Mes 15 gestes écolos du quotidien


FacebookTwitterMore...

Comme en ce moment je n’ai vraiment pas trop le temps avec une vie professionnelle trépidante, je vous préviens mes articles vont aller droit-au-but !

gestes écolos

Image du site “Mademoiselle écolo” pour sensibiliser à l’écologie via des images de filles sexy (pour les macho-écolos ? ^^)

Voici donc mes 10 gestes pour penser à notre avenir et tenter de garder une Terre aussi propre et saine que possible :

– Me doucher avec l’eau qui coule extrêmement doucement (au point que le jet n’est pas droit mais tout mou et courbé, (et oui je parle bien du jet pas d’une quelconque autre activité que vous pourriez avoir sous la douche!)) voire même me laver au gant un jour sur deux.

– Faire attention à ce que tout ce que je rejette via les eaux usées soit le moins polluant possible : produits lave-vaisselle biodégradables et bio/écolos, lessive bio la plus “propre” possible, utiliser des savons naturels, avoir arrêté la pilule (les dégâts sur les écosystèmes des hormones rejetées via les urines des femmes prenant la pilule sont justes catastrophiques !)

– Débrancher tous les appareils électriques ne nécessitant pas d’être connectés: débrancher la radio quand je pars le matin, débrancher la multiprise de la box/TV/téléphone fixe et ordinateur le soir. Il n’y a quel le frigo qui reste branché.

– Ne garder qu’une lumière douce et économie d’énergie (40 watt) le soir.

– Me lover dans des couvertures polaires l’hiver pour éviter de chauffer un maximum.

– Plutôt que de dérouler de nombreuses feuilles de papier WC machinalement, y faire attention et limiter ma consommation.

– Soigner chaque bobo ou maladie au naturel, par les plantes (évite l’achat et la production de médicaments polluants).

– Ne pas emballer mes fruits et légumes dans des sachets plastiques quand je fais les courses mais les mettre en vrac dans mon sac de course emporté avec moi (aucun emballage utilisé pour rien).

– Acheter mes vêtements en dépôt-vente. Les vêtements et leur fabrication sont très polluants, en acheter des éthiques ou des secondes main c’est limiter d’autant leur pollution.

– Acheter le plus possible “durable” (chaussures, sacs, brosses à cheveux, meubles, petit matériel du quotidien) pour ne pas encourager le “tout plastique” qui oblige à souvent racheter et n’aide pas l’emploi en Europe.

– Tenter tant que possible d’éviter les produits jetables : brosse à dent électrique dont je change a tête finalement bien moins souvent qu’avec une manuelle (il existe aussi des brosses en bois pus écolos), essuie-tout (le summum du jetable alors qu’il suffit d’utiliser une éponge!!!),  cotons-tiges (lavage des oreille naturel sous la douche pour en limiter la consommation).

– Faire le tri dans ma boîte mail : plus vous avez de mail plus vous prenez de la place sur des serveurs pour stocker vos données quelque part dans le mode et donc plus cela nécessite d’électricité et de consommation de matériel informatique

– Trier scrupuleusement cartons et verres (regardez  bien les consignes car parfois en vous trompant trop vous “contaminez” toute une poubelle de tri ce qui est dommage) et penser à bien aplatir es bouteilles de lait et d’eau, ce n’est pas pour vous embêter c’est juste parce que cela prend moins de place dans la poubelle puis dans le camion benne et donc c’est plus écologique car cela nécessite moins d’empreinte écologique pour le transport !

– Favoriser au maximum les transports en commun, la marche et le vélo.

– Lutter autour de moi, au travail et avec mes proches pour qu’ils adoptent eux aussi des gestes simples et écologiques du quotidien.

Malgré tout cela je n’ai que l’impression de “limiter les dégâts”. Quand on sait que le carton ne se recycle pas indéfiniment et que finalement on continue d’utiliser beaucoup de choses jetables, ça déprime. Mais les habitudes de confort ont la vie dure… C’est notre mode de vie global qui devrait changer pour nous laisser avoir une vie plus écologique, la vie citadine, moderne et frénétique nous oblige, par manque de temps à ne pas être écolo ou à juste “limiter” la pollution.

D’ailleurs je me demandais récemment par quoi pouvait-on remplacer le papier toilette qui paraît si polluant et que l’on utilise pourtant beaucoup ? Cet article d’Atlantico “Vivre sans papier toilette : ce que la dernière tendance écolo change au quotidien de ses adeptes” qui fait le bilan écologique d’une feuille de papier toilette VS un linge que l’on laverait a achevé de me convaincre que pour le coup mieux vaut préférer le papier toilette.

