Bye-bye le sucre (ou presque) ! Comment se sevrer du sucre blanc et le remplacer

Vous consommez trop de sucre mais ne savez pas comment diminuer les doses ? Vous cherchez des alternatives au sucre blanc ? Bye-bye le sucre (ou presque) est fait pour vous et en plus il a été écrit par une personne formidable : moi ! 🙂

Livre sevrage sucre sucres alternatifs

Un livre sur le sucre pour répondre à vos questions :

J’étais l’une des premières à vous parler de sevrage du sucre blanc ici-même en 2012 et depuis cela a été une véritable déferlante “no sugar” ou “low sugar” !

“Mais c’est quoi le problème avec le sucre blanc ?”
“Comment consommer moins de sucre ? Je suis accro !”
“Par quoi remplacer le sucre blanc ?”

Pour répondre à vos nombreuses questions, nous vous avons concoté avec la styliste culinaire Séverine Augé et les éditions Larousse un livre ludique et pratique dont voici le sommaire :

Conseils sevrage sucre sucres alternatifs

Je vous propose de comprendre comment le sucre agit sur votre santé, de découvrir ses alternatives (stévia, agave, sucre de coco, etc.) et de repenser votre quotidien en adoptant des solutions simples.

Dans ce livre vous trouverez :

  • Des conseils pour vous sevrer du sucre blanc très simplement.
  • Le détail des effets secondaires durant le sevrage.
  • Les effets bénéfiques santé et esthétique que vous pouvez attendre en consommant moins de sucre raffiné.
  • Mes astuces pour tenir durant le sevrage (notamment vis-à-vis des proches, conjoints ou enfants qui, eux, ne veulent pas forcément passer en mode “low sugar”).
  • Stevia, agave, sucre de coco… Une fiche descriptive détaillé de chaque sucre alternatif au sucre blanc et leurs caractéristiques (index glycémique, goût, prix, tenue à la cuisson, etc.).
  • Un tableau d’équivalences en pouvoir sucrant qui n’existe nulle part ailleurs et qui vous permet de savoir par combien de grammes d’agave, de stevia ou de sucre de coco remplacer vos habituels 100g de sucre blanc.
  • Un quiz pour évaluer votre consommation de sucre.
  • Des astuces pour savoir où se trouvent les sucres cachés au supermarché.
  • …et bien d’autres conseils et informations !

Conseils sevrage sucre sucres alternatifs

45 recettes low sugar :

Dans la seconde partie du livre, Séverine Augé (auteure et styliste culinaire formée à l’école Ferrandi à Paris) vous régalera avec ses 45 recettes low sugar et utilisant uniquement des sucres alternatifs : gâteaux classiques revisités, desserts superlight, encas anti-fringale, douceurs pour enfants, petits déjeuners pas (toujours) sucrés… Les recettes sont étiquetées “IG bas” ou “sans sucres ajoutés” et 98 % d’entre elles sont IG bas ou modéré.

Recette low sugar no sugar

Quelques extraits :

Extrait de l’introduction :

“Plouf, plouf, plouf… et plouf ! Ça, c’était le bruit des quatre sucres que je plongeais dans mon café matinal il y a six ans de cela. Comme nombre d’entre vous, j’ignorais tout des méfaits du sucre blanc sur la santé et de sa totale inutilité dans notre alimentation. Nos amis anglais et américains ne cessaient alors de parler des « méfaits du sucre raffiné ». Ma première réaction fut sceptique : le sucre, mauvais pour notre santé ? Et personne n’en parle jamais ?

Journaliste indépendante spécialiste des sujets santé, j’ai commencé à regarder mon « compagnon » sucre d’un autre œil. Je n’avais pas de poids à perdre, j’étais jeune et en bonne santé, mais comme j’ai pour habitude de tester ce dont je parle à mes lecteurs, je me suis lancé un défi : supprimer tous les sucres de mon alimentation durant un mois ! Ce fut une expérience riche en sensations et en bénéfices durables et observables sur ma santé. J’ai réalisé cette expérience en 2012 et en ai publié le résultat sur mon blog santé CaSeSaurait.fr. Personne n’en parlait alors en France et cet article a remporté un vif succès.

