Pour ne plus en avoir plein le dos allégez votre sac à main !

Il y a quelques années j’avais régulièrement des vertiges et mon ostéopathe m’a appris que mon sac à main, plutôt lourd, pouvait en être la cause.

Sac à main lourd problèmes mal dos

Sac à main trop lourd = problèmes de dos :

Les ostéopathes et autres kiné semblent d’accord pour dire que votre sac à main ne doit pas excéder 10 % de votre poids si vous ne voulez pas vous créer des problèmes d’épaules, de nuque ou des bras.

Plus le sac excède ces 10 % plus vous êtes obligés de relever votre épaule et de tordre votre colonne vertébrale pour soulever la charge. Comme ceci :

sac à main mal dos

Vous me direz : ” Oui mais mon sac à main c’est toute ma vie. J’y mets tout ce que je dois trouver pour ma journée ou au cas-où…“.

Certes, certes. Je suis comme vous je comprends. Pourtant, voici comment par quelques astuces simples vous pourrez vous éviter un mal de dos chronique.

3 astuces pour un sac à main plus léger :

  • Choisissez un sac peu lourd et de format moyen ou petit.
  • Faites un tri drastique : qu’est-ce qui est (vraiment) essentiel dans votre sac ? Un double bâtonnet de rouge à lèvre, certainement pas… Ce gros livre “au cas où” vous auriez à attendre ? A réserver pour les jours où vous avez vraiment un rendez-vous et êtes sûre de le lire.
  • Videz toute surcharge inutile (barre de céréale écrasée depuis des mois, nombreux tickets de carte bleu et autres cartes de promotions que vous n’utilisez qu’occasionnellement,etc.)

Pour ma part j’ai été radicale. Si je conserve et porte avec plaisir mon gros sac en cuir, je lui préfère désormais 90 % du temps son petit remplaçant : un mini sac bandoulière ovale et plat  de 23 x 17 cm (contre 34x 30cm pour le grand).

Photos AVANT / APRES :



 

In my bag avant/après :

Forcément, ça oblige à faire le tri.

Avant dans mon gros sac j’avais :

– Un gros porte monnaie fourre-tout très épais avec TOUTES mes cartes de fidélités, des tickets de carte bleu, de la monnaie et des photos de mes proches.

– Une micro bouteille de liquide hydroalcoolique pour les mains

– Un petit carnet de notes

– Mes papiers officiels : carte d’identité, permis, papiers de mutuelle

– Mon chéquier

– Des ordonnances et divers papiers rangés dans une poche arrière

– Une lime à ongle

– Deux sticks à lèvre et deux bâtons de rouge à lèvres

– Un anticerne crayon

– Un miroir

– Mes clefs et leur porte clefs

– Mon portable

– Un lecteur MP3 avec écouteurs

– Deux stylos

“Je suis passée d’un sac de près de 5 kilos à moins d’1 kilos !”

Sac à main lourd problèmes mal dos

Voici désormais ce qui se trouve dans mon petit sac à main :

– Mon portable

– Mes clefs (délestées de leur porte clef plutôt lourd)

– Mon chéquier, mes papiers officiels

– Ma monnaie et ma carte bleue sans portefeuille glissées dans une poche interne

– Mon lecteur mp3

– Ma lime à ongle

– Un stick à lèvre

– Un stylo

Exit le miroir et la solution hydroalcolique trop peu souvent utiles.
Exit les deux stylos et le carnet de notes inutiles quand mon sac ne fait que le trajet travail/maison.
Exit les divers papiers qui, au final, finissent par peser.
Exit le porte-monnaie et ses trop nombreuses cartes que je n’utilise jamais dans une journée de travail.
Exit les deux rouges à lèvres, je ne les prends que si besoin est.

“Exit le porte-monnaie et ses trop nombreuses cartes que je n’utilise jamais dans une journée de travail.”

Je suis passée d’un sac de près de 5 kilos à moins d’1 kilos !

Mes conseils pour un sac plus léger :

Mon conseil : adaptez le contenu de votre sac avant de sortir. Journée de travail classique ? Finalement vous avez tout ce qu’il faut à votre bureau et peu de choses vous seront nécessaires. Journée flânerie ? Préparez-vous à toute possibilité et rajoutez-y vos cartes de fidélité (au cas où vous croisiez en vitrine un cadeau idéal pour un proche), un livre de poche ou du gel hydroalcolique.

