La cortisone : attention à votre peau !


FacebookTwitterMore...   

Les médecins, notamment dermatologues, nous prescrivent souvent des produits plutôt agressifs. Sans réfléchir, nous les ingérons ou les appliquons sur la peau.

Cortisone

Voici ma mésaventure avec la cortisone …

Tout commence en janvier 2012, je vais consulter un médecin généraliste pour un examen de routine et j’en profite pour lui demander d’examiner cette petite plaque sèche que j’ai au menton depuis un mois. Il l’observe furtivement puis déclare “- Oula mais ça ressemble tout à fait à un petit eczéma!” , prescription d’une crème cortisone à la clef.

Cortisone

“- Oula mais ça ça ressemble tout à fait à un petit eczéma!” Play-mo-bil, en avant les histoires !!!!

J’applique cette crème par fine couche tous les jours comme il me l’a indiqué. Mais au fur et à mesure des semaines l’eczéma s’étend et je me retrouve en deux mois le visage couvert de plaques rouges et sèches, sur le menton, le contour de la bouche et les yeux.

“…à chaque fois que j’arrêtais la cortisone, mon eczéma empire vraiment.”

Je suis dégoûtée, je me sens mal et j’en ai marre de devoir passer une heure et demi tous les matins pour tenter de camoufler ces rougeurs (qui de toute façon se voient en relief).
Arrivée à un extrême en juillet, je continue de désespérer, je tente tout, homéopathie, acupuncture,etc. Ces médecins me demandent d’arrêter la cortisone “pour voir” mais je refuse parce qu’à chaque fois que j’arrêtais la cortisone, mon eczéma empire vraiment.

J’aurais du les écouter.

Car, oui, mon eczéma empirait quand j’arrêtais la cortisone, mais il avait une bonne raison : ma peau était devenue accro.
En fait, la cortisone créée un dépendance : elle fait disparaître temporairement l’eczéma mais quand vous arrêtez de vous en tartiner l’eczema revient, parfois puissance mille.

“A la base je n’avais quasiment rien et à cause de ce qui passe pour une “inoffensive petite crème” j’ai passé 6 mois de calvaire, à rester chez moi, à complexer, à penser que j’aurais ça à vie.”

J’ai arrêté cette crème, l’eczéma a fait une poussée fulgurante pendant deux semaines puis est naturellement parti.
J’ai donc subi six mois d’eczéma sur la partie la plus visible de mon corps parce que cette crème a étendu mon eczéma, a “sauvé les apparences” tout en ne résolvant pas le problème.
A la base je n’avais quasiment rien et à cause de ce qui passe pour une “inoffensive petite crème” j’ai passé 6 mois de calvaire, à rester chez moi, à complexer, à penser que j’aurais ça à vie.

De plus, la cortisone affine la peau (assez vite d’ailleurs). Après six mois de crème cortisone en quantité raisonnable je me suis retrouvé avec une peau complètement desséchée, des ridules qui sont apparues et qui n’étaient pas là avant, bref, une peau prématurément vieillie à 24 ans alors que je fais super attention à la chouchouter depuis des années, je vous laisse imaginer mon bonheur …

MERCI LA CORTISONE !

J’espère que ce témoignage vous fera réfléchir à deux fois avant de vous tartiner de la cortisone sur le visage parce que je peux vous dire que les conséquences sont vraiment cruelles.
D’ailleurs, une copine a vécu la même chose mais uniquement sur le contour des yeux, et bien 6 mois après on dirait qu’elle a dix ans de plus…

Journaliste indépendante et animatrice à Radio France, je vous informe sans concession !

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Commentaires (169)

  1. Merci. Je tente de passer à autre chose. Ces derniers temps la cortisone à selon moi empire les choses… Comme effectivement une drogue. Que ma peau réclame.
    Je n’en peux plus et je n’ai pas l’impression de me soigner.

    Répondre
    Nicolas - 15 juillet 2017
  2. ” elle rejette l’eczéma (ce qui doit sortir, les toxines) à l’intérieur pour conserver un aspect extérieur lisse MAIS tout reste à l’intérieur et quand vous arrêtez de vous en tartiner ça remonte à la surface puissance mille”

    N’importe quoi. Ce qu’il faut pas lire !
    heureusement que les amateurs de diy s’improvisent pas maçons comme les amateurs d’alternatif s’improvisent biologistes, parce qu’on oserait même plus entrer dans certaines maisons……

    Répondre
    Aurélie cailleau - 22 mai 2017
    1. Ah oui, j’oubliais: votre plaque avait tout simplement une toute autre cause… (sinon, ça aurait au moins temporairement fonctionné…)

      Répondre
      Aurélie cailleau - 22 mai 2017
      1. N’est-ce pas un peu présomptueux d’affirmer cela à distance sans aucune connaissance de mon cas ? (si tout était si simple concernant le fonctionnement du corps et des médicaments…) Cela a temporairement fonctionné mais cela revenait à chaque arrêt (en plus d’avoir abîmé ma peau).

    2. J’aurais du corriger la phrase que je sais aujourd’hui ne pas être exacte, c’est chose faite.

  3. Bonjour, je viens de lire votre article. J’ai l’imrpession de me voir moi! J’ai eu exactement le meme cas que vous! Je me sens defigure, je me sens laide avec cette peAu! En plus dans la figure! Qu’avez-vous fait pour que sa parte? En Combien de temps ces horrible rougeur, plaque… sont-elles partie pour vous? Merci d’avance!

    Répondre
    Madi - 8 avril 2017
    1. Bonjour Madi oui dur dur de se voir ainsi…
      C’est parti progressivement au bout d’un mois à partir du moment où je n’ai plus rien appliqué sur ma peau (juste pshit d’eau thermale et pas de maquillage). Donc ça a duré trois mois en tout.

      Répondre
      Sabrina Debusquat - 8 avril 2017
      1. Bonjour,vous ne Pensez Que au depart cela peut venir d’herpes

        Répondre
        Riton - 30 avril 2017
        1. Eh bien non car l’herpès se reconnait et se différencie très bien de l’eczema.

          1. Comment le differencIez vous?
            Merci

            Riton - 23 mai 2017
          2. L’herpes est très reconnaissable car il forme pleins de petites cloques remplies de liquide. L’eczéma ressemble à des plaques rouges plutôt sèches sur lesquelles apparaissent ensuite des minuscules vésicules (parfois très rares voire absentes alors que dans le cas de l’herpès elles sont bien plus visibles) Donc, vésicules en premier sans plaques sèches = a priori herpès, plaques rouges puis vésicules = plutôt eczema. Mais allez consulter un spécialiste si vous avez un doute ou que cela s’aggrave.

            Sabrina Debusquat - 23 mai 2017
    2. cOUCOU moi aussi j’ai le meme soucis sauf que je viens juste de comprendre que c’est la cortisone du diprosone qui m’a fait ca !!! j’avais juste un peu d’acné sur le visage que j’arrivai pas a faire partir et je m’étais dit test le diprosone au cas ou et ca a marché !! le lendemain j’avais plus rien en bouton et maintenant c’est l’enfer ca a aggravé mon cas !!! c’est grace à cette page que je viens de comprendre ca (donc merciii) !!! j’ai une grosse rougeur avec des boutons sur le menton a droite et sous le nez ca part jamais!!!! j’en peux plus ca me complexe a mort je passe au mois 15 20 min a essayer de le camoufler sauf que ca empire mon cas mais sinon c’est trop moche pour le travail! je sais plus quoi faire aidez moi svp car en plus de ca j’ai une maladie chronique a gerer aux intetsins ca me fait trop a supporter la !!! donc je stop l’eau du robinet et me lave le visage avec de l’eau thermal? !! juste ca? j’ai contacté la boutique de savon artisanal un peu plus haut j’espère avoir de ses conseils ! si tu peux m’aider merci infiniment !!!!!!!

      Répondre
      renard - 5 juillet 2017
      1. Oui c’est ça Mélanie, mais ça peut prendre un peu de temps avant que ta peau retrouve son équilivre, surtout si tu as d’autres problèmes de santé (qui expliquent peut-être l’origine de tes problèmes de peau, c’est souvent très lié).

        Courage.

        Répondre
        Sabrina Debusquat - 6 juillet 2017
  4. jai exactement ce probleme La mon eczéma revient en pire et ca me brule en plus je mets une bonne couche de creme. ALOR que faire?

    Répondre
    H - 26 mars 2017
    1. Bonjour Céline, je ne comprends pas votre problème, je ne vois pas quoi vous répondre.

      Répondre
      Sabrina Debusquat - 26 mars 2017
  5. En même temps c’est écrit sur la notice, et j’imagine mal un médecin prescrire de la cortisone pendant 6 mois 😮 Normalement, ce type de crème s’utilise sur courte période avec diminution de l’utilisation pour éviter l’effet rebond (par exemple 1 jour sur 2 pendant 1 semaine) on arrête pas d’un coup sinon le problème RESURGIT.
    Et puis le maquillage sur de L’ECZÉMA ce n’est pas forcement la meilleure IDÉE non plus.

    Répondre
    cellk - 24 janvier 2017
  6. Bonsoir Trèfle,
    Tout problème de peau tient de problèmes relationnels, donc laisse tomber le traitement “en surface”, il faut nettoyer l’intérieur : psychologique + alimentation.
    Je te conseille d’aller voir psychothérapeute ou kinésiologue ou magnétiseur pour connaître l’origine du problème, et faire attention à ce que tu manges : éviter produits laitiers, alcool, tabac, charcuterie… souvent le système digestif es trop acide : le jus de citron (contrairement à ce qu’on pourrait croire) avec de l’eau chaude fait baisser l’acidité, pour moi ça marchait bien.

    Répondre
    MD - 9 novembre 2016
    1. Oui et comme le disait Dorothy aussi voir côté allergisants extérieur, la réponse est parfois aussi uniquement en allergie de contact ^^ (même si le reste fait toujours du bien)

      Répondre
      Ca Se Saurait - 10 novembre 2016
    2. Bonjour MD,

      merci du conseil, mais je me vois pas aller voir un psychothérapeute pour dire que j’ai une dermatite perie-orale…
      Je vais essayer de prendre rendez-vous pour faire de la biorésonnance, je crois que c’est pas mal, et aussi essayer le jus de citron avec de l’eau chaude.

      Répondre
      Trèfle4 - 11 novembre 2016
      1. Oui et l’alimentation surtout aussi 🙂

        Répondre
        Ca Se Saurait - 14 novembre 2016
  7. Bonjour Trèfle.

    Évitez toute crème, maquillage, (votre fd de teint) démaquillant, savon, stick sur les lèvres pendant un temps voir si déjà ça ne serait pas une allergie… Une des plus belle est celle au baume du Pérou présent dans les sticks à lèvres et très allergisant…Sinon on peut penser au vernis à ongles(résines) , ou encore substance sur les poils d’animaux domestiques. Ou un aliment, pesticide sur les fruits… Ce sont des pistes.. Il faut savoir que, comme pour les paupières, on touche nos lèvres +de 70 fois par jour…Quoi qu’il en soit bon courage ! , moi c’était… le vernis semi permanent

    Répondre
    Dorothy73 - 9 novembre 2016
    1. Bonjour Dorothy!

      Merci infiniment pour ce message! En effet grâce à vous j’ai peut-être une piste… Je me fais les ongles avec le gel semi permanent depuis maintenant plusieurs années! Comment avez-vous su que c’était ça? Vous avez fais des tests d’allergies? Si j’évite tout en meme temps (maquillage creme fdt) il me sera peut-être difficile de savoir ce que c’est si tout d’un coup je n’ai plus de marque… Quoi qu’il en soit j’ai honte de ne pas mettre de fdt… C’est tellement rouge! .
      Je me met aussi du baume à lèvre, en fait j’utilise beaucoup les produits de Johnson & Johson (petit marseillais etc). Bref je vais essayer de voir ce que je peux faire. Merci de m’avoir répondu.

      Répondre
      Trèfle4 - 9 novembre 2016
      1. Oui cela peut-être de nombreux allergisants et clairement en utilisant des produits agressifs comme Johnson et Johnson vous n’aidez pas votre peau 🙁

        Répondre
        Ca Se Saurait - 10 novembre 2016
  8. Bonjour..

    J’ai moi également des soucis de peau… mais celui qui me dérange le plus c’est bien la dermatite périe orale, ces fameuses plaques rouge au tour de la bouche et nez. Etant plus jeune j’avais une crème à la cortisone et puis ces rougeurs sont apparus il y a bien 4 ans maintenant. Je ne trouve pas de remède, je ne sais plus quoi faire appart les camoufler avec du fond de teint. Le dermato m’a prescrit un antibiotique à prendre pendant 1 MOIS et AUCUN RESULTATS. il y a des jours ça se voit plus, et des jours moin, Je ne sais pas pk d’ailleurs… J’espère que vous pourrez m’aider.

    Répondre
    trefle4 - 7 novembre 2016
    1. Bonjour Trèfle,

      Comme je n’ai de cesse de le répéter je ne peux rien dire de plus que ce qui je dis déjà dans cet article, chaque cas est particulier et chaque “patient” doit chercher lui-même les solutions qui lui conviennent le mieux. Ma conviction c’est qu’agresser sa peau avec de la cortisone est loin de faire partie des meilleures solutions mais la suite c’est à chacun d’y travailler. A chacun de comprendre comment ce problème de peau a pu apparaître et de régler ce qui ne va pas pour y remédier, cela peut-être un stress personnel, professionnel, un ras-le-bol social immense (on voit souvent ce type de problèmes de peau apparaître quand on ne supporte plus les autres d’une certaine façon, qu’on est hyper réactif à eux. Notre ras le bol mental est tellement fort qu’il se traduit sur la peau, il sort par le physique parce que c’est trop pour le mental, ça déborde et comme les deux sont liés…)

      Répondre
      Ca Se Saurait - 8 novembre 2016
      1. Bonjour!
        Merci beaucoup!
        Je pense que cela peut aussi venir de ca… Je vais faire mon possible pour trouver d’où vient le probleme..
        Merci

        Répondre
        Trèfle4 - 9 novembre 2016
  9. Bonjour 🙂

    j’ai 23 ans et cela fait 4 ans que j’ai de l’eczema de la tête aux pieds et il ne cesse de s’étendre…j’ai le visage couvert cela fait 4 semaines que ce n’ait pas du tout partis, il a des passages ou il y a des zones rouges mais surtout beaucoup de squames et ça ne part pas je mets de l’huile cela n’aide pas trop alors j’essaie avec la cortisone sur le visage mais le lendemain c’est pire je ne sais plus quoi faire … j’ai vu de nombreux dermatos… la dernière a vu que j’en étais recouverte et m’en à prescrit 15 tubes !! à mettre une grosse couche tous les soirs partout y compris le visage… j’en ai mis un peu mais j’ai refusé d’en mettre autent… je continue à l’huile je vais essayer sans cortisone mais j’ai déjà fait sa pendant un long moment et sa n’a pas cessé…je sais plus quoi faire…

    Répondre
    Adeline - 30 septembre 2016
    1. Salut Adeline, oui quel calvaire… il faut aussi chercher côté hygiène de vie, psychologie… beaucoup y trouvent des réponses.
      En tout cas doses la cortisone selon ton besoin mais vraiment, au vu de l’expérience de la majorité d’entre nous tu peux décemment te dire que ta peau risque de se fragiliser et de développer une dépendance qui ne fait au final que masquer et retarder la crise, à toi donc de voir selon tes besoins du moment et ce que tu peux supporter…

      Répondre
      Ca Se Saurait - 30 septembre 2016
  10. Oui Merci beaucoup pour tes conseils, j’espere que sa passera au plus vite.

    Répondre
    LESLIEEB - 21 juillet 2016
    1. J’en suis sûre ! 🙂

      Répondre
      Ca Se Saurait - 21 juillet 2016
  11. Super, je suis pleine d’espoir j’essayerais tout ça et je te tiendrais au courant et concernant les rides j’ai l’impression d’en avoir une petite au niveau du sourir et vu que je suis toute jeune encore je suis persuadé que c’est à cause de cette creme.

    Répondre
    LeslieeB - 20 juillet 2016
    1. Eh oui Leslie, mais bon tant mieux tu a décidé de ne pas continuer à t’abîmer la peau avec la cortisone, ça ira 🙂
      Mais effectivement, la cortisone affine la peau et la fragilise et ça on ne nous le dit pas assez avant qu’on l’applique je trouve…
      Courage ma belle, ça va passer et ça deviendra un simple mauvais souvenir !

      Répondre
      Ca Se Saurait - 20 juillet 2016
  12. Salut,

    Waw sa me rassure de voir quelqu’un qui a eu exactement la meme chose que moi , parceque j’ai vu aucun témoignage de personnes ayant eu les mêmes effets que moi !

    Daccord je vais tester ce masque et je te dirais les résultats mais je voudrais savoir ton effet rebond a durée combien de temps précisément, et ensuite c’est définitivement parti ? et pour le masque tu as eu des résultats directement ? et aussi derniere question comment est ta peau aujourd’hui ?