Depuis, le sujet a explosé dans la sphère publique. Vous êtes de plus en plus nombreux à vous questionner et à tenter l’aventure. Mais il est difficile de trouver des conseils simples pour y parvenir sans culpabilité ni pression. Du coup, vous baissez un peu les bras… Vous aimeriez perdre quelques kilos en diminuant votre consommation de sucre, mais vous n’avez pas envie de tomber dans l’extrême ou de vous couper de votre vie sociale. Vous vous demandez quel sucre alternatif choisir et comment le doser dans les gâteaux, mais vous avez l’impression que tout cela s’apparente à une longue quête qui vous fatigue d’avance…

Vous faites bien de lire ce livre, il répondra à toutes ces questions. Et sans prise de tête ! Ici, pas de belles théories impossibles à mettre en pratique ni de « régime » frustrant et contraignant. Prise comme vous par mon travail et ma vie de famille, je refuse que l’alimentation se transforme en contrainte. D’ailleurs, je n’ai jamais vu personne tenir une « méthode » sur la durée, alors autant aller à l’essentiel : manger sain n’a rien de compliqué ! Ce livre est le fruit de mon expérience de six années low sugar et le résumé de tout ce que vous devez savoir sur les sucres, leur impact sur notre santé et comment les remplacer.

En picorant comme bon vous semble au gré des chapitres, vous apprendrez ce qu’est le sucre, comment il agit sur votre organisme, pourquoi il favorise la prise de poids, mais aussi par quoi le remplacer quand vous souhaitez réaliser un dessert. Vous verrez alors qu’il existe de multiples alternatives au sucre blanc sans pour autant manger « fade ». En compagnie de Séverine Augé et de ses délicieuses recettes, repensez votre quotidien en adoptant des solutions simples pour dire bye bye au sucre… ou presque !”

 

Disponible aux éditions Larousse dès le 13 mars 2019 dans toutes vos librairies !

Bye bye le sucre ou presque Sabrina Debusquat - Couverture

Gagnez votre exemplaire !

Les éditions Larousse qui publient Bye-bye le sucre (ou presque) vous proposent de gagner 5 exemplaires du livre.

Pour tenter votre chance, c’est simple, venez témoigner en commentaire sur un sujet de votre choix :

  • Vous vous êtes sevré du sucre blanc ? Racontez-nous ce que cela a changé dans votre vie : effets secondaires positifs ou négatifs, incompréhensions des proches, quel sucre utilisez-vous désormais, ce que cela a changé dans votre vie, etc.
  • Vous avez envie de diminuer votre consommation de sucre mais vous n’y parvenez pas ou vous appréhendez ? Racontez-nous pourquoi, ce qui vous retient ?
  • Vous vous posez des questions sur le sucre blanc et les quantités que vous consommez ou l’impact sur votre santé : racontez-nous comment vous en êtes venus à vous questionner sur ce sujet !

Les cinq gagnants repartiront avec un exemplaire dédicacé de Bye-bye le sucre (ou presque)

 

AttentionVous avez jusqu’au vendredi 29 mars pour participer.

Votre commentaire ne doit pas excéder une taille raisonnable (10 à 15 lignes est idéal).

Les cinq témoignages les plus marquants seront sélectionnés et les gagnants seront annoncés ici-même le mercredi 29 mars à 18h.

 

Vous pouvez relayer ce concours via vos réseaux sociaux avec le #ByeByeLeSucre et en taguant :

  • Sur Facebook :@Sabrina Debusquat et @laroussecuisine
  • Sur Twitter : @CaSeSaurait et @laroussecuisine
  • Sur Instagram : casesaurait et laroussecuisine

 

A vos claviers mes chatons !

 

 

Journaliste indépendante et animatrice à Radio France, je vous informe sans concession !