Je précise que si j’avais déjà adopté ces gestes au quotidien, ils se sont encore plus renforcés récemment étant donné que j’ai deux logements différentes (donc deux fois plus de charges) et que j’ai décidé de me lancer pour défi que mon deuxième logement ne me coûte quasiment rien.

Et vous, trouvez-vous que ces 15 gestes c’est déjà “trop” ou en faites vous encore plus ? ^^

Journaliste indépendante et animatrice à Radio France, je vous informe sans concession !

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Commentaires (57)

  1. […] super blog qui parle de bio, d’écologie et autres trucs que j’adore J’ai adoré cet article sur les 15 gestes quotidiens écolo, qui m’on rappelés que j’avais encore un long chemin à […]

  2. Pour les oreilles j’ai investi dans un cure oreille j’en parle ici http://hautmons.canalblog.com/archives/2014/05/29/29973049.html
    Puis hop votre blog dans mes favoris, et ce soir comme j’ai découvert quelques nouveaux blogs sympas je vais faire à article spécial pour les présenter

    Répondre
    Lisie - 30 octobre 2014
    1. Merci pour ce gentil message Lisie mais j’ai pas compris le rapport entre “la cure d’oreille” et le henné …

      Répondre
      Ca Se Saurait - 31 octobre 2014
      1. Bonsoir, Sabrina.
        Je crois que Lisie a passé du cocq à l’âne, tout en restant dans le sujet Gestes écolos et économiques. LOL
        Par ailleurs, j’ai moins d’avertissements par email des nouveaux commentaires et des nouveaux articles.
        Avez-vous moins publié depuis 7/8 jours ?
        Pour ce message-ci, je vais cocher les cases, au cas où, espérant que cela ne vous occasionne pas des gestions supplémentaires pour le blog.
        A bientôt.

        Répondre
        TitiParisienne - 3 novembre 2014
        1. Ben en fait tout est généré automatiquement donc pas de souci ça ne fait aucun travail supplémentaire 🙂
          Et un mail est envoyé quand j’écris un nouvel article si tu t’es abonné.

          Bises.

          Répondre
          Ca Se Saurait - 4 novembre 2014
          1. Merci. 🙂

            TitiParisienne - 4 novembre 2014
  3. Bonjour,
    Je viens de découvrir ce blog et je suis loin mais très loin au niveau de mes gestes quotidiens.
    Pour la douche, c’est hors de question pour les enfants car ils utilisent plus d’eau qu’un bain, donc un bain pour 2 enfants, voire le reste de la famille.
    Pour les toilettes, j’avais vu un système japonais qui consistait à remplir la chasse d’eau avec l’eau du lave-main. nous devions changer le nôtre et nous n’avions pas de lave-main. Certes l’ensemble a un coût plus élevé mais à cela il fallait ajouter un lave-main (très petit), de la tuyauterie et pas mal d’heures de travail.
    Pour le chauffage : poêle à bois au rez de chaussée et nous utilisons un petit radiateur à gaz dans les chambres au moment de la toilette des enfants et du coucher avec une bouillotte dans les lits (nous réutilisons l’eau des bouillottes à chaque fois).

    Répondre
    SEKAMADO - 29 octobre 2014
    1. Ben finalement tu n’en est pas si loin que ça de ces gestes puisque tu cherche à économiser aussi 🙂

      Répondre
      Ca Se Saurait - 29 octobre 2014
  4. Bonjour 🙂 , cet article est intéressant. C’est vrai que quand j’y réfléchie je trouve ça limite irrationnel la quantité de choses qu’on jette comme si ça allait disparaitre par magie ensuite, mais j’avais pas vraiment pensé au papier toilette.. En ce moment je suis en Corée du Sud et ils ont des toilettes équipées de petits jets d’eau qui nettoient. Du coup y’a besoin de beaucoup moins de papier et on peut se permettre de jeter le papier dans la poubelle (puisque finalement on essuie juste de l’eau). D’ailleurs dans les toilettes coréennes il y a pleins d’affiches sur lesquelles il nous est demandé de jeter le papier dans la poubelle et non les toilettes.. (J’ai entendu dire que c’est parce qu’ils ont des canalisations trop fragiles ou trop petites.. mais je suis pas sûre). Ça s’appelle “toilettes japonaises”. Je sais qu’au premier abord ça parait “bizarre” pour les européens, mais quand on y réfléchi, finalement c’est plus propre.. ça nettoie mieux que notre méthode .. ^^.

    Répondre
    Ophé - 27 octobre 2014
    1. Merci Ophé 🙂
      Oui je trouve que l’eau est plus adaptée pour le coup mais à mon avis vu la réaction des français avant qu’on s’y mette c’est pas gagné !