    Répondre
    LeslieeB - 20 juillet 2016
    1. Oui, grâce à Internet on se retrouve et on se rassure ^^
      Alors ben effet rebond assez sévère pendant avec une poussée fulgurante pendant deux semaines puis s’est parti totalement. Ma peau est nickel aujourd’hui mais comme dit en fin d’article c’est après l’application de la crème cortisone sur la zone du contour des lèvres et un peu sous les yeux pendant plusieurs mois que j’ai commencé à avoir mes premières petites rides donc peut-être que ce n’est pas ça mais perso je suis persuadée que c’est à cause de cette crème qui a fragilisé ma peau, d’ailleurs ensuite ma peau a été très réactive pendant un an.
      Toute la zone où j’avais appliqué de la cortisone rougissait très facilement lorsque je me lavais simplement le visage à l’eau ou si je prenais le soleil puis petit à petit cette sensibilité est passée et tout est redevenu normal.
      Le masque agit assez vite mais bien sûr pas de règle. En général je le fais le soir parce que la peau se régénère bien la nuit donc nettoyage/masque 20/30 minutes, application crème + aloe vera (aide à cicatriser et apporte des éléments nutritifs à la peau) et le lendemain on voit déjà une différence !

      Répondre
      Ca Se Saurait - 20 juillet 2016
  13. Bonjour,

    J’espère que vous pourriez m’aidez !! J’ai eu une toute petite plaque d’eczéma sur le visage il ‘ya maintenant 2ans, je suis partie voir ma dermatologue qui m’a prescrit Tridesonit , en me disant que dès que j’avais des plaques je devais en remettre. MIRACLE c’était parti ! Malheureusement c’est revenu donc j’en remettais et ainsi de suite à chaque fois que sa venait je remettais tridesonit mais sa me paraissez étrange que sa revenait sans arrêt et en pire donc je suis reparti voir ma dermatologue elle ma re prescrit 2 boite de tridesonit. J’ignorais complètement les effets de la cortisone je me disais seulement c’est un médecin si elle me prescrit çà, c’est qu’elle sais ce qu’elle fait j’avais une confiance aveugle.

    Il y’a quelques mois j’ai décider de me renseigner sur cette fameuse crème et c’est la que j’ai vu plein de témoignage sur les effets de la cortisone à long terme =O , J’ai vraiment eu peur j’ai décider d’arrêter la cortisone directement mais ça c’est énormément empirer mais c’est pas comme des plaque d’eczéma c’est plutot comme plein de petit bouton qui démangent des fois qui s’étendait seulement autour de la bouche au début mais vu que c’était vraiment insupportable je craquais et remettais cortisone puis je suis reparti voir ma dermatologue qui m’a prescrit du savon surgras et rosex une crème destiner a la rosacée ! J’ai pas voulu utiliser cette crème par peur je l’ai mise de coter et je suis parti voir une autre dermatologue plus réputé je lui ai clairement expliquer mon problème et devinez ce qu’elle me prescrit ? TRIDESONIT ! en me disant que si sa calmer ma peau quand mon état empiré c’est que cette crème est efficace elle ma également prescrit une crème pour les peau très sèches = sans résultats.

    Quand j’arretais tridesonit sa revenais j’essayer vraiment de résister mais je craquer et j’en remettais sinon j’ai essayer masque miel, gommage d’argan même crème réparatrice d’avene y’a rien qui a marcher.

    Maintenant ça fais 1 semaine que j’ai arrêter et je suis décider à ne plus jamais remettre tridesonit et je suis en plein dans l’effet rebond j’arrive meme pas à sortir de chez moi mon visage et défiguré je sais plus trop quoi faire j’ai essayer un masque d’argile je ne vois pas les effets et vu que je travaille j’ai peur de recraquer et de remettre tridesonit si vous avez des conseils à me donner pour retrouver une peau normal je vous en serait éternellement reconnaissante

    Répondre
    LeslieeB - 20 juillet 2016
    1. Salut Lesliee,

      Oui eh bien tu as exactement ce que j’ai eu (mais alors vraiment trait pour trait, ce à quoi ressemble ton eczéma c’était exactement pareil pour moi). Je pense que tu vas donc subir cet effet rebond encore quelques jours/semaines au moins si cela se passe pour toi comme pour moi. En revanche là le but c’est d’agresser le moins possible ta peau qui est déjà fragile donc l’argile verte non, c’est trop fort, fais plutôt un maque réparateur pour aider ta peau à se renouveler, se régénérer, pour ça je te conseille mon super masque maison réparateur et peau apaisée :
      – 5 cuilleres à café de rhassoul (nettoyant doux, une argile marocaine qui ne pique pas la peau et l’assainit et l’adoucit)
      – 2 cuillères à café de poudre de tepezcochuite (écorce de l’arbre appelé au Mexique “arbre à peau”, ultra réparateur, utilisée pour réparer les brûlures par exemple), permet à la peau de se régénérer vitesse grand V
      – deux cuillères à café de miel bio

      Tu te fais un masque en couche très très épaisse pour pouvoir le garde 20/30 minutes sur le visage sans que rien ne sèche puis tu peux le refaire tous les deux/trois jours tant que tu veux, ça devrait vraiment t’aider j’en suis sûre ! J’ai découvert ces ingrédients après mon eczéma mais c’est un masque que j’ai beaucoup fait quand j’avais de l’acné à cause de la pilule et c’est hyper efficace pour traiter une peau sans la dessécher : tu m’en diras des nouvelles !

      Répondre
      Ca Se Saurait - 20 juillet 2016
  14. Bonjour Strawberry,
    Je dirai qu’effectivement, dans 90% des cas, l’eczéma revient donc mieux vaut éviter.
    Petite, j’ai eu de l’eczéma sans jamais de cortisone (je ne savais même pas que c’était utilisé pour l’eczéma à l’époque !), ça démarrait petit puis ça s’étendait en plaque mais ensuite, une fois la plaque installée, elle restait pareil et grattait à peu près pareil. Puis j’ai eu 2 petites plaques au visage qui se sont étalées sans cortisone en une grosse poussée en plein milieu du visage la 1ere fois du jour au lendemain et je dois dire que je m’arrachais la peau donc je ne vais pas cracher dans la soupe, j’ai été contente de trouver la cortisone pour sortir du pétrain. Cependant, si tu peux tenir sans, soit forte, pense à l’après et surtout au fait que par ex pour moi, je sais que je m’en serai sortie bcp + rapidement sans car, comme dit Sabrina, cela renvoie l’eczéma vers l’intérieur et bloque petit à petit le système digestif et nerveux (en tout cas, c’est ce qui m’est arrivé : j’étais de + en + stressée et digérais mal); d’autant plus, et ça j’aurai bien aimé le savoir dès le départ, il existe pleins d’autres solutions naturelles qui marchent pour réduire les poussées ou même l’éliminer : homéopathie, acupuncture, kinésiologie (pour cibler d’où vient le déclencheur psychologique), magnétisme, hypnose, bains dérivatifs etc… Sans compter, les “trucs à prendre” qui peuvent résoudre aussi : aloé vera, bourgeon de cassis, pensée sauvage (anti-inflammatoire naturels) etc…
    Donc je dirais, la cortisone, c’est vraiment si t’en peux plus. (après, si t’en peux plus, ne te culpabilise pas non plus car la souffrance psychique développe aussi cela).
    Navigue sur les sites internet : tu te sentiras moins seule et y a pleins de tuyaux.
    Bonne soirée.

    Répondre
    Maira - 15 juillet 2016
  15. Bonjour,

    Je suis moi aussi réticente à la cortisone. Après avoir baigné dedans toute mon adolescence, j’ai stoppé totalement son utilisation il y a cinq ans. Seulement voilà, depuis novembre j’ai deux grosses plaques sur le visage qui ne partent pas. Je ne met sur mon visage que de l’eau thermale pour peaux atopiques, j’hydrate mes plaques plusieurs fois par jour avec un baume de calendula fait maison, mais je commence à craquer.

    Ne pensez vous pas que la cortisone, malgré ses effets secondaires et tout ce qu’on lui connait, a permis à votre eczéma de disparaitre ?

    Merci

    Répondre
    Strawberry - 15 juillet 2016
    1. Salut Strawberry,

      personnellement mon eczéma a commencé à empirer juste après les premières applications de cortisone et a disparu après que je n’en ai plus appliqué donc non, je ne pense pas qu’il ait eu un quelconque rôle dans sa disparition…

      Répondre
      Ca Se Saurait - 15 juillet 2016
  16. Bonjour,
    Je suis sortie de l’eczéma depuis environ 2 mois grâce à l’hypnose, que je vous conseille.
    Ma peau (en + des plaques) était sèche en permanence et j’étais constamment stressée, depuis l’hypnose, ça tourne mieux en moi, je me sens beaucoup plus détendue et ma peau est à nouveau souple, plus besoin de crème.
    J’ai maintenant besoin de témoignages des gens qui ont utilisés de la cortisone au visage : vous parliez de peau plus fine et sensible depuis.
    A ceux qui se sont débarrassés de leur eczéma depuis plusieurs mois ou années : depuis, votre peau a-t-elle repris son épaisseur normale et sa souplesse, les petites rides ont elles disparues ou avez vous gardé les mêmes problèmes dont vous parliez ci dessus ?
    Pour en avoir utilisé quelques fois, j’aimerais savoir s’il peut y avoir amélioration à ce niveau…
    Merci à vous.

    Répondre
    Maira - 12 juin 2016
    1. Salut Maria et merci pour ton témoignage,

      Pour ma part les ridules sont restées (ce qui est normal puisqu’une ride est une cassure irréversible du collagène à une endroit de la peau) et la peau est redevenue plus épaisse mais a tendance à s’irriter plus facilement (rougeurs) sur toutes les zones concernées par l’application…

      Répondre
      Ca Se Saurait - 12 juin 2016
  17. Beaucoup d’entre vous conseille des huiles végétales (je ne parle même pas des Hessentielles, à bânir !) Attention aux huiles végétales, si vous êtes atopique, soit multiallergique, il y’à de fortes chances que vous soyez allergique à certaines HV…
    Si par exemple vous êtes allergique aux pollens de bouleau,potentiellement vous l’êtes aussi à la pomme crue, cerise etc, fruits à noyaux donc exit les huiles d’avocat, d’abricot, d’argan et Cie !
    Faites vous tester chez un allergologue ça vous évitera de faire nimp.!
    En ce qui me concerne je gère mon atopie qui se traduit par eczéma et asthme léger avec des probiotique et huile de bourrache en capsules..
    J’essaye en ce moment l’aloe vera car c’est l’hiver et donc poussée d’eczéma.
    La bourrache par voie orale me semble être le truc que je vous inciterai à essayer en premier.
    ET ENFIN POUR LES DETRACTEURS DE CE SITE je voulais juste vous inviter à regarder ce qui se passe outre Atlantique où cette réaction aux pommade à la cortisone porte un nom: le RSS, RED SKIN SYNDROME, et le TSW, où des milliers de gens explique leurs parcours de sevrage aux pommade à la cortisone (qu’on peut trouver en vente libre là bas, je vous laisse imaginer)Taper TSW sur gg vous allez halluciner ! .. Bref on est pas folle et force et de constater que les médecins sont bien démunis par rapport à ce problème.

    Répondre
    Dorothy73 - 14 février 2016
    1. Salut Dorothy et merci pour ton témoignage,

      Je ne savais pas que c’était un vrai phénomène nommé aux Etats-Unis mais contente de l’entendre, bon comme d’hab en France côté médecine nous ne sommes vraiment pas en avance. On est doué en chirurgie, etc, en médicaments au taquet mais pour ce qu est de remettre en question et de questionner ce qui marche ou pas on est vraiment mauvais (cf. l’interview de Martin Winckler à lire dans mon article La médecine est-elle violente envers les femmes ? qui explique que les CHU et autres en France sont régis comme de vieilles institutions quasi féodales et que ça n’aide pas à l’ouverture d’esprit et au questionnement de l’autorité, ce médecin et d’autres, le disent : en France le futur médecin est formaté, écrasé et devient ensuite à son tour une autorité qui a tellement sacrifié pour en arriver là qu’elle refus d’être détrônée et donc c’est peu propice à la remise en question…).
      De toute façon, je pars du principe que si moi et d’autres personnes vivons, ressentons quelque chose c’est que ce n’est pas une hallucination collective, nous sommes suffisamment grands pour savoir ce que nous disons et quand bien même aucune étude scientifique ne s’intéresserait au phénomène ou ne serait pas encore arrivé à le prouver ce a ne voudrait pas dire qu’il n’existe pas.
      Je suis pour une médecine en totale alliance patient-médecin, avec de l’écoute mais beaucoup de français sont encore dans cette toute puissance du médecin. Qu’ils s’informent et ils tomberont vite de leurs montagne de certitudes en se rendant compte que les médecins sont parfois loin d’être les mieux placés pour les soigner,beaucoup n’écoutent pas, jugent, ont des idées reçues, bref tout ce qu’il faut pour passer à côté du bon diagnostic ! Donc fiez-vous d’abord à vous, votre ressenti parce que c’est votre corps au final qui va subir des actes et à qui on va demander d’ingérer des substances qui servent le profit d’autres.

      Répondre
      Ca Se Saurait - 14 février 2016
      1. J’adore ce type le Dr Winckler , il est trés avisé sur sa pratique et la médecine en générale , pourtant les choses évoluent , pour preuve mon experience il y a une semaine avec une dermatologue de CHU ; après lui avoir posé des questions sur les médecines “autres” pour traiter l’eczema , ce qu’elle pensait de la piste de la “perméabilité intestinale” lié à une sorte d’intoxication de nos intestins, de son microbiote , lié à la bouffe de M* qu’on s’ingurgite tous les jours , (voir les reactions à la tyramine entre autres ) ou encore le candida albicans , celle ci m’à répondu qu’effectivement il y avait des choses qui pouvait fonctionner ; les probiotiques , l’aloe vera etc etc mais qu’en tant que “scientifique” elle ne pouvait pas cautionner ses “produits naturels” qui n’ont pas fait la preuve de leurs efficacité.
        La preuve par qui ?? par les labos pharmaceutiques qui truquent les résultats de leurs études comme pour le médiator ?….
        Voilà on en est là ! , moi j’aime bien fouillé parce que curieuse et j’aimerais bien savoir ce qui fait que de plus en plus de gens soient allergiques , cela représente un réel problème de santé publique au même titre que le diabète , du coup avec un bon traducteur installé sur son internet on trouve pas mal d’info .
        Personnellement je pense que tous vient du bidou 😉 , (en tous cas pour les “vrais” atopique j’entends, pas la personne qui fait une réaction de type eczema de contact ) , de l’intestin qui sature , encrassé et qui , de ce fait , deviens perméable (voir candida albicans et eczema) , et laisserait passer de grosses molécules dans le sang qui n’auraient rien à faire là et provoque une réaction immunitaire qui se traduirait par l’eczema. (lien avec la tyramine(mono amine oxydase) / aux aliment ingérés : vin blanc, rouge , bouche japonaise , miso, sauce soja ,chocolat ,parmesan …)

        Pour le coup on à peu d’infos sur les intolérances , et non allergies , alimentaires et malheureusement par manque d’investissement de la recherche ,on stagne.

        Malgré tout je ne désespère pas , les choses bougent au niveau de la recherche concernant le “microbiote” , la flore intestinale ,mais c’est très complexe car chaque microbiote serait unique donc pour trouver des traitements qui aille au plus grand nombre c’est compliqué , et quel labo pharmaceutique ça va intéresser ?!
        Une autre piste est la thérapie génique , je ne sais pas si ils ont dejà isolé le “gêne de l’eczema” ou de l’allergie mais là ce serait le top 😉

        Ci dessous des sites intéressants à consulter ET mots à taper dans google, certains sont plus accessibles que d’autres …

        Liens pertinents : ITSAN.org / , allergiques.org. / Emission sur le microbiote, passionnant ! : ARTE ( http://www.dailymotion.com/video/x1jp95s_le-ventre-notre-deuxieme-cerveau_ news) / Tyramine réaction et site sur la dermatite atopique : http://www.afpada.net/afpada/afpada/adultes.html / http://www.pourquelarouetourne.com/tag/tyramine/
        GOOGLE : lactobacilles rhamnosus GG (bons probiotiques pour eczema) / TSW eczema : recherche google en images, ça donne 😉 ! , quelque part on se sent moins seule ..;)

        Répondre
        DOROTHY73 - 15 février 2016
        1. Merci d’avoir partagé tout ça. Je suis comme toi convaincue après de nombreuses recherches et lectures de témoignages que cela vient du ventre. C’est de la logique et de nombreux spécialistes le disent : il y a problème de peau en dernier recours quand les autres émonctoires (organes qui éliminent) sont saturés donc il faut pour régler un problème de peau regarder du côté du foie (surtout la vésicule ce serait la clef!), reins, intestins, les aider s’ils sont surchargés (en modifiant l’alimentation, avec des plantes pour drainer si besoin) et déjà la peau sera délestée. Mais malheureusement de nos jours nos ventres sont détraqués par des années de malbouffe, des aliments remplis de pesticides, perturbateurs endocriniens et nos voulons parfois des résultats avec des médicaments chimiques sans changer nos habitudes, c’est forcément voué à l’échec. En plus s’ajoute à cela le stress (non négligeable dans le processus !), la pollution extérieure, etc. donc nous sommes forcément plus allergiques que nos anciens, nous sommes tous simplement fragilisés par tout un environnement de plus en plus malsain et nous-mêmes n’écoutons pas nos besoins, fatalement ce qui devait arriver arrive…

          Répondre
          Ca Se Saurait - 15 février 2016
  18. Est-il possible que mon eczéma s’aggrave en raison des
    corticostéroïdes topiques? Puis-je être allergique aux
    corticostéroïdes ou avoir une dépendance à ceux-ci?

    Une allergie ou une dépendance aux corticostéroïdes
    survient extrêmement rarement, même si ce sujet génère
    de nombreuses discussions dans les médias sociaux
    sur le Web. Si cela vous inquiète, parlez-en à votre
    dermatologue.

    Je suis actuellement un traitement à base d’hydrocortisone topique, je n’ai aucun souci. Il faut arrêter de prendre quelques cas pour une généralité.

