Où est passé le respect du client ?

FacebookTwitterMore...

L’attitude de ma banquière a été la goutte d’eau qui a fait déborder le vase de ma patience …

Manque respect client

Magasins de vêtements, banque, restaurant… j’en ai plus que marre de me faire traiter comme une moins que rien par des entreprises que je paie plus que grassement!

Cela fait des années que j’observe une vraie dérive dans ce que l’on appelle la “relation clientèle”. Que ce soit à la banque, au restaurant ou dans un commerce, je trouve que nous clients sommes de moins en moins l’objet de considération de la part de ceux qui nous vendent leurs produits.

Est-ce parce que la consommation est devenue chose trop courante qu’on ne lui accorde plus de “valeur” ?
Est-ce parce que les vendeurs sont mal formés, mal payés et sous pression qu’ils ne font pas bien leur métier ?

Hier j’ai remarqué un prélèvement anormal de la part de ma banque sur mon compte intitulé “Prélèvement Dossier Familial”. Une somme d’une dizaine d’euros qui ne correspond à aucun de mes prélèvements habituels. En me renseignant sur Internet je constate qu’il s’agit en fait d’un magazine que l’on reçoit tous les mois à la maison et qui nous est envoyé par le Crédit Agricole. Des centaines si ce n’est des milliers d’autre clients de la banque sont prélevés de la sorte sans s’en rendre compte. La banque intégrerait automatiquement lors de la signature d’un contrat l’envoi gratuit de ce magazine pendant trois mois. Envoi qui devient ensuite payant. (et comme la plupart des clients n’y font pas attention ils laissent le prélèvement, ne font pas le lien avec ce magazine et se font entuber 11 € par mois pour un magazine qu’ils jettent dès qu’ils le reçoivent).

Or je lis dans certains témoignages sur des forums que plusieurs des clients concernés n’ont jamais signé quoi que ce soit pour recevoir ce magazine. C’est mon cas.

Je prends donc rendez-vous avec ma banquière sans lui préciser le motif de ma demande. Une fois arrivée je suis reçue par une femme, la trentaine, d’abord forcément sympathique puisqu’elle croit que je viens acheter un produit bancaire. Je la joue candide pour tester son intégrité et lui dit :

“-Je viens de remarquer un prélèvement sur mon compte et je ne sais pas à quoi il correspond…”

Elle : “- Ahhh, ça ! C’est le petit magazine que vous recevez tous les mois…(grand sourire)”

“- Oui, alors montrez-moi le papier que j’ai signé de ma main qui vous autorise à prélever ce montant sur mon compte.” (je regarde scrupuleusement tout ce que je signe donc je sais très bien que je n’ai jamais autorisé ma banque à me prélever pour ça et qu’elle agit donc dans la plus grande illégalité)

“-Ha mais bien évidemment je vais regarder ça tout de suite, de toute façon vous avez forcément signé quelque chose…”

Je lui maintiens que non, que je sais encore ce que je fais et que de toute façon sur Internet de nombreux autres clients ont “étrangement” subi la même “arnaque”. Elle cherche, ne trouve pas puis me dit “-Bon ben de toute façon je vous désabonne tout de suite.”

Moi “-Oui mais vous allez surtout aussi me rembourser les prélèvements auxquels vous avez illégalement procédé.”

“…comment en est-on arrivé à ce que des gens que l’on paie, et grassement, pour un “service” nous traitent autant comme de la merde ?!”

Là madame commence à balbutier, à me demander de baisser d’un ton (alors que je parlais normalement mais fermement), bref c’était le monde à l’envers ! MA banque, en qui je devrais avoir confiance, est prise en flagrant délit d’illégalité et c’est moi qui devrais baisser d’un ton et accepter de me faire pigeonner en la fermant et en me laissant dominer par le ton arrogant d’une conseillère en banque qui n’en a que le nom ?!
Au cours de ce même entretien j’ai signifié à cette personne que malgré que ma famille soit au Crédit Agricole depuis des générations j’allais dès que je le pourrais m’en aller de chez eux car ce n’est pas la première crasse qu’ils me font et tout ce qu’elle trouve à me répondre “-Très bien, pas de problème !” . D’accord donc en fait vous me dites clairement que je ne représente rien pour vous, que je ne suis qu’une sombre merde dont vous n’avez rien à foutre et que vous ne respectez même pas, au moins c’est clair !

