Tupperware, film alimentaire : comment bien conserver ses aliments ?

Une des choses à savoir quand on veut s’engager dans un style de vie plus sain, c’est comment éviter de se polluer sans le savoir. Une de ces pollutions invisible est celle de la contamination des matières plastiques par les aliments. En gros, vos tupperwares en plastique c’est pas l’idéal pour la santé. Le tupperware mais aussi pleins d’autres mauvaises habitudes que l’on a sans même s’en rendre compte…

Tupperware sans bisphenol

“Oh oui alors! avec le tupperware, tu perwe moins de temps ! Hi !Hi !Hi !”

Mais rassurez-vous, on peut facilement y remédier…

Pourquoi le tupperware en plastique ce n’est pas le top pour la santé ?

Eh bien parce que certaines matières plastiques contaminent ce qu’elles contiennent avec les produits toxiques (perturbateurs endocriniens, phtalates) qui les composent.

Comment reconnaître les plastiques les plus dangereux?

C’est simple, c’est écrit dessus.
Chaque type de plastique a un logo numéroté imprimé dessus. Il existe 7 types de plastiques différents. Il vaut mieux éviter quatre de ces plastiques.

Ces plastiques sont à éviter (1,3,6 et le 7 “other”) :

Plastiques logo

…ce sont eux qui transfèrent le plus de substances toxiques à vos aliments.
Le plastique 1 (PET) peut irriter les voies respiratoires et la peau. Le plastique 3 est celui qui contient les fameux phtalates. Considéré comme un des matériaux de produits de consommation les plus dangereux jamais crée, il est reconnu comme perturbateur endocrinien et peut, en intoxiquant, engendrer asthme, cancer et autres problèmes de foie ou de rein. Le plastique 6 pose les mêmes types de problèmes que le 3. Enfin le plastique 7 OTHER contient également du Bisphenol A qui peut avoir de graves conséquences sur notre santé.

Pour en savoir encore plus sur chaque type de plastique (dans quel type d’emballage je le trouve? quels conséquences sur ma santé? etc) rendez-vous sur la page récapitulative du blog Mademoiselle Biotupp “Tous les plastiques toxiques et la santé“.

Comment savoir si mon tupperware que je vies d’acheter contient un plastique nocif ou non ? Sur le même blog vous avez une liste des tupperwares contenants du Bisphenol A .

Les plastiques suivants (2,4,5 et 7 “PLA”) sont les moins nocifs :

Plastiques-non-toxique

Plastique logo

Les “bioplastiques” composés de végétaux à 100 % sont d’ailleurs classés dans cette catégorie “7”. En fait, ces plastiques 2, 4,5 et 7 sont moins susceptibles de faire migrer dans la nourriture des substances toxiques mais les études restent en cours…

Si vous voulez un tableau récapitulatif (à éventuellement imprimer pour placarder sur le frigo), allez voir ce tableau récapitulatif des logos plastiques et leurs dangers du site Ekladata.

Mais pour conclure, dans l’idéal, ces plastiques 2, 4, 5 et 7 “moins nocifs”, ne faut-il pas les supprimer non plus?

Faut-il éliminer tous les plastiques ?

La réponse est malheureusement : dans l’idéal, oui.

Peu importe ce que l’étiquette indique, aucun contenant plastique ne devrait être utilisé au micro-ondes (vous pouvez donc continuer d’utiliser vos tupperwares les moins nocifs pour conserver vos aliments “à froid” mais ça reste un pis-aller).

Bon alors c’est bien beau tout ça mais par quoi je les remplace mes tupperwares au goût de cancer ?

Par quoi remplacer les bons vieux tupperwares en plastique ?

Eh bien par des matériaux inertes comme le verre ou l’acier inoxydable. Il n’y a qu’eux qui empêchent totalement une contamination des aliments par quoi que ce soit.

