu’il fait une énorme fixette sur “l’alimentation-santé” (fixette que je dénonce dans mon dernier livre Métro, boulot… bonheur ! si ça vous intéresse au passage) et malheureusment continuera d’influencer es crédules, sauf ceux qui choisiront d s’informer sur qui les informent (peut-être a-t-on l’information que l’on mérite ^^)

      Répondre
      Ca Se Saurait - 26 novembre 2016
  6. Bonjour,
    Ce type est un vrai malade mental…mais qui a un réel pouvoir de nuisance.
    Cordialement,

    Répondre
    paris - 18 novembre 2016
    1. Une grande liberté implique une grande responsabilité et une grande éthique, c’est le revers de la médaille de cet incroyable outil qu’est Internet…

      Répondre
      Ca Se Saurait - 21 novembre 2016
  7. Je lis votre message à l’instant: “Jean-Daniel Metzger” est un pseudo est le “monsieur” non pas un médecin mais un fou furieux qui se défoule sur le net en se faisant passer pour un savant. C’est juste un vrai malade…mental !

    Répondre
    paris - 13 août 2016
    1. Bien sûr que Metzger est un pseudo et oui il semblerait que le monsieur partent un peu “en cacahuète” comme qui dirait ^^

      J’ai fait cet article pour vous en informer car beaucoup d’internautes lui prêtent du crédit, moi comme d’hab je vous montre les infos que j’ai et à chacun ensuite de se faire son avis ^^ (puisqu’il est des fous qui en leur temps étaient conspués mais se sont avérées ensuite visionnaires mais je ne crois qu’on puisse classer ce monsieur dans cette catégorie…)

      Répondre
      Ca Se Saurait - 15 août 2016
  8. Allez .. je vais faire l’avocat du diable .. ne tapez pas trop fort 🙂
    Ce monsieur est ce qu’il est .. surement mysogyne, macho, grognon, de mauvaise foi, enfin bref, tout ce que vous voulez … Mais il a le mérite de lever pas mal de lièvres. Il a des écrits agressifs, parfois à la limite du vulgaire … Mais je ne suis pas son psy, ni son avocat. Je suis certes thérapeute mais pas le sien 🙂
    Je comprends bien qu’il a complétement cafouillé sur le dit sujet et que digne de sa mauvaise foi, il n’a pas daigné battre sa coulpe.
    Cependant vous pouvez lire certains de ses billets qui sont très intéressants, je peux aussi parfois comprendre sa colère.
    Je m’explique, nous sommes dans un monde binaire, par exemple le chimique c’est caca et le bio c’est trop beau …. Les labos, industriels et autres ont bien compris tout cela, par exemple le sans gluten est devenu une arnaque phénoménale. La peur du lait occulte complétement que c’est le lait industriel et pasteurisé qui pose problème.
    Bref je n’inviterais pas ce monsieur à ma crémaillière mais j’aimerais passer du temps à discuter avec lui car il pourrait m’apprendre des choses intéressantes. Nous avons besoin parfois de gens comme ça, ils sont chiants, perturbants, énervants, extrêmistes mais réveillent l’esprit.
    Et entre nous …. prenez un peu de recul, écoutez les discours du Pr Joyeux concernant la femme …. Je suis un homme et je le vois pourtant comme un macho … et pourtant !! combien d’hommes et de femmes sont en admiration devant lui !!
    Voilà j’espère que plutot de boycooter le blog de Mr Metzger, vous lirez certains de ces articles souvent très intéressants.
    Merci de m’avoir lu
    Cordialement
    Olivier

    Répondre
    Olivier - 25 janvier 2016
    1. Oui Olivier je fais preuve d’assez de relativisme et de recul pour être d’accord avec vous sur les personnalités complexes et ce qu’elles incluent mais j’ai rarement vu d’idées brillantes sortir de tels cerveaux (en tout cas que j’estime brillantes) et je pars du postulat de base que quand on a autant de voiles devant les yeux sur des sujets aussi basiques, il sera difficile de faire preuve d’une lucidité totale sur d’autres, c’est mon avis que j’ai partagé ici et que bien sûr chacun est libre ou pas de partager. C’est pourquoi je retranscris ici mon échange avec lui afin que chacun se fasse sa propre opinion 🙂