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Comments (34)

  1. Bonjour Sabrina,

    J’ai assisté à votre conférence samedi au salon de la nutrition et j’ai trouvé vos informations très utiles. Comme vous avez dit, moins on mange de sucre et plus il est difficile d en manger a nouveau.
    J’ai diminué drastiquement les quantités de sucre dans mon alimentation (surtout les sodas).
    Je buvais pas mal de Coca-cola et maintenant après 2 gorgées je n’en peux plus.

    Comme vous? j’ai beaucoup de mal maintenant avec le moindre aliment sucré même en petite quantité, c’est très vite trop sucré.

    Vous avez également parlé du jeûne intermittent et je voulais savoir si vous aviez fait une enquête sur le sujet ?

    C’est un peu dur les premiers jours mais on s’habitue vite et surtout je n’ai pas noté de baisse de forme.

    Merci encore pour vos infos
    A bientot

    Répondre
    Guillaume - 25 mars 2019
    1. Bonjour Guillaume, en effet, ce que beaucoup de gens ne savent pas et que j’explique dans le livre c’est que le sucre appelle le sucre et que de nombreux mécanismes nous rendent littéralement accros (le sucre est aussi addictif que la cocaïne comme le démontrent les études).

      Pour le jeûne non je n’ai pas fais d’article poussé sur le sujet mais j’en parle dans un chapitre de mon premier livre : Métro, boulot, bonheur ! En finir avec les coaching-pansements, « méthodes miracles » et régimes alimentaires culpabilisants

      Répondre
      Sabrina Debusquat - 25 mars 2019
  2. Bonjour,

    J’ai très envie d’arriver à fortement diminuer ma consommation de sucre .. voir de l’éliminer quasi totalement de mon alimentation. Ce qui me retient ? La peur de ne pas arriver à combler l’usage du sucre “doudou” par autre chose de plus sain, quand je rentre épuisée après un journée de travail .. me jetant sur le pain et le Nutella. J’ai aussi des craintes à ne pas savoir comment m’y prendre pour ne pas avoir de carences. Votre livre peut beaucoup m’aider, je pense. Alors je croise les doigts pour être parmi les heureuses gagnantes ! 🙂
    Merci encore pour votre intervention ce we sur Toulouse.

    Répondre
    VALERIE LASFARGUES - 24 mars 2019
    1. Bonjour Valérie et merci, a priori aucun souci de “carences” puisque le sucre blanc raffiné n’est absolument pas essentiel à notre alimentation on peut totalement s’en passer vu qu’il n’apporte aucune vitamine ni aucun minéral essentiel à notre santé 🙂
      En revanche, oui, un sevrage du sure pourrait vraiment vous aider à déshabituer progressivement votre palais du sucre et mieux gérer ces pulsions de sucré (peut-être dues à une prolifération de candida albicans, les levures dont je parlais durant la conférence ou au fait que vous êtes accro parce que vous en consommez beaucoup).

      Bonne chance !

      Répondre
      Sabrina Debusquat - 25 mars 2019
  3. Olà Sabrina! (ça rime)

    Ravie d’avoir assisté à la conférence “bye bye le sucre, ou presque” à Toulouse

    L’idée d’assainir notre alimentation grandit de manière exponentielle et c’est tant mieux! mais il reste du chemin à parcourir.

    Je suis passée de 64kg à 55kg petit à petit en diminuant le sucre et les produits raffiné, le chemin à été long, je suis passée par des TCA graves qu’aucun médecin n’à su comprendre, accompagner ou traiter.
    Une période vraiment compliquée faite de privations et de craquages monumentaux.
    2 ans de galère et de combat pour se sortir de l’engrenage.

    J’ai finalement réussi à effectuer un rééquilibrage à mon rythme sans frustrations et à base de produits bruts, cela à été très long et il y à eu de nombreuses rechutes.