Voici quelques conseils pratiques tirés du site LifeWithoutPlastic pour vous aider à réduire vos risques au quotidien :

o En général, essayez d’éviter d’utiliser des bouteilles et contenants en plastique car leur achat supporte l’industrie pétrochimique et contribue à la pollution de l’air, de l’eau et du sol. Optez plutôt pour des contenants et bouteilles durables que vous pourrez utiliser pendant des années et des années comme l’acier inoxydable ou le verre.

o Si vous devez utiliser des bouteilles ou contenants en plastique, évitez d’y entreposer des liquides ou nourritures chaudes ou grasses, et éviter l’entreposage prolongé, ce qui augmente la migration des plastifiants.

o Peu importe ce que l’étiquette indique, aucun contenant en plastique ne devrait être utilisé au micro-onde. La combinaison des micro-ondes et du plastique peut donner à vos plats des saveurs toxiques!

o Évitez les pellicules de plastique moulantes pour la conservation des aliments. Utilisez plutôt des contenants en verre ou en acier inoxydable dotés d’un couvercle.

o Si vos contenants de plastique montrent des signes d’usure (égratignures, craques, décoloration), ou s’ils sont collants au toucher, il faut en disposer aussitôt.

o Évitez les bouteilles en polycarbonate (no 7) à tout prix. Pour les nourrissons, il est préférable d’utiliser des biberons en verre et pour les jeunes enfants, des gobelets en acier inoxydable.

o Si vous devez acheter une bouteille d’eau jetable, optez pour une bouteille faite de plastique no 2 et assurez-vous de consommer son contenu le plus rapidement possible. Ne la gardez pas au réfrigérateur pendant des semaines car la migration des plastifiants toxiques augmente avec le temps. Ne rincez et nettoyez jamais ces bouteilles en vue de leur réutilisation car le contact avec le savon pourrait entraîner la dégradation prématurée du plastique et en augmenter la toxicité.

o Pour entreposer de grande quantité d’eau, optez pour une bouteille en verre de 3 ou 5 gallons. Évitez les bouteilles en polycarbonate (no 7). Pour dispenser l’eau, procurez-vous des contenants en céramique ou en acier inoxydable.

Conservation des aliments : éviter le tout-jetable :

Évitez aussi tant que vous le pouvez :

* le film alimentaire : fabriqué en PVC (qui est reconnu comme un des matériaux de produit de consommation les plus dangereux jamais créés). Tout comme votre tupperware, le film alimentaire fait migrer ses particules chimiques, d’autant plus s’il est au contact d’un corps gras.

* le papier d’aluminium (en rouleau, barquette, papillote ou en revêtement de casserole) : qui participe à augmenter notre taux d’aluminium dans le corps, qui peut  fragiliser les os à la longue et qui ôte des nutriments aux aliments. En fait,  pendant un long stockage à la chaleur humide, l’aluminium se dégrade et libère des oxydes d’alumines.

Une étude américaine publiée dans le New Scientist en  1993 (menée sur 416 personnes de plus de 65 ans), a pointé le lien entre une déminéralisation des os (probabilité de fractures de la hanche ou du col du fémur augmenté de 100%) et le fait de cuisiner dans des poêles en alu.
Une autre étude, française, menée par le Pr Joyeux à la Faculté de médecine de Montpellier a démontré qu’une casserole en aluminium neutralise une partie des vitamines dans les aliments (vitamine A, B1, B2 et le carotène).
Enfin, d’autres études font le lien entre la diffusion de l’aluminium dans les aliments lors de la cuisson, avec de nombreuses maladies du tube digestif dont le cancer, ainsi que l’agglutination des globules rouges dans le sang.
Pour plus de précisions, n’hésitez pas à aller regarder cette page du site Mademoiselle Biotupp qui parle du danger de l’aluminium et du film alimentaire.

* d’acheter de l’eau en bouteille : dont le contenant est en plastique (couplé à un effet désastreux sur l’environnement), préférez un filtre Brita.
Et si jamais vous n’avez pas d’autre choix que d’acheter une bouteille d’eau en plastique, préférez là en plastique n°2 (cf. plus haut les logos) et consommez son contenu le plus rapidement possible. Ne la gardez pas au réfrigérateur des semaines parce que la migration des plastifiants toxiques augmente avec le temps. Ne la rincez pas et ne la nettoyez pas non plus pour la réutiliser, cela contribue à dégrader le plastique prématurément et donc à faire migrer encore plus de produits toxiques.