Ressortie du rendez-vous 15 minutes plus tard j’apprendrais ensuite qu’un dossier a été ouvert pour ma requête et que l’on va me répondre dans un délai de trente jours…
J’ai été averti de cela deux jours après mon rendez-vous par la même banquière via un message vocal très désagréable, message durant lequel on l’entend mâcher son repas  en même temps… oui je ne mérite même pas en tant que cliente chez eux depuis 15 ans que l’on s’arrête de mâcher pour me parler…

Mon frère a subit le même genre de comportement de la part du Crédit Agricole lorsque récemment on a modifié son compte quand il a eu 25 ans, modification du prix du compte et du plafond de découvert autorisé effectués sans même l’avertir (ce qui est illégal puisque toute modification de compte doit faire l’objet d’une signature) et qui ont engendrés de nombreux frais d’agios du au changement de découvert autorisé. Lui n’a même pas pu rencontrer son conseiller après plusieurs appels téléphoniques et plusieurs venues sur place et en est réduit pour rencontrer son conseiller à lui envoyer une lettre en recommandé.

Mais comment en est-on arrivé à ce que des gens que l’on paie, et grassement, pour un “service” nous traitent autant comme de la merde ?!

Est-ce parce que les gens sont de moins en moins polis de manière générale et que donc tant que l’on n’est pas riche on se fait mal considérer ?
Est-ce parce que les clients ont transformés ces entreprises en monstre en les laissant agir ainsi avec nous ?

Faites-vous le même constat d’un délitement total des relations clientèles dans votre vie quotidienne ?
Quelle est la dernière fois ou un vendeur vous a mal considéré et comment avez-vous réagi ?

Je pense qu’il est important que les clients ne se laissent pas marcher dessus comme ça. Je vais envoyer une lettre détaillée faisant part de mon mécontentement à la directrice d’agence de cette personne en espérant que cela ait des conséquences.

***********************************EDIT DU 15 AVRIL 2015***************************************

Après un coup de téléphone surréaliste de la part du directeur d’agence qui a reçu mon courrier et qui (sic) trouve que “je n’ai pas une bonne capacité à écouter” voire que c’est presque “louche” que je leur demande cet argent alors que les prélèvements ont commencé en 2013 (maintenant sachez-le si votre banque vous prélève illégalement c’est presque vous qui devrez vous excuser de beaucoup travailler et de ne pas avoir fait attention à ce prélèvement de 10 euros tous les quatre mois…), j’ai été remboursé sur le champ.

Il aura quand même fallu encore ce coup de fil très désagréable de ce directeur d’agence qui n’a pas été plus sympathique ou compétent que ses employés.

********************************************************************************

Et vous, vous vous laissez manquer de respect comme ça ? Trouvez-vous cela normal ?

Journaliste indépendante et animatrice à Radio France, je vous informe sans concession !

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Comments (19)

  1. Édifiant Sabrina,
    Même constat, le client n’est plus un rois, mais une vache à lait qui engraissent beaucoup de gens qui ne le respectent pas.
    Je sors de ma banque aujourd’hui pour demander l’arrêt d’un débit d’un prestataire qui me débite de façon injustifié à partir de ma CB.
    Urgence, un peu de stress pour moi. Je préviens la personne en charge du problème que je viens avec un courrier avec mon point de vue et que j’aurais besoin du tapon attestant qu’elle a bien reçu.