    En tant que coach sportif j’essaie de transmettre à mes clients l’importance d’améliorer son alimentation pas à pas (régime interdit!!) et d’aller chercher dans les “sucres alternatifs” fruits, aggave, érable, rapadura, stévia…

    J’aime m’inspirer des diètes: cétogène, paléo, méditerranéennes … ce sont de bonnes bases, un bon retour aux sources de l’alimentation humaine.
    Et c’est bon 🙂

    Ta conférence donne encore plus d’infos et d’astuces pour parvenir à un mode de vie plus sain et en bonne santé! merci
    J’espère avoir l’occasion de lire ton ouvrage pour encore plus de plaisirs “peu sucrés”

    A bientôt
    Shanonne Coach

    Répondre
    Shanonne Coach - 23 mars 2019
    1. Bonjour Shanonne et merci pour le gentil message et le témoignage !

      Bonne chance !

      Répondre
      Sabrina Debusquat - 24 mars 2019
  4. Bonjour Sabrina, J’ai 43 ans et j’essaie de limiter ma consommation de sucre, parce que je vois sur moi, mon mari et mes 2 enfants combien le goût du sucré (et l’on ne parle pas du salé, mais c’est pareil) fausse la perception de tous les autres goûts et empêche de manger varier et équilibré, en plus de nous rendre addict depuis la plus tendre enfance. Ce n’est pas seulement le sucre en tant que tel qui apporte des désagréments sur la santé, mais ce sont également tous les dommages collatéraux sur notre manière de nous nourrir (ne pas aimer de fruits et légumes assez sucrés est habituel), nous soigner (avec notre premier médicament, l’aliment), nous bouger (plus on est gros, moins on peut bouger)… J’ai plusieurs explications à pourquoi je n’y arrive pas : 1/ au quotidien je suis très gourmande et tentée par ce qui m’entoure, éliminer le sucre pour moi seule irait peut-être, mais pour toute une famille c’est plus difficile, et le peu qui reste dans les placards m’appelle ! 2/ Ma mère a bien fait de m’allaiter quand pendant son congé maternité, à une époque où ce n’était pas la “mode”, mais dès que j’avais faim trop rapidement elle me donnait un berlingot de lait concentré sucré. Je ne peux pas lui en vouloir, elle pensait bien faire, le sucre était la réponse à tout à cette époque, en plus d’être ajouté à un produit laitier, nous qui sommes issues d’une famille de producteurs de lait. Cela a duré une bonne partie de mon enfance. Même si j’ai cette explication, c’est difficile de se sevrer.
    Je n’ai pas lu votre livre précédent, mais je vous suis avec intérêt et j’ai arrêté la pilule il y a 13 ans pour avoir ma fille ainée, je ne l’ai jamais reprise depuis, ni aucun autre moyen de contraception. J’ai allaité mes 2 enfants plus de 20 mois, je ne voulais pas qu’ils absorbent une molécule comme celle-ci au passage, c’était une décision de couple. Je leur ai donné le meilleur à mon sens, en particulier mon lait aux goûts variés, non sucré artificiellement, pas aromatisé arbitrairement à la vanille. J’ai expérimenté les produits industriels pour bébé à petite dose pour voir et j’ai vite arrêté. Aujourd’hui j’ai besoin d’aide car ils ont bien grandi et je veux poursuivre cette démarche pour eux (qui vont très bien pour l’instant, mais n’aiment pas les légumes et ont une digestion difficile) et pour ma santé (surpoids malgré beaucoup d’efforts) et celle de mon mari aussi très difficile à convaincre pour lui-même (la théorie, il comprend, mais la mise en pratique est très difficile et sa santé en souffre, obésité morbide, avec le moral qui correspond).
    J’ai hâte de vous lire Sabrina !

    Répondre
    Melody Nelson - 19 mars 2019
    1. Merci Melody pour ce super témoignage.

      En effet, les études montrent (et les diététiciens-nutritionnistes savent) que les habitudes au goût sucré se prennent dans l’enfance, surtout avant 3 ans (peut-être pour ça que moi, fille d’aveyronnais élevée au Roquefort et saucisson ait moins de mal à me sevrer du sucre que d’autres :-))

      Nous consacorns une grande partie du livre à évoquer la façon de diminuer le sucre pour toutes la famille et les récalcitrants (conjoints, enfants), je donne des astces pratiques mais aussi psychologiques pour faire ça tout en douceur car le but n’est pas de générer des crises familiales mais de diminuer doucement (et une fois qu’on mange moins de sucre, ce qui est magique c’est qu’on en a naturellement moins envie) et de prendre de nouvelles habitudes toutes simples pour réaliser que moins de sucre est différent de “moins de goût” (heureusement !)