    Répondre
    Maxime - 31 janvier 2016
    1. Maxime, l’état d’esprit ici est justement de remettre certaines choses en question, encore une fois personne ne dit qu’il s’agit là d’une généralité, je crois qu’il est bien clair qu’il ne s’agit que de mon cas et de quelques autres ? Et alors ? N’avons-nous pas le droit de prévenir ceux à qui cela pourrait arriver (surtout quand il y a d’autres moyens moins agressifs de traitement) ?

      Pareil pour les dermatologues, sans complotisme à propos des médecins (regardez mon site vous verrez où je me situe à ce niveau c’est à dire vraiment dans un juste milieu entre remise en question des choses, y compris des professionnels et vous comprendrez), la plupart sont formés de manière stéréotypée, assez peu ouverts aux méthodes naturelles (à essayer avant de passer au chimique agressif, je ne vois pas ce qu’il y aurait de choquant à dire ça) et voilà ils sont formatés c’est tout, je en leur en veux pas forcément (si ce n’est de ne pas proposer avant le chimique de méthodes alternatives). Ils sont formatés à ne proposer que ce type de produit donc leur boulot est de prescrire ce genre de produit, si en tant que patiente qui a souvent eu affaire à eux et qui a toujours trouvé des méthodes à long terme plus efficaces que ce que ces professionnels proposait alors oui je me permets d’en parler et je n’ai aucune honte à le faire.
      Encore une fois renseignez vous sur le fonctionnement de la cortisone et vous verrez que sur le long terme c’est très très loin d’être la meilleure méthode de traitement de l’eczéma (d’ailleurs l’utilisation des dermocorticoides ne fait toujours pas consensus dans le milieu médical malgré des dizaines d’années de test : “Ainsi, malgré l’ancienneté d’utilisation des Dc, beaucoup de paramètres restent encore imprécis, ce qui en explique certainement l’absence de consensus d’utilisation.”) mais si vous n’êtes pas d’accord très bien, je ne cherche pas à ce que tout le monde se rallie à mon avis, j’expose des faits intéressants chacun en fait ce qu’il veut.
      Je rappelle en outre les effets secondaires (même considérés comme bénins qui pourtant ne le sont pas tant que ça si ça touche au visage et que l’on s’en retrouve défiguré et démoralisé pendant des mois et des mois :

      atrophie cutanée
      vergetures
      troubles pigmentaires
      petits vaisseaux apparents
      acné du visage
      hypertrichose
      surinfections bactériennes, virales, fongiques.
      (source)

      Maintenant venir me dire que je n’ai presque pas le droit finalement de remettre en question ce qui se fait habituellement là je vous arrête. De même que mon cas n’est pas une généralité, le votre non plus et il n’y a aucun problème à cela, j’exprime sur ce site ma conviction profonde. Point. Ce n’est pas un crime.

      Répondre
      Ca Se Saurait - 1 février 2016
  19. […] * La face cachée de la cortisone * La cortisone attention à votre peau ! […]

  20. Bonjour à toutes et à tous,
    J’ai pu lire vos mésaventures et les commentaires à propos des crèmes à la cortisone.
    J’ai été plutôt mécontents de la façon d’on vous pouviez en parler.
    Etant moi même atteint d’ezcema depuis une dizaine d’années j’en ai énormément souffert.
    Si je vous dit que je ne suis pas d’accord avec la façon dont vous parlez de ces crèmes c’est que vous parlez de votre cas comme une généralitée, certes en mettant de la cortisone il y a des risques mais si ces crèmes circulent et son prescrites pas les médecins ce n’est pas pour rien. Vous parlez de certains medecins comme des incompétents qui donnent n’importe quoi et vous mettez en avant les produits bio. Internet fait peur à voir, bientôt les patient se soigneront seul ou avec l’aide d’internet. J’ai également utilisé ces crèmes à faible doses et sur le court terme et ca m’a beaucoup soulagé ! Vous découragez toute personne à prendre son traitement sous prétexte que d’après votre expérience c’est mauvais ! Certes vous n’avez pas eu de chance car cela n’a pas bien marché pour vous mais c’est un cas sur des miliers ! Avec cette histoire vous découragerez peut etre une centaine voir des miliers de personne à utiliser ces crèmes qui pourraient les soigner et vous sauverez peut etre une seul ou deux de ces personnes pour qui le traitements ne fonctionne pas. Je ne critique pas le fait que vous partagiez votre experience et je sais que cela part d’une bonne intention mais votre cas est unique et en essayant de prevenir les gens du risque de cette creme vous les disuadez de se soigner ! C’est horrible ! Les medecins avec leurs 7 ans d’étude voir plus sont certainement mieux qualifié pour en parler ! D’après moi la chose qui fonctionne le mieux reste encore d’aller voir une psychologue car au moins 70% des eczemas sont psychologique et parfois sans qu’on s’en rende compte (cela a ete mon cas). Je ne dis pas que c’est LE miracle, c’est mon avis et je n’en fait pas une gereralité, mais c’est vraiment important de savoir si on est bien dans sa peau, l’ezcema a un grand impact sur la vie de tout les jours. Et puis sur internet vous aurez toutes ces personnes qui vous exposerons leurs MIRACLES au lait de soja ou encore en mangeant des foies de requins ou en allant voir un magnétiseur, je sais que l’on est pres a tout pour se debarasser de cette maladie et a croire a tout mais il faut savoir qu’il n’y a pas de vrai miracle et appliquer ces crèmes a la cortisone peuvent vous rendre la vie plus facile, consulter ou parler de ces problemes à un membre de sa famille ou à un psychologue peut permettre de se sentir mieux dans sa peau. Avant je dois avouer que je ne croyait pas à ça mais comme on dit qui ne tente rien n’a rien.

    Répondre
    Oscar - 26 décembre 2015
    1. Bonjour Oscar,

      Je comprends votre réaction ceci dit je ne fais que dire tout au long de l’article qu’il s’agit de mon expérience, je ne vais pas adoucir mes propos pour “plaire”.
      Si vous lisez les commentaires vous verrez que je suis tout à fait ouverte et que chacun fait ce qu’il veut je dis juste ici ce qui est mon intime conviction, libre aux gens de ne pas la suivre et de suivre la leur, je n’ai aucun souci avec ceux-là et d’ailleurs voyez je publie votre commentaire (comme tous les commentaires) pour que chacun se fasse son avis en toute connaissance de cause.
      Je suis tout à fait d’accord avec vous pour le côté psy et comme vous le dites si bien la cortisone “rend la vie plus facile” (mais parfois la pourri aussi encore plus longtemps qu’elle n’aurait du d’où mon article) 🙂

      Quant aux allégations santé stupides ou fantaisistes rien de ça ici (vous pouvez d’ailleurs voir mon avis sur ce genre de sites).

      Répondre
      Ca Se Saurait - 28 décembre 2015
  21. Entièrement d’accord avec ça pour l’avoir vécu, la dirposone crème pour ne pas la cité ou la locapred, de la saloperie d’ailleurs interdite au Canada.. Je suis resté pareil 10 mois à tourner en rond, j’ai mis un an à m’en remettre pour au départ une allergie à du vernis semi permanent, saloperie ça aussi !
    J’aurai du attendre 15 jours et j’en aurais été débarrassé, alors oui ça brûle, ça gratte jusqu’au sang mais j’aurais préféré ça que de trainer avec cet effet rebond qui transforme le tout en pathologie chronique. Bref comme le disent les bons dermato aujourd’hui, laisser votre peau sans rien mais rien ! Que dalle pendant 10 j et après si ça passe pas on avise. Bon courage à toutes .
    Je suis convaincu que l’eczéma vient d’une perméabilité intestinale, aux grosse molécules de protéines qui n’ont donc rien à faire dans le sang qui se traduisent par des réactions cutanées tel que l’eczéma.. Ce qui m’a sauvé et dès que j’arrête ça revient, c’est les probiotique ergyphilus plus de nutergia, des cures régulière de desmodium en ampoule pour le foie et de l’huile de bourrache en capsules. J’arrive à maintenir un à peu près vivable, me maquiller, de temps en temps mettre en un crayon à lèvres de clinique. Et bioderma en soins la gamme hydrabio.
    Roche posay c’est plus ce que c’était niveau formulation. Courage à toutes et tous.

    Répondre
    Dorothy73 - 25 décembre 2015
  22. Entièrement d’accord avec ça pour l’avoir vécu, la dirposone crème pour ne pas la cité ou la locapred, de la saloperie d’ailleurs interdite au Canada.. Je suis resté pareil 10 mois à tourner en rond, j’ai mis un an à m’en remettre pour au départ une allergie à du vernis semi permanent, saloperie ça aussi !
    J’aurai du attendre 15 jours et j’en aurais été débarrassé, alors oui ça brûle, ça gratte jusqu’au sang mais j’aurais préféré ça que de trainer avec cet effet rebond qui transforme le tout en pathologie chronique. Bref comme le disent les bons dermato aujourd’hui, laisser votre peau sans rien mais rien ! Que dalle pendant 10 j et après si ça passe pas on avise. Bon courage à toutes

    Répondre
    Dorothy73 - 25 décembre 2015
  23. J’ai un bébé de 6 mois qui souffrait d’un peu d’eczéma autour de la bouche et dans les plis du corps et après 3 mois d’homéopathie (qui n’ont rien fait, qui ne tente rien n’a rien !), son eczéma était de plus en plus rouge et douloureux pour lui ; malgré les crèmes bio, les gels surgras, les vêtements 100% coton, un unique bain par semaine, il se grattait et souffrait :-S. Nous avons (avec regret) commencé la cortisone, ce qui l’a soulagé immédiatement. Le pédiatre -à la base anti médicament mais vu la souffrance du bébé qui persistait depuis des mois- nous a dit de lui appliquer en cas de grosses poussées et pas sur plus d’une semaine. L’eczema sur le corps est parti mais il persiste autour de la bouche depuis 2 semaines ; sa peau semble être dépendante. Nous allons laisser la poussée se faire et ne mettrons qu’une mini pointe de crème dans quelques jours si c’est vraiment insupportable. Pas évident dans la douleur et dans le regard des autres… Bon courage à tous et grand merci pour ce blog 🙂

    Répondre
    Maggymaggo - 25 novembre 2015
    1. Ben après la cortisone a l’avantage d’apporter une solution dans l’urgence, particulièrement pou les bébés quand ils en souffrent beaucoup mais il faut vite essayer de passer à autre chose, notamment car certains médecins soupçonnent trop de cortisone chez le nourrisson de venir se fixer sur les poumons et de créer des difficultés respiratoires par la suite (désolé je ne trouve plus la source).

      Répondre
      Ca Se Saurait - 25 novembre 2015
  24. ‘sans reflechir’ : generalement si c’est le medecin qui prescrit de la cortisone c’est qu’il y a une raison pour cela ………….
    L’homeopathie c’est bien mais quand tu as un problème de santé ‘lourd’ , l’homeopathie ne soigne pas tout non plus …et tu n’as pas le choix de prendre de la cortisone parfois ………..
    Quant à ce que tu as vécu, tu as fait une reaction allergique à la cortisone, celle-ci provoque des effets secondaires mais le dermatologue qui t’a prescrit cette crème ne pouvait pas le savoir !!…
    Pense à ceux qui prennent de la cortisone pendant des longues périodes, ils n’ont pas le choix …donc on doit bien faire avec !!….
    je me soigne à l’homeopathie mais elle ne soigne pas tout malheureusement !!…

    Répondre
    cerise - 11 octobre 2015
    1. Salut Cerise,

      A aucun moment ce que tu dis n’est antinomique avec ce que j’ai dit ici. Je ne suis pas allergique ou quoi que ce soit à la cortisone, juste une personne normale qui a une réaction qu’ont pleins de gens à ce produit très agressif. Je n’ai jamais parlé d’homéopathie et il y a tellement d’autres solutions qu’elle donc bon enfin voilà je ne comprends pas trop ton commentaire, je mets juste en garde contre un produit qui a de très nombreux effets secondaires négatifs dont les médecins ne parlent que rarement (sauf une fois qu’on les as et que l’on s’en plaint) et oui, certains estiment aujourd’hui que la cortisone reste essentielle pour traiter certaines affections graves (et beaucoup d’autres médecins pensent tout le contraire il n’y a pas de consensus c’est juste un pis-aller face à certaines maladies que l’on est incapable de traiter autrement) donc non je ne vais pas minimiser mes propos sur le sujet.
      Ceci dit encore une fois je comprends ce que tu dis et ça n’est pas incompatible avec ce que je dis même si chacun a le doit d’avoir son avis sur le sujet une fois qu’il s’est documenté dessus. Ce site n’est pas ni pour ni contre le naturel ou le chimique, la prévention ou les médicaments : je ne suis pas manichéenne là-dessus et ne réfute pas l’efficacité et la nécessité des médicaments 🙂

      Répondre
      Ca Se Saurait - 12 octobre 2015
      1. Bonjour à tous je m’appelle Yohann j’ai 17 ans j’ai lue tout vos commentaire et je voudrai savoir si vous pouviez m’aider .. J’ai donc eu une acne normal il y a de ça 3ans et j’ai donc commencé roicutane pendant 6 mois sauf que mon corps fais partît des 1% qui réagis mal et qui crée des pousee inflammatoire, donc 1 ans apres j’ai encore fais une cure de roicutane et la malheureusement pour contrée les inflammations j’ai du prendre de la cortisone (c’est ma dermato qui m’a prescris) et pendant 1 ans et demi je prend de la cortisone a très haute dose 80mg maxi, et il y a à peine 2 mois j’ai enfin compris mon docteur me la dis que la cortisone crée un effet Secondaire crée des inflammations depuis 1ans et Demi je me bat contre l’acné alors que je n’en n’ai plu c’est juste cette merde de cortisone qui m’en crée et me défigure, j’ai vue une spécialite et la cortisone ne peut pas s’arrêter comme ça je dois donc arrêter en degréssant de 5 tout les semaine j’étais à 20 au départ et la je suis à 10 j’ai d’énorme pousee + j’arrête + j’ai de grosse pousee j’ai peur de pas sortir de ce cercle infernale vraiment j’en peux plus et j’ai peur que une fois que je suis à 0 que rien ne s’améliore si quelqu’un est passer par une décroissance comme moi qui me le dise.. Qui me dise comment sa c’est passer.. J’ai d’énorme questions qui se pose dans ma tête suite à l’arrêt de la cortisone j’ai vraiment envie de m’en débarrasser j’ai développé tout mes effet secondaire possible, vergeture, augmentation des poils, saute d’humeur, dépression et j’en passe, j’ai eu des oedem une prise de poids, difficile de vouloir être un beau garçon quand toute c’est merde s’ajoute sur vous :(((((

        Répondre
        Yohann - 22 octobre 2015
        1. Salut Yohann, je ressens bien ta souffrance à travers ton message. Je ne suis pas médecin mais j’en ai longuement dialogué avec beaucoup de personnes qui sont passés par là et ma conviction profonde c’est que ça va se calmer. Tu en as déjà pas mal bavé donc forcément tu en as marre, ça traîne et tu voudrais que cet enfer s’arrête mais tu n’as pas encore totalement fini ton sevrage comme tu le précise donc tu n’es pas à la fin du processus pour ta peau. D’après les témoignages sur le sujet et mon expérience, il y a un pic d’acné et d’eczéma pendant un mois après l’arrête complet de la cortisone et ça se calme progressivement pour revenir à la normale avec toutefois une peau plus fragilisée qu’avant pendant au moins un an.

          J’espère que cela te donnera espoir, je suis sûre que tu va arriver à bout de tout ça, ne te désespère pas 🙂

          Répondre
          Ca Se Saurait - 22 octobre 2015
  25. Oups, je n’avais pas vu que j’avais eu une réponse à mon message de janvier ! 🙂

    Pour répondre à ta question sur la signification du pourcentages des crèmes corticoïdes, non je n’ai rien demandé à ma dermato, d’ailleurs je ne suis plus retournée la voir après ce désastre dont je subis encore les effets, plus confiance !

    En fait j’ai simplement cherché le nom de ma crème sur le Vidal en ligne, et c’est là que j’ai vu qu’elle était classée groupe 3 = activité forte. Et bien sûr elle n’aurait jamais dû être appliquée sur une zone aussi délicate que le visage ! C’est même inscrit sur la notice mais voilà, on suit aveuglément les conseils des spécialistes, après tout ils sont censés savoir ce qu’ils font, non ? Et ma dermatologue est une des meilleures dans mon coin, il paraît… ça fait peur…

    A+ 😉

    Répondre
    Lena - 11 septembre 2015
    1. Il n’est jamais trop tard ^^
      Oui, des fois tu te demande sur quoi se basent les gens pour dire qu’un médecin est bon … sa confiance en lui, son autoritarisme ?

      Répondre
      Ca Se Saurait - 11 septembre 2015
  26. Bonjour,

    je suis tombé par hasard sur votre site et je me retrouve fortement dans de nombreux témoignages que j’ai lu.

    J’ai 27 ans et je souffre d’eczéma depuis ma toute jeune enfance, et malheureusement, comme beaucoup d’entre vous, j’ai suivi des traitements qui n’ont fait qu’empirer les choses.

    Tout d’abord, j’ai pris pendant de nombreuses années une préparation à base de dermoval et dermocuivre, en n’hésitant pas à en mettre à mon visage et en grande quantité sur tout le corps … seulement, j’ai appris quelques années plus tard, à mes dépends, que ce sont des corticoïde très puissants !!!