      Répondre
      Ca Se Saurait - 29 octobre 2014
  5. Coucou, intéressant ton article… Celà dit il y a un points tout bête sur lequel tu peux t’améliorer, c’est la consommation d’électricité pour la lumière le soir… Parce que 40 w … C’est beaucoup, aujourd’hui avec les ampoules à LED tu peux réduire tout ca par 10… Une ampoule LED c’est 3 watt par heure… Le calcul est rapide… 😉
    Sinon tu tiens le bon bout je trouve 😉

    Répondre
    Mlle Aubepine - 26 octobre 2014
    1. Oui, en fait j’ai des ampoules LED dans mon plafond mais elles sont trop fortes et trop nombreuses en puissance donc il faudrait que je m’en occupe ou que j’en dévisse une sur deux ^^ (après à voir aussi où l’on peut mettre des LED parce que peut être que certains foyers n’ont pas les moyens de changer toutes leurs lampes pour passer au LED…), merci en tout cas Mlle Aubépine 🙂

      Répondre
      Ca Se Saurait - 27 octobre 2014
  6. purée, moi qui me sentais un peu écolo, là tu me fais me sentir pas écolo du tout! chapo! une belle leçon. je penche vers tout ça mais je l’avoue c’est long a se mettre en place. merci pour ces exemples intéressant de ce vers quoi on devrait tendre 🙂

    Répondre
    lecorpslamaisonlesprit - 26 octobre 2014
    1. Ho ben merci et pourtant je trouve encore que ce n’est pas assez ^^
      Mais merci et oui en plus tout cela est très simple à mettre en place alors tant mieux si cela vous pousse à vous dire que vous aussi pouvez le faire !
      D’ailleurs je n’ai même pas tout mis, j’ai repensé à pleins d’autres gestes depuis cet article donc j’en referais un autre !

      Répondre
      Ca Se Saurait - 26 octobre 2014
  7. Bonjour Sabrina,
    Grrr, je n’avais pas pensé à ma consommation de papier toilette, mais en effet, avec du recul, elle peut être phénoménale ! Bon du coup, je me rationne et cela devient un challenge (et dire qu’il y a des personnes qui se motivent seulement sur leur consommation de carburant ahahahah)…
    Pour ma part, je pratique une autre astuce pour la consommation d’eau: lors de ma douche froide (oui, c’est sûr, on ne s’éternise pas) et celles chaudes des enfants (je ne suis pas un bourreau tout de même… quoique, à les entendre…), nous installons la baignoire pour bébé et du coup je récupère l’eau pour m’en servir comme chasse d’eau pour les toilettes à l’étage. Pas un gros gain, mais surtout l’impression d’un petit geste quotidien pour lutter contre le gaspillage.
    Tout à fait autre chose, et en vrac:
    – il était vraiment bien le livre sur les orgasmes (j’ai effectivement pioché des exemples ds chacun des témoignages, tout en relativisant et dédramatisant),
    – aurais-tu, stp, un conseil pour remplacer le pain?
    – en “crème de nuit”, j’utilise du beurre d’amande bio… Certes, un peu moins efficace que le beurre de karité, mais j’avais qq rmq de la part de “Cher & Tendre” sur l’odeur de ma “crème”. Franchement, c’est plutôt pas mal.
    Ah oui, j’avais prévenu, c’est en vrac 🙂

    Merci encore pour tes conseils.
    Sincèrement

    Christelle

    Répondre
    Christelle - 26 octobre 2014
    1. Ha!Ha! J’ai adoré la première phrase de ton commentaire ! (doit-on en déduire que tu va beaucoup aux toilettes !mouhahaha)
      Bon, trève de plaisanterie, c’est vachement bien de récupérer l’eau comme ça 🙂
      et tes enfants feront certainement pareil avec les leurs plus tard ^^ alors bon ne t’embêtes pas trop avec ça et fais ce qui te semble juste malgré que la société qui nous entoure pousse parfois nos enfants (et même beaucoup d’adultes) à aller vers une fausse facilité du laisser-aller (qui tôt ou tard nous retombera dessus).
      Pour le livre hé bien contente qu’il t’ai plu ! Pour le pain je n’en consomme pas personnellement alors je pourrais peut être t’aider si tu m’en disais plus sur ton objectif de l’arrêter ? (gluten ?)

      Pas de souci pour le vrac, c’est un plaisir ^^

      Répondre
      Ca Se Saurait - 26 octobre 2014
      1. Et bien j’aimerai arriver à m’en passer complètement (nous achetons du pain frais une fois par semaine, mais il ne fait pas long feu 🙁 … et pas seulement à cause des enfants ni de “Cher & Tendre”… Bouuuuuh).
        Bref, j’ai essayé les galettes de riz bio: c’est rigolo, mais elles ne font pas le poids (dans tous les sens du terme !) face à la baguette fraiche.
        De manière générale, j’essaye d’équilibrer mon alimentation: peu de viande, quasiment plus de produits laitiers, un maximum de chocolat noir… mais il reste le pain frais du w-e !