      Répondre
      Sabrina Debusquat - 20 mars 2019
  5. Bonjour Sabrina,
    merci pour cette nouvelle thématique qui va encore nous faire cheminer !
    Je me suis penchée sur le sujet du sucre il y a maintenant 5 ou 6 ans. La relation avec mon fils (alors âgé de presque 2 ans) était très compliqué et j’ai beaucoup travaillé sur moi et notre environnement en suivant d’assez près les concepts d’Isabelle Filliozat. Le sucre fait partie de ses alertes : trop de sucre, agitation et colère assurées ! J’espère qu’un livre comme le vôtre permettra de diffuser ce message : à l’école, dans les familles, chez les copains, bonbons et chocolats divers et variés sont encore très (trop) souvent présents ;(
    Je constate aujourd’hui l’impact très fort du sucre sur nos enfants… et sur moi aussi ! Cela ne se manifeste pas de la même manière mais j’ai réalisé que je consommais du sucre pour “tenir” quand j’avais un petit coup de fatigue. Je cherche et teste d’autres manières de faire mais j’avoue… l’appel du sucre et encore souvent irrésistible ! Ce livre va me remettre sur les rails 😉

    Répondre
    Anne-Christine - 19 mars 2019
    1. Oui Anne-XChristine, beaucoup de parents désemparés disent la même chose, justement on en parle dans le livre, astuces et recettes à l’appui 🙂

      Effectivement, consommer du sucre pour “tenir” est un cercle vicieux (que j’explique dans le livre) et dont on peut se sortir.

      Merci pour votre gentil commentaire.

      Répondre
      Sabrina Debusquat - 19 mars 2019
  6. Ayant eu des soucis d’artrose a un genou, lié aussi à un surpoids, en cherchant sur le net j’avais trouvé que le sucre pouvait en être la cause. J’ai sans problème arrêté le sucre (qq écart lors d’invit, anniv mais je m’y tenais) pendant 18 mois, j’ai perdu 7kgs, mon genou allait bien. Puis j’ai changé de job dans mon taf, que j’ai eu du mal à gérer, et là ça a été fatal, j’ai replongé dans le sucre, sans vraiment m’en rendre compte, mais mes vieilles mauvaises habitudes sont réapparues, et plus moyen de retrouver ma motivation h24 ☹️ Peut être que ce livre m’aiderais
    En tout il arrive au bon moment

    Répondre
    Sandrine - 17 mars 2019
  7. Bonjour

    Je me suis débarrassée du sucre il y a 1,5ans.
    Depuis je suis beaucoup moins irritable.
    Ma vie de famille et les rapports avec mes enfants se sont améliorés.
    Perte de graisse abdominale et meilleure forme physique.
    Donc oui bye bye le sucre et bon débarras