Désormais quand je décide de prendre mon grand sac dans lequel je pourrais mettre toute ma vie “au cas où”, je  me force à l’adapter à ma sortie pour le rendre moins lourd. Par exemple je ne prends le gel hydroalcolique (pas top top au passage) uniquement pour un long voyage et dans le métro je m’abstiens de toucher toute rampe ou porte. Le miroir, idem, on n’en a finalement que très peu besoin, il y en a toujours un quelque part pas loin. Le porte clef super lourd souvenir de Corse c’est beau mais lourd. Enfin, tous les autres objets oubliés au fond du sac sont juste totalement inutiles !

Les spécialistes conseillent également de changer régulièrement le sac de côté et de ne porter le sac que sur l’épaule (et non pas sur le pli du coude comme beaucoup de jeunes filles).

Personnellement, depuis ce changement, je marche le dos bien droit (ce que je n’arrivais pas à faire avant) et je me sens bien plus libre de mes mouvements ! Plus légère quoi !

C’est un conseil qui peut paraître tout bête mais quand on voit le nombre de femmes qui ne vident jamais leur sac à main, il ne sera pas superflu ! Car nous avons tendance à oublier l’impact santé que peut avoir cet “ami” pendu à notre cou toute la journée !

Et vous, votre sac à main est plutôt du genre “smarties” ou “sac à patates” ?


Pour aller plus loin…

Mon infographie “5 conseils pour alléger votre sac et préserver votre dos”.

Si les maux de dos persistent :

 

         

* content missing

* content missing

* content missing

Journaliste indépendante et animatrice à Radio France, je vous informe sans concession !

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Comments (21)

  1. C’est fou de voir les problèmes que peuvent causer de malheureux sac !
    Personnellement, je suis plutôt du genre anti-sac, ça glisse, ça tourne, on ne sait jamais où le poser, quand on marche avec quelqu’un, la personne n’est jamais du bon côté par rapport au sac et il y a collision, … Les sacs me rendent folle je dirai !!

    Après, je suis une fille et les gens aiment offrir des sacs, et ‘pas de chance’, ils m’en offrent des beaux ! Alors du coup, je me fais violence, et je les utilise. Mais en gros, mon sac contient des papiers d’identité, mon porte monnaie voire mon chéquier, mon téléphone portable, parce que je n’aime pas l’avoir dans les poches (moi aussi je n’aime pas les histoires d’ondes !) parfois une petite écharpe quand j’ai peur qu’il fasse froid … Et mon appareil photo pendant les vacances.
    En gros, le sac me sert plus à mettre les choses qui ne tiennent pas dans mes poches quand je veux sortir, ou que je n’ai pas de poches (mais mon désespoir est grand dans ce cas) !

    Vous ne trouvez pas cela terriblement contraignant vous, les sacs à main ?

    Répondre
    Lucie - 3 janvier 2016
    1. “Les sacs me rendent folle je dirai !!” haha j’adore ! J’ai ri !

      Bien sûr que c’est contraignant, c’est évident, c’est pour ça que si on ne peut ou ne veut s’en passer il faut faire au moins attention à ce que ça ne nous pourrisse pas la santé, pour le reste c’est question de choix personnel 🙂
      Du coup toi tu t’en passerais totalement ?

      Répondre
      Ca Se Saurait - 4 janvier 2016
      1. Oui, dans l’absolu, dès que je peux, je laisse le sac à la maison.
        Juste les clés, le téléphone et un petit porte monnaie avec une pièce d’identité, qui tiennent dans les poches ou poche intérieure de mon manteau.
        Après l’été … Quand les poches disparaissent, le sac revient en force, mais c’est vrai que je le considère vraiment comme un accessoire encombrant même s’il rend service pour transporter l’essentiel. Après tout, la plupart des hommes vivent bien sans sac à main et je trouve qu’ils s’en portent pas plus mal 😀 !
        J’ai lu que tu portais 365 jours par an des robes et des jupes, alors dans ton cas, j’imagine bien que le sac devient indispensable, mais c’est du coup un petit accessoire qui complète une tenue, et c’est vrai qu’un beau sac, c’est dur de ‘refuser’ de le porter !!!

        Répondre
        Lucie - 5 janvier 2016
        1. Bien sûr que l’on peut s’en passer, le tout étant je pense de ne faire que ce qui ne nous contraint pas 🙂
          Je ne porterais pas un sac parce qu’on me l’a offert, ça c’est une contrainte. D’ailleurs mes proches savent qu’il ne faut pas me faire de cadeau sans me demander au préalable si j’en aurais l’utilité ^^

          Répondre
          Ca Se Saurait - 5 janvier 2016
      2. Oui ce n’est pas faux, disons que je ne les porte que quand j’ai besoin, parce que ce sont de beaux sacs (quitte à DEVOIR en porter un, autant qu’il soit chic 😀 ). Comme tu le dis, le tout étant de se faire plaisir quoi qu’il arrive !!
        Merci pour ta bonne humeur, je farfouille, je farfouille sur le site, et ça fait du BIEN !