        Alors, si tu as une astuce, je suis preneuse.
        re-bisous

        Répondre
        Christelle - 26 octobre 2014
        1. Oui mais pourquoi veux-tu t’en passer ? Pour quelle raison ? Sans ça je ne peux te répondre…
          Si c’est parce que tu veux éviter le gluten alors du pain complet sans gluten ou avec des céréales sans gluten est à préférer, si c’est juste comme ça ben arrêter de manger du pain, je ne vois pas autre chose ^^

          Répondre
          Ca Se Saurait - 27 octobre 2014
          1. Coucou, les éclaireuses !

            C’est vrai que les ampoules LED sont les plus économiques dans l’absolu.
            Mais elles ne sont pas satisfaisantes pour tous les types d’utilisation, aucun de ces nouveaux types d’ampoules ne l’est.
            Et maintenant qu’on a plus de choix, on peut les adapter aux différents usages.
            Peut-être que Sabrina a voulu dire 40 W de rendu lumineux et que l’ampoule consomme en fait seulement 5 W pour ce résultat. Car une ampoule à économie d’énergie qui consommerait 40 W, je n’en connais pas et ça éclairerait comme une ampoule à incandescence de 200 W.
            Je ne crois pas que c’est ce qu’elle a voulu dire.

            À bientôt.

            TitiParisienne - 27 octobre 2014
          2. Oui je parlais du rendu lumineux de 40 watt en réalité ça consomme plutôt près des 10 watts désolé je ne m’y connais pas trop en watt ^^

            Ca Se Saurait - 29 octobre 2014
  8. En ce moment je teste avec mon fiancé des toilettes compost, le système d’eau uniquement à base de pluie avec citerne et pompe, de la lessive écologique, du liquide vaisselle maison et du papier toilette recyclable :
    Et bien à part le débit de la douche ridicule (je rejoins Agnes sur le fait que je trouve finalement cela inutile car l’eau ne chauffe pas assez et je passe plus de 10min sous la douche pour me rincer au lieu de mes 5min habituels^^) tout se passe bien pour l’instant !
    Ce n’est pas chez nous par contre, c’est sur notre lieu de travail pour 2 mois.
    Pour l’hygiène et la beauté, je fais tout moi-même 😉 Et pas de contenants en plastique pour le shampoing, c’est du fait le jour même ou un shampoing maison solide quand je peux. Mes vêtements c’est du troc ou de l’achat de seconde main (et j’arrive à un look sympa avec, personne ne remarque que je n’achète rien de neuf).
    La seule chose avec laquelle je ne peux me résoudre ce sont les médicaments car le naturel , même si je le prône avec plaisir pour la beauté et l’hygiène, ne me réussi pas du tout à ce niveau là. Obligée de prendre encore des antisthaminiques dès que je me fais mordre ou piquer par un insecte sinon je risque gros, un médoc le matin pour mon coeur et les huiles essentielles n’ont aucuns effets sur moi. Mais je suis un cas spécial, j’ai toujours le traitement lourd pour un truc aussi bête qu’une plaque d’herpes sur le menton…
    Ben dis donc, avec tout ça on me donne 60 ans alors que je suis dans la vingtaine 😀

    Sympa ton blog, je m’y suis abonnée 😉

    Répondre
    nouillemie - 25 octobre 2014
    1. Salut Nouillemie 🙂
      Pour ce qui est de la douche, j’avoue avoir du mal à comprendre vos commentaires car personnellement je passe deux minutes sous le douche avec ou sans gros jet d’eau (il n’y a que pour le shampoing que j’augmente le débit) mais bon hein chacun fait ce qu’il peut faut pas que ça devienne un parcours du combattant non plus ^^
      Sinon pour les médicaments je comprends aussi tout à fait puisque je connais des allergiques qui sont aussi obligés de prendre des médicaments pour “survivre”. Ceci dit as-tu tenté de regarder s’il n’existe pas une plante forte et efficace qui puisse servir d’antihistaminique ?
      Et du coup avec touts ces histoires je n’ai pas compris quel âge tu avais ^^

      Bises et à bientôt !