    S’en est suivi, depuis 5 ans environ, un long chemin de galères, j’ai consulté plusieurs dermatos qui m’ont prescrit de nombreuses choses :

    – Protopic : une horreur, c’est complètement insupportable pour quelqu’un comme moi atteint sur tout le corps … de plus, depuis que j’ai utilisé cette crème, je suis devenu beaucoup sensible au chaud et au froid au niveau des mains.
    – Tridésonit : quelques amélioration mais les plaques revenaient toujours de plus en plus fortes …
    – Nérizone : idem

    Comme les corticoïdes classiques ne fonctionnaient pas, une spécialiste m’a prescrit autre chose : la ciclosporine.

    Un conseil : FUYEZ cette m*rde !! Je regrette amèrement à l’heure d’aujourd’hui d’avoir pris ce traitement.

    Le but est simple : la ciclosporine est un médicament qui abaisse l’immunité (on en donne par exemple aux greffés pour éviter les rejets). En baissant l’immunité, on baisse les réactions immunitaires et par conséquent l’apparation de plaques. Je ne vous cache pas qu’au début j’étais content, les premiers mois, je n’avais quasiment plus rien, c’était assez bluffant. Par contre, au bout de quelques mois, je commençais à avoir de nouveau des poussées, que je maitrisais sur le coup avec … de la nérizone …

    Puis au fur et à mesure du temps, l’effet se dissipait et mes plaques revenaient de nouveau et de plus en plus fortes.

    Comme la ciclosporine est un traitement qui ne peut pas être pris pendant une durée trop longue (2 ans max), au bout d’un peu plus d’un an et demi, les dermatos m’ont prescrit de baisser progressivement la dose au fur et à mesure des mois jusqu’à arrêter …

    Et là, le drame : alors que j”étais à la moitié de la dose initiale, mon système immunitaire a commencé à se réveiller et à reprendre ses droits … résultat : infection herpétique au niveau de l’oeil droit, que j’aurais pu perdre !! Hospitalisation, soins à base de cortisone (bien évidemment).

    Suite à l’hospitalisation, arrêt complet de la ciclosporine, et là, c’est devenu complètement ingérable : démangeaisons permanentes, poussées dans tous les sens, jusqu’à une dishydrose très forte au niveau des mains et des pieds, visage suintant, irritations 24h/24, sommeil impossible, crise de panique en pleine nuit où j’allais jusqu’à me gratter à sang … bref, un bonne grosse galère.

    C’est super difficile de se réveiller tous les matins, complètement défiguré, à cause de son corps détraqué par tant d’années de traitements toxiques …..

    J’ai décidé, depuis maintenant 1 mois et demi, d’arrêter complètement les corticoïdes. Résultats : au début très difficile, poussées ingérables, grattements compulsifs et incontrolables, obligation de dormir avec des gants de boxe pour ne pas me gratter à sang en pleine nuit … C’est pour cela que j’ai fait une cure thermale à la Roche Posay ! Un traitement naturel, juste à base d’eau, qu’aucun dermato ou médecin ne m’avait évidemment prescrit malgré mon état !! (j’ai du faire les démarches moi même et demander à mon médecin). La cure fait beaucoup de bien et permet de remettre un peu d’ordre dans l’équilibre du corps ! Je compte déjà y retourner l’année prochaine, je ne lâche pas l’affaire !

    A l’heure actuelle, voici les traitements que j’utilise :

    – visage : crème atopicontrol de Eucerin
    – Corps : Cérat de galien ou Lipikar AP+ de La Roche Posay

    + bain au permanganate de potassium 1 ou 2 fois par semaine pour désinfecter et cicatriser les lésions !!!

    Résultat : à aujourd’hui je vais un peu mieux, même si le combat est loin d’être gagné. Je garde espoir de retrouver un équilibre au niveau de ma peau, même si le processus de détoxification du corps est très long et difficile à supporter. Heureusement, j’ai une épouse extraordinaire qui m’aide chaque jour à combattre ce fléau et à faire en sorte que j’aille mieux.

    Bon courage à tous, ça fait du bien de lire vos commentaires et de savoir qu’on est pas seul dans cette galère !!!

    Peace,

    JohnBob

    Répondre
    JohnBob - 27 août 2015
    1. Salut John Bob,

      Waahhhh…je suis sans voix devant ton commentaire : quelle galère mon Dieu !
      C’est super intéressant que tu viennes nous (raconter tout ça parce que tu as du recul de plusieurs années sur beaucoup de produit (j’avais pris Tridésonit moi aussi d’ailleurs et même effets que toi).

      Heureuse de voir que pour toi aussi l’arrête de la cortisone et de sproduits chimique a eue plus d’effets qu’aucun autre traitement.

      Quelques pistes peut-être à explorer pour toi pour aller vers encore plus de naturel et voir si cela t’aides encore plus :

      – masques d’argile (verte, rose ou blanche peu importe mais la verte est la plus forte) pour détoxiner
      – lavage du visage au savon bio surgras saponifié à froid pour laisser le filtre lipidique de ta peau tranquille (et pas ces cochonneries pleines de pétrole de Lipikar et Cie)
      – hydratation avec des huiles végétales et du gel d’aloe vera, super justement pour réparer les peaux lésées

      Tua s déjà essayé au moins l’une de ces choses ?

      Répondre
      Ca Se Saurait - 28 août 2015
      1. Bonjour,

        merci de votre réponse, cependant j’ai quelques questions :

        – masques d’argile (verte, rose ou blanche peu importe mais la verte est la plus forte) pour détoxiner –> J’ai pu tester l’argile blanche et verte, en cataplasme et/ou déposé directement sur les lésions suintantes, j’avoue que ça me parait assez bénéfique pour l’instant (arrêt des suitements !). Par contre, ça laisse la peau très sèche par la suite … avez vous des conseils ? A quelle fréquence faut-il faire les masques ?
        – lavage du visage au savon bio surgras saponifié à froid pour laisser le filtre lipidique de ta peau tranquille (et pas ces cochonneries pleines de pétrole de Lipikar et Cie) –> où puis-je trouver ce type de savon ? De même, que conseillez vous pour l’hygiène quotidienne ? (j’utilise actuellement des huiles lavantes type lipikar, etc, mais vu ce que vous en dites, je commence à me méfier)
        – hydratation avec des huiles végétales et du gel d’aloe vera, super justement pour réparer les peaux lésées –> même question, où puis-je trouver ce genre de produits ?

        De manière générale, en dehors des lésions d’éczema (partout sur le corps, de manière plus marquée au niveau du visage, plis des bras et jambes), j’ai une peau extrêmement sèche qui s’abime facilement … que conseillez vous ?

        Merci beaucoup pour votre réponse,

        JohnBob

        Répondre
        JohnBob - 1 septembre 2015
        1. Salut John Bob,

          Alors tu peux trouver tout ça sur le net ou en parapharmacie selon tes préférences.
          Prends de préférence toujours des produits bio et français pour être sûr qu’ils soient au top. Pour l’aloé véra prends le au moins à 95 % d’aloé véra et fais attention si tu veux le conserver longtemps certains se périment en trois mois si on n’y a pas ajouté de conservateurs naturels.
          L’argile tu la trouve en version grand format toute prête en tube (marques Cattier ou Argiletz) ou en version brute (tu ajoutes de l’eau) en parapharmacie.
          Les savons là c’est plus difficile d’en trouver des vraiment bien, pour en trouver des saponifiés à froid et surgras c’est marqué dessus et ce sera plutôt en magasin bio mais là tu va payer plein pot donc je te conseille la vente en ligne, pleins de marques le font : Route Mandarine, Sapsun (dont je parle sur le site), prends-le sans parfum si possible. Ces savons (selon le “modèle”) servent en shampoing, gel douche et nettoyant visage donc je vous les conseille pour votre hygiène quotidienne.
          Huiles végétales en parapharmacie aussi ou sur le net ou en magasins bio (mais ce sera plus cher).

          De manière générale je te conseille tout e que j’ai dit plus haut : pas de chimique, le moins d’eau du robinet possible tant que tout ça ne s’est pas apaisé (privilégie un brumisateur d’eau de source et lave ton visage seulement trois fois par semaine si tu en ressens le besoin (je l’ai parfois fait moins et je ne suis pan sale ^^) et tente d’aller cherche côté causes psychos 🙂

          Répondre
          Ca Se Saurait - 1 septembre 2015
  27. Bonjour,

    J’ai différends problèmes de santé, mais en 2008 le rhumatologue au vu de symptômes décrits et des analyses à penser à une pseudo polyarthrite rhumatoîde d’où un traitement à la cortisone pendant 2 ans qui m’a abîmé les jambes affiné la peau des membres inférieurs prise de poids gonflement du visage.

    Au bout de 2 ans il s’est avéré que c’était bien une polyarthrite rhumatoïde et non une pseudo. Arrêt progressif de la cortisone mais toute la peau de mes jambes s’est affinés à partir du mollet. J’ai eu diverses plaies qui ont eu du mal à guérir du fait de cette peau fine et un problème veineux jambes lourdes et gonflement des mollets et chevilles.

    Par contre j’ai gardé des rougeurs sur le devant de chaque mollet et une peau rugueuse parfois même avec des plaques de petits boutons.
    Y-a-t Il un traitement ou quelque chose à faire pour ôter ces rougeurs?

    Répondre
    REBEL - 23 août 2015
    1. Bonjour Marie-France,
      Quelle cruelle expérience…je ne saurais que trop vous conseiller de commencer par ne pas agresser plus avant votre peau en ne vous lavant qu’avec des savons surgras saponifiés à froid
      Une fois votre peau lavée l’idéal serait de la crémer (cf. ma crème bio pour le corps) ou de la huiler (avec une huile végétale) alors que la peau est encore humide en sortie de douche (cela aidera à faire pénétrer la crème et à laisser un toucher non gras sans avoir à vous irriter ou à frotter votre peau en l’appliquant). A savoir que les huiles végétales qui peuvent vous aider à atténuer les rougeurs sont l’huile de calophylle ou d’arnica.

      Je ne saurait également que trop vous conseiller de lire ces deux articles de références dans le monde la cosmétique au naturel qui vous expliqueront comment réduire des rougeurs cutanés :
      Apaiser la couperose au naturel” sur l’Essentiel de Julien
      Faire disparaître les rougeurs” d’Olléassence

      Courage 🙂

      Répondre
      Ca Se Saurait - 23 août 2015
  28. La cortisone n’est vraiment pas l’alliée d’une belle peau ça c’est sur…

    En fin d’année dernière j’ai commencé à devenir aveugle d’un oeil.
    Diagnostic : Toxoplasmose oculaire.
    Pour récupérer ma vision il me fallait obligatoirement prendre un traitement de choc : le seul antibiotique adapté à la toxo (un truc horrible que mon médecin a taxé de “pourriture inégalable pour empoisonner le foie et l’estomac”) + un autre antibio assez commun mais aussi mauvais pour l’estomac + 60mg de cortisone par jour en cachet.

    J’ai pris ce cocktail là pendant 4 mois puis ils m’ont abaissé petit à petit ma dose de cortisone.

    Et 1 mois et demi après arrêt complet du traitement, j’ai eu une énorme poussée de boutons et d’imperfections en tout genre.
    Ca fait presque 2 mois depuis et j’ai l’impression que ça empire de jour en jour.
    La texture de ma peau a complétement changé alors la routine de soin que j’avais avant ne fonctionne plus du tout, et je pense, aggrave le problème.

    J’avais de l’acnée sévère durant l’adolescence que j’avais réussi a enrayer après une cure de roccutane (16 mois…) puis ensuite j’avais une peau très sensible à imperfections mais rien de terrible à côté de ce que j’avais vécue ado. Je n’avais aucun problème à sortir dehors sans maquillage ces dernières années.

    Et bien là à 23 ans, bientôt 24, j’ai l’impression d’avoir 15 ans à nouveau…. Donc je complexe à nouveau sur ma peau.

    La cortisone a un impact sur le fonctionnement du foie et sur certaines hormones produites naturellement par notre corps = peaux à problèmes :/
    Moi en plus s’était couplé avec des antibiotiques alors je ne sais pas vraiment à qui la faute….

    Répondre
    Lulu - 17 août 2015
    1. Mhhh sacré histoire médicale encore une fois, quel dilemme d’avoir à choisir un traitement qui te soigne mais qui crée d’autres problèmes à côté ! Comme tu dis l’effet sur le foie agit d’une manière catastrophique sur la peau, c’est un angle que j’ai totalement oublié de traiter dans l’article qui ne parle que des effets et pas des causes mais merci de venir en parler 🙂
      Un acupuncteur que j’avais consulté pour ma peau m’avait confirmé que c’était le foie et particulièrement la vésicule biliaire qui agissaient dans les problèmes de peau. Du coup il m’avait fait prendre du Drainaflore si ça peut t’aider ^^ (complexe de plante hépato-drainante en parapharmacie).

      Répondre
      Ca Se Saurait - 18 août 2015
      1. Merci pour cette réponse 🙂

        Je prend note pour le drainaflore !

        J’ai justement pris rendez-vous avec une acupunctrice/homéopathe afin de savoir où mon organisme en est et quel petit coup de pouce je peux lui donner pour réparer les dégâts causés par tous ces traitements médicamenteux.

        Répondre
        Lulu - 19 août 2015
        1. Avec plaisir et de l’acupuncture ne pourra que faire du bien ! Tiens moi-au courant 🙂

          Répondre
          Ca Se Saurait - 19 août 2015
  29. Merci beaucoup Sabrina pour ces précieux conseils !! Il est vrai qu’on essaie des tas de solutions pour essayer de se soulager mais il est parfois difficile de trouver le bon moyen, de plus, les eczémas sont tous tellement différents, c’est un sujet délicat et il faut s’armer de patience, voilà la clé. Et surtout ne pas s’enfermer, actuellement avec le soleil et la chaleur je bande mes mains lorsque je sors et cela n’aide pas, mais je n’ai aucune idée si le soleil est bon ou pas pour ce que j’ai et je ne souhaite pas aggraver les plaques. Je pense que détourner son esprit de ses douleurs et ne pas avoir les yeux rivés dessus participe à la guérisson. Se ménager l’esprit et prendre cette expérience comme quelque chose de positif.

    Ce n’est pas toujours simple et je souhaite beaucoup de courage à chaque personne qui vit cela, certes il y a bien pire mais c’est épuisant mentalement.

    A bientôt et merci de m’avoir répondu rapidement !

    Répondre
    Marion - 12 août 2015
    1. Avec plaisir Marion 🙂

      Répondre
      Ca Se Saurait - 12 août 2015
  30. Bonjour,
    Je suis soulagée de voir que je ne suis pas la seule à souffrir des effets de la cortisone.
    Je n’avais jamais d’eczema auparavant, seulement après une année très stressante dû aux études, mes émotions sont ressorties en grosses plaques de boutons en février Ca a été l’horreur, un calvaire très difficile à supporter car avoir des plaques de boutons sur tout son corps est vraiment terrible à supporter, mais tout ça vous le savez. Entre les medecins généralistes et les dermato, aucun traitement ne me soulageait. On m’a prescrit de la cortisone que j’ai décidé d’appliquer SEULEMENT sur les mains. J’ai pris mon mal en patience et j’ai essayé de comprendre la signification de mes plaques. Et j’ai compris qu’il fallait que je relâche la pression, que j’arrête d’être trop exigeante envers moi même et surtout relativiser. La vie a repris son cours petit à petit mes plaques disparassaient, je suis retournée en cours ( et oui, je souffrais tellement que c’était très difficile de continuer) et mes plaques en 15 jours on sécher grâce à cette prise de conscience. De plus, je suis allée voir un homéopathe qui me suit depuis mon enfance, son traitement a été très éfficace.
    Seulement cet été, j’ai commencé un job dans un magasin et une de mes collègues a été épouvantable avec moi, elle me parlait aggressivement, ne voulait pas me former et m’a insulté devant ma patronne). Cela a duré plusieurs semaine et a pris beaucoup d’ampleur dans ma tête….. Petit à petit j’ai repris des plaques de boutons sur mes mains ( des plaques suintantes). Aujourd’hui je suis en arrêt de travail, mon moral est au niveau zéro. Cela fait 1 mois que je traîne ces plaques, qui sèchent puis reviennent. J’ai repris un traitement homéopathique depuis 12 jours, cela marche bien puisque les démangeaisons sont atténuées mais les résultats ne sont pas là.
    C’est douloureux de supporter cela, nous sommes en été, j’ai envie de me baigner, de profiter du soleil et je ne peux pas car mes plaques me brulent énormément. Je dors la nuit avec de la glace pour m’apaiser.
    Je crois que l’eczema déclenche en nous une profonde détresse, c’est un cercle vicieux car vivre avec est compliqué ( surtout les mains car vous faîtes vraiment tout avec). J’ai décidé de les accepter, de me dire que de toute manière ca va passer, émotionnellement mon corps doit faire sortir des choses.
    Mon homéopathe m’a expliqué que la cortisone ne faisait que masquer le problème, certes cela soulage sur le coup mais cela revient beaucoup plus fort. Je lutte pour ne pas retomber dedans, mais je l’ai décidé, la cortisone n’est pas une solution bien au contraire.

    Alors je m’adresse à vous, si vous avez des conseils à mettre sur un eczema suitant et brulant. Je vous remercie.
    Ca fait beaucoup de bien de lire ces commentaires poster, voir les expériences de chacun nous apprend de nombreuses choses.