  8. Pour ma part, après 12 ans de souffrances et d’abandon médical, on m’a finalement diagnostiqué en l’espace de quelques mois une endométriose, le syndrome des ovaires polykystiques et la maladie coeliaque. Disons que niveau inflammation et immunité, c’est le dawa dans mon corps..! J’ai commencé à lire beaucoup d’ouvrages et de publications sur les maladies auto-immunes et j’en suis arrivée à la conclusion que tout est probablement parti de mes intestins. Sachant que les bactéries que nous hébergeons à cet endroit commanderaient jusqu’à 70% de l’expression de nos gènes, ce n’est pas délirant ! Alimentation inflammatoire, trop sucrée, pesticides et autres perturbateurs endocriniens… Autant d’éléments qui affaiblissent notre microbiote au profit d’une flore pathogène, et qui, au long terme, génèrent de lourds problèmes de porosité intestinale. Une fois cette porte grande ouverte sur notre sang, YOUPI c’est pire que le Black Friday pour les substances toxiques qui s’y engouffrent. Le système immunitaire s’emballe et les maladies se développent. En affinant cette compréhension de mes maladies, je suis tombée sur ce fameux Candida albicans et autres vilains pervers narcissiques du bidou. Alors j’ai creusé dans mes lointains souvenirs et force est de constater que mon inconsciente histoire d’amour avec le sucre est de longue date… Son omniprésence dans notre alimentation est tellement ancrée qu’il est presque impossible de s’en rendre compte. Ah, elles sont fortes ces industries agroalimentaires… C’est alors que tout devient clair comme de l’eau de roche. Je tombe amoureuse de la naturopathie et entame une reconversion professionnelle. Je décide de prêter allégeance à cet illustre et sage Hippocrate. Car, ne l’oublions pas : “Ton aliment est ton médicament” et “Le corps fait une maladie pour guérir”. Contre vents et marées, j’arrête la pilule, et me fais juger au passage d’inconsciente par une gynécologue spécialiste de l’endométriose (vas voir sur la Lune si j’y suis). Et j’adopte un régime anti-inflammatoire, excluant entre autres tous les sucres…ou presque Aujourd’hui, je commence à aller mieux. Aujourd’hui est le premier jour du reste de ma vie ✨

    Répondre
    Laurie Htb - 15 mars 2019
    1. Merci beaucoup Laurie pour ce touchant témoignage <3

      Répondre
      Sabrina Debusquat - 15 mars 2019
  9. J’ai arrêté Diane 35 en 2012. Les suites ont été difficiles à gérer… Je me suis documentée, j’ai lu beaucoup beaucoup de choses, pas grand chose n’y faisait. Quelques années plus tard, je suis tombée enceinte et j’ai eu une peau de bébé pendant 9mois. Je me suis rendue compte que notamment le sucre avait une influence…. On a réduit dra-stique-ment. Plus de sucre blanc. Le livre me semble intéressant pour éviter de plonger mon bébé dans le monde du sucre

    Répondre
    Kati - 15 mars 2019
  10. J’avais arrêté et bien tenu pendant quelques années …. il y a euh …. un certain temps ! je mangeais alors “dissocié” et ça me réussissait très bien. Puis , soucis personnels et familiaux et j’ai replongé , et suis hélas addict depuis (chocolat , glaces l’été…) et n’arrive pas à arrêter ! ça me fait plaisir que tu ais fait ce livre qui donne vraiment envie (jolie présentation , mise en page sympa , belles photos et le texte est surement à l’avenant 🙂 ) J’espère qu’il me donnera enfin le déclic et des aides précieuses . Merci Sabrina , pour ton travail (et pour le concours 😉 )

    Répondre
    Véronique C. - 14 mars 2019
    1. Et merci Véronique pour ton gentil commentaire et tes compliments sur la présentation, c’es en effet un livre magnifiquement mis en page et très ludique, j’espère qu’il te plaira ! 🙂

      Répondre
      Sabrina Debusquat - 15 mars 2019
  11. j’ai arrêté le sucre blanc il y a déjà 3 ans, suite à un traitement hormonal qui faisait faire le grand 8 à ma glycémie… remplacé par le sucre de coco dans mon café, le miel dans mon thé et les fruits. Je ne mange presque jamais de desserts / yaourts… et aucun produit super-transformé. La dernière fois que j’en ai consommé, c’est à noël où j’ai mangé des desserts 3 jours d’affilée (maison les desserts mais au sucre quand même) résultat : mon corps s’est emballé et n’a pas très bien géré la “marée sucrée” et j’ai fini par terre dans ma cuisine après une rencontre un peu brutale avec l’évier et un passage aux urgences pour me faire recoudre… °_°
    Je vais définitivement offrir ce bouquin à la mère de mes filleules qui essaie en ce moment de se sevrer et manque des fois d’inspiration pour le goûter des filles, ça tombe à pique !!!
    Merci en tout cas pour cette super idée, j’en parle souvent autour de moi mais c’est plus clair et plus simple avec des exemples et des recettes !!