    Oh mama, déclaration de guerre. C’est une autre Conseillère qui me reçoit de façon houleuse et qui me vire presque de l’agence en me criant “On vous a dit NONNNNNNN, quand c’est NON, c’est NONNNNNNNN”! Je lui répond calmement : “On a pas besoin de s’engueuler pour traiter les problèmes”! Elle me rétorque “Je me souviendrai TJS que vous m’avez traité d’incapable !!” (Elle fait partie des meubles, ce truc doit être vieux de 10 ans, … et plus). Je lui rétorque : “Vous êtes sûre, je ne me souviens pas !” Elle me répond : ” Moi, j’ai pas oublié !!” Je lui dis : ” Ah d’accord, donc là c’est l’occasion de vous venger ! Ah ben c’est efficace !!”

    Je sors et je traite du coup le truc par écris. Et … celui qui est à l’origine du problème, c’est un prestataire qui me prend pour une vache à lait. De belles promesses, et ensuite… plus rien… mais paiement chaque mois de ma par.

    Il y une déliquescence des valeurs indéniable dans les affaires. Le positif, c’est que ça apprend à se changer pour ne plus agir en victime et ne plus se laisse exploiter. Aujourd’hui, je crois que travailler sans conseiller juridique est périlleux, tant chacun se protège pour éviter les problèmes et préfère que ce soit le prochain qui les subisse plutôt que lui. Tant chacun veut faire du fric, quitte à exploiter à mort le prochain pour arriver à ses fins ! C’est grave, mais je veux voir cela de façon positive : se changer pour bouffer tous ces loups, tout en conservant de bonnes valeurs.

    Répondre
    Damien - 8 août 2018
  2. Non, c’est très rare que je me laisse faire!
    En général même si la personne a été hyper impolie, je lui réponds avec un ton sec.
    Mais je m’abaisse rarement à son niveau

    Merci pour cet article:)
    Bisous
    deb

    Répondre
    déborah - 25 septembre 2015
    1. Tant mieux alors, il faut savoir dire non et s’imposer sinon c’est vite la catastrophe…tu fais bien de ne pas te laisser emporter vers le fond !

      Bises.

      Répondre
      Ca Se Saurait - 25 septembre 2015
  3. Si je devais raconter en détails toutes les fois où je me suis faite traiter comme de la merde alors que bon sang, c’était mouaaa la clienteuuuhhh !!
    Je pourrais écrire pendant une semaine …

    Deux anecdotes d’événements survenus avec ma banque, auprès d’un conseiller, dans les deux cas le même.

    1- J’ai ouvert une auto-entreprise il y a peu, et avant cela j’ai galéré aux aides sociales. Ne trouvant pas d’emploi dans mes compétences, je me suis lancée et au diable les avis frileux des travailleurs sociaux qui veulent surtout me faire faire l’esclave en usine agro.
    Ma banque, face à mes faibles revenus, m’avait ôté toute autorisation de découvert et collé une carte à interrogation automatique. Bon, ça a aussi sa logique, dans un certain contexte, alors je n’ai jamais trouvé à redire.
    Mais voilà que, donc, j’ai ouvert mon auto-entreprise et que les revenus commencent à entrer, les chiffres sont un peu plus importants d’un mois sur l’autre … Et le besoin de retrouver une autorisation de découvert de … 200 euros ? (j’exagérai pas, mince ! ) se fait sentir.
    Je téléphone à ma banque pour prendre RDV avec ma conseillère et discuter avec en ce sens. Je tombe sur cette personne, jeune conseiller qui présente super-bien, j’avoue, mais qui est hélas aussi arrogant qu’un planteur sudiste aux usa avant la guerre civile.
    Lorsqu’il me demande pourquoi je souhaite rencontrer ma conseillère, je lui expose. Et c’est là qu’il part d’un ignoble petit rire de gorge en vomissant ces mots :”mais pourquoi une autorisation de découvert ? Pour dépenser l’argent que vous n’avez pas ?”.

    Silence. Froide prise de congé. Et 20 minutes après, je décide d’aller ouvrir un compte courant dans une autre banque, tout simplement.