      Répondre
      Ca Se Saurait - 26 octobre 2014
      1. Je pense que c’est le shampoing naturel qui est un peu plus coriace à rincer. Pour le corps le débit faible de l’eau ne me dérange pas 🙂
        L’aloe Véra pur (pas en gel) fonctionne pour les piqures d’insects en application locale mais comme je voyage pas mal, difficile d’en avoir sur soi. Et une fois ça n’a pas était suffisant car j’avais plus de 4 piqures simultanément ^^
        Sinon j’ai essayé d’autres plantes, en vain pour l’instant mais je me renseigne toujours et je fais bien attention lors des tests avec mes médicaments sous la main au cas où.
        J’ai 23 ans 😀

        Répondre
        nouillemie - 26 octobre 2014
        1. Bah moi aussi j’ai du shampoing naturel mais comme je le disais, c’est pour le corps que j’utilise le jet tout petit, j’augmente pour le shampoing mais je me shampouine tous les 4/5 jours.
          Et pour les piqûres, irritations etc. il y a le Tegarom (mélange d’huiles essentielles et végétales) pour peaux irrités qui existe en tout petit format qui se conserve super longtemps et qui sert pour piqûres, coups de soleil, griffures, plaies…etc super efficace !

          Répondre
          Ca Se Saurait - 27 octobre 2014
          1. Je me lave les cheveux aussi tous les 4/5 jours avec farine de pois chiche ou oeuf 🙂 Quand c’est l’oeuf, ça se rince bien vite donc ça va encore pour l’eau. Mais faut dire que mon débit est vraiment exagéré là, c’est un filet d’eau en ce moment car la pompe n’est pas assez puissante 😀
            Là je me lave donc les cheveux au lavabo tellement c’est ineficace la douche et je ne peux pas changer le débit ^^
            Merci pour l’info sur le soin Tegarom, je vais me renseigner pour sa composition et ses effets et essayer de trouver son équivalent australien !
            Bonne journée et à bientôt !

            nouillemie - 28 octobre 2014
        2. Personnellement, j’utilise de l’huile essentielle de menthe pour soulager les piqûres. J’ai un tube de cire d’abeille à la menthe qui ressemble un peu à un tube de baume à lèvre mais en plus concentré. Avant, ça j’utilisais du dentifrice à la menthe et ça faisait aussi l’affaire, c’était juste plus salissant. J’ai essayé plusieurs trucs naturels mais la menthe est celui qui fonctionne le mieux pour moi.

          Répondre
          Coccinelle écolo - 27 octobre 2014
          1. Oui je n’ai pas testé mais merci 🙂

            Ca Se Saurait - 29 octobre 2014
  9. Coucou mad’moiselle ! C’était très intéressant de lire cet article et je me rends compte de tout les petits gestes du quotidien que nous pouvons faire (et qui ne sont pas si dément que ça) pour économiser et réduire l’impact écologique sur l’environnement. 🙂 Je me bats contre mes mauvaises habitudes pour arriver à une consommation somme toute logique ! Merci et à bientôt

    Répondre
    skinsandco - 24 octobre 2014
    1. Merci et oui, c’est vraiment une question d’habitude comme tu dis !

      Répondre
      Ca Se Saurait - 24 octobre 2014
  10. Ce serait pas mal si ces petits gestes se généralisaient !! Pour ma part, je pensais être mauvaise élève mais pas tant que ça… Le filet d’eau sous la douche par exemple je peux pas, ça me prend beaucoup plus de temps de me rincer (et autant d’eau qu’un jet bref et puissant) et à trop faible débit la température est un peu aléatoire chez moi. J’ai lu aussi pas mal de débats sur le net sur l’eau chaude/l’eau froide mais l’eau froide je peux pas non plus, récemment je me suis retrouvé sans eau chaude 3 semaines, ça m’a permis de réaliser où sont mes limites en matière d’hygiène 🙂 ! Mais ça dépend du climat, ici c’est climat océanique, frais et humide, donc vive l’eau chaude !
    A part ça j’ai banni les éponges, j’ai toujours trouvé ça dégoûtant, alors s’en servir pour laver, bof bof. Sachant crocheter j’ai fabriqué des “tawashis” pour la vaisselle (si si c’est aussi efficace qu’une grattounette), et j’utilise des petits chiffons lavables (un côté microfibre, un côté qui gratte) pour le ménage. C’est du synthétique mais c’est lavable et quasi inusable, contrairement aux éponges qui s’usent vite, même (et surtout) quand on les lave (et elles sont aussi synthétiques).
    Bon je vais allez lire l’article sur le “PQ vs pas de PQ”, même si je sais que je m’en tiendrais au papier toilette jetable !!

    Répondre
    Agnes - 23 octobre 2014
    1. Ha ben ça ! De toute façon si chacun ne s’y mets pas on fonce dans le mur.
      Pour ce qui est de l’eau chaude eau froide oui selon les régions c’est plus ou moins difficile. perso je mets le cumulus en marche une à deux fois par semaine et l’éteint le reste du temps et ça me fait économiser de l’électricité et j’ai assez d’eau chaude.
      Pour les éponges je ne connaissais pas ce dont tu parles :-), c’est intéressant.
      ps : après avoir l’u l’article PQ VS non PQ ^^, lis le commentaire de Coccinnelle écolo plus bas (ou plus haut^^) qui oppose de bons arguments à l’article !