Et parce que conserver ses aliments c’est aussi les aider à durer plus longtemps avant de les manger…voici une belle liste d’astuces pour apprendre à conserver ses aliments 🙂

Pour aller plus loin… Documentation sur les plastiques :

– un reportage vidéo exclusif datant de 2011 sur le bisphenol A contenu dans les tupperwares, le PDG de la branche française de tupperwaren Denis Gruet, répond aux questions sur le bisphenol A : ” La vérité sur le bisphenol A dans les plastiques Tupperware par le PDG France, Denis Gruet “ sur VinEtChere.

cet article sur la nouvelle politique de transparence de Tupperware qui affichera bientôt des codes plastiques sur tous ses produits sans BPA (bisphenol A) par Mademoiselle BioTupp

 

Alors, saviez-vous tout cela ? Et vous quelles sont vos astuces pour conserver sainement vos aliments ?

 

 


Ma sélection de livres et articles sur le sujet :

            

Journaliste indépendante et animatrice à Radio France, je vous informe sans concession !

Répondre à Conservation nourriture | Pearltrees Annuler la réponse

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Comments (45)

  1. Bonjour,

    Merci pour toutes ces précisions. J’utilise depuis plusieurs années une carafe Brita pour filtrer l’eau destinée à bouillie (dans une bouilloire en inox 🙂 ). Mais je me pose finalement la question suivante : la carafe est en plastic… même si c’est le moins pire ça reste du plastic… Avez-vous une solution ou connaissez-vous une alternative ?

    Bonne journée.

    Répondre
    Christine Lecca - 30 avril 2019
    1. Hum dilemme en effet, à part une carafe filtrante sans plastique ou un dispositif dircement placé sur le robinet je ne vois pas… Sinon dites-vous que les résidus filtrés par la Brita sont peut-être encore plus nocifs que les résidus de plastiques de la carafe elle-même (calculs d’apothicaire !)

      Quoi qu’il en soit c’est surtout la bouilloire qui importe car les résidus de plastique se dégagent le plus à haute ou basse temprétaue (donc la carafe a moins de chance de vous transmettre des saloperies car elle ne chauffe pas comme votre bouilloire donc vous avez fait le bon choix).

  2. […] Apprenez à bien conserver vos aliments, à ne pas gaspiller, à récupérer : 10 astuces pour manger bio moins cher, Comment bien conserver ses aliments ? […]

  3. Article intéressant. Cependant, je me pose plusieurs questions.
    Quand on fait chauffer au micro onde, même ds du verre, en général, on met une cloche en plastique pour éviter les projections. Du coup par quoi la remplacer?
    J’ai des contenants en verre mais la plupart sont avec un couvercle en plastique, est ce cest moins gênant vu que ça ne touche pas la nourriture?

    Répondre
    Zaï - 15 janvier 2018
    1. Chez nous.. par rien ! (on utilise déjà très peu le micro onde et si projections eh bien on nettoie 🙂 )
      Et oui, tous les tupperwares ont en général le contenant en verre et le dessus en plastique, le principal étant que l’aliment ne touche pas le plastique et qu’on en le réchauffe pas dedans donc c’est très bien (de toute façon on ne trouve que ça en vente…)

      Répondre
      Sabrina Debusquat - 15 janvier 2018
  4. […] Comme, conserver vos aliments dans des contenants en verre et non des tupperwares plastiques ou du film alimentaire (cf. Comment bien conserver ses aliments ?) […]

  5. […] Bien sûr, le verre est bien moins néfaste que le plastique pour la conservation des aliments. Toutefois, avant d’acheter un bocal à […]

  6. JE VOUDRAIS SAVOIR S4IL Y A UN RISQUE DE TOXICITE A CONGELER DES ALIMENTS DANS UNE COCOTTE EN FONTE ANCIENNE MERCI PO URLA REPONSE
    J4AI BEAUCOUP APPRECIE VOTRE ARTICLE

    Répondre
    JOSETTE ESPITALLIER - 16 février 2016
    1. Bonjour Josette, malheureusement je n’en sais rien…

      Répondre
      Ca Se Saurait - 16 février 2016
  7. Par ailleurs, tout le monde ne peut pas éviter l’eau minérale, certaines personnes ont des carences, car elles ont des règles de plus de 7 jours qui font qu’elles doivent boire de l’eau minérale plus riche en calcium, magnésium. Ce n’est pas simple tout ça, c’est un peu le choix entre la peste ou le choléra.