    2- Deux mois ont passé. La conseillère de ma nouvelle banque m’a proposé une assurance auto a un prix plus attractif que ce que je paye actuellement avec l’autre banque. Je dois récupérer un relevé d’informations et là je n’ai pas le choix : je dois passer à l’agence pour qu’on me l’édite. J’arrive, et qui je vois à l’accueil ? Monsieur je-présente-très-bien-même-si-je-suis-un-trouduc.
    Je lui demande le relevé. Et là, à nouveau il ne peut pas s’en empêcher : “Si vous voulez, mais vous savez, avec 12 % de malus personne ne vous assurera …”. Toujours de ce petit rire de gorge, ignoble et grand bourgeois. Je lui réponds cette fois “Je vous ai demandé un relevé, monsieur, c’est tout”. Réponse sans brillante répartie je l’admets mais bon, après tout pourquoi aller se fâcher avec des gens qui n’en valent pas la peine ? …

    Voilà, voilà ma contribution.

    Répondre
    Petitelfe - 28 juin 2015
    1. Salut Petit Elfe,

      Moi-même j’ai du rappeler à l’ordre le chef de mon agence bancaire qui suite à l’envoi d’un courrier avec AR pour demande (légale) de remboursement de tous les agios rétroactivement sur 3 ans m’a simplement répondu par un message sur le répondeur, encore une fois ton désagréable du genre “- Elle a pasn fin i de m’emm***** celle-là”. Je laisse passer, je contacte la personne qui m’aidait pour ma procédure à l’AFUB, deux semaines plus tard, je l’appelle pour lui expliquer que s’il avait un minimum de jugeote il saurait qu’un courrier avec AR appelle une réponse avec AR pour que je puisse avoir une preuve en cas de refus et engager une procédure. Il ne sait plus quoi dire et me raccroche limite eau nez en me disant qu’il transfère mon dossier au service juridique, vas mon grand tu fais bien au moins j’aurais des gens compétents en face de moi. Lettre reçue du service juridique me disant qu’ils me donnent une réponse sous 30 jours, service juridique qui je l’espère comprendra qu’ils ont à affaire à quelqu’un de très bien conseillé et qui est dans son bon droit.
      C’est pitoyable cette façon de mépriser les gens grâce à qui ils travaillent, moi je vais aller le voir en face ce directeur je vais lui expliquer très calmement ce que je pense des gens comme lui qui méprisent ceux grâce à qui ils gagnent leur croûte, je ferais une lettre bien gratinée au siège de Crédit Agricole France leur indiquant comment ils font très mal leur boulot dans cette agence et advienne que pourra ! Dès que j’ai fini ma procédure avec Crédit Agricole je pars vers de plus beaux cieux : ceux de la banque en ligne !

      Je suis dans la même situation que toi : revenus irréguliers même si parfois très bon revenus…rira bien qui rira le dernier quand les gens comprendront enfin qu’il faut faire comprendre à ces organismes qui ramène l’argent qu’ils brassent et placent à longueur d’année.

      Répondre
      Ca Se Saurait - 29 juin 2015
  4. Je comprends ce que tu as subi avec le Crédit Agricole car j’y étais aussi avant et je suis partie pour Boursorama (totalement gratuit), d’ailleurs je ne comprends pas comment on peut payer pour une banque?

    Par rapport au manque de respect, j’ai un bon exemple en tête. Il y a quelques années j’allais très souvent au restau avec mon copain, du genre Pizza Paï… et à trois reprises on s’est vus manquer de respect. La première, un restau où on avait commandé des pâtes, celles-ci n’étaient pas cuites, alors on en fait part au serveur, qui nous dit, mais non elles sont al dente! En gros on avait tort et on avait juste à bouffer et à la fermer. On est parti sans payer… La deuxième, on voulait se partager notre entrée (on avait pris qu’une seule entrée pour payer moins cher), donc on divise le plat en deux et là une serveuse s’amène (donc elle nous espionnait) elle dit non mais si c’est comme ça vous prenez deux entrées! et je ne me souviens plus bien mais je crois qu’on s’était soumis… Et la troisième fois, j’avais une bouteille d’eau personnelle et là je commence à la mettre sur ma table pour pouvoir nous servir tout simplement au cours du repas, et là un mec s’amène et dit, non mais vous êtes dans un restaurant ici! on ne ramène pas sa propre boisson! vous devez payer une bouteille d’eau ou prendre une carafe (à l’eau déguelasse)! (on n’allait pas payé 3€ pour de l’eau alors que j’en avais sur moi), le mec m’a carrément engueulée, et j’en ai chialé… finalement on a mangé là quand même car on n’avait plus le temps où je ne sais plus quoi! Mon pire souvenir, une humiliation…
    Bref depuis ces épisodes on ne fréquente plus trop les restaus, surtout quand on sait que c’est du tout préparé passé au micro-onde…