    Marion

    Répondre
    Marion - 12 août 2015
    1. Coucou Marion,

      Oui quelle détresse je le comprends mais finalement j’en ai pris mon parti aussi de me dire que c’est une chance qu’à nous, hypersensibles, notre corps nous dise clairement stop quand c’est trop : au moins on s’arrête avant de foncer dans le mur.
      Le type de dermatite/eczéma que j’avais n’étais pas très suintant mais voici tout de même des conseils distillés dans cet article “Atténuer ou faire disparaître eczéma et dermatite naturellement
      De manière générale : aucun produit chimique, pas de savon et si savon (comme ce sont vos mains), savon saponifié à froid et surgras pour ne pas irriter, brumiser sur les parties concernées de l’eau minérale régulièrement et n’appliquer aucune crème à proprement parler, soit rien soit juste un hydrolat apaisant/assainissant (rose pas exemple) éventuellement si c’est sec ou pour traiter une goutte d’huile végétale et masser (huile de neem qui pue mais qui assainit énormément), pourquoi pas appliquer de l’aloe vera aussi pour aider la peau à se reconstituer sans film occlusif et ce qui marche bien aussi pour aider la peau à évacuer les toxines ce sont des cataplasmes à l’argile. Tu peux aussi utiliser en interne des tisanes avec des plantes qui aident la peau, avec de l’argile en interne (cf. article dans lien précédent) ou une cure de Dranaflore (complexe de plante qui aide à purifier pas mal).

      Voilà ! Tu sais tout !

      Répondre
      Ca Se Saurait - 12 août 2015
  31. Mais normalement il ne faut pas en mettre tous les jours ? Mon médecin me prévient bien à chaque fois que j’ai une poussée d’exema qu’il faut en mettre tous les jours au début, puis progressivement tous les 2, 3, 4, 5 jours

    Répondre
    Robin Dalléry - 23 juillet 2015
    1. Oui enfin moi la poussée revenait dès que j’arrêtais ^^ donc la poussée c’était tout le temps.

      Répondre
      Ca Se Saurait - 23 juillet 2015
      1. Ah ouais ok chaud… Mais du coup comment ça a pu s’arrêter en arrêtant la crème tout simplement ? Et qu’est-ce qu’il aurait fallu faire dès le début ?

        Répondre
        Robin Dalléry - 23 juillet 2015
        1. Eh bien parce que la crème à la cortisone comme je l’explique a affaibli ma peau et ses défenses immunitaires, l’a fait sur réagir et a en plus rée une dépendance donc il fallait l’arrêter un bon coup pour qu’elle apprenne à se débrouiller à nouveau seule et à se débarrasser seule de ce qu’elle avait à évacuer et attendre que ça passe.

          Répondre
          Ca Se Saurait - 24 juillet 2015
      2. Okok ! Et donc sinon qu’est-ce qu’il aurait fallu faire au lieu de mettre de la cortisone tous les jours ?

        Répondre
        Robin Dalléry - 24 juillet 2015
        1. He bien ne pas en mettre haha (tu es sûr que tu as lu l’article ? ^^)

          Répondre
          Ca Se Saurait - 24 juillet 2015
      3. Roooh !! Haha, non mais donc si tu n’en avais pas mis du tout ça serait parti tout seul ? Je vois pas comment.. :S

        Parce que j’ai bien compris qu’en arrêtant d’en mettre, il y a eu une grosse poussée qui est ensuite naturellement partie… Mais je vois pas comment on peut arrêter l’eczéma dès le début en ne mettant pas de cortisone… (je vais peut-être regarder cet autre article ca-se-saurait.fr/2014/06/13/attenuer-ou-faire-disparaitre-dermatites-et-eczema-naturellement …)

        Bon je devrais peut-être demander à un dermato tout simplement haha

        Répondre
        Robin Dalléry - 25 juillet 2015
        1. Ben si tu lis l’article comme je le dis j’avais un tout petit truc sec au menton et c’est en mettant la crème à la cortisone que ça s’est ensuite étalé…donc en fait grosso modo ta peau développe une dépendance à la cortisone, s’affine, se fragilise, perd ses défenses et n’arrive plus à gérer le tout naturellement donc c’est un cercle vicieux mais la cortisone n’arrangera a priori pas grand chose d’après mon expérience (qui n’est pas celle de tout le monde^^)

          Répondre
          Ca Se Saurait - 25 juillet 2015
  32. Bonjour, Je sors d’une consultation chez le dermato. J’ai commencé à faire de l’eczéma vers l’âge de 12 ans et à l’époque la dermato que je voyais m’a prescrit du Diprosone. On peut dire que pendant une vingtaine d’années j’ai continué à l’utiliser, sans qu’aucun médecin ne me mettre en garde contre les pommades à base de cortisone et leurs effets à long terme. Il y a un an, j’ai vu une dermato qui m’a orientée vers Locapred, en m’expliquant que Diprosone était trop fort. Je mets de la pommade 2 fois par jour en hiver, j’arrive à espacer un peu plus l’été. Aujourd’hui, je suis allée chez un dermato afin de renouveler ma prescription de pommade. Je lui ai parlé de mon inquiétude, cela fait maintenant 22 ans que j’en utilise. C’est là qu’il m’a alertée sur le fait que j’étais devenue au fil des années comme une droguée à l’héroïne et que ma peau réagissait comme un toxico. Il m’a prescrit des analyses bactériologiques pour vérifier que mon eczéma n’est pas du à un microbe (eczéma essentiellement sur les 2 mamelons). Je dois attendre une semaine pour réaliser cet examen afin que les résultats ne soient pas pollués par mes applications quotidiennes de pommade que je cesse dès aujourd’hui. Et je n’aurai pas les résultats avant un mois. Je suis très inquiète de ce sevrage que je vais affronter, j’ai très peur. Je suis rassurée de découvrir votre blog et vos conseils, ainsi que plusieurs témoignages. Le médecin me recommande d’appliquer un produit non remboursé qui s’appelle Dermocuivre pendant ma phase de sevrage, afin d’hydrater ma peau. Votre blog me donne du courage, je vous tiendrai au courant. Merci d’être là.

    Répondre
    Nadia - 11 mars 2015
    1. Ha oui quand même sacré durée d’application !
      Hé bien écoutes ce que tu dis ton dermato s’il te semble pro et le cuivre effectivement il paraît que c’est très efficace dans le traitement de la peau, tiens nous au courant et merci de ce très gentil message 🙂
      Avec le temps va, tout s’en va ! ♫

    2. Bonjour Nadia,
      Comme le souligne Sabrina, il me semble que ton dermato actuel fait ce qu’il faut. Ne t’inquiète pas, si le sevrage est suivi scrupuleusement, progressivement, ton corps devrait s’adapter lui aussi et apprendre à se passer doucement de cortisone. Il faut que tu te libères toi aussi de la dépendance psychologique à la pommade crée par la peur de rechute. C’est déjà un grand pas d’avoir pris conscience de l’importance de ta démarche. Ce sera par paliers. D’abord des crèmes beaucoup moins fortes, puis de moins en moins de quantité. Il est primordial de suivre ces étapes, sinon tu t’exposes aux infections. Ton corps, ton épiderme, doit peu à peu reprendre ses fonctions, son fonctionnement normal. Refaire ses défenses naturelles. La solution est au bout du chemin. Même des toxicos ont réussi à se sevrer. Ton corps est ton ami. Il lui faut les bonnes réponses. Gardes courage, n’aies pas peur, et prépares-toi à faire preuve de patience. Tant qu’il y a de la vie, il y a de l’espoir.

      Répondre
      Marthe - 12 mars 2015
      1. Bonjour les filles,
        Merci beaucoup pour vos réponses et vos encouragements. Pour l’instant je tiens le coup avec les sevrages. Mes premiers résultats d’analyses ne détectent aucune bactérie. J’attends les résultats complets pour fin avril. Pour l’instant je me lave avec du vrai savon de Marseille acheté chez Naturalia, j’essaie de faire un cataplasme d’argile verte une fois par semaine sur les 2 seins. Côte applications, mon sein droit va bien avec du Dexeryl, le sein gauche est plus irrité et je lui mets du Dermocuivre 2 fois par jour. C’est bizarre car le gauche gratte plus que le droit. J’espère que ça va s’améliorer mais je ne veux plus toucher à la cortisone.
        A bientôt et merci pour ce blog rempli de plein de bons conseils

        Répondre
        Nadia - 17 avril 2015
        1. Merci Nadia et bon courage ! Tiens-nous au courant, bises.

          Répondre
          Ca Se Saurait - 19 avril 2015
  33. Bonjour,

    Je suis d’accord avec ça. L’eczéma (le mien est atopique) est d’origine semi allergique, et semi psychologique. C’est un cycle infernal : plus vous y faites attention et le trifouillez, plus il s’étend.
    J’ai (trop souvent) pris de la Betneval, crème cortisone d’indice 3/4. La j’ai arrêté depuis 10 jours et suis un programme avec antihistaminique journalier. Eh bien une peau de lépreux, et en plus des plaques des boutons et des agglomérations de sébum (quasi purulent) à la base des poils. J’hydrate beaucoup.
    Une solution naturelle pour lisser la peau et bien apaiser les zones sèches : de l’huile d’argan couplée à qq gouttes d’essence naturelle de citron, tout ça le soir. Puis la matin un peu de crème émolliente type Avène Trixera (celle-là marche bien).
    Du coup je limite la cortisone à une application par semaine, voire 1 tous les 10 jours. J’irai consulter un dermato pour en avoir une plus light (indice 1/4 par exemple).

    Ps : l’élimination d’un cachet de cortisone, type Solupred, prend 6 mois pour dis^paraître de l’organisme.

    Donc en effet, éviter la drogue de peau cortisone 🙂

    Répondre
    Guillaume - 11 mars 2015
    1. Merci pour le témoignage Guillaume 🙂

      1. Bonjour,
        Certes il y a une cause que l’on pourrait qualifier de psychosomatique, mais après mon expérience j’aurais tendance à minimiser cet aspect finalement. Il peut y avoir des complications dont personne pour ma part ne m’a informé. Il n’est pas impossible que votre eczéma ait entrainé une surinfection. En effet, lorsque la barrière naturelle de protection de la peau est agressée, abîmée et jugulée par la cortisone (la cortisone a un effet immuno-suppresseur, ce qui permet à l’épiderme de cesser de s’inflammer en réaction immunitaire à l’allergie, entrainant de ce fait un très forte baisse des défenses), elle devient perméable aux bactéries. Sachant que la majorité d’entre nous héberge en lui sans le savoir des bactéries de staphylocoques , innoffensives jusqu’à ce qu’une faiblesse de l’organisme leur permettre de s’installer et se développer. Mon eczéma n’a cessé de réapparaitre après l’arrêt de la pommade. Je ne comprenais pas. J’ai tout pensé, y compris que je l’entretenais mentalement. Puis, il y eu une récidive très violente, gonflement généralisé du visage, genre oedème, suintements purulents, démangeaisons insoutenables, brûlures. ATROCE. Symptômes déjà ressentis mais jamais aussi fort. Urgences dermatologiques. Là, traitement antibiotique pyostacine , avec pommade fucidine et très peu de cortisone. Il s’est avéré que j’ai attrapé un staphylocoque. Et il est possible que cette bactérie accomplissait déjà son oeuvre depuis plusieurs semaines. Les suintements purulents sont typiques de son action. Figurez-vous que deux précédents médecins ne s’étaient même pas posé la question de cette infection auparavant!! Alors que ce risque est connu!!!! Après 2 semaines cela va beaucoup mieux, cela a été un vrai supplice, parmi les pires jours de ma vie. J’espère aujourd’hui que cela va durer. Ma peau était burinée, crevassée, dans un état tel que l’on n’arrive plus à croire que cela pourra s’améliorer. Il y a encore du chemin mais une vraie amélioration est là. La peau a une merveilleuse capacité de régénération. Je vous conseille VRAIMENT de consulter un dermatologue en lui faisant part d’une possible surinfection. Renseignez-vous, il y a peut-être un service dermato à l’hopital près de chez vous où votre dermato pourrait vous envoyer. Il vous faut réagir RAPIDEMENT. CESSEZ absolument l’huile d’argan et l’huile essentielles qui sont de possibles allergisants malgré leur qualité naturelle. Personnellement j’apaisais ma peau avec de la camomille, alors qu’il ne fallait pas!! Il faut trouver le bon diagnostic, le bon traitement. Ne culpabilisez pas. Vous allez vous en sortir!!

        Répondre
        Marthe - 11 mars 2015
        1. Merci pour le témoignage, c’est très intéressant et oui le naturel ne peut pas tout, le principal est de cerner la cause !

          1. Je vous en prie. Je ne vous avais pas donné de nouvelles et m’en excuse. Cela s’est aggravé et je n’avais plus le courage de communiquer. J’attends 2 ou 3 semaines avant de pouvoir affirmer une amélioration certaine et durable. Et je ne manquerais pas d’apporter mon soutien à qui en aura besoin.

            Marthe - 11 mars 2015
          2. 🙂

            Sabrina de Bio Pas Cher - 11 mars 2015
  34. Bonjour Sabrina, C’est avec beaucoup de soulagement que je viens de lire une grosse partie de tes posts concernant les effets secondaires liées à la cortisone. Je suis tombée sur ton site, étant à la recherche désespérée d’informations sur le sujet. En effet, je viens de comprendre aujourd’hui par déduction que mon eczéma persistant sur le visage est le fruit d’une intoxication à la cortisone. Je redoutais de l’utiliser ayant pris connaissance de ce risque de dépendance dès le début. Ma dermato m’a dit que les réapparitions des symptômes étaient dû au fait que justement je n’appliquais pas assez de crème, elle m’a dit d’y aller franchement et de ne pas m’inquiéter. Malheur à moi qui ai baissé ma garde. L’inéluctable s’est produit! Le cercle vicieux s’est sournoisement mis en place. J’ai cru tout le long que ma peau était simplement devenue hyper-réactive. J’ai banni toute crème chimique et n’ai utilisé que des huiles bio, pas de savon. Et me suis désespérée de ne même plus supporter les produits naturels. J’ai appliqué quelque fois de la crème Tridesonit en pensant me soulager, alors que je laissais alors pénétrer le cheval de troie! Damned. Pour résumer j’ai fait une toxidermie très grave début novembre 2014, qui allait évoluer vers un possible choc anaphylactique. Dieu merci cela s’est arrêté à 48h d’une certaine hospitalisation. Symptômes: eczéma maculo-papuleux généralisé suraigu et oedème. Atroce. J’ai cru mourir. J’ai depuis fait des test cutanés qui ont révélé une allergie de contact au chrome déjà connue, mais qui n’explique pas un épisode généralisé aussi violent. Je passe de nouveaux tests cette fois en avril car suspicion d’empoisonnement à la pénicilline ou aux anti-inflammatoires pris auparavant. Le corps a guéri depuis bien qu’un foyer au pied persiste. Mais le visage a récidivé à épisodes réguliers de 10 à 15 jours. Je comprends aujourd’hui pourquoi, et ton témoignage m’a vraiment apporté. De plus on se sent moins seule. Car ces symptômes sont très difficiles à supporter, pour l’image de soi, et celle que l’on renvoie. J’ai aussi eu de sérieux troubles occulaires lorsque j’appliquais la crème tous les jours. C’est terrifiant la nocivité de ces produits, prescrits par ces dealeurs inconscients de dermatologues. J’ai toujours eu le sentiment de leur ignorance lors des consultations, et encore plus au service allergologie de l’hopital!!! Je ne fais pas confiance aux médecins depuis très longtemps. Ils prêchent souvent pour leur paroisse et leur cynisme est parfois palpable. De plus aucune information de précaution. On est lâché dans la nature… J’ai donc utilisé ces coticoides pendant 3 mois, avec parcimonie. Je les arrête totalement dès aujourd’hui. Poubelle. J’espère que mon état va s’arranger progressivement. Je crains de garder une sensibilité exarcerbée. Mais je sais que le corps a aussi des pouvoirs merveilleux de résiliance. Je sais aussi que l’eczéma est lié au psychisme. Il faut travailler sur soi intérieurement et se nettoyer des produits chimiques. Je fais une cure de radis et artichaut depuis 10 jours pour nettoyer mon foie. J’espère que cela va vraiment mieux pour toi. Si tu as des conseils à me donner n’hésite pas. Et bravo pour le soutien précieux que tu apportes aux autres. Marthe.