      Répondre
      Ca Se Saurait - 25 janvier 2016
      1. Oui je comprends bien 🙂
        Mais je pars toujours du principe (je me trompe peut être) que nous avons souvent plus à apprendre des personnes qui nous dérangent que des personnes qui ne font que renvoyer ce que nous savons déjà.
        Bonne continuation
        Cordialement
        Olivier

        Répondre
        Olivier - 25 janvier 2016
        1. Oui je suis d’accord mais si je trouve que cette personne est profondément stupide et que mon instinct me dit que je n’ai rien à en tirer (et qu’en plus je n’en ai pas envie) j’ai aussi le droit de ne pas me comporter comme un bouddha dans ma vie 🙂
          Encore une fois je ne cherche pas à convaincre les autres, je montre les faits, je donne mon avis, vous en faites ce que vous voulez, le reste, ma vision des choses je sais pourquoi elle est là et pourquoi je pense ça, je ne demande pas à ce que l’on soit d’accord. Chacun son chemin.

          Je pense que la “guerre psychologique” est la plus importante dans notre monde et je pense qu’il est important d’apprendre à penser par soi-même et loin de tout précepte que l’on voudrait nous mettre en tête. Si je trouve une personne médiocre, stupide, que je pense que tout ce qu’elle dit est forcément biaisé de par sa fermeture d’esprit et que je pense que cela contamine toute sa pensée non je ne vais pas m’excuser. Si tu lis mes articles tu sais que je suis très ouverte, il m’est d’ailleurs régulièrement arrivé de me remettre totalement en question suite à un échange en commentaire mais là ce que tu me dit je le sais et l’applique déjà et je pense que si, de manière générale on peut apprendre des choses des gens, parfois non. Parfois ce n’est pas une vue de l’esprit, il n’y a rien de plus à en tirer. J’ai déjà fait ce constat dans ma vie et même s’il sort de la bien-pensance peu importe je l’assume.

          Ce que je veux dire c’est que oui, dans l’absolu, on a tous des “éclairs de lucidité” et des propos plus ou moins intéressants sur telle ou telle chose, maintenant ça ne veut pas dire que je sois obligée, une fois ce que j’avais à prendre dans la relation avec lui déjà pris, de continuer cette relation. Si à un moment la relation montre ses limites je ne vois pas pourquoi il faudrait continuer, c’est même à mon avis une erreur. Il y a autour de moi des personnes qui ne pensent pas comme moi (donc qui ne me renvoient pas “que “du positif ou des choses qui me confortent dans ce que je pense) et qui savent toutefois débattre de manière constructive et sans préjugés, c’est plutôt vers elles que je me tourne pour échanger.
          Un débat doit être constructif aussi si une personne a une bonne idée à la base mais d’énormes préjugés autour le débat avec elle restera à jamais stérile… j’ai tenté dès le début d’échanger avec cette personne et il est resté campé sur ses préjugés, stéréotypes donc impossible d’aller plus loin, à partir de là il ne sert à rien de continuer. Autant parler à un mur et je ne suis pas sûre que cela soit très enrichissant spirituellement ^^

          Merci pour cet échange en tout cas et j’espère que tu saura comprendre mon point de vue 🙂

          Répondre
          Ca Se Saurait - 25 janvier 2016
  9. oui c’est comme pour le Pr J il y a du bon et du mauvais
    par contre pour SNI, meme plus je lis, c’est direct à la poubelle
    bonne continuation

    Répondre
    cella - 7 décembre 2015
    1. Eh oui 🙂
      SNI je m’étais abonné par curiosité professionnelle et finalement c’est vraiment pas exceptionnel donc désabonnement !
      Les newsletters ça devient du racolage…

      Répondre
      Ca Se Saurait - 7 décembre 2015
  10. voilà c’est comme ça que je vous ai decouvert, en allant voir qui, ou quoi, comment, pourquoi…et aussi parce que SNI m’interpelle ainsi que le professuer joyeux , qui dit et explique des choses tres intéressantes, mais le coté famille catho me derange
    bon j’essaye de faire le tri
    voici le lien des echanges http://www.jesuismalade.com/archives/2014/11/10/30929247.html
    et il me semble qu’une personne parle aussi de votre site http://www.jesuismalade.com/archives/2014/11/17/30971427.html
    bref
    moi aussi je suis contente de faire votre connaissance