        Répondre
        Lucie - 6 janvier 2016
        1. Avec plaisir et n’hésites pas à entrer dans le débat en commentaire, ce sera avec plaisir 🙂

          Répondre
          Ca Se Saurait - 6 janvier 2016
  2. Mon sac est devenu de plus en plus gros au fil du temps et si je peux utiliser un tout petit sac pour sortir le soir chez des amis (quand je sortais en région, à Paris c’est + difficile) d’une manière générale jai besoin de choses et je ne vois pas comment ne pas les prendre :
    – une bouteille d’eau (indispensable)
    – un livre ou un magazine (Paris et son métro…)
    – Clés, portable, carte de transports, portefeuille
    – si soleil > lunettes de soleil + crème solaire (+casquette parfois), si pluie/froid : parapluie+foulard ou veste parfois une paire de chaussettes
    – une pochette ou il y a : plan des transports de paris, lime, crème pour les mains, sticks pour les lèvres, tickets restaurants, écouteurs, un stylo, un élastique pour les cheveux, coupe ongle, des boules quies (surtout quand je sais que je dors à l’extérieur)

    tout ça ne rentre pas dans un petit sac 🙁

    Répondre
    nanou - 22 septembre 2015
    1. C’est justement ce qu’on dit Nanou : par exemple ta crème pour les mains elle te pèse sur le dos alors que tu n’en a pas besoin DANS les transports, tu peux en avoir une au bureau, une à la maison. La bouteille d’eau idem, même en pleine canicule tu peux ne pas boire pendant une heure (enfin c’est ce que moi et de nombreuses personnes font sas aucun inconfort physique flagrant), ton livre ou magazine tu peux le prendre à la main, ton portefeuille tu l’allèges au max avec juste la carte de crédit, un peu de monnaie (pas les 10.0000 cartes de fidélité et les photos de toute la famille qui font un portefeuille de 500 grammes^^) le reste : clés, portable, carte de transport, lunettes de soleil, lime, mini lecteur MP3 et un plan ça rentre tout à fait dans un petit sac comme le mien. L’écharpe en plus tu la noue sur le sac ou tu peux prendre ton gros sac ces jours-là mais en attendant ce n’est pas une écharpe ou un gilet qui pèse donc déjà si tu enlève tout ce superflu ça allège énormément ! Mais encore faut-il déjà conscientiser vraiment que c’est du superflu. Du superflu qui pèse sur ton dos pendant tes deux heures de transports quotidiennes…

      Répondre
      Ca Se Saurait - 22 septembre 2015
  3. Perso pour le boulot j’ai choisi un gros sac à dos d’informatique bien confortable ça me permet de tout avoir dans un seul sac avec mon repas de midi parfois un PC portable, mes dossiers papiers car je bosse le soir à la maison, mon énorme agenda, mon porte feuille, et mes inutiles-jusqu’au-jour-où. Avant j’avais plusieurs sac en bandoulière ça me faisait mal aux épaules. Maintenant c’est top et je peux même partir en congrès avec.

    Sinon quand je bosse pas (bon ok c’est rare) j’ai 4sac à main de taille et de confort de portable différents, un petit petit sac à dos pour aller marcher avec le chien, une pochette banane pour courir avec le chien, et une pochette porte feuille les rares jours où je ne veux rien avoir sur moi.

    Pour me simplifier la tache j’ai répartit ma vie en 4 pochettes:
    1- mon porte feuille en joli cuir avec les carte de fidélité que j’utilise tout le temps, mes papiers et peu de monnaie, je vire les tickets tous les mois. Pas de photos ni de trucs inutiles l’essentiel et c’est tout. Du coup je dois pouvoir le changer de sac en permanence.
    2- mon agenda, qui pèse un âne mort je le reconnais mais je l’emmène que au boulot et pour les RDV médicaux auxquels je vais en sortant du boulot donc sur mon dos. Il contient agenda, chéquier, carte de fidélité peu utiles, carte mutuelle, ordonnance, répertoire et un bloc note. Avant j’avais le tout en fragmenter bordel dans mon sac, maintenant ok le cuir c’est lourd mais tout est bien rangé et il est facile de tout récupérer d’un coup plutôt que de fouiller mon sac de a à z, pour ne pas le trimballer tous les jours. et je n’ai pas de smartphone mais un bon vieux téléphone qui ne fais que téléphoner…
    3- ma pochette inutile-jusqu’au-jou-où : un beaume à lèvre bio, un miroir, un anti-migraineux chimique et un naturel qui se complémente, des pansements (oui je suis maladroite), une toute petite brosse à cheveux, un gel hydro alcolique et un paquet de mouchoir.
    4- celle-là c’est juste le temps de rédiger ma thèse après je n’en aurais plus besoin en permanence : une micro trousse! elle contient un crayon une gomme un surligneur un stylo rouge un stylo bleu et ma clef USB qui contient tout mon travail de thèse sachant que je bosse sur 3 PC différents.