    Répondre
    Marike & Co - 14 mars 2019
    1. Merci Marike, dites-donc quel témoignage, ça peut-être dangereux !

      J’espère que cela plaira à vos filles 🙂

      Répondre
      Sabrina Debusquat - 14 mars 2019
      1. Oui j’avoue que je me suis fait une bonne frayeur… et du coup je suis encore plus attentive au sucre caché !!! J’ai développé mes petites astuces mais vraiment ce livre tombe à pic !!

        Répondre
        Marike & Co - 14 mars 2019
  12. Pendant plusieurs mois, au sortir d’une opération, je suis parvenue à me sevrer complètement du sucre raffiné… mais voilà que les démons du goût sucré me rattrapent aujourd’hui. Et ça m’enquiquine beaucoup car je sens que ça me pompe ma bonne énergie juste pour quelques secondes de plaisir gustatif. De plus, je crains de reprendre le poids que j’avais perdu entretemps. Mais comment faire pour manger sainement et malgré tout avoir autant de plaisir qu’avec les friandises et les desserts sucrés? Hâte de le découvrir!

    Répondre
    Christine B - 14 mars 2019
    1. Oh, manger sainement se résume à peu de bonnes habitudes finalement : ce sera surtout éviter le transformé (industriel), manger du produit brut que vous cuisinez et surtout vous déshabituer du sucre (car plus en consomme plus on a envie d’en consommer à cause de mécanismes physiques qui nous rendent totalement accros). Je vous donne dans le livre mes astuces et détails pour y parvenir sans vous prendre la tête 🙂

      Vous me direz si cela vous a aidé !

      Répondre
      Sabrina Debusquat - 14 mars 2019
  13. Bonjour Sabrina,
    je souhaite arrêter depuis des années et “bien entendu”, je n’en ai pas encore trouvé le courage. Je suis accro au chocolat, c’est mon doudou et je ne me “vois” pas m’en passer.
    Mais étant donné les méfaits du sucre blanc, industriel…je sais qu’il va falloir passer à l’action.Et c’est là que des ouvrages tels que le tien sont vraiment d’utilité publique! Car on est souvent un peu démuni, comme lorsque on veut passer à une alimentation la plus végétarienne possible: tout de suite, on a cette tendance à penser que ça va devenir triste et monacal et que l’on va devoir se priver…alors qu’avec les bonnes recettes et les bons produits pour remplacer, il semble évident que la transition peut se faire et qu’ensuite ce n’est que du positif.

    Répondre
    Laurence Pont - 14 mars 2019
    1. Eh bien bonne chance alors Laurence, non ça ne sera point monacal ça c’est sûr ! 🙂

      Et pour le chocolat passe au + de 70 %, c’est délicieux (tu ne reviendras pas en arrière, promis ^^)

      Répondre
      Sabrina Debusquat - 14 mars 2019
  14. Bonjour, je suis quelqu’un qui aime beaucoup les desserts et autres friandises. J’en mange presque à chaque repas et je prends un fruit à l’occasion comme dessert. J’ai vécu un épisode vraiment spécial. En décembre dernier, je me suis aperçue que je n’avais plus de goût du sucre, que le sucre ne me manquait pas. J’ai été ainsi pendant environ une semaine. J’ai recommencé à en manger petit à petit. Bien sur, j’ai pensé que j’aurais pu sauter sur l’occasion pour changer de comportement…… mais, je crois que je n’étais pas rendu là.

    Répondre
    Momo - 14 mars 2019
  15. Bonjour Sabrina, merci pour ce beau concours! Pour ma part, j’ai toujours été plus sucrées que salées depuis toujours… peut-être car comme on lit souvent, le sucre est addictif et du coup, comme une petite droguée j’ai besoin de ma dose quotidienne qui je remarque avec le temps augmente de plus en plus. J’ai d’abord lu ton livre sur les méfaits de la pilule, que j’ai arrêtée entre temps et je revis! Peut-être que celui-ci me fera arrêter le sucre ?! Je croise les doigts!
    Merci pour ces ouvrages!
    Delphine

    Répondre
    Delphine - 14 mars 2019
  16. Bonjour je vais sur mes 30 ans et je suis assez dépendante au sucre, jai tenté plusieurs fois des cures sans sucre mais à chaque fois, un seul petit craquage et c’était catastrophoque pendant 2 semaines, je mangeais tout et nimporte quoi jusqu’à m’en faire vomir… J’espère que ce livre est la solution ! Merci pour le concours !