    Répondre
    cella - 5 décembre 2015
    1. D’accord oui je me souviens 🙂
      Je croyais en disant “Dr Jo” suivi de “….” que vous parliez de Joyeux haha!
      Pour SNI il y a du bon et du moins bon mais bien trop de sollicitations commerciales ces derniers temps, il vaut ne rester qu’abonné à la newsletter 🙂

      Répondre
      Ca Se Saurait - 5 décembre 2015
  11. j’ai simplement relevé le nom de votre site, repéré suite à des echanges ou des reponses à des post sur SNI sur le site du Dr Jo.
    comme j’ai moi meme eu affaire à des prélèvements non desiré de la part de SNI, j’etais curieuse de savoir ce qui s’echangeait en matiere de reflexion.
    j’ai reussi à recuperer l’argent induement prelevé par SNI car j’ai été menaçante de suite (j’ai été abonnée à que choisir et je sais comment proceder – rien que d’evoquer le nom de ce journal aux personnes malveillantes, cela les fait rapidement reagir…)
    et comme je suis curieuse, je suis allée voir votre site…
    et je viens de le faire suivre à ma fille qui, du haut de ses 20 ans , trouvera surement des indications tres intéressantes
    et comme les chiens ne font pas des chats, elle n’a pas non plus la langue dans sa poche

    Répondre
    cella - 5 décembre 2015
    1. Ha d’accord (vous pourriez me poster le lien des échanges ça m’intéresse ^^)
      Je viens pour ma part d’envoyer mon mail de désabonnement et ai vérifié mes comptes, pas de prélèvement indu.
      Merci de vos gentils mots en tout cas et alors bienvenue !

      Répondre
      Ca Se Saurait - 5 décembre 2015
  12. j’ai découvert votre blog car je suis celui du Dr Jo… que j’ai découvert par l’intermédiaire d’une amie basque (là bas, ça bouge aussi beaucoup)
    et par la même je suis régulièrement inondée des newsletter de SNI que je pensais être intéressantes mais qui, au final , ne m’ont jamais rien apporté…
    mais peut être est ce du au fait que je suis une infirmière lambda qui se questionne beaucoup sur les pratiques médicales, de par mon vécu professionnel ( j’ai quelques années de recul à mon actif) et mes recherches et formations personnelles (je suis en fin de formation d’énergétique chinoise et acupuncture -vaste domaine souvent bien perverti par des mauvaises pratiques, une législation française particulière…il y aurait beaucoup à dire et à réfléchir).
    j’essaye toutefois de garder un sens et un regard critique notamment sur la santé vu que j’y bosse dans un milieu qui laisse aussi à désirer parfois, en ce qui concerne les réflexions faites aux femmes
    en tout cas, merci pour ces belles initiatives
    cella

    Répondre
    cella - 5 décembre 2015
    1. D’accord, je ne savais pas qu’il avait parlé de moi, à quelle occasion ?
      Je l’ai interviewé pour le magazine Nexus sur notre dernier numéro mais je n’ai pas vu passer de billet de sa part en parlant…
      Je me suis abonnée à SNI (une version papier “Alternative Bien-être”) et je suis très déçue également, je vais m’en désabonner. J’ai de plus demandé plusieurs fois des précisions sur qui se cache derrière notamment le pseudo Jean-Marc Dupuis et ils restent opaques, je n’aime pas ça.

      Répondre
      Ca Se Saurait - 5 décembre 2015
  13. bonjour
    je viens de découvrir votre blog et en suis bien enchantée
    je n’ai pas encore eu le temps de tout parcourir…
    et je suis tout aussi ravie par les propos répondus suite à la prose quelque peu indigeste de ce monsieur
    et c’est vrai m’enfin !, une claque sur les fesses d’une femme, ça n’a jamais fait de mal à qui que ce soit ! et si “d’aventure” elle se prenait à en faire autant, sur les fesses d’un homme, ce serait une putain…
    bref ce n’est pas encore gagné ne serait ce que d’être considéré comme un être humain à part entière, mais les mentalité bougent…
    en tout cas je salue bien votre initiative qui fait chaud au cœur, par ces temps de…
    cella

    Répondre
    cella - 5 décembre 2015
    1. Bonjour Cella et merci pour ce gentil mot 🙂
      Du coup vous avez trouvé le blog en cherchant à savoir qui était JD Metzger ?