      Répondre
      Ca Se Saurait - 23 octobre 2014
      1. C’est intéressant ce que tu dis là à propos de ton cumulus, sans indiscrétion il contient combien de litres (pour voir combien de jours je peux espérer tenir avec mes 100 L) ? En voyant ma dernière facture edf j’ai constaté la consommation que le cumulus représente, et c’est énorme, j’ai divisé ma facture par 2 (sur 2 mois avec 1 mois de ballon éteint). Mais j’avais lu que justement c’était pas rentable de faire comme toi, parce que chauffer l’équivalent de la conso quotidienne chaque nuit consommait moins d’électricité que chauffer tout le ballon une fois par semaine. Et tu n’es pas la première à constater le contraire. A tester donc… 😉
        Quant à s’essuyer le pipi avec des chiffons, c’est à tester aussi, mais pas maintenant pour moi (appart minuscule et surface d’étendage du linge très restreinte et déjà insuffisante). Je préfèrerais avoir un bidet.

        Répondre
        Agnes - 23 octobre 2014
        1. Ha, je ne sais pas, il faudrait que je demande à mon bailleur, je loue un meublé dans lequel je suis depuis début septembre et le machin est dans le mur (invisible) donc aucune idée !
          Et comment tu as vu quelle électricité était prise pour le cumulus et pour le reste ? (moi j’ai pas ça il me semble sur la facture…)
          Et je ne chauffe pas chaque nuit comme tu dis je l’allume 3/4 heure deux fois par semaine et ça suffit à garder ce qu’ils faut d’eau chaude pour une semaine et une personne avec vaisselle à l’eau froide ou tiède et douches un jour sur deux.
          Et oui je trouve aussi que le bidet est une bonne solution ! 🙂

          Répondre
          Ca Se Saurait - 23 octobre 2014
        2. J’ai oublié ce week-end avant de partir le chauffe-eau en mode on et je confirme, c’est ça qui bouffe de la conso : en 3 jours 15 kwh alors que là éteint je ne consomme rien du tout donc perso je continue à fond à ne faire chauffer le chauffe-eau que tous les 3 jours…belles économie en tout cas !

          Répondre
          Ca Se Saurait - 3 novembre 2014
    2. Bonjour, tout le monde.

      J’adore ce que je lis ici et ailleurs dans le net à ce sujet.
      J’ai amorcé ma conversion écolo dans les années 70 et c’était bien plus dur qu’aujourd’hui par rapport au “regard des autres” et surtout à leurs commentaires : “C’est arriéré… alors que la société accède enfin au confort. Nos grand-mères devaient faire la lessive à la main et à la cendre, bla, bla, bla”. Comme si j’avais renoncé à la machine à laver, moi… 😉
      Je trouve que tout ça a beaucoup changé depuis environ 10 ans.
      Malgré “l’ancienneté” de ma conversion, j’en apprends tous les jours.
      Par exemple, la question des éponges, je ne l’ai pas réglée et j’en achète toujours des jetables.
      Venons en donc au fait : quel type de fil utilisez-vous pour crocheter vos “tawashis” ?
      J’ai vu ça pour la première fois aujourd’hui dans un autre blog et ça m’a intéressé.

      Merci et à très bientôt, j’espère.

      Répondre
      TitiParisienne - 26 octobre 2014
      1. Bonjour,
        Apparemment il vaut mieux du fil 100 % acrylique pour un tawashi. Ça sèche beaucoup plus vite que le coton, donc moins de développement microbien entre 2 vaisselles, ça “gratte” bien les salissures et le gras sur la vaisselle, et ça résiste bien aux lavages chauds et répétés. Le coton est plutôt conseillé pour des tawashis qui serviraient à se laver le corps. Ça peut sembler contradictoire d’utiliser de l’acrylique pour “être écolo” mais les éponges sont synthétiques aussi, et la quantité de fil utilisé est assez dérisoire.

        Répondre
        Agnes - 26 octobre 2014
        1. Bonsoir, Agnès.
          Merci pour l’info.
          L’usage de l’acrylique ne me dérange pas du tout.
          Je vois ça un peu comme les chiffons en microfibre, très efficaces et réutilisables à perte de vue, contrairement aux “lavettes” en même matériau que les éponges jetables et tout aussi cra cra.
          Je me dis que puisque ça existe et le service rendu nous convient, faisons-en le meilleure usage. Profitons des aspects durable, non jetable, etc.

          A bientôt

          Répondre
          TitiParisienne - 30 octobre 2014
          1. Bonjour ! Chouette blog !
            Je comprends l’intérêt des chiffons microfibre, mais pourquoi ne pas prendre des éponges végétales, tout simplement ? Il en existe où la partie verte aussi est végétale, donc au compost.