    Répondre
    lou - 1 janvier 2016
    1. Quand on commence à s’intéresser à l’écologie beaucoup de dilemme comme celui-ci se pose, à chacun de trouver son juste milieux et de faire ce qu’il peut 🙂

      Répondre
      Ca Se Saurait - 1 janvier 2016
  8. Bonjour,

    L’article aurait pu être très intéressant.

    J’ai l’impression qu’il y a un problème de clarté qui fait qu’on ne comprend rien à certains passages de votre article ! J’ai fait lire à 5 personnes intelligentes et elles ne comprennent pas ce que vous voulez dire et moi non plus.

    “Par quoi remplacer les bons vieux tupperwares en plastique ?

    Hé bien pas des matériaux inertes comme le verre ou l’acier inoxydable…et c’est tout ! Oui, il n’y a qu’eux qui empêchent totalement une contamination des aliments par quoi que ce soit.”

    Cette phrase ne veut rien dire “Hé bien pas des matériaux inertes comme le verre ou l’acier inoxydable…et c’est tout !” Quand on lit ça, on ne comprend rien. J’ai cherché les logos en questions sur l’eau carrefour Vauban et je ne les vois pas. Je trouve que vous auriez dû photographier des bouteilles d’eau et nous montrer avec une flèche ou est le logo.

    Je me pose toujours la question “dans quoi je congèle mon gratin” sans risque pour ma santé ?
    Merci

    Répondre
    lou - 1 janvier 2016
    1. Bonjour Lou,

      Il s’agit simplement d’une coquille, par erreur “par” s’est transformé en “pas” puisque je fais ces articles bénévolement le soir et que donc parfois avec la fatigue des erreurs s’y glissent.
      Vous avez maintenant votre réponse qui était bien plus simple que ce que vous pensiez 🙂

      Quant au “j’aurais du” et autre … ce que je fais est bénévole donc encore une fois je fais ce que je peux et ce que je veux, on pourra toujours trouver à y redire mais on ne peux pas demander aux blogueurs bénévoles de travailler gratuitement en faisant le même nombre d’heures que des journalistes payés pour.
      Vous avez une info, à vous de chercher la suite si cela vous intéresse et pourquoi pas de revenir ici partager vos trouvailles, cela reste un blog.

      Répondre
      Ca Se Saurait - 1 janvier 2016
  9. […] Dans quoi conserver ses aliments ? | Bio Pas Cher. Une des chose à savoir quand on veut s’engager dans un style de vie plus sain, c’est comment éviter de se polluer sans le savoir. […]

    Répondre
    Alimentation | Pearltrees - 19 décembre 2014
  10. Intéressant, mais il serait encore plus intéressant que vous citiez vos sources. Ainsi de donner à chacun l’opportunité de se faire sa propre opinion en cherchant plus loin. Merci.

    Répondre
    Thomas - 8 septembre 2014
    1. Alors non seulement je ne pourrais pas mettre la vingtaine ou centaine de référence sur lesquelles je me documente pour écrire un article mais il me semble que justement je mette suffisamment de liens vers certaines de mes sources (je le fais pour chaque article) donc bon, après à chacun aussi de s’informer comme je le fais.
      Si je devais trop citer mes sources mes articles seraient imbuvables mais bon, y’a toujours des “pas contents” ^^

      Répondre
      Sabrina Chauchard - 9 septembre 2014
  11. […] Comment bien conserver ses aliments ? | Bio Pas Cher. Une des chose à savoir quand on veut s’engager dans un style de vie plus sain, c’est comment éviter de se polluer sans le savoir. […]

  12. […] citron, c'est tout à fait extra-ordinaire! Ça reminéralise (surtout avec de la coquille d'œuf!) Comment bien conserver ses aliments ? | Bio Pas Cher. Une des chose à savoir quand on veut s’engager dans un style de vie plus sain, c’est comment […]

  13. […] Comment bien conserver ses aliments ? | Bio Pas Cher […]

  14. […] Comment bien conserver ses aliments ? | Bio Pas Cher […]

  15. Un article très intéressant et des infos extrêmement utiles mais malheureusement c’est difficile d’éviter complètement l’utilisation du plastique dans notre vie quotidienne.Y a-t-il un grand risque pour les bébés qui prend les biberons en plastique?