      Répondre
      Ca Se Saurait - 5 décembre 2015
  14. Non mais c’est pas humain d’etre si stupide et haineux, c’est pas possible la…chapeau bas d’avoir garde ton sang froid et de partager cet echange lamentable avec beaucoup d’humour ici.
    Tu fais un travail formidable et je prends beaucoup de plaisir a venir m’instruire ici.
    Donc un grand merci 🙂

    Répondre
    Cecilia - 18 novembre 2015
    1. Salut Cécilia et merci pour ce gentil commentaire, oui comme tu dis nous n’avons pas besoin de haine en ce moment : on en a déjà assez !
      Merci à toi pour ta gentillesse 🙂

      Répondre
      Ca Se Saurait - 18 novembre 2015
  15. Mon dieu… Il y a un moment où il faudrait interdire aux gens de communiquer sur un espace public. Cela dit avec des propos pareils, ce charmant monsieur pourrait bien se retrouver avec un procès aux fesses.

    Répondre
    Laura - 13 novembre 2015
    1. Oui mais bon, liberté d’expression pour tous… il a ensuite effacé tout propos qui pourrait lui porter préjudice, j’imagine que c’est une habitude chez lui…

      Répondre
      Ca Se Saurait - 14 novembre 2015
  16. Hello ! J’essayais d’écrire des commentaires sur ton blog mais avec le net qui déconne, c’était difficile…
    Je tiens à applaudir ta modération et l’intelligence de tes réponses face à un tel personnage. Avec ce genre de personnes, la meilleure manière de leur répondre c’est par des réponses calmes et bien réfléchies et aussi…par le silence ! Et oui car ils ne comprennent pas et sont empêtrés dans une vision du monde fermée. En fait ils ont peur de tout ce qui n’est pas eux… Pov mec… C’est dur de passer sa vie à avoir peur de la différence…

    Répondre
    Jia - 12 novembre 2015
    1. 🙂

      Répondre
      Ca Se Saurait - 12 novembre 2015
  17. Bonsoir,

    Bravo pour votre mise au point .Je suis admirative devant tant de patience.
    Je tentais de cerner le personnage depuis un moment: c’est chose faite!
    Une fidèle lectrice de votre blog et de Nexus depuis de nombreuses années
    Recevez tout mon soutien et ma sympathie
    Corinne

    Répondre
    Corinne - 10 novembre 2015
    1. Bonjour Corinne,

      C’est avant tout pour ça que j’ai fait l’article, pour vous avertir car je sais que si moi-même dans mes pérégrinations sur le web et les thématiques santé je suis tombée dessus alors tout ceux qui s’intéressent aux thématiques de ce blog peuvent aussi être tombés dessus ^^
      Parce que sinon je ne vous en aurait pas parlé, aucun intérêt.
      Il modifie ses articles ensuite pour adoucir ses propos donc on peut ne pas percevoir tout cela de prime abord… maintenant c’est chose faite ! Après comme toujours un gros c** peut avoir des idées intéressantes sur certains sujets mais là je pense que c’est un peu too much et ça imprègne trop l’ensemble de sa pensée pour quoi que ce soit qui soit bon ou pondéré sorte du bonhomme. Il me semble se mettre à la place d’un chercheur de vérité ridicule et manichéen qui a envie d’avoir un rôle, une certaine image auprès des autres, je ne suis pas tiède mais tout cela manque beaucoup trop de pondération pour que personnellement je prenne au sérieux ses articles “d’investigation”. J’imagine vu vos propos que vous en êtes arrivés à la même conclusion ?