    Mais en général je suis totalement d’accord avec toi, on nous prend pour de la merde, et on en veut qu’à notre fric, c’est un monde de fous…

    C’est comme pour certaines conditions de travail (ex: contrats précaires, heures sup non payées), je pense que c’est parce que certains ne disent rien et acceptent les plus sales conditions, que ça se généralise à tous, tout le monde doit finir par accepter puisque de toutes façons il y en a 10 derrière qui veulent ta place!

    Répondre
    Sophie - 31 mars 2015
    1. Salut Sophie, contente d’échanger à nouveau avec toi 🙂
      Sacrée histoires tes aventures au restaurant ! J’aurais même pas cru ça possible (pas comme ça ou sur ce ton) mais visiblement certaines enseignes low-cost n’ont plus aucun respect du client : c’est officiel !
      Je pense comme toi que c’est parce que les clients se sont trop laissé faire qu’on en est arrivé là et puis il n’y a plus de recherche du service bien fait ou de l’image (paradoxalement) mais uniquement du moindre petit profit et les gens , salariés compris, sont interchangeables et ils le savent, donc pourquoi chercher à être aimable quand on est sous payé, qu’on fait un travail que l’on n’aime pas et qui nous oblige à servir de la merde alors qu’on a les compétences pour faire autre chose et que dans deux mois on ne sera plus là ? (perso c’est pas ma façon de penser mais je comprends que l’on puisse en arriver là…).
      Pour ce qui est de la précarisation, je connais bien le sujet puisque j’enchaîne les CDD d’une à deux semaine depuis trois ans pour “la maison ronde” aujourd’hui en grève et je tente toujours de conserver ma dignité alors je fais des choix : je refuse qu’on me fasse faire des choses que ne font pas normalement les CDI que je remplace, je me suis créée un planning en ligne que j’envoie à ceux pour qui je travaille avec bien marqué en gros qu’à telle ou telle date je suis en vacance (nous n’en avons pas sinon) et que je ne travaille pas et que ce n’est pas négociable. Bref je me ménage une vie privée parce que sinon la grosse machine te mange tout cru et tu passes 48h par mois chez toi avec tes proches… Or je croise certains collègues qui en plus d’être passablement déprimés ou démoralisés n’osent pas refuser des contrats de peur qu’on ne les reprennent plus (nous tournons en région) et donc ne voient jamais leurs proches, vivent sans arrêt à l’hôtel avec pour toute compagnie un paquet de chips, canal + et la vie qui passe sans la vivre. Ça rejoint ce que je disais dans un autre article sur les rébellions quotidiennes, si importantes…