    Je prend telle ou telle pochette en fonction de mon besoin de sortie et j’ajuste ainsi la taille du sac et selon le temps que je sors son confort de portage. Je rajoute 95% du temps une bouteille d’eau, maladie des reins oblige. Et souvent si je prend le train ou salle d’attente mon livre électronique. Voilà donc en shopping c’est porte feuille et pochette inutile, une bouteille d’eau. En virée marche avec chien c’est un petit pull ou k-way selon le temps, de l’eau pour moi et de l’eau pour le chien, mon porte feuille et un paquet de mouchoir. Pour courir je prend juste ma carte d’identité, les papiers de la voiture, une gourde et parfois ma carte bleu car le drive est sur la route pour aller courir donc au retour je récupère mes courses… le tout dans une poche banane confortable.

    Je sais que ça parait compliqué mais m’être organisée ainsi me permet de ne pas avoir de gros sac inutile et en même temps de parer à toutes éventualités sans mettre 20ans à être prête à partir. en général en 5min je suis prête! L’homme apprécie et moi aussi.

    Répondre
    Artémis - 9 juillet 2015
    1. Hé bien ça c’est de l’explication!
      Pour ma part cette volonté de “petit sac” est aussi une façon d’apprendre à me désencombrer dans tous les sens du terme. Hormis trajet extrêmement long et rhume carabiné j’élimine déjà les mouchoirs qui se trouvent chez moi et au boulot. Justement, le but est de ne pas avoir peur de sortir avec très peu de chose sur soi parce que ce sont ces “au cas où” qui justement finissent pas peser.
      Hier comme c’était une première journée dans un nouveau lieu de travail j’ai repris mon gros sac qui même désencombré pèse bien plus que le petit et de suite je me tiens moins droite si je ne fais pas attention, je me sens encombrée, moins libre de mes mouvements et finalement ce qui encombre mon corps encombre aussi un peu la tête donc c’est un exercice de légèreté ^^

      Répondre
      Ca Se Saurait - 9 juillet 2015
      1. ouf oui! je viens de voir que j’ai écrit un roman! désolée, je me suis laissée emportée…

        Pour le côté se libérer l’esprit, en fait avec mon système de pochettes, j’ai l’esprit totalement libre car je sais que j’aurais ce qu’il faut et QUE ce qu’il faut et comme les pochettes sont petites ben je les vides du superflu très souvent quasiment dès que je les change de sac soit 2-3 fois par semaine, donc mes sac sont toujours vides de superflu.

        Mais ça reste une méthode parmi tant d’autre, elle me convient et m’épanouie c’est le principal!

        Répondre
        Artémis - 10 juillet 2015
  4. Si tu as un smartphone tu peux également enlever :
    – ton lecteur mp3 : ton téléphone le remplacera avantageusement
    – tes cartes de fidélité : grace à une application style Fidme tu peux toutes les avoir sur ton smartphone
    – ton chéquier : sérieusement en 2015 tu fais encore beaucoup de cheques toi ?

    Par contre je rajouterais :
    – un paquet de mouchoir en papier
    – un préservatif
    – un comprimé de paracétamol
    – un chargeur portable
    – un tampon ou une serviette hygienique

    Répondre
    Seb - 8 juillet 2015
    1. Salut Seb,

      Ben perso mon smartphone ne me sert pas de lecteur mp3 parce que j’écoute sans arrêt la zik et que je ne veux pas avoir d’ondes sur moi en permanence (notamment quand je cours) mais la plupart des gens ne sont pas comme moi ^^.
      Je ne connaissais pas Fidme merci pour le tuyau. Pour le reste cela dépend de chacun mais si on est en couple, pas allergique et que l’on a une coupe menstruelle et un portable chargé pas besoin !
      Bref, notre sac reflète notre vie et oui j’ai un côté “vintage” je fais encore parfois des chèques ^^

      Répondre
      Ca Se Saurait - 8 juillet 2015
      1. Ah oui les “fameuses” ondes…
        Sinon pour la coupe je connaissais pas : grace à toi je me coucherai moins bete ce soir !