      Répondre
      Ca Se Saurait - 11 novembre 2015
  18. Affligeant !!!
    ” Les cons ça ose tout, c’est même à ça qu’on les reconnaît…” Audiard
    On se rassure en se disant que ce monsieur et ses considérations appartiennent au passé, enfin on espère.
    Tu as tout mon soutien 😉

    Répondre
    Aileza - 9 novembre 2015
    1. HaHa! oui la phrase convient ! Je suis persuadée d’ailleurs que même en lisant cet article il ne verra toujours pas son erreur et en quoi son agressivité et ses pensées sont insultantes et révélatrices d’un mal-être…
      Merci pour ton commentaire, bises.

      Répondre
      Ca Se Saurait - 9 novembre 2015
  19. Quel charmant homme que ce monsieur…
    Vous avez été courageuse de lui répondre par la suite. Surement a-t-il vécu d’horribles choses dans son enfance pour parler des femmes en ces termes. Bien sur je ne lui donne aucun excuse. Un sale type reste un sale type. Et j’ai adoré cet article. Et une claque ! Une !
    Bravo !

    Répondre
    Austenland - 9 novembre 2015
    1. HaHa merci oui j’ai préféré aller dans son sens en exagérant avec humour pour démontrer la stupidité des propos (s’il fut encore le faire^^) mais c’est vrai que j’ai faillit poser la question à ce monsieur :j’imagine qu’il n’a pas été enfanté par une femme, qu’il vit en célibataire et qu’il n’a ni soeur ni cousine 🙂 (ah oui et également ni homosexuels ni “mahométans” dans son quartier grand diable !)

      Répondre
      Ca Se Saurait - 9 novembre 2015
  20. Tu as oublié de mentionner son homophobie déclarée, pas étonnante du reste puisque cela complète bien le genre de personnage en question.
    Toute cette agressivité qu’il exprime, ainsi que l’avalanche de tournures pompeuses où il essaie à tout prix de caser son « érudition », sont aussi révélatrices de sa pathologie.
    Sa souffrance est tellement inconsciente et mal assumée intérieurement qu’en toute logique il tente maladroitement de vendre son égocentrisme pour du dévouement.
    Bref, un de plus qui vient se piquer sur la brochette de ceux que je connais déjà, parfois même des proches. Un mec est bien placé pour comprendre ce comportement assez courant car c’est un artifice qu’on utilise adolescent ou jeune adulte pour se faire une illusoire carapace face à un manque de confiance en soi ou pour maquiller son ignorance mal vécue. Normalement, ça doit passer tranquillement avec la maturité et l’apaisement prendre le relais, mais parfois, le programme reste bloqué, c’est pourquoi je parlais de souffrance et de pathologie.
    Quoi qu’il en soit, il est malheureux et injuste que tu en fasses les frais au vu de ton travail investi et de ton ouverture, mais tu es lucide quant à ce que ton activité peut te réserver comme mauvaises surprises.
    Je souhaite juste développer un peu car cela résonne avec une réflexion que je me faisais justement avec cette histoire de la jupe soulevée en voyant le reportage à la télé.
    Chaque groupe humain est généralement miné par une fraction d’individus aux idées extrêmes et violentes qui en dénature les valeurs, détruisent le travail accompli par ailleurs et tendent à jeter le discrédit et la méfiance sur l’ensemble. C’est regrettable mais peut-être aussi une sorte d’aiguillon pour pousser le reste du groupe à ne pas juste rester spectateur. Si réellement il s’agit d’une minorité nuisible, les autres ont la responsabilité d’agir pour changer les choses et pas seulement de dénoncer ou de se désolidariser confortablement.
    Je pense qu’il est du « devoir » de chacun en quelque sorte de protéger les valeurs qu’il veut voir s’épanouir en ne laissant rien passer « lâchement », en prétextant que ce n’est pas si grave, y’a d’autres trucs plus importants.
    Pour moi, en tout cas, ton article me sert d’aiguillon pour lutter à mon niveau, au quotidien, avec simplicité et bienveillance, contre toutes ces déviances qui gangrènent notre communauté humaine (incivilités diverses, sexisme, maltraitance des êtres sensibles fragiles, …).
    Une personne en plus d’éveillée, éduquée, conseillée, informée, et si nécessaire empêchée de nuire, et c’est le monde qui va mieux…