    Répondre
    Manon - 14 mars 2019
  17. Bonjour Sabrina,

    Après avoir banni pas mal de sucre industriel de mon placard, un manque se fait sérieusement ressentir aujourd’hui et j’avoue être un peu démunie. Je ne sais pas comment le remplacer.
    Votre livre sur la pilule m’a complètement chamboulée et m’a aidé à prendre certaines décisions je vous en remercie.
    Je tente ma chance et croise les doigts.
    Merci

    Répondre
    Clémence - 14 mars 2019
  18. Bonjour Sabrina, merci pour ce concours . Je souhaite arrêter d’acheter des gâteaux industriels pour mon fils et préparer des goûters sains et faits maison mais difficile de trouver de bonnes recettes ( qui plaisent à mon fils) difficile pour lui de se deshabituer. En ce qui me concerne plus de sucre dans le café thé et j’ai remarqué que lorsque je mange sucré en excès je suis fatiguée et ma peau (visage) est affreuse et mes ongles se cassent. L’idéal serait de trouver des alternatives.

    Répondre
    Nadia - 14 mars 2019
    1. Merci Nadia et bonne chance !

      Répondre
      Sabrina Debusquat - 14 mars 2019
  19. Bonjour Sabrina ! Pour ma part suite à ma lecture de ton livre j’arrête la pilule, j’ai arrêté la pilule mais j’ai également revu mon mode de vie : ce que je mange et ce que je mets sur ma peau. J’ai toujours été très gourmande, besoin de cette touche de sucre en dessert. J’ai facilement arrêté de sucrer mon thé mais j’ai encore du mal à trouver des alternatives desserts (mis à part les fruits) et plus particulièrement en supermarché. Je suis également intéressée par les astuces pour reconnaître les sucres cachés. Bref j’ai adoré ton livre sur la pilule que je conseille à qui veut bien m’écouter donc je suis déjà convaincue que j’aimerai celui là !

    Répondre
    Charlotte - 14 mars 2019
    1. Merci Charlotte, eh bien oui le livre te conviendras parfaitement puisqu’il est axé sur les sucres alternatifs, la façon de les utiliser et surtout les 45 recettes de Séverine qui montrent qu’on peut dse régaler avec peu ou pas de sucre 🙂

      Bonne chance !

      Répondre
      Sabrina Debusquat - 14 mars 2019
  20. Bonjour Sabrina,
    Pour ma part cela fais environ 1 an que je fais attention à ma consommation de sucre blanc et de sucre raffiné. Plus de sucre dans le thé café confusions, … Mais de temps à autre j’ai des envies irrépressible de sucre, à dévoré tout ce qui est sucré et que me passe sous les doigts, bonbons gâteaux nutella … J’aimerai reussir à arrêter totalement les sucres raffinés mais pas si simple… J’espère y arriver. J’ai également arrêter de prendre la pilule suit à la lecture de j’arrête la pilule qui est tout simplement génial et en parallèle de cet arrêt je vais adopté avec de nouvelles pratiques alimentaires.
    Merci pour votre travail Sabrina

    Répondre
    Eva - 14 mars 2019
    1. Bonjour Eva et merci pour ce témoignage (oui, l’autre jour en rigolant je me disais que dans mes livres on arrête toujours quelque chose ha ha !)

      Vous trouverez toutes les infos qu’il vous fat dans le livre pour arriver à faire une sevrage si un jour vous vous lancez (et le tout sans se prendre la tête, ni culapabilité parce que c’est pas le genre de la maison ! 🙂 )

      Répondre
      Sabrina Debusquat - 14 mars 2019