            Say - 5 novembre 2014
          2. Bonjour, Say.
            Ce qui me gêne dans les éponges végétales c’est que c’est du jetable, à achat répétitif, donc pas économique.
            Puis, la plupart de ceux qui habitent en ville n’ont pas de compost.

            TitiParisienne - 6 novembre 2014
          3. Bonjour Say,
            En fait moi j’ai surtout un problème avec les éponges quelles qu’elles soient (je les hais :D)! J’ai testé les éponges végétales mais elles “s’effritaient” rapidement, et pourtant je suis du genre à très bien les essorer après usage (pas les laisser dégoulinantes, beurk).
            Tricoter ou crocheter une lavette utilise 3 fois rien de fil (que j’ai récupéré de ma grand mère pour la plupart ou restant d’un ouvrage fini) et ça dure. Quant aux chiffons microfibres (ceux que j’ai m’ont été donnés et je ne pense pas en racheter plus tard, ce sera tricot-lavette à la place), je trouve que leur durée de vie est bien plus longue que celle des éponges, et ça règle mon conflit avec ces dernières 😀 Cette solution n’est peut-être pas la plus écolo, mais elle l’est plus que d’utiliser des éponges que je suis incapable de faire durer.

            @Sabrina : c’est décidé je coupe mon chauffe-eau aussi !! o_O

            Agnes - 6 novembre 2014
  11. Je suis dans la même logique que toi, j’essaie de veiller à mon impact écologique au maximum et à en parler autour de moi. Malheureusement, je fais souvent face à des murs…

    Répondre
    Mel's way of life - 22 octobre 2014
    1. Ha, et par exemple, que te répondent certains ?
      Perso de mon côté c’est souvent “- J’ai la flemme” l’argument principal que me donnent certains, y’a vraiment des fois du je m’en foutisme…comme s’ils ne réalisaient pas que leur mode de vie n’est pas viable sur le long terme…de l’égoïsme pur…

      Répondre
      Ca Se Saurait - 23 octobre 2014
  12. J’essaie moi aussi de devenir un petit écolo, je le ressens dans ma consommation mais ça reste difficile !
    Je suis certains de tes gestes, mais il y en a beaucoup dont je suis encore très loin ! Mais j’y arriverais un jour, faut pas perdre espoir !
    Merci pour ces astuces 🙂 Si tout le monde les suivaient, la Terre irait vraiment beaucoup mieux !

    Tendresse et baisers sucrés

    1. Salut Bérengère, et alors par exemple que fais-tu /ne fais-tu pas ? et en quoi ce que tu ne fais pas te semble difficile ?

      Ps : j’adore la référence aux Tutos ^^ pousserais-je jusqu’à dire “-Salut bande de salopes ” ^^?

      Répondre
      Ca Se Saurait - 23 octobre 2014
  13. je ne suis pas loin de toi,;le recyclage du tri en poubelle ,j’y tiens beaucoup ,je le transmet a mes filles, mesi invités ont droit a leurs cours ,si ils se trompent de poubelle aussi lil

    Répondre
    Letis - 22 octobre 2014
    1. HaHa ! Oui, c’est hyper important de transmettre aux petits parce que quand les parents ne le font pas c’est très dur de prendre le pli derrière !

      Répondre
      Ca Se Saurait - 23 octobre 2014
  14. Super article, je pique des idées et j’en rajoute :
    J’ai acheté il y a à peu près 9 ans un “vrai” parapluie, à 30€ environ, avec une reproduction de “paris sous la pluie” de Caillebotte dessus (ah-ah) et 9 ans après… il est toujours là !
    Dans un commentaire d’un de tes articles, j’avais aussi piqué l’idée de mettre un seau dans ma douche le temps que l’eau chauffe, que j’utilise dans mon jardin après. J’ai un peu étendu l’idée, par exemple quand je remplie ma cafetière, il reste souvent de l’eau au fond du pichet, ou après le dîner, ou l’eau de rinçage des légumes, etc. Hop ! Dans le seau ! J’en ai presque trop pour mon tout petit jardin ^_^
    Bien sûr dans le jardin c’est zéro produits chimiques !!! Je vaporise régulièrement avec 1 bouchon de savon noir dilué dans 2L d’eau et selon les cas, je rajoute des huiles essentielles pour cibler, on trouve toutes les infos sur internet.
    Bon courage pour le travail !!!

    Répondre
    Marike & co - 22 octobre 2014
    1. Oui c’est super de pouvoir récupérer l’eau comme ça ! Si j’avais un jardin, j’en ferais autant, toute cette eau perdue me rend malade!
      Pour le travail ça ira merci c’est très gentil <3

      Répondre
      Ca Se Saurait - 22 octobre 2014
  15. J’ai adopté depuis environ 5 ans, le “tissue de toilette” et j’adore! Bon je l’utilise seulement pour l’urine mais c’est déjà ca. Si tu es une fille et que tu travailles à la maison, tu te rends compte de la quantité de papier de toilette que tu utilises, c’est fou!