    Répondre
    Fabien - 9 novembre 2015
    1. Salut Fabien et merci pour ton soutien et tes explications de mec.
      C’est exactement ce que j’ai pensé en prenant deux heures de mon dimanche pour rédiger cet article : agir pour ne pas laisser faire.
      J’ai opté pour l’humour parce que je trouvais que le monsieur s’enfonçait tout seul donc autant ne pas m’engouffrer avec lui dans la médiocrité et l’énervement. C’est pour ça qu’au quotidien j’agis en féministe et je me bats contre les abus (même légers) parce que j’ai très bien vu comment un petit comportement peut devenir grand et laisser penser à un homme qu’il peut agir comme si nous étions au 18ème siècle. A ce propos je vous propose bientôt ici une interview poussée de la blogueuse “Comment peut-on être féministe” découverte récemment et dont j’adore la lucidité et le discours. Parce que malheureusement et je le constate tous les jours certaines familles ont transmis leur misogynie à leurs petits : il y a donc des jeunes misogynes même s’ils se frottent tellement au féminisme que c’est moins flagrant et puis il y a les vieux comme ce monsieur qui ont connu une sorte d’âge d’or de la phallocratie et qui visiblement n’ont pas envie d’en sortir.
      Le pire c’est que je n’ai même pas retranscris ici toutes les insultes à mon encontre mais ça continuait encore avec des commentaires sur mon blog de bonne femme où je parle de “se tartiner le museau pour compenser ma non-intelligence”, etc. etc. De toute façon le fait qu’il ait sur-réagit alors que je ne lui ai rien fait prouve bien que c’est juste que je sois une femme (jeune de surcroît) qui le dérange… Merci en tout cas à tous les hommes qui ne profitent pas des restes de notre société encore pas tout à fait féministe pour nous écraser : mon père, mon mari, mon frère et des gens comme toi Fabien 🙂

      Répondre
      Ca Se Saurait - 9 novembre 2015
  21. Au nom de toute les femmes “surprotégées”!! Je n’ai qu’un mot à dire Jean Daniel ” PATHÉTIQUE ”

    La violence tue toujours dans les couples. Elle est même en hausse. C’est ce qui ressort d’une étude du ministre de l’Intérieur publiée samedi. Un total de 174 personnes, en grande majorité des femmes, sont décédées en 2012, victimes de leur conjoint ou ex-conjoint, soit 28 de plus que l’année précédente. “Tous les deux jours, un homicide est commis au sein du couple”, souligne cette étude annuelle de la Délégation aux victimes du ministère de l’Intérieur. En moyenne, une femme décède tous les 2,5 jours et un homme tous les 14 jours. L’an passé, 148 femmes et 26 hommes ont été tués par leurs compagnons ou ex-compagnons (conjoint, concubin ou pacsé). Les 174 morts violentes dans le couple représentent 22 % des homicides et violences volontaires ayant entraîné la mort sans intention de la donner. Sur les 26 femmes auteurs d’homicide, 17 (soit 65 %) étaient victimes de violences de la part de leur partenaire. (Source AFP, le Point. fr)

    Répondre
    MY - 8 novembre 2015
    1. Oui et au cas où Jean-Daniel n’aurait pas saisi : c’est en pensant comme toi que les femmes sont des êtres inférieurs que la violence s’insinue.

      Répondre
      Ca Se Saurait - 9 novembre 2015
  22. Quelle patience… en plus au final je trouve que c’est lui donner beaucoup d’importance à ce petit monsieur qui ne connait rien à la femme et encore moins à sa condition ! D’autant que s’il cherchait un peu il saurait pourquoi on appelle cela le flux instinctif et non le flux contrôlé… mais bon ce ne sont que des histoires de bonnes femmes donc il ne devait rien avoir à faire pour écrire sur votre article 😉

    Répondre
    Akhesa - 8 novembre 2015
    1. Oui merci mais je ne voulais pas laisser une telle misogynie gratuite s’exprimer, enfin comme tu dis pour quelqu’un comme ça c’est déjà trop lui accorder : je suis d’accord !

      Répondre
      Ca Se Saurait - 8 novembre 2015