    Répondre
    jidibio - 28 juillet 2013
    1. Si le biberon contient du bisphenol A oui puisque c’est un perturbateur endocrinien reconnu !

      Répondre
      Sabrina Chauchard - 31 juillet 2013
  16. en me questionnant sur les effet du plastique je tombe sur ton article très intéressant. Par contre quid de la congélation? (ma question de base en fait) j’ai entendu aujourd’hui que la congélation pouvait aussi provoquer des migrations…
    j’ai été conseillère tup a un moment (bouuuuu honte a moi) et j’ai accumuler pas mal de tup (que j’ai aussi viré d’ailleurs) mais c’est vrais que j’ai garder ceux spéciauc congelation pour les glace que je fabrique a la maison. quand j’ai entendu ca aujourd’hui me suis dit humm? bon la source est loin d’etre fiable (une autre dame de ma formation d’assistante maternelle qui est très très loin d’être sensible a l’écologie par ailleurs) mais dans le doute je préfère vérifier… une info?

    Répondre
    amelie - 21 juin 2013
    1. Salut Amelie, ben écoutes, je viens de regarder partout, je trouve pas !!!! Donc congélation, à suivre …

      Répondre
      Sabrina Chauchard - 21 juin 2013
      1. on vas lancez l’idée… pasque j’ai passer la soirée hier a chercher rien non plus…
        après comme tu le dit justement “a éviter” mais quand tu les as…

        Répondre
        amelie - 22 juin 2013
        1. Perso je mange que du frais et des fruits et légumes donc les emballages me concernent peu au quotidien ^^ mais n va bien finir par trouver 🙂

          Répondre
          Sabrina Chauchard - 22 juin 2013
      2. oui je comprend. moi certes je congèle pas mal quand même, quand je prépare des repas de bébé a l’avance notamment (en temps qu’ass mat ca arrive souvent!) et pui je fait beaucoup de glace maison l’été…

        Répondre
        amelie - 22 juin 2013
        1. Ah oui, je comprend 🙂
          Et les glaces, tiens, celles-là avec la météo leurs ventes ont du chuter !mdr !

          Répondre
          Sabrina Chauchard - 22 juin 2013
          1. mdr

            amelie - 22 juin 2013
  17. Excellent article, très précis et les conseils sont très utiles !
    merci beaucoup 🙂

    Répondre
    Jean - 5 juin 2013
    1. Merci Jean 🙂

  18. coucou, un article bien intéressant! Je fais attention depuis un moment à ses plastiques qui nous entourent.. par contre je ne connaissais pas cette histoire de numéro sur les plastiques, tu m’a appris, un super truc! merci.

    Répondre
    biotifulworld - 17 février 2013
    1. Et ben de rien, super alors 🙂 (c’est vrai que c’est bien pratique cette histoire des numéros, comme qui dirait au moins c’est comme le Port Salut ^^)

      Répondre
      Sabrina Chauchard - 17 février 2013
  19. bonjour , je suis une “anti-microndes” par contre je cite “Peu importe ce que l’étiquette indique, aucun contenant en plastique ne devrait être utilisé au micro-onde. La combinaison des micro-ondes et du plastique peut donner à vos plats des saveurs toxiques!” ???? ce sont les ondes qui sont toxiques donc plat en verre ou contenant en plastique c’est idem pour moi…par contre si on utilise son micro onde il faut utilisé un contenant avec un numero ok comme le numero 5 ; bel article mais attention entre l’amalgame tupperware et boite en plastique , tupperware est une marque; et tous les contenants en plastiques ne sont pas nocifs pour la santé ….
    il ya des belles poeles en pierre de lave soit disant bio qui sont vendues en ce moment mais la couche de pierre est mince et en dessous de la “colle toxique” …il faut se méfier de tout même du bio.

    Répondre
    nessa - 15 février 2013
    1. Oui Nessa, je suis tout à fait d’accord avec toi sauf que des fois ben on n’a que e micro onde à midi dans certaines entreprises don cil faut bien faire avec de temps en temps. Par exemple réchauffer son plat le moins longtemps et le moins fort possible puis attendre 1 minutes après la fin de chauffe pour le manger, ce sont des précautions élémentaires (même si l’idéal est de ne pas l’utiliser on est d’accord) qui permettent a minima de limiter les dégâts 🙂

      Donc, pour ceux qui utilisent le micro-onde (même si nous on ne le fait pas je sais que beaucoup le font alors à défaut de convertir tout le monde à mon mode de vie j’essaie aussi de montrer aux gens comment ils peuvent limiter les dégâts en attendant de changer), mieux vaut un récipient en verre, c’est indéniable.