      Répondre
      Ca Se Saurait - 2 avril 2015
  5. Quel culot quand même, encore te râler dessus par dessus le marché, ça fait plutôt solution de défense mal choisie quand on est pris la main dans le sac ! Ca me fait penser aussi à une situation, j’ai continué mes études à l’étranger, mais toujours en Europe, et j’en ai informé ma banque, au début pas de nouvelles. Puis 1 après, en fin d’années, peut-être en relation avec les impôts, mon conseiller (que je ne connaissais pas parce que ça change tous les 2 mois) m’envoie un mail pour me dire qu’il faut fermer mon compte courant, parce que je ne peux pas en avoir 2 ouverts en même temps et que je n’ai pas le droit de garder le compte épargne que j’avais (parce que non imposable je suppose) et il m’annonce qu’il devrait fermer mes comptes et ouvrir un autre compte épargne en règle (celui est bien sûr imposable à partir d’un montant donné) avec la loi européenne. Je lui répond que je préfère qu’on voit ça directement à la banque et que je passerais d’ici 2 semaines en prenant rdv. Quelle surprise j’ai eu en voyant dans ma boite aux lettres mes nouveaux contrats, mes comptes cloturés, le nouveau compte épargne ouvert et mon argent transféré !! J’ai fais des petites recherches sur le site du gouvernement français, c’était écrit noir sur blanc que je pouvais garder mon compte épargne ouvert sans problèmes ! Je l’imprime au cas où et je vais à mon rdv, le banquier me dis que “non je vous assure c’est comme ça la loi, j’ai d’ailleurs déjà fais fermer plusieurs comptes de différentes personnes !” et là c’est seulement après lui avoir sorti la feuille du site internet du gouvernement qu’il a bien voulu donner des coups de fil ! Il en a donné au moins 5 pour me dire que oui, je peux garder mon compte épargne que j’avais (manque de pot il l’avait déjà clôturé !) donc a du refaire tous les papiers !! Quel perte de temps et même pas une excuse ! Le pire c’est que je n’avais rien signer du tout, je n’ai jamais donné procuration ou quoi que se soit !! Et aucune considération pour ce que moi simple consommatrice pouvait savoir du “droit” banquaire évidemment !

    Répondre
    Odessa341 - 31 mars 2015
    1. Salut Odessa,

      Ton histoire montre bien qu’il y a un réel problème avec les banques classique qui ont perdu tout respect élémentaire du client et qui se sont tellement permis d’agir à notre place et que nous nous faisions en plus des courbettes, ne connaissant souvent pas nos droits que désormais ils se permettent vraiment tout, c’est affligeant !

      Répondre
      Ca Se Saurait - 2 avril 2015
  6. Je comprends vos points de vue. Bien évidemment je suis polie et aimable avec mes clients. Je fais toujours mon maximum pour leur donner satisfaction sauf quand ils sont vulgaires ou mal-aimables je ne suis pas leur chien!!
    Il est vrai que l’on nous en demande de plus en plus pour rien de plus. Ce n’est pas que l’on se fiche des clients. J’aimerai prendre en charge tous les dossiers mais je ne dois qu’appliquer les contrats et éviter de faire perdre du temps aux clients leur en proposant notre aide si je sais qu’ elle lui sera finalement refusée.
    C’est là où je dis que je fais ce que je peux avec ce que j’ai…. mais je les respecte mes clients, c’est le minimum! ! Effectivement personne ne gère nos mails ou demande de rappel en cas d’absence….

    Répondre
    Cindy - 29 mars 2015
  7. Lorsque j’ai voulu contracter un prêt immobilier pour mon appartement, une banquière s’était permis de me conseiller de trouver un mari avant, puis d’acheter ensuite (quasiment en ces termes) !

    Répondre
    Agoaye - 28 mars 2015
    1. Et moi quand j’ai eu 25 ans et qu’ils ont changé les termes de mon compte pour du plus cher juste à cause de mon âge elle m’a dit “-Bienvenu dans le monde adulte!”, lol, je travaille depuis que j’ai 16 ans, on en parle ou pas pét**** ? Non mais j’te jure …

      Répondre
      Ca Se Saurait - 28 mars 2015
  8. j’ai la chance d’avoir une banque complètement gratuite (argenta), pas de frais sauf découvert et envoie des extraits de compte par la poste, carte gratuite etc
    mais en règle générale, depuis mon divorce, non je ne me laisse plus manquer de respect, par personne
    mon ex mari m’en a tellement fait voir en matière d’humiliation et de manque de respect que depuis lors je ne me laisse plus maltraiter par personne, d’aucune façon que ce soit, et j’ai tendance à l’ouvrir très régulièrement
    meme constat que toi d’ailleurs, ça me frappe surtout dans les petits restos et snacks ou, malgré que je précise à chaque fois “sans tel aliment parce que je suis allergique” on me le colle quand même dans mon assiette ou mon sandwich, retour en cuisine ou on se contente de juste l’enlever alors que non, c’est insuffisant en fait, il reste des particules … bref, on s’en fout, tant que le client paie, s’il est pas content y’en aura 20 autres qui viendront de toute façon
    bah c’est moche, triste constat
    bisous !!