    Sinon, je dirais que d’avoir arrêté de me laver les cheveux avec du shampoing élimine beaucoup de plastique. Ma soie dentaire est en vraie soie biologique mais c’est pas parfait non plus, le distributeur est en plastique. Je dirais que présentement, ce qui m’irrite le plus dans ma vie point de vue écolo, ce sont les brosses à dents. Je peux pas arrêter de me brosser les dents alors j’endure. Ça et les caissières et emballeurs qui mettent mes fruits en vrac dans des sacs de plastique. Grr.

    Répondre
    Coccinelle écolo - 22 octobre 2014
    1. Du coup que penses-tu de l’article que j’ai mis en lien qui compare justement l’impact écologique des tissus toilette et du PQ ?
      Pour le shampoing il ya a aussi el shampoing solide et biodégradable à la coupe ^^

      Répondre
      Sabrina Chauchard - 22 octobre 2014
      1. C’est vrai pour le shampoing en pain!

        Pour le papier de toilette, je suis pas du tout d’accord avec l’article. C’est comme les débat à savoir si les couches jetables seraient pas plus écologique que les couches lavables! Franchement, ça fait aucun sens à mon avis. Avec le papier de toilette, on coupe plein d’arbre, on rejette plein de produit chimique dans l’environnement, on crée des déchet de plastique, etc. J’ai calculé que je sauvais très peu d’argent, mais je prends des vieux vêtements et je les découpe donc ça coûte un peu de savon et d’électricité. J’ai jamais l’impression que j’en prends tant que ça par contre parce que je dois faire fonctionner ma machine à laver de toute façon et ça ne prends vraiment pas de place dedans. Il ne faut pas oublier que moins on jette de papier dans la toilette, moins d’effort est utilisé pour le traitement des eaux usées de notre ville.

        Je ne vois personne débattre de lequel est le plus écologique entre les serviettes de table en tissus et les essuie-tout en papier! Ou même les mouchoir en tissus!

        Répondre
        Coccinelle écolo - 22 octobre 2014
        1. Oui, tes arguments ont retournés ma pensée ^^

          Répondre
          Ca Se Saurait - 23 octobre 2014
          1. Je suis contente si j’ai fait changer d’avis seulement une personne! J’ai même oublié de parler de la quantité d’eau énorme gaspillée pour faire les rouleaux de papier de toilette et des agents de blanchiment!

            Coccinelle écolo - 23 octobre 2014
  16. Je ne m’étais pas posé la question du papier toilette… Pour le reste c’est à peu près pareil. J’ajouterais juste “fermer les volets pour mieux isoler la nuit” ou “faire pipi dans la douche pour économiser une chasse ET du papier toilette!”^^ ou pas, héhé!

    Répondre
    La Fabrique de Lo - 21 octobre 2014
    1. Oui, ben je me la suis posée récemment (c’est un geste tellement quotidien qu’on peut en oublier l’importance et la portée) et pourtant si l’on regarde, nous vivons avec des produits jetables depuis très peu de temps et quelle pollution déjà ! Alors nous ne pourrons pas continuer c’est sûr et je me suis demandée comment ils faisaient avant ^^
      Pour la douche oui également, beaucoup font ça (ou alors tout simplement moi je ne tire la chasse que pour la grosse commission mais peu sont prêts à faire ces gestes simples qu’ils jugent “sales” ou “dégradants” leur qualité de vie….

      Répondre
      Sabrina Chauchard - 22 octobre 2014
      1. A la maison tu peux tout à fait remplacer le papier toilette par un lavage à l’eau claire, essuyage avec ta serviette de toilette. C’est plus facile quand il fait bon et qu’on porte peu de vêtements, bien sûr, mais ça reste faisable par tous temps 🙂

        Pour en rester aux toilettes, on pourrait aussi parler du “xixi no bahno” brésilien ? Un petit pipi sous la douche pour économiser des milliers de litres d’eau potable 😉
        http://www.xixinobanho.org.br/

        Répondre
        Mireille - 16 novembre 2014
        1. Complément : je pense d’un coup que si on veut éradiquer toute consommation de papier toilette, il y a peut-être quelque chose à creuser du côté du rinçage à la bouteille d’eau, dans les toilettes publiques. Resterait à trouver une solution de séchage.

          Ce rinçage à la bouteille est hygiénique, d’ailleurs il s’agit de la seule solution pour rincer une coupe menstruelle dans les toilettes publiques, quand il n’y a pas de lave-mains dans la cabine…

          Répondre
          Mireille - 16 novembre 2014