      Sinon la citation que vous sortez n’est pas de moi, j’ai bien marqué comme quoi c’est une citation du site “Life Without Plastic”.

      Pour ce qui est de tupperware, je ne fais aucun amalgame mais il est évident que le mot “tupperware”, même s’il c’est à la base une marque, est devenu dans le langage courant le nom qu’utilise les gens pour parler de contenant en plastique.

      Pour le bio, tout à fait d’accord avec vous, c’est un marché économique comme les autres où les consommateurs doivent être aussi méfiants qu’ailleurs 🙂

      Merci en tout cas Nessa pour ton site hyper intéressant 🙂

      Répondre
      Sabrina Chauchard - 15 février 2013
  20. Super article ! Je savais ça pour la migration de produits nocifs lors de la cuisson j’avais vu un reportage sur le magazine de la santé, la céramique ne migre pas non plus et apparemment les plats en silicone non plus (ils disaient que leur composition avait été revue même si je reste sceptique)

    J’ai une ancienne collègue qui avait des genres de Tupperware en verre mais elle n’a jamais pu me retrouver (;-) ) la marque :-/

    Répondre
    Ju - 13 février 2013
    1. Oui, pareil, le silicone on va dire que j’applique le principe de précaution, au moins le verre et l’inox on est sûr 🙂
      Oui, les tupperwares en verre existent, j’en ai acheté à Carrefour, ils ont juste le couvercle en plastique mais sans bisphenol, c’est ceux que j’ai et ils sont top, comme ça tu réchauffes ton plat à midi juste dans le verre (en enlevant le couvercle).

      Répondre
      Sabrina Chauchard - 13 février 2013
    2. bonjour, ju pour les moules en silicone il y en a de 2 types les premiers en platinum ou platine en général assez cher et les moules péroxydés bradés voir mon dernier article à ce seujet pour reconnaitre ces 2 types de moules

      http://mademoiselle-biotupp.over-blog.com/article-moules-silicones-en-platinum-chez-lidl-est-ce-possible-emission-supermarche-discount-115082355.html

      Répondre
      nessa - 15 février 2013
      1. Merci Nessa 😉

        Répondre
        Sabrina Chauchard - 15 février 2013
  21. Très bon article. J’ai lu moi aussi Life without plastic et suite a ça j’ai fait le tri dans nos placards. On récupère les bocaux en verre et ça marche très bien. Comme tu le dis, il n’y a que le verre et l’inox dont on soit sur…

    Répondre
    M Beauty Bio - 13 février 2013
    1. Oui, finalement il y a pleins de moyen de conserver les aliments en récupérant des bocaux, c’est pas bête parce que moi je me suis ruinée en bocaux en verre (à Carrefour ils les vendent genre 10 euros le grand bocal, j’trouve ça abusé, j’en ai acheté 3 grands cylindriques + 2 tupperwares en verres pour genre 45 euros!)

      Merci pour le tuyau 😉

      Répondre
      Sabrina Chauchard - 13 février 2013
  22. Encore un article supra intéressant ..
    Le plastique c’est pas si fantastique ( bon je sais elle est foireuse 🙂
    J’utilise bcp le verre …avant que celui_ci soit aussi nocif :/

    Répondre
    Ambrase - 13 février 2013
    1. Merci Ambrase :-)))))))) (big sourire ^^)
      Non mais ils vont pas nous prendre le verre hein! Non, le verre est et restera au top !

      Répondre
      Sabrina Chauchard - 13 février 2013
  23. waou, et bien très interressant tout ça, je n’en savais pas grand chose, merci pour ces infos, toujours bon à savoir !

    Répondre
    lilimignonne - 12 février 2013
    1. Merci Lili 😉
      Oui, c’est toujours pareil, fut chercher pour trouver c’est bien ça qui est dommage, obliger de creuser et encore creuser pour pas s’empoisonner…

      Bises!

      Répondre
      Sabrina Chauchard - 12 février 2013