  9. Bonjour Sabrina,
    Effectivement, ce genre d’attitude arrive de plus en plus mais je n’arrive pas à en décrypter la raison.
    Pour citer un exemple, j’ai, il y a un an à peu près, signé avec la MACIF plusieurs contrats d’assurances. La conseillère, on ne peut plus charmante, s’est même occupée de la résiliation des contrats en cours, bien sûr, pour que je passe chez elle. Elle m’a même donné son mail personnel, le numéro de téléphone de l’agence (pour éviter de passer par le central d’appels). Je l’ai contactée plusieurs fois par mail pour des renseignements, des devis, etc….Au début, elle m’a répondu de suite avec des madame par ci des merci beaucoup par là. Tu penses, je venais de lui faire avoir une bonne commission, je pense. Puis, petit à petit, ses réponses sont devenues de plus en plus longues à venir, il fallait relancer, puis re-relancer. Je commençais à moins l’intéresser sans doute. Puis, elle a fini par ne plus répondre du tout à mes mails. J’ai pris rendez-vous, pour en avoir le cœur net. Là, attitude très commerciale limite hypocrite, elle m’a expliqué qu’elle était régulièrement absente car elle devait aller dans une autre agence, pour remplacer. Elle avait donc moins de temps. Ok, mais pourquoi ne pas le dire? et pourquoi quelqu’un ne prend t’il pas en charge vos mails en votre absence? Réponse floue, laconique. Bref, dernièrement, j’ai eu besoin d’informations et d’un devis. Je n’ai eu AUCUNE REPONSE, malgré de multiples relances. Pourtant, je suis sûre qu’elle a mes mails puisque j’ai mis une alerte de lecture avec réponse obligatoire. Et bien, elle clique sur la touche mais ne répond pas délibérément!!!!! Je trouve cette attitude inadmissible, elle se paie littéralement ma tête!!! Elle n’a plus de commission en vue, donc plus aucun intérêt. C’est malheureux d’en être là!!! Je sais désormais à quoi m’en tenir. Je n’ai pas pris rendez-vous cette fois, car, devant tant d’hypocrisie, je suis capable de passer de l’autre côté du bureau pour lui en coller une donc j’ai fait un courrier à la direction. J’attends la réponse…….
    Bon week end

    Répondre
    Agnès - 28 mars 2015
    1. Oui voilà comme si même si ses excuses peuvent être plausibles tu ne mérite pas qu’elle passe ton dossier à quelqu’un d’autre ou un minimum d’explication…c’est désolant.

      Répondre
      Ca Se Saurait - 29 mars 2015
  10. Alors moi je vais me faire l’avocat du diable… je travaille sur une plateforme téléphonique pour une compagnie d’assurance. Les clients nous appellent pour avoir de l’information juridique ou nous déclarer leur conflit. Donc la relation client est mon quotidien!

    Tu dis que tu nous paies grassement mais n’est-ce pas plutôt les actionnaires?

    Ensuite les clients se sentent souvent tout permis car ils sont clients. L’ultimatum on va changer de compagnie car mon litige n’est pas couvert par le contrat que moi client j’ai souscrit… je l’entends 15 fois par jour et cela depuis 9 ans! Le client est libre, il fait ce qu’il veut et je ne vais pas me rendre malade parce qu’il veut partir surtout que dans la plupart des cas ils restent..

    Sans compter les clients chronophages, vulgaires et insultants.

    Bref tout ça pour dire que nous sommes des humains, imparfaits qui faisons ce que nous pouvons avec ce que nous avons… et du chiffre on nous en demande de plus en plus. Donc pas facile de concilier les 2.

    Heureusement il y a des clients gentils et agréables!

    Moi la relation clients je n’en peux pkus et je cherche à changer de métier dommage après un master en droit!