    Répondre
    Marthe - 9 février 2015
    1. Hé bien Marthe quel témoignage !
      Pas rigolo 🙁
      Après difficile comme cela de savoir à quoi tout ce que vous avez eu est du tant les témoignages divergent en la matière (cf. autres commentaires sous ce post et certains qui n’ont aucuns effets…) mais je reste convaincue comme vous que la cortisone n’est pas une bonne chose pour traiter de des affections qui n’ont pas d’urgence à être traité.
      Que vous ont dit exactement les médecins lors de cette hospitalisation sur les causes de cet œdème ?
      Tenez nous au courant de la suite pour que l’on sache si oui ou non cela se passe mieux une fois la cortisone arrêtée 🙂

      Répondre
      Sabrina de Bio Pas Cher - 10 février 2015
      1. Bonjour Sabrina, merci pour votre réponse. Je pense que la cortisone ne doit être utilisée qu’au plus fort d’une crise très grave. Pour ma part, l’urgence aurait pu être vitale. Cela dit, le temps d’application doit être extrêmement court, quelques jours, et les patients devraient impérativement être prévenus en ce sens. Car ensuite le remède devient pire que le mal. Des solutions alternatives plus respectueuses de l’intégrité biologique des patients existent et ne sont pas mises en oeuvre. La sécu rembourse les traitements les plus controversés et non les médecines douces (et non moins efficaces) Dans une société où le profit est le leitmotiv (médecins et leurs puissants lobbyings), l’éthique n’est que toute relative, voir conceptuelle. J’ai rencontré de nombreux cas où la médication outrageuse entrainait les personnes dans des maladies au long cours et dévastatrices, ne soignant pas l’origine des troubles. Cette société méprise encore l’importance de la santé mentale et intérieure, source de tous les maux et secrets de toutes les guérisons. La France pratique souvent l’omerta au sujet de la dangerosité des médicaments (voir les derniers scandales pillules, médiator….Etc.), alors que d’autres pays du monde interdisent des substances encore utilisées chez nous bien longtemps après. Pour les nouvelles, je n’ai pas réutilisé de cortisone depuis plusieurs jours malgré une nouvelle poussée d’eczéma il y a 2-3 jours. J’ai résisté hier malgré les tiraillements et brûlures sur le visage. (eczéma peri-oral). Eh bien ce matin cela va beaucoup mieux. J’applique de la pommade cicaplast depuis hier. J’avais peur des effets de lendemain, et finalement je me sens mieux. L’eczéma s’est atténué. Je vous tiens au courant pour la suite dans les prochains jours. Au fait, les causes de l’oedème sont que j’ai subit une intoxication violente certainement dûe à une allergie médicamenteuse, et le principe de ces substances nocives est de s’attaquer aux muqueuses. Cela arrive lors d’un choc allergique intense, et peut précéder un choc anaphylactique : les muqueuses des voies respiratoires enflent et provoque un étouffement) Pour le moment je ne connais le principe physiologique qui agit. Je vou salue Sabrina.

        Répondre
        Marthe - 10 février 2015
        1. Oui, on est les champions de l’industrie pharmaceutique en France mais il me semble voir un vrai courant monter dans la population contre ce phénomène alors espoir ^^ espoir ^^
          Sinon très heureuse de voir que sans la cortisone après quelque jours cela va mieux, vous n’aviez jamais essayé ?

          Bises.

          Répondre
          Sabrina de Bio Pas Cher - 17 février 2015
          1. Bonjour,
            c’est vrai qu’une prise de conscience commence à émerger mais la route est longue avant d’inverser le conditionnement des firmes pharmaceutiques opéré depuis plusieurs décennies. Et qui débute dans les écoles de médecines afin de bien formater les futurs commerciaux. Je suis en colère car en fait ma situation s’est aggravée suite à l’arrêt totale de la cortisone. Après 3 ou 4 jours j’ai subit une récidive très violente d’eczéma sur l’intégralité de mon visage, suivant précisemment tous les mouvements que j’avais effectué en appliquant la pommade. Ce qui permet d’affirmer sans aucun doute que cet effet secondaire est dû à l’intoxication à la cortisone. Une inflammation insupportable, rougeurs cuisantes, petits boutons, acidité, jusqu’à me déformer le coin des lèvres. J’avais compris en lisant vos posts que j’allais subir un rebond, mais là ce fût spectaculaire. Déjà 8 jours de souffrance, chaque heure, chaque minute. J’ai voulu tenir le coup et ne jamais réutilser de pommade. Ma peau me l’a réclamé, j’ai même eu des symptômes de manque similaires à ceux d’un toxicomane: sueurs, spasmes musculaires et même vomissements. Je pense que c’est mon organisme qui se débarrasse des toxiques qui ont dû passer dans mon sang. J’ai dû tamponner mon visage nuit et jour avec des compresses d’infusion de camomille pour soulager l’inflammation, j’ai pris des bains d’amidon de mais en trempant mon visage pour calmer les brûlures, j’ai appliqué des masques d’argile verte pour absorber et assainir. Et j’ai appliqué de huile d’amande douce diluée comme émolliant car tout mon visage a séché jusqu’à la déshydratation. Je ne pouvais plus ouvrir la bouche pour manger sans risquer de me causer des coupures aux commissures tant la peau s’est asséchée. Puis j’ai pelé de partout, sévèrement. Les squames se sont détachées et aujourd’hui mon visage me brûle encore. Ma peau semble reprendre un fonctionnement normal, mais reste rouge et encore inflammée. Je ne suis pas encore tirée d’affaire mais j’ose espérer que le pire et passé. Je fais une cure d’eau argile que je bois chaque matin pour nettoyer l’organisme et je sens que cela a un effet positif. Cela fait 8 jours que je ne suis pas sortie de chez moi.
            J’ai vu en tout 6 spécialistes dermatologues et aucun d’entre eux ne m’a informé sur les dangers de cette pommade tridesonit sur le visage. J’ai parlé plusieurs fois de mes doutes à ce sujet et aucun d’entre eux n’en a reconnu la réalité. C’est juste scandaleux, consternant et affligeant. Je n’utiliserai plus jamais le moindre traitement chimique externe ou interne avant d’avoir épuisé toutes les thérapies douces et naturelles. Banissons absolument ces cocktails chimiques aux effets secondaires pires que le mal. Il y a toujours au préalable de remèdes naturels. Et même pour les soins quotidiens. Surtout pour les soins quotidiens.
            Ce qui ne tue pas rend plus fort. J’espère que ma peau va se relever de cette épreuve. Et j’invite chacun d’entre nous à s’informer au maximum lors de toute démarche de soins afin de trouver les solutions les plus saines. La parole des médecins n’est pas sacrée. Il ne faut prendre leurs conseils comme parole divine. Ils servent leurs intérêts la plupart du temps et eux-même ont été conditionnés pour servir l’industrie pharmaceutique. Utilisons avant tout les remèdes de nos grand-mères qui ont fait leurs preuve. Puis seulement les médicaments avec parcimonie et méfiance.
            Je vous donnerai des nouvelles. Je vous salue.

            Marthe - 17 février 2015
          2. Hé bien Marthe je vous suis à 100 % dans tout ce que vous dites, quelle épreuve vous venez de passer ! Donnez nous de vos nouvelles, la peau a des capacités de récupération inouïes, je vous souhaite tout le bien du monde 🙂

            Sabrina de Bio Pas Cher - 17 février 2015
          3. C’est bien grâce à votre témoignage que je garde espoir. Merci pour votre soutien. Vraiment.

            Marthe - 17 février 2015
          4. Avec grand plaisir Marthe, c’est le but de ce blog 🙂

            Sabrina de Bio Pas Cher - 17 février 2015
  35. Mon eczema (pas encore sûr en fait) est sur tout le corps, dont le visage. Maintenant les anti-histaminiques limitent les dégats, mais j’ai eu tout le corps à traiter à la cortisone, crème épaisse difficile à appliquer (probablement puissante, je n’ai pas le pourcentage de cortisone). Je n’en ai mis que 4 jours. Pour le visage, il me fallait une autre crème, moins forte: emo-cort (1%, bien que ma dermato avait voulu me donner de la 2.5% au début comme je le disais). Finalement j’ai passé à hydrocortisone 0.5%, car ca suffit amplement dans mon cas. Il n’y a qu’au visage où ca me gêne encore à chaque semaine. Le reste du corps est sensible et taché de rouge, mais c’est pas du tout un problème gênant. Ca pique pas beaucoup non plus. Je n’ose pas arrêter les anti-histaminiques par contre. Notez aussi que les plaques n’ont jamais été dans un état très avancé. c’était rouge, piquoté diffus, légèrement rugeux, la peau tombe en pellicules si je ne mets pas de crème. Mais pas la fin du monde. Malgré tout, quand c’est à la tête, c’est désagréable. J’ai essayé des trucs comme Mazor, mais ca n’empêchait pas le retour des plaques.

    Répondre
    Etienne Turgeon - 19 décembre 2014
  36. Aussi, à quelle fréquence? L’utilisiez-vous chaque jour? Preniez-vous des pauses? Si je ne l’utilise que 2 jours/semaine, est-ce trop peu pour avoir des effets secondaires? Je sais que probablement personne n’a de réponse à 100% fiable pour cette dernière question, mais si au moins chacun mentionne sa fréquence d’utilisation, on aura peut-être une idée générale.

    Répondre
    Etienne Turgeon - 19 décembre 2014
  37. Merci. Et pour le pourcentage de cortisone dans votre crème? Si vous avez utiliser quelque chose comme de la 1%, je serai alors inquiet, parce que c’est ce que j’ai utilisé.

    Répondre
    Etienne Turgeon - 19 décembre 2014
    1. C’était Tridesonit 0,05 % alors comme quoi…je l’utilisait matin et soir à raison d’un peu moins d’une noisette pour l’ensemble de la zone péri-orale et des yeux.

      Répondre
      Sabrina de Bio Pas Cher - 23 décembre 2014
      1. Ouch. Des résultats permanents avec une crème si peu forte? Ca fait peur.

        Répondre
        Etienne Turgeon - 23 décembre 2014
        1. Comme quoi…

          Répondre
          Sabrina de Bio Pas Cher - 26 décembre 2014
        2. Bonjour,

          Pardon de m’incruster mais je voulais rectifier ce point, contrairement à ce qu’on pourrait croire, pas mal de crèmes dosées à 0,05 % sont classées dans la ccatégorie dermocorticoïde d’activité forte ou modérée !

          Pour ma part j’ai eu recours à une crème similaire (Flixovate 0,05% = forte, ce que j’ignorais hélas) pendant 6 mois avec multiples tentatives de sevrage progressif, à cause d’un eczéma apparu du jour au lendemain sur le visage et s’étendant progressivement au point de me défigurer, je n’arrivais plus à le camoufler et je n’ai plus eu trop le choix, pourtant j’ai longtemps fait de la résistance et ma dermatologue a complètement minimisé la puissance et les effets néfastes de ce traitement, comme tous les dermatos apparemment, à les entendre, c’est tout à fait banal et anodin… seulement en bloquant l’eczéma sur le visage, il est sorti sur le corps ! J’ai subi, pas question de me tartiner de cortisone de la tête aux pieds, le visage suffisait amplement…

          Là ça fait tout juste 2 mois que je l’ai complètement stoppée (j’en étais à une application par semaine) et je subis les conséquences, ma peau est complètement détraquée : rougeurs plus ou moins marquées selon les jours, boutons (je n’en avais pas avant), peau rugueuse qui desquame, problèmes de cicatrisation (le moindre bouton met des semaines à se résorber et laissent des marques) …
          J’essaie de tenir bon car il faut du temps pour qu’elle retrouve un semblant d’équilibre après avoir été intoxiquée si longtemps, surtout quand on utilise des soins naturels pour essayer de réparer (huiles végétales + essentielles), je fais très attention à ce que j’applique sur ma peau désormais, terminé les cosmétiques conventionnels remplis de cochonneries chimiques !

          Sinon pour connaître les effets secondaires de ce traitement “miracle”, il suffit de lire la notice, ça calme : acné cortico-induit (ce que j’ai), eczéma cortico-induit (ce qui est arrivé à Sabrina, on dirait ? La cortisone entretient l’eczéma et l’aggrave, c’est un cercle vicieux), dermatite péri-orale, rosacée, affinement de la peau comme mentionné dans plusieurs témoignages ici-même, voire même atrophie cutanée, dépigmentation ou taches brunes, pilosité qui s’emballe, et peut-être même la dermite séborrhéique, dont je pense être désormais atteinte malheureusement…

          Courage à tous et toutes, merci à Sabrina pour cette mise en garde !

          Répondre
          Lena - 20 janvier 2015
          1. Merci pour ton message Lena et peux-tu nous en dire plus sur ces dosages (info de ton dermato si j’ai bien compris ?), plus il y a de zéro plus parfois cela signifie que c’est dosé ? C’est à n’y rien comprendre…
            J’ai effectivement eu une dermatite péri-orale et un eczéma cortico-induit et je suis à 200 % d’accord avec tout ce que tu as écrit précédemment d’où ma courte réponse 🙂

            Sabrina de Bio Pas Cher - 21 janvier 2015
  38. J’insiste sur la question du dosage, car ma pharmacienne m’a assuré qu’à 1% c’était insignifiant comme dosage. Est-ce vrai? Je lui ai raconté votre histoire, et m’a dit que votre dosage devait être supérieur à 1%. Ma dérmatologue m’a aussi assuré qu’avec emocort ils n’ont jamais eu de problème rapporté, excepté pour une personne qui en avait pris pendant 10 ans! La question sur la premanence est aussi un enjeu majeur: ca ne me dérange pas d’avoir des effets d’amincissement pendant 6 mois, 1 an. Mais à vie, probablement pas!

    Répondre
    Étienne Turgeon - 18 décembre 2014
    1. Hé bien quand votre peau s’amincit elle revient rarement en arrière Etienne et quand mes rides se sont creusées elles n’ont pas disparues une fois le traitement arrêté donc bon à vous de choisir comme je vous disais, je précise quand même que j’ai la peau fine et sensible.

      Répondre
      Sabrina de Bio Pas Cher - 19 décembre 2014
  39. Le problème de l’eczema est nouveau pour moi, à 33 ans. Vos commentaires sonnent l’alarme pour moi. On m’a prescrit de l’emocort 2.5% pour le visage. J’ai demandé à baissé à 1% plutôt. Après 1 mois, j’ai changé à du 0.5% (hydrocort). J’en utilise 2 jours par semaine matin et soir. Cela suifit pour éliminer les symptômes au visage. 4 à 5 jours plus tard, c’est à recommencer. À votre avis, est-ce dangereux à cette fréquence et à ce dosage? Quels sont vos dosages? quelles sont vos fréquences? Et après combien de temps le problème apparait-t-il? Est-ce permanent? Est-ce temporaire? Merci!

    Répondre
    Étienne Turgeon - 18 décembre 2014
    1. Hé bien comme le dit le commentaire plus haut pour certains aucun souci mais franchement quand on s’intéresse en détail aux études sur les conséquences de la cortisone notamment sur les poumons ça fait quand même un peu peur alors à chacun de voir ce qu’il veut faire sachant qu’il vaut mieux limiter c’est sûr, que ce n’est pas une solution de long terme donc autant tenter dès maintenant de trouver la vraie cause profonde (et de la traiter, comme par exemple un problème de foie engorgé). Ce n’est pas une histoire de “à mon avis c’est dangereux”, oui c’est mon avis mais à vous de vous faire le vôtre et de vous informer pour choisir en toute connaissance de cause. Je n’en prend plus aujourd’hui mais j’en mettais une bonne noisette sur toute la partie basse de mon visage (zones touchées contour de la bouche, pommettes et yeux). Il n’y a pas de “problème” qui est apparu, justement sur le moment pendant le temps où je l’ai appliqué juste l’eczéma partait quand j’en mettais, revenait dès que j’arrêtais et au bout de plusieurs moi s’est étalé sur le visage et quand j’ai décidé d’arrêter j’ai remarqué que des rides étaient apparues alors que juste avant la cortisone je n’en avais pas…depuis ma peau a été chamboulée, toute sèche et là j’ai encore ce problème aujourd’hui alors comme quoi ça peut durer longtemps….donc à vous de faire vos choix !

      Répondre
      Sabrina de Bio Pas Cher - 19 décembre 2014
  40. Coucou !
    Je viens apporter ma maigre contribution à ce petit article sur lequel je suis tombée par hasard. Je vais sur mes 21 ans, et d’aussi loin que je me souvienne, l’eczéma a toujours fait parti intégrante de ma vie. Déjà bébé, j’avais toujours d’énormes plaques sur tout le corps et j’en garde encore de nombreuses cicatrices aujourd’hui. Mes parents ont tout essayé pour me sortir de ça, j’ai été voir un nombre incalculables de médecin pour guérir cette “maladie” (car arrivée à ce stade là, je considère l’eczéma comme une vraie maladie, avec tous les inconvénients qui vont avec) et la seule chose qui m’a aidé à me dépêtrer de ce cauchemar c’est… la cortisone. Je vois déjà les tomates et les œufs voler sur moi mais malheureusement c’est comme ça. Le problème avec la cortisone comme tu le mentionnes si bien dans ton article c’est qu’elle donne une sorte d’illusion à la peau. Qu’effectivement, la cortisone donne une raclée à l’eczéma. Et c’est pour ça que la peau en devient totalement accro. Mais pour avoir consulté des dizaines de dermatologue, c’est la principale mise en garde qui m’a été faite ! Cortisone, oui, mais avec parcimonie et surtout, un rituel bien précis (diminution des doses toutes les semaines : Tous les soirs pendant une semaine en cas de grosse crise, un jour sur deux la semaine suivante, une fois tous les deux jours la semaine d’après etc… jusqu’à arrêt total). Et en tout honnête, j’ai toujours fais ça, et la cortisone ne m’a jamais donné plus de plaques que j’en avais. Je n’ai jamais eu de crises encore plus violentes après l’arrêt de la cortisone.
    Malgré tout, je ne nie pas le fait que ça peut arriver, loin de là car vu les commentaires, je suis étonnée, et en même temps un peu tristoune, de voir que la cortisone ne fait pas des miracles pour tout le monde… Je pense que chaque type de peau est très différente, et ça dépend vraiment du type d’eczéma que l’on peut avoir et surtout des médecins que l’on consulte (nous sommes d’accord sur le fait que certains prescrivent de la cortisone ou des antibiotiques à tout va, parce que beaucoup n’en n’ont rien à faire de leurs patients et sont surtout bien suivis par les labos avec bonus à la clé).

    Voila, j’espère que ce petit message servira !