        Répondre
        Seb - 9 juillet 2015
        1. Oui, principe de précaution ^^
          Sinon pour la cup now you know :-), il y a même désormais le “sans rien”, ça s’appelle le flux instinctif et ça fait d”bat en ce moment avec pleins d’articles sur le net et je viens d’écrire un article sur le sujet, le premier en France en presse écrite dans le magazine NEXUS de ce mois de juillet-août 🙂

          Répondre
          Ca Se Saurait - 9 juillet 2015
      2. Sérieux : t’écris de vrais articles ?? enfin je veux dire dans des papiers qui se vendent ?
        T’es payé pour ça ? t’as écris pour d’autres ?
        Bon enfin, Nexus je connaissais pas…

        Répondre
        Seb - 10 juillet 2015
        1. Oui c’est mon métier 🙂
          Je suis animatrice à Radio France, si tu es à Paris tu peux m’écouter sur France Bleu 107.1 tout cet (je travaille pour Radio France et le réseau France Bleu depuis 3 ans) et je suis journaliste de formation, j’ai un Master 2 donc j’écris en presse écrite à côté pour l’instant puisque je bosse déjà pas mal à côté et en plus avec ce site.

          Voilà, voilà, tu devrais peut-être aller lire la page “Qui suis-je?” du site pour en savoir plus ^^

          Répondre
          Ca Se Saurait - 10 juillet 2015
      3. Ah oui effectivement je viens de lire…et de voir ta photo t’es plutot mignonne dis donc 🙂
        Par contre je suis peut etre un peu dur mais je trouve que ça t’enleve un peu de merite pour ton blog vu que c’est ton métier.
        Et sinon j’aimerais savoir pourquoi prendre autant de pseudo que d’activités (meme si j’ai ma théorie personnelle) ?

        Répondre
        Seb - 15 juillet 2015
        1. Salut Seb,
          Bon je vais passer les réflexions sur mon physique mais sinon pourquoi cela m’enlève du mérite pour mon blog d’être journaliste ? Ce que je fais sur le blog je le fais gratuitement pour vous donc c’est super au contraire sauf que vu que je ne gagne rien avec le blog je me permets toutes les libertés d’opinions et d’écriture même si je prends moins de temps d’investigation ça c’est sûr.
          Pour les pseudos c’est une histoire de visibilité médiatique, je n’ai pas le droit de prendre le même nom à Radio France et dans d’autres médias c’est une clause d’exclusivité prévue dans mon contrat qui me l’interdit pour ne pas mélanger les genres.

          Répondre
          Ca Se Saurait - 15 juillet 2015
      4. Si tu vas chez un pote et que tu manges un super bon gateau tu vas le féliciter et lui dire bravo mais si sa profession c’est patissier il aura quand meme moins de mérite que s’il est garagiste de métier non ?
        Pour toi c’est pareil, tes articles sont tres bien écrits, tu es claire, tu as du recul et on voit qu’il y a de la reflexion, c’est interessant et tu sembles parler d’un peu de tout mais voilà vu que t’es journaliste c’est “presque” normale.
        Ceci dit tu fais peut être aussi de tres bon gateaux !

        Pour les pseudos j’ai bien fait de te demander car j’imaginais que c’était pour t’éviter d’éventuelles “casseroles”. Genre tu as diverses activités en presse écrite ou radio sous les pseudos A, B et C. Et ton activité A est un fiasco ou bien tu t’aperçois qu’elle ne correspond pas à ce que tu veux faire. Du coup dans tes références tu ne donnes que tes pseudos B et C.

        Répondre
        Seb - 15 juillet 2015
        1. Ben je trouve la réflexion étrange si quelqu’un fait quelque chose de bien il le fait bien point. Je ne trouve pas qu’un pâtissier ait moins de mérite qu’un amateur s’il fait un bon gâteau. Ça veut juste dire qu’il a bien trouvé sa voie…
          Personne ne m’as appris à trouver des sujets et à les traiter intelligemment (si tu crois que nos écoles de journalisme ou nos rédactions nous apprennent ça je peux te dire que non) donc bon je ne te suis pas dans ta réflexion. Profite juste de mes articles et ne te prend peut-être pas autant la tête ^^

          Répondre
          Ca Se Saurait - 15 juillet 2015