    Répondre
    Cindy - 27 mars 2015
    1. Hé bien Cindy je connais bien le problème puisque j’ai travaillé 4 ans sur une plateforme téléphonique également ainsi qu’en boutique/boulangerie/commerce et je n’ai jamais agit ainsi surtout quand en face le client est comme moi, poli et calme.
      Je pense qu’il y a un gros manque de temps et d’argent du coup les employés sont eux-même pressurisées et n’arrivent plus à être calme avec leurs clients.
      Que ma banque reverse tout s ses sous à ses actionnaires c’est son problème, moi je paie près de 200 € de frais de compte par an + des suppléments dès que je veux faire quelque chose qui ne coûte rien à ma banque comme un chèque de banque alors oui sachant qu’avec mes sous ils font de la spéculation (donc que mon compte leur rapporte déjà de l’argent) j’estime que c’est abusé. J’ai eu la chance de connaître en détails les dessous du fonctionnement d’une banque grâce à un économiste que connais un ami, quand on t’explique comment les banques fonctionnent et ce qu’elles te font croire alors que c’est faux je peux te dire qu’on se fait plus que bien pigeonner 🙂

      Je suis d’accord avec le côté humain mais justement, quand quelqu’un vient te voir, que ta banque est dans l’illégalité la plus totale et que la personne reste quand même super polie et calme en face de toi la moindre des choses c’est de ne pas non plus la ramener quoi, c’est ce que je dis en fait, maintenant le rapport est inversé, on paie et en plus quand un abus est pratiqué ion devrait encore la fermer ?! Je me fais déjà pigeonner et je ne peux pas faire grand chose mais alors me faire gueuler dessus quand je les prends en flag’ c’est le comble !

      On est bien d’accord la “relation client” n’est plus ce qu’elle était et même ceux qui bossent dedans n’en peuvent plus, il y’a clairement un problème et c’est le suivant : avec le capitalisme, on veut chaque année plus de croissance or c’est impossible à long terme, on ne peut pas croître et faire du chiffre toujours plus chaque année. Alors quand on est arrivé à un certain plafond et qu’il y a eu la crise en 2007 on s’est dit : mince, les actionnaires gueulent car ils veulent toujours plus mais nous on n’a pas toujours plus à leur donner alors comment va-t-on faire pour feinter et continuer à leur donner ? Hé bien c’est simple on va de moins en moins bien payer nos employés, leur faire faire toujours plus de chose en toujours moins de temps. On va ponctionner par-ci par-là nos clients de quelques euros sans qu’ils s’en rendent compte et comme y’en a 1 sur 100 qui va venir râler on est tranquille. Et voilà ! Du coup 2 % de la population s’engraisse toujours plus à millions et nous, les petits cons d’en dessous que l’on soit clients ou employés on se prend tout dans la gueule et on se bouffe entre nous.
      Je me demande souvent comment le peuple supporte cela et n’a pas encore eu envie de se soulever…

      Donc je pense qu’il est dangereux de ne mettre ça que sur le compte de “on est tous des humains avec nos failles”, non on est dans un système malsain qui nous pressurise, nous monte les uns contre les autres nous obligeant à manger l’un pour ne pas être mangé et à se marcher les uns sur les autres pour atteindre le haut de la pile. Ça me dégoûte. Et c’est normal que l’on pète un câble parce que ce système n’est pas vivable.

      Répondre
      Ca Se Saurait - 29 mars 2015
  11. Je fais le même constat que toi, je trouve que les prestataires de service font de moins en moins d’efforts, même le strict minimum c’est trop leur demander. Banques, notaires, agents immobiliers… autant de personnes qui brassent des sommes astronomiques de notre argent mais ne nous respectent pas!

    Répondre
    The Flonicles - 27 mars 2015
    1. Oui mais j’en suis persuadée, je trouve ça scandaleux et j’entends bien de mon côté me faire respecter mais cel me hérisse les poils que cela n’aille pas de soi …
      Que t’est-il arrivé et comment as-tu réagi ?

      Répondre
      casesaurait - 27 mars 2015