    Répondre
    Floriane - 14 décembre 2014
    1. Effectivement nous sommes tous différents et jamais je ne le nierais ici. Et parfois une solution qui dans un cas parait extrême est juste adapté à un autre…c’est la vie 🙂
      En revanche est-ce que tu as une idée de la cause profonde de ton eczéma ? (problème sérieux de fois et donc d’évacuation, stress très présent depuis l’enfance ?,etc… )
      Enfin qualifier la cortisone de miracle là par contre je dirais non car elle fait beaucoup de dégâts invisible et qui ne se révèlent que sur le long terme donc bon patience avant de crier au miracle ^^

      Répondre
      Sabrina de Bio Pas Cher - 17 décembre 2014
  41. Bonjour,
    Je te remercie vraiment de cet article car moi aussi j’ai ce problème et ça fait des années que je mets une crème à la cortisone et le médecin dis rien!
    J’ai tout fait aussi et rien ne change!!! j’en pleure des fois tellement j’en ai marre!
    Petite question tu as arrêté d’un coup? et plus rien après? pas d’effet rebond?
    Je désespère…. dés que j’arrête c’est pire après, mais il faut peut être que je prenne mon mal en patience.
    En attente de ta réponse.
    Cordialement Laurie

    Répondre
    delage - 2 octobre 2014
    1. Salut Laure hé oui c’est vraiment chiant ces problèmes de peau…
      oui j’ai arrêté d’un coup mais j’avais quand même légèrement diminué avant alors diminue doucement sur un mois en baissant les doses et en n’appliquant deux fois moins souvent puis arrêtes tout.
      Comme moi oui tu va passer un sale moment pendant un à deux mois avec un bonne poussée mais après ça sera fini alors per-sé-vè-res ! Prends aussi soin de ton foie pour t’aider à évacuer les toxines (souvent responsables des eczémas) en prenant du desmodium en gélule et des tisanes de romarin ou du radis noir et artichauts en ampoules ! Vas y à fond côté détox foie !
      N’hésites pas à revenir échanger ici si tu veux du soutien, bises :-*

      Répondre
      Sabrina Chauchard - 2 octobre 2014
  42. Bonjour,
    Je souffre de l’eczéma depuis mon enfance,les traitements ont toujours été à base de cortisone ,aujourd’hui j’ai 27ans et je suis enceinte, j’ai du arrêter les traitements corticoïdes et résultat j’ai une poussée d’eczéma dans le visage très forte (joue,front,paupière ,lèvre,le cou,) ça me gratte énormément ,ça me brûle et malgré des crèmes hydratante appliquées tous les jours,ma peau reste très sèche et très rouge avec de petits boutons à pointes blanche. Je deviens folle, enceinte de 4mois j’essaye de rester calme pour mon bb mais pas évident tous les jours….. Il y a maintenant presque 10jours que je n’utilise plus de cortisone sur mon visage,à votre avis les plaques vont partir dans combien de temps? Vous vous lavé le visage avec quoi d’autre que l’eau du robinet? Merci d’avance pour votre réponse .
    Julie.

    Répondre
    Douce - 10 septembre 2014
    1. Oui, la grossesse remet souvent en cause beaucoup de chose côté santé et c’est étonnant comme toutes les femmes enceintes que je côtoie ont une propension à prendre soin d’elles à ce moment-là, pour le petit être qu’elles abrite alors qu’en temps normal elles s’en fichent!
      Dommage car ton corps devrait être une préoccupation à longueur d’année 🙂
      Enfin c’est quand même très bien et je comprend que tu en souffres. Je sais que quand on est en plein dedans on aimerait qu’on nous donne un délai sauf que chaque eczéma et chaque personne est différente, a un climat topique et hormonal différent donc je ne peux te répondre hormis te dire que pour mois c’est passé totalement après trois- quatre semaines dont deux semaines de belles poussées.
      Sinon je me lave deux fois par semaine le visage à l’eau du robinet, le reste du temps c’est démaquillage avec une huile végétale sur un coton (cf. “J’ai trouvé le démaquillant bio, pas cher et efficace” et sans rinçage, juste ensuite application de la crème.
      Aujourd’hui comme j’ai quelques bouleversements hormonaux cause arrête de pilule en revanche je rajoute à cela après le démaquillage un dernier nettoyage avec une eau florale sur un coton, pour vraiment nettoyer à fond mais toujours sans agresser.
      Je te conseille pour ton eczéma de ne te nettoyer le visage ou de ne le mouiller qu’avec de l’eau thermale en spray jusqu’à ce qu’il disparaisse, tu évitera toute irritation qui pourrait être très malvenue en ce moment.

      Répondre
      Sabrina Chauchard - 11 septembre 2014
      1. Merci pour votre réponse , 🙂

        Effectivement pendant des année j’ai joué la carte “peut être “de la facilité en étant certaine que le seul remède pour mon eczéma était la cortisone… Je paie les frais….
        Avec votre site et les différent témoignages mon opinions a changé , je suis allée chercher de l’eau thermal et de huile d’argan, j’ai très envie de croire que cela va fonctionner avec un peu de temps,même si c’est pas facile tous les jours de se regarder dans le miroir.

        Merci pour votre site et vos conseils.
        Julie

        Répondre
        Douce - 11 septembre 2014
        1. J’ajouterai également d’aller chercher du côté des causes profondes en tentant par exemple de drainer les toxines (un eczéma étant en fait tout simplement l’évacuation de toxines par la peau puisque les autres organes “filtres” (il y en a 5 : le foie, les intestins, la peau, les poumons et les reins) sont surchargés ou paresseux.
          Pour le foie par exemple, des gélules de desmodium, de radis noir/artichaut mais aussi des mélanges de plantes en herboristerie infuses ensuite toi-même peuvent faire des miracles !
          En tout cas regardes du côté de ces organes-là 🙂

          Répondre
          Sabrina Chauchard - 12 septembre 2014
    2. Bonjour Douce,
      J’ai la même question que pour Louise et Fanny.
      Combien de temps avais tu utilisé la cortisone ? Peux tu me dire quel aspect a ta peau aujourd’hui ?
      Bonne journée

      Répondre
      Maira - 18 juin 2016
  43. Bonjour , étant atteint de dermatite atopique , mon médecin m’a prescrit de la cortisone ( crème ) , après l’arrêt du traitement , des poils/duvet ( longs et fins ) sont apparu sur les zones où j’en avais mis , cela est très gênant pour moi ( ventre..) j’aimerai savoir si quelque uns d’entre vous on déjà eu la même chose et est-ce que les poils partiront lorsque mon corps aura totalement évacué la cortisone
    j’ai rien trouvé sur internet

    Répondre
    Anna Ob - 13 juillet 2014
    1. CoucouAnna,

      Je n’ai pas eu ce genre d’effets secondaires mais les témoignages que j’ai trouvé sur Internet sont plutôt rassurants :

      Cortisone et poils horribles” :

      “ce que je peux te dire c’est que ça s’atténue, et ensuite ça disparait, et tout rentre dans l’ordre, mais je ne saurais pas te dire combien de temps exactement il faut pour que ta pilosité redevienne normale.

      dans mes souvenirs, ça reste, effectivement, encre après l’arrêt de la cortisone, mais ce qui est sûr c’est que ça s’atténue et ça s’en va.”

      Un autre témoignage qui parle de cette pousse de poils due à la cortisone :
      Refuser la cortisone

      “je ne vous raconterai pas les débuts d’une prise de
      cortisone à haute dose : tachycardie, hausse de tension, excitation, humeur vagabonde (dépressive,
      même), bouffées de chaleur, rougeurs, des poils qui poussent partout où il ne faut pas (menton,
      moustache…. Drue, la moustache, pas quelques poils qu’on pourrait épiler !), insomnies, prise de
      poids (20 kilos), face de lune… Et tout ça malgré le fait que vous ne mangez plus rien de ce que vous
      aimez, plus de sel, plus de sucre, on compte même le sodium dans les aliments, le nez dans les
      bouquins de diététique ! On fait faire du pain sans sel à son boulanger, qui l’oublie un jour sur deux,
      on évite les dîners-raclette chez les copains, ou les plateaux de fruits de mer, et pour cause…On ne
      s’habille plus, on ne se reconnaît même plus dans la glace. Pendant des années !”

      Mais elle conseille de ne pas prendre de cortisone (comme moi^^)

      Voilà, sinon pourquoi n’essaies-tu pas de supprimer la cortisone comme j’en ai fait l’expérience ?

      Répondre
      Sabrina Chauchard - 14 juillet 2014
  44. Salut Sabrina.. Je viens aux nouvelles ! J’ai écouté tes conseils d’arrêté la cortisone : ÇA A MARCHÉ.. J’ai presque plus rien.. (je touche du bois, car suffit que je dises que j’ai plus rien pour que ça revienne ^^)

    Juste quelque tâche post-eczema, qui sont en train de partir, mais maintenant j’ai une peau seine et douce, ça me gratte plus ni rien !

    Pour dire, la dernière fois il resté un petit bouton d’eczema, que j’ai essayé de faire partir avec un poil de crème cortisone, malheur.. à peine après avoir mis cette crème ; brulure, bouton multiplié par 3, etc.. Bref..

    MERCI ! (je commençais à être désespéré car ça partait pas)

    Répondre
    Steven - 25 juin 2014
    1. Salut Steven, wahou je suis trop contente pour toi !
      Tout parti, parti ?
      C’est énorme 🙂
      Tu dois êtres sacrément soulagé !

      Répondre
      Sabrina Chauchard - 25 juin 2014
  45. […] la crème qui m’hydrate/ne m’irrite pas/ne fait pas graisser. Suite à un eczéma traité malheureusement à la cortisone ma peau est devenue ultra réactive et aucune crème n’avais réussit jusqu’à ce jour […]

  46. […] pour commencer, par expérience, fuyez à tout prix la cortisone, elle ne m’a causé que malheurs et désolation. Même si à court terme (ou comme vous le recommande votre dermato ^^) ça peut sembler une […]

  47. Bonsoir à toutes les victimes de la cortisone…
    LA CORTISONE PEUT CHANGER VOTRE VIE TRES RAPIDEMENT. DANGER
    Ma mésaventure est la suivante : pas de maquillage pendant l´été et puis en novembre, j´me suis remis deux jours de suite ma super poudre minérale tant adorée (non testée sur animaux, etc). Du jour au lendemain, j´ai eu des plaques rouges sur les ailes du nez jusqu´aux coins des lèvres. Comme j´devais aller au travail, j´me suis arrêtée à la pharmacie et ils m´ont donné une crème à mettre 2/3 fois par jour pendant quelques jours. J´précise que c´est en Espagne, où on peut te filer une crème à la cortisone sans ordonnance. J´aurais aimé être informée à ce moment sur ses dangers. J´aurais aimé qu´on m´interdise de l´utiliser plus de X jours. Qu´on me dise de surtout mettre qu´une fine couche. J´ai dû l´utiliser pendant 4 mois. Et un jour, j´me suis demandée quels pourraient être les effets néfastes de la cortisone en application locale. Ah oui, j´précise que mon début de recherche s´est basé sur le fait que j´me demandais si ca pouvait augmenter la pilosité (euh ouais parce que sur le visage…). Et là, j´ai compris que j´avais effectivement bénéficié de certains de ses effets négatifs. J´ai la peau lisse sur cette zone, comme si fraichement épilée. Jusque là ca a l´air plutôt cool, nan ? Mais j´ai aussi découvert le phénomène d´amincissement de la peau. J´ai donc la peau un peu creusée (ce qui se voit de loin- ou comment prendre 5 ans ou plus) dans les plis du sourire. Et j´ai aussi, toujours entre le nez et les coins de la bouche, une belle ligne bien fine et profonde de chaque côté, comme si on avait passé un cutter (ce qui se voit de près). Complètement blasée, j´décide d´essayer l´aloé véra pur. Sans amélioration. J´vais donc chez le dermato. Il me prescrit Elidel. Ca marche et on voit que c´est pas le même processus que la cortisone. En plus, comme ca arrive souvent, ma peau était devenue accro. Mon eczéma ayant bien diminué avec Elidel mais voyant déjà que j´allais devoir l´utiliser à long terme, j´ai redonné une chance au gel d´aloé véra. J´pense que si pendant une longue période de ta vie tu vas devoir vivre avec de l´eczéma et pouvoir seulement contrôler ses manifestations, alors autant que ce soit une plante. La leçon : se renseigner sur ce qu´on nous donne. J´suis sûre qu´y a beaucoup trop de pharmaciens, médecins, dermatos qui prescrivent n´importe quoi. Et partir du principe que les médicaments sont dangereux pour la santé. L´industrie pharmaceutique est ultra puissante. Bref. L´aloé vera, après avoir `annulé´ les effets de la cortisone avec Elidel, me permet vraiment d´avoir un truc plutôt convenable (On sait toutes à quel point ça peut affecter psychologiquement quand c´est au visage…). Après ce qui a marché pour moi ne marchera peut-être pas pour d´autres ! Par contre, pour les rides, là c´est mort j´pense. Ce qui est creusé est creusé à jamais… Putain mais j´imagine même pas dans 10 ans ! Nannnnnn !

    Répondre
    fanny - 31 mai 2014
    1. Oui, c’est vraiment la grosse merde quand on e met beaucoup pendant plusieurs mois, je vois qu’on a fait pareil ^^ J’ai la même ride creusée qui n’était pas là avant et une peau hypra réactive (qui l’était déjà avant mais là c’est l’horreur, je rougis dès que je me douche,etc.)
      Je ne savais pas que l’aloé vera pouvais aider à sevrer la peau c’est super, pourquoi pas alors envisager une détox de la cortisone à l’argile puisque l’argile a la propriété de faire sortir les toxines à l’extérieur 🙂

      Mais ne t’inquiètes pas pour dans 10 ans, c’est juste qu’on aura eu des rides plus tôt que prévu mais si on prend soin de notre peau ça va aller ^^, faut juste pas continuer la cortisone trop longtemps mais ça ne va pas continuer à te faire des rides même si effectivement notre peau est plus fragile…je crois beaucoup au pouvoir d’auto-guérison du corps 🙂

    2. Bonjour Fanny,
      J’ai la même question que pour Louise. J’essaie d’avoir quelques témoignages “après cortisone”.
      Combien de temps avais tu utilisé la cortisone ? Peux tu me dire quel aspect a ta peau aujourd’hui ?
      Effectivement, je pense que la cortisone est tout à fait justifiée une fois ou 2… mais derrière il faut rapidement rebondir sur d’autres solutions.
      Bonne journée

      Répondre
      Maira - 18 juin 2016
  48. Le malheur dans cette histoire est qu’à chaque fois on veut soigner un petit bob qui empire en le soignant.
    J’ai des plaques rouges sur le visage depuis qu’un médecin m’a prescrit de la cortisone à cause de taches rouges sur le visage. Après avoir calmé ce problème, l’arrêt de la cortisone a provoqué bien pire, aujourd’hui ma peau brule après la douche, avec la transpiration, les crèmes hydratante même. J’ai trois grosses taches sur le visage à longueur d’années, et chaque fois les même questions sur mon coup de soleil, sans compter des veines apparentes sur le nez à cause de cette crème qui affine la peau en la brulant doucement.
    La cortisone c’est nul. nul. nul.
    Aujourd’hui j’arrête tout. clope, alcool, sucre, crèmes. La société nous fait consommer, toujours plus, à chaque instant qui profite?, pas nous.

    Répondre
    diogène66 - 6 mai 2014
    1. Oui, c’est malheureux …encore une histoire qui en tout cas confirme la nocivité et l’effet rebond de la cortisone.

  49. Hey !
    Comme je te comprend…
    Je suis entrain de faire la même chose! J’ai eu des plaques rouges avec plein de pointes blanches autour des ailes du nez, au début la cortisone faisait du bien mais à chaque fois que j’arrêtais, ça revenait en pire !
    Verdict j’ai été chez le dermato mercredi et bien ma peau est accro à la cortisone !
    J’ai donc arrêté, il m’a donné une autre crème pour calmer ma peau mais évidement, comme j’ai arrêté la cortisone ma peau fait des plaques énormes qui font hyper mal… J’espère que ça passera vite !!

    Répondre
    Louise - 26 avril 2014
    1. Oui, tu va passer un sale quart d’heure mais après ça ira mieux, promis !
      Essaies de mettre le moins de choses possible sur ta peau, y compris crèmes de dermato souvent remplies de pétrole, etc (regarde la compo).

      Bises !

      Répondre
      Sabrina Chauchard - 26 avril 2014
      1. Bien il a été obligé de me donner une autre crème pour tromper ma peau et lui faire croire que c’est de la cortisone… Et comme j’ai une peau acnéique de base, ça n’arrange rien !
        Au bout de combien de temps tes plaques sont partis?
        J’ai l’impression que ça passe un peu et à la fois non… Sensation bizarre lol !

        Répondre
        Louise - 28 avril 2014
        1. Que je creuse dans mes souvenirs, ça a mis genre deux mois à redevenir “humain” et trois en tout à partir totalement. La peau se renouvelle je crois tous les 27 jours alors il faut attendre ça aussi..
          Mais t’inquiètes de toute façon tu ne peux qu’être sur la bonne voie malgré le temps que cela prendra car il n’y a pas d’autres solutions !

          Répondre
          Sabrina Chauchard - 28 avril 2014
          1. Or toi tu n’avais pas été voir un dermato ?
            J’espère qu’avec la crème “Dupe” ça ira plus vite!

            Louise - 28 avril 2014
          2. Non, pas de dermato car toutes les fois où j’ai eu affaire à un dermato il se sont contentés de me prescrire des crèmes bien chimiques sans vraiment prendre le temps d’observer ce que j’avais. Bref, je ne trouve pas les dermatos extra dans l’exercice de leur métier.
            Sans faire de généralités tous ceux sur qui je suis tombé se contentaient bien gentiment d’apposer des crèmes dont ils ignoraient certainement la composition…
            D’ailleurs je ne pense pas que ta crème “dupe” soit une solution, pour moi (selon mon expérience en tout cas) car là tu as juste besoin que ta peau ne soit plus DU TOUT agressé (donc rien sur ta peau ou que de l’ultra naturel et tolérable)…

            Sabrina Chauchard - 28 avril 2014
          3. Certes, sauf que moi le “manque” de Cortisone se mélange à mon acné qui est de moyen à sévère… Donc je suis obligée de prendre certaines précautions :/.

