C’est bien ? Alors dites-le !

Nous avons vraiment une très mauvaise manie avec nos proches, nos collègues, dans la vie en général…

Dire quand c'est bien

Vous ne voyez pas laquelle ?

Mais, si ! Celle de ne jamais dire quand ça va bien, quand vous êtes heureux, quand quelqu’un fait quelque chose qui vous plait.

Par timidité, souvent par peur de passer pour quelqu’un de “bizarre”.

Ah oui, c’est sûr ! Si peu de gens osent dire quand ça va que vous devenez un extraterrestre si vous allez à contre-courant. Vous êtes soupçonné.

” – Mais pourquoi est-elle comme ça ?”

” – Qu’est-ce que ça lui apporte ?”

” – Elle me flatte ? Me drague ?”

Non. Rien de tout ça. Elle dit juste ce qu’elle a sur le cœur (oui je parle de moi à la troisième personne, ça vous pose un problème ? ^^ 🙂 )

Alors s’il vous plaît participez à renverser la norme ! Dites chaque jour ce que vous avez sur le cœur. Cela ne vous coûte rien et apporte tellement à la personne qui le reçoit.

Un compliment pour remercier celui ou celle qui vous fait à manger tous les soirs avec amour, une réflexion positive à un collègue sur sa dernière initiative ou façon d’être. Dites aux gens ce que vous pensez d’eux parce que chacun d’entre nous doute au fond de soi ! Parce que non, rien n’est “évident”. Parce que parfois certains ne connaissent pas leur valeur parce que personne n’a jamais osé le leur dire.

Rappelez-vous, les rares fois où vous avez reçu un compliment qui venait du cœur, le bien-être fou et l’énergie que cela vous a procuré. Vous pouvez offrir cela chaque jour à tous ceux qui vous entourent. Quel pouvoir !

Bref dites-le quand ça va ! C’est un cercle vertueux que nous nous devons d’enclencher maintenant et sans attendre.

Alors, faites-vous partie de ces extraterrestres positifs ?
Pourquoi ne le dites-vous pas quand vous admirez quelqu’un ou êtes contents d’une chose ?

Journaliste indépendante et animatrice à Radio France, je vous informe sans concession !

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Comments (7)

  1. Après ton commentaire sur le mien, je découvre avec plaisir ton blog et pense que je vais avoir beaucoup de chouettes articles à rattraper !
    En ce qui concerne ce billet, je suis entièrement d’accord avec toi et c’est très drôle car je me reconnais bien en l’extra-terrestre que tu décris.
    Je suis celle qui au bureau complimente les gens quand je trouve qu’ils sont bien habillés, coiffés, qui dis que je suis contente de les avoir comme collègues et que sans eux ce serait très dur…et ils me disent “t’es mignonne”, genre t’as fumé la moquette quoi ! Mais je ne changerai pas !
    A très vite ! Cristine

    Répondre
    Cristina - 31 mars 2016
    1. Ha ! Heureuse de voir qu’il existe encore quelques irréductibles gauloises qui passent au delà de leur timidité pour faire ce cadeau à l’autre 🙂

      Quand je creuse dans mes souvenirs je trouve ça tellement extraordinaire ces moments où l’autre t’offre gratuitement une belle pensée !

      Merci pour ton gentil commentaire qui me fait très plaisir tiens :-p

      Répondre
      Ca Se Saurait - 31 mars 2016
  2. Merde, je ne souviens plus où j’ai garé ma soucoupe ! Mais c’est pas grave, y’a tellement de gens sympa sur ce blog !

    Répondre
    Fabien - 14 mars 2016
    1. Oui, ici ça va on se dit les choses 🙂
      Ta soucoupe est garée au fond à droite dans le jardin mais on l’a sabotée pour que tu reste encore un peu !

      Répondre
      Ca Se Saurait - 15 mars 2016
  3. Je n’ai pas l’impression d’être un extraterrestre lorsque je dis ce que je pense, que ce soit positif ou négatif, mais il est vrai que dans notre société où nous multiplions les moyens de communication on communique moins ou moins bien, paradoxalement.
    Mais c’est vrai qu’il est tout aussi important de dire les choses positives que les négatives, cela maintient un juste équilibre des choses.

    Répondre
    Eric - 6 mars 2016
  4. Je suis en plein dans cette même constatation, si dommage!
    L’Homme n’a appris qu’à critiquer et à toujours tenter de dresser et redresser, sans doute parce que c’est ainsi que font majoritairement les adultes avec les enfants et que c’est devenu une façon convenue et généralisée.L’Homme a besoin d’être corrigé parce que, seul le “mauvais” à besoin d’améliorations et que le “bien” n’a plus besoin de correction donc n’a pas l’utilité d’être souligné… je ne saurais dire exactement.
    En tout cas, je me fais donc la même réflexion et tente d’y remédier!

    Répondre
    Cendra - 6 mars 2016
    1. Eh bien tant mieux si nous sommes nombreux ! 🙂

      Répondre
      Ca Se Saurait - 6 mars 2016