            Et le mien est plutôt “Clean” puisque je lui ai demandé avec quoi je pouvais me nettoyer le visage (car même avec ces plaques, je garde une peau grasse sur le reste du visage). Il m’a donné un lavant avec 90% d’ingrédients d’origine naturelle, sans dérivés pétrochimiques, sans paraben, non comédo et adapté à ma peau grasse.

            Louise - 28 avril 2014
          4. Oui je comprends mais l’acné fonctionne selon le même mode que l’eczéma, en fait, la peau évacue ce que les autres émonctoires (organes du corps qui permettent l’évacuation des “déchets”) n’arrivent plus à évacuer.
            Ton dermato en dis quoi lui de ça est-ce qu’ils t’explique les mécanismes qui font fonctionner ta peau ?
            Je ne prétends pas du tout me mettre au dessus des professionnels mais je trouve ça dommage que le corps médical, en général se contente de nous prescrire des choses sans nous expliquer (ou tenter parce qu’ils n’ont pas toujours les réponses loin de là.). Donc bref, d’après mes nombreuses lectures sur le sujet, l’acné, l’eczéma et de nombreuses maladies de peau sont un signe que les organes à l’intérieur sont quelque part engorgés et n’arrivent plus à bien éliminer, c’est alors que traiter de l’intérieur (comme pour toutes choses) aura seulement des résultats définitifs ou en tout cas probants et non superficiels.
            Je dis donc que si ton dermato ne fais pas ce travail de t’aider à comprendre d’où peut venir ton acné, cherches un peu toi-même sur le net et tentes des tisanes ou des cures à base de plantes dépuratives (ou va voir un bon naturopathe) et je suis sûre que ton acné n’aura plus à être autant un problème qui t’oblige à mettre des crèmes sur ta peau.

            Sinon je serais toi je ne toucherai plus DU TOUT à ma peau (c’est en tous cas comme ça que je m’en suis sortie)
            , surtout pas de savon aussi doux soit-il, ta peau est à vif ( même moi au quotidien je ne me lave pas le visage avec de l’eau ) alors ne va pas lui en rajouter (tu vois, ça c’est quelque chose de basique, testé et approuvé et malheureusement très peu de dermato parlent du non -nettoyage de peau à l’eau comme d’une partie du traitement, pourtant laisser la peau faire naturellement son travail et se reconstituer est ce qu’il y a de mieux.

            Voilà, et promis je ne juge pas ou quoi que ce soit, juste je suis un peu énervé (même si certains sont bien) qu’ils ne poussent par leur travail plus loin, vers les vraies causes, sans sans arrêt continuer de traiter la surface, qui plus est sans expliquer…

            En tout cas bises à toi et puis n’hésites pas à venir me dire si ça va mieux, je serais ravie de l’entendre !

            Sabrina Chauchard - 28 avril 2014
    2. Bonjour Louise,
      J’essaie d’avoir quelques témoignages.
      Combien de temps avais tu utilisé la cortisone ? Peux tu me dire quel aspect a ta peau aujourd’hui ?
      Bonne journée

      Répondre
      Maira - 18 juin 2016
  50. […] le savez j’ai une peau fine, réactive et desséchée par un épisode malheureux à base d’eczéma et de cortisone. Du coup les gommages cela faisait longtemps que je n’en faisait plus, cela m’irritait […]

  51. Hey, je suis un gars de 18 ans et je souffre d’eczema depuis 3 ans suite à un accident.

    C’est une belle plaque d’eczema à l’épaule qui ne PART PAS, pendant 3 ans j’ai mis du Diprosone, du Dermoval, du Locapred, etc…

    Et à part le Locapred… le Diprosone et le Dermoval sont SUPER agressive, j’avais la peau super rouge quand j’en mettais.
    Mais quand j’en mettais, j’avais l’impression que ma peau reprenais sa couleur d’origine, mais quand je nettoyais un peu ma peau sous la douche (à basse température, sans savon et sans frotter) elle redevenait rouge et sèche.

    Maintenant ça commence a s’étaler, c’est ça le pire…

    J’ai l’impression d’avoir la peau d’une mémé à l’épaule, ma peau est fine, rougâtre, sèche, etc.

    Je sais plus quoi faire, j’ai essayé pleins de trucs; solei, bronzage progressif, beaucoup de vitamines.. mais rien, rien n’y fait, ça s’empire de jour en jour.

    Si vous avez des conseils…

    Répondre
    Steven - 10 février 2014
    1. Salut Steven ben je dirais pour commencer stopper TOUT produit à la cortisone, ensuite limiter les douches sur cette partie (ne passe pas le jet sur ton épaule) et y passer dès que tu peux dessus du spray d’eau thermale (ça apaise) et enfin le soir appliquer un peu de spray d’eau thermale + une huile végétale comme l’huile d’argan ou l’huile de calophylle (qui sont assainissantes et apaisantes).

      Voilà, c’est comme ça que le mien (et celui de beaucoup d’autres personnes) est parti 🙂 (et puis le temps aussi, 2/3 mois certainement dans ton cas).

      Répondre
      Sabrina Chauchard - 11 février 2014
      1. Salut, merci pour ta réponse !

        J’ai eu rendez-vous chez un Dermato aujourd’hui, il m’a fait une Biopsie de la peau, et m’a dit de stopper COMPLÈTEMENT la cortisone jusqu’à ce qu’il sache vraiment ce que sait.

        Et le problème, sans rentrer trop dans les détails, quand j’arrête la cortisone… c’est le cauchemard, ma peau devient folle, gratte, suinte, les plaques prennent du volume et etc… Je te jure c’est pas une partie de plaisir..

        Je vais suivre ton conseil, j’espère que tu as raison, car c’est difficile à supporter..

        Répondre
        Steven - 11 février 2014
        1. Salut Steven, oui, je sais que ce n’est pas facile, dis toi que j’ai eu ça sur les trois quart du visage pendant plus de 6 mois alors je suis bien placée pour te comprendre mais la cortisone ne t’apportera RIEN de bon, elle ne fera jamais que masquer ce qui doit sortir et repousser l’échéance alors stoppes tout, écoutes ton dermato mais je te conseillerais de ne jamais en reprendre parce qu’en plus de tous ces défauts ça abîme ta peau aussi. Bref, ça n’a que des inconvénients dans ton cas. Perso quand je l’ai arrêté j’ai eu une poussée fulgurante et ensuite tout s’est rapidement apaisé et est redevenu normal (mais à cause de la cortisone ma peau est restée super fine et fragile et je suis dégoûtée c’est pour ça que je tente de prévenir les autres de ne pas faire la même connerie….

          Répondre
          Sabrina Chauchard - 11 février 2014
          1. C’est clair que la… j’ai une poussé fulgurante, mais je vais voir comment mon corp va réagir tout seul..

            Je te tiendrais au courant, si ça a marché ou non.

            Si j’ai bien compris : nourrir avec de l’huile d’argan et mettre un peu d’eau ?!
            Ok. 🙂

            Merci et à bientôt !

            Steven - 12 février 2014
          2. Puis mais pas n’importe quelle eau de l’eau thermale en spray :-), l’eau du robinet est trop agressive pour ta peau ! Bon courage et surtout stoppes la cortisone, ne t’y remets pas, ça va être dur mais ça va passer (sinon c’est cercle infernal)

            Sabrina Chauchard - 12 février 2014
  52. […] le savez j’ai une peau fine, réactive et desséchée par un épisode malheureux à base d’eczéma et de cortisone. Du coup les gommages cela faisait longtemps que je n’en faisait plus, cela m’irritait […]

  53. […] à 25 ans la peau change, elle a parfois vécu les ravages d’un eczéma, elle se fait plus sèche. La laver à l’eau c’est donc parfois la décaper et lui […]

  54. […] Juste magiques ! Sur ma peau mixte, sensible et déshydratée suite à un eczéma : […]

  55. Bonjour Sabrina,
    En effet les crèmes à la cortisone sont vraiment des cochonneries, et malgré les kilos de ces crèmes que j’ai pu appliquer sur mon psoriasis, je n’ai jamais pu en venir à bout.
    C’est à se demander si les médecins ne sont pas payés par des labos privés pour prescrire ces crèmes, qui par ailleurs coûtent très cher à la sécu !
    L’eczéma est souvent d’origine allergique, donc la cortisone ne sert à rien ! Bien souvent les dermatoses sont liées à des allergies ou intolérances alimentaires (gluten, lactose, oléagineux … ) donc il faut avant tout creuser de ce côté là, à mon humble avis. J’ai une collègue qui a vu son eczéma disparaître complètement à l’arrêt du gluten …
    Bisous et merci pout ton blog
    Lucie

    Répondre
    Lucie - 20 septembre 2013
    1. Coucou Lucie,
      Oui, on peut parfois se demander comment certaines crèmes totalement inefficaces en arrivent à devenir aussi connues alors que des produits natures moins chers donnent 10 fois plus de résultats … est-ce le résultat de la pub et de campagnes de séduction intensives des marques auprès des médecins ?
      Ceci dit, oui, effectivement, étonnant que j’ai oublié d’en parler moi qui suis fana de nutrition, aller chercher du côté des allergies/intolérances alimentaires est une des première chose à faire pour un eczéma qui semble durer et surtout qui n’est pas du à un stress ou à un changement important dans a vie de la personne touchée.
      Moi le mien (le tout petit truc du début) est apparu en une semaine quand j’étais en stage avec une personne très malsaine qui cherchais à m’écraser, qui avait peur d’être concurrencée (alors que je n’étais que stagiaire et qu’elle était en poste) et qui me mettait très mal à l’aise, m’empêchait d’être moi-même. Du coup j’ai renfermé toute cette colère parce que je ne pouvais lui crier ma rage au nez et ça a donné un eczéma tant j’ai retenu tout ça au fond de moi … Donc je connais la cause du mien (mais c’est effectivement au même moment que, désespérée de me débarrasser de cette chose qui me défigurait, j’ai arrêté les produits laitiers et le gluten).
      D’autres personnes ont des méga eczéma aux mains depuis des années, c’est souvent des personnes très renfermées, timides et qui n’osent pas s’exprimer donc dans ce genres de cas je pense que c’est l’aspect psycho qui ^rime, dans d’autres ce sera l’alimentation, ou les deux.

      Répondre
      Sabrina Chauchard - 21 septembre 2013
  56. Je n’ai jamais expérimenté la cortisone.
    Merci pour ton témoignage, je serai consciente si l’occasion se présente un jour.

    Répondre
    no2muk - 19 septembre 2013
    1. Oui, c’est vraiment pour ça que j’ai publié cette mauvaise aventure, j’aurais aimé qu’on me prévienne alors autant que cette mésaventure serve à d’autres !

      Répondre
      Sabrina Chauchard - 21 septembre 2013
  57. Au fait, qu’utilises-tu pour ta peau fragilisée ? Moi, je mets de l’huile de calendula sur le visage, idem pour les jambes avec en plus du beurre de karité.

    Répondre
    Christelle - 14 septembre 2013
    1. Ben, huiles végétales principalement argan et que du doux, c’est à dire je ne me lave le visage à l’eau qu’une fois par semaine et avec un savon hyper doux que j’achète dans une savonnerie artisanale confidentielle : Sapsun. Puis pas de gommages, hydratation à l’huile végétale matin et soir et démaquillage avec un coton+ eau+huile végétale 🙂 que du doux quoi !

      Répondre
      Sabrina Chauchard - 15 septembre 2013
      1. Merci pour ta réponse, je vais m’en inspirer. 🙂
        Pour répondre à ta question, les conséquences sur moi ont été du même genre : extension de la zone d’eczéma suite au traitement, peau qui est devenue plus sensible et qui démange (envie récurrente de se gratter). Sur les jambes, peau de crocodile ! Sur la joue, peau sèche, plus fine avec parfois comme des poussées de boutons. Elle rougit au moindre contact, notamment lors du démaquillage et lorsque je me lave les cheveux, même si je fais attention à ne pas faire couler de shampooing, je ressors toujours avec la joue en feu (je crois qu’elle n’aime pas l’eau du robinet!).
        Ç´a commencé il y a 4 ans environ, alors je peux dire que les crèmes “classiques” à base de paraffine et autres produits synthétiques sont complètement inefficaces. Cela fait moins d’un mois que je suis passée à des soins naturels, je vais donc prendre mon mal en patience !

        Répondre
        Christelle - 15 septembre 2013
        1. Oui, malheureusement ça a des conséquences a long terme j’ai bien l’impression… Ceci dit si ça peut t’amener une note d’optimisme, ma peau avec une certaine routine (depuis un an que j’ai eu ce problème) est de moins en moins sensible à ces endroits.
          Déjà, lavage du visage à l’eau une fois par semaine (c’est certainement une des chose qui l’agresse le plus), avec le savon base lavante douce (le plus doux que je connaisse : Sapsun, en plus tu peux demander des conseils personnalisés à la femme qui tient cette savonnerie artisanale, elle est très à l’écoute et a elle -même développée cette passion parce que sa fille avait des problèmes de peau, donc c’est vraiment fait avec amour <3), que du bio, crèmes plus consistantes ou huiles végétales alternées selon les besoins, éviter les huiles essentielles qui décapent (certaines sont bien au début pour soigner l'eczéma en poussée mais après mieux vaut en fait mettre le moins de choses sur sa peau) mais malgré cette routine au poil et après un an, j'ai la peau déshydratée en permanence, comme si je n'arrivais pas à la réhydrater correctement ce qui se voit, notamment quand je met de la poudre qui marque les rides de déshydratation) et quand je m'expose au soleil, ma peau a tendance à devenir rugueuse sur les parties où j'avais appliqué de la cortisone.
          Pas cool pas cool mais bon, on répare les dégâts et au moins ça emmène à être très attentif à sa peau …

          Répondre
          Sabrina Chauchard - 21 septembre 2013
        2. Bonjour,
          J’arrive sur ce site par hasard et je me rend compte Que j’ai EXACTEMENT la même Chose que toi .. J’AI UTILISÉ la cortisone comme dernier RECOURS parce que rien ne marchait. Tout à commencé avec des sortes de mini bouton sur L’AVANT bras et MAINTENANT à cause de la cortisone, ma peau est fragile et ca n’a rien AMÉLIORÉ à mon problème de départ .. est CE que Tes problèmes sont partis depuis ? Et QU’AS tu UTILISÉ pour te soigner ?

          Répondre
          Sarah - 27 mai 2017
          1. Salut Sarah, perso moi j’ai arrêté progressivement la cortisone (en en mettant de moins en moins) puis plus d’agressions sur la peau (très peu de lavage, pas de crème, rien).

            Sabrina Debusquat - 27 mai 2017
  58. Bonjour Sabrina,

    Je suis contente de lire un tel article !! Pas pour ta mésaventure, mais j’ai également traité une dermatite atopique (sorte d’eczéma) sur le visage et les jambes avec des crèmes à base de corticoïdes. Ben, maintenant, j’ai la peau de ma joue droite hyper réactive, fine et sèche 🙁 Je suis passée depuis peu à des soins naturels et bio, mais je n’ai pas encore trouvé la solution pour réparer ma peau. “Merci” la médecine conventionnelle qui ne connait pas d’alternative à ce genre de problèmes. J’espère que ton article permettra à beaucoup de gens de prendre conscience des méfaits de ce type de produits.

    Merci pour ton blog très instructif !

    Répondre
    Christelle - 14 septembre 2013
    1. Salut Christelle :-), oui je partage cette experience pour prévenir d’autres personnes, on ne sait jamais… Comme toi j’ai la peau plus réactive là oú j’avais l’eczéma, ceci dit ça s’atténue avec le temps même si on est un an après… Oui, ça vous change la peau à jamais alors réflechissez y à deux fois si jamais vous lisez ce billet. Après on se retrouve avec une peau vraiment difficile, qui rougit, tiraille, est déshydratée…et toi, quelles ont été les conséquences exactes ?

      Répondre
      Sabrina Chauchard - 15 septembre 2013
    2. Combien de temps tu as utilisé la crème à la cortisone au niveau du visage ?

      Répondre
      Amy - 15 février 2017
  59. Merci pour ce témoignage, j’ai été comme toi victime de la cortisone il y quelques années pour soigner des problèmes dermatologiques (ezcéma, herpès…) et il m’a fallu des années pour que mon corps s’en débarrasse. Cette expérience m’a appris moi aussi à me méfier et m’a poussé à trouver des solutions plus naturelles et surtout plus durables : arrêt produits laitiers et renforcement du système immunitaires avec des ferments lactiques.

    Répondre
    sophie - 14 septembre 2013
    1. Ah oui pris en interne c’est vraiment une saloperie, de plus, ça reporte le problème sur d’autres organes, par exemple les bébés traités à la cortisone pour eczéma développent souvent des problèmes aux poumons parce que ce qui devait sortir par la peau a été empêché de sortir par la cortisone et a du trouver un autre moyen de s’évacuer…

      Répondre
      Sabrina Chauchard - 15 septembre 2013
  60. Tous médicaments n’est pas bon …

    Répondre
    L'Art Du blabla - 14 septembre 2013
    1. Ah ben celui ci je l’ai amèrement regretté!

      Répondre
      Sabrina Chauchard - 15